AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Star Wars - La Genèse des Jedi tome 1 sur 3
EAN : 9782756037998
128 pages
Delcourt (20/02/2013)
3.41/5   22 notes
Résumé :
Sur la planète Tython, une organisation de moines guerriers s’efforce de maintenir la paix grâce à un mystérieux pouvoir, bientôt connu sous le nom de la Force. Mais un étranger décide de perturber ce fragile équilibre. Il est celui qui ouvrira les portes de la Galaxie à l’exploration et aux conquêtes, mais aussi au Côté Obscur et au chaos. La naissance de l’Ordre Jedi est imminente...
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Pavlik
  19 novembre 2015
Franchement...un peu déçu.
De la part de John Ostrander, le grand architecte de la série "Clone Wars", je m'attendais à mieux. D'autant que l'idée directrice (raconter la genèse des Jedi, environ 36000 ans avant l'épisode IV) est plutôt séduisante...
Les premières pages sont assez intéressantes, bien qu'il ne faille pas s'attendre à une explication rationnelle de l'origine de la Force, mais davantage mystique, racontée sur le mode du mythe transmis de maître à élève. Ainsi les Je'Daii (les ancêtres des Jedi donc) sont amenés à s'installer sur la fascinante planète Tython, située au centre de la galaxie, à bord de mystérieuses pyramides (on pense un peu à Stargate) venues d'on ne sait ou, mais vers lesquels ils se sont sentis appelés...
L'évocation de cette planète donne vraiment envie d'en savoir plus sur elle, d'autant qu'elle semble, si ce n'est à l'origine de la Force, du moins fortement liée avec elle...Et puis ce décorum science-fantasy...Dommage qu'il ne soit pas plus mis en valeur !
Puis on découvre l'empire infini, érigé par la cruelle civilisation rakata (les méchants de l'époque donc...) Celui-ci pille et asservit tous les mondes à sa portée, notamment ceux ou la Force est présente, qu'il trouve grâce à des limiers de la Force...Le prédeur Tul'Kar, un rakata influent, envoie Xesh, un des meilleurs limier sur Tython...
Et là ça dérape. On tombe dans le récit survival / chasse à l'homme banal qui manque le coche (graphiquement parlant) de développer l'univers de Tython. Les personnages sont assez fades (mention spéciale pour le Jedi clone de Morpheus), les combats mal rendus (pas encore de sabres lasers mais des espèces de katanas), le décalage technologique entre passé et futur pas suffisamment marqué (ok on chevauche des pseudos dragons et les vaisseaux spatiaux sont plus petits mais bon...)
Au final une entrée en matière en demi-teinte...Trouverai-je la Force de poursuivre avec le tome 2 ? Là est la question...
Note : 2,5/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Kenehan
  31 mars 2014
Nous voilà plongé entre 36000 et 25000 ans avant la Bataille de Yavin (cette bataille correspond à l'an 0 de l'univers Star Wars). C'est sur cette longue période que la Force va commencer à rassembler les peuples et que les Je'daii vont naître.
Une longue introduction raconte les grands évènements de cette genèse. Puis, le rythme ralentit et le récit se focalise sur des protagonistes précis que l'on va suivre durant le reste de l'album.
Le lointain passé avait déjà été exploré grâce aux jeux vidéo "Knights of the Old Republic" puis au comics mais on ne remontait pas aussi loin qu'ici. Pourtant, on retrouve quelques éléments comme les Rakata ou encore la Forge Stellaire. Des détails qui permettent d'assurer une continuité avec l'ensemble de l'univers étendu.
Empreint de manichéisme, l'histoire reste sympathique à lire. C'est un premier tome alors le tout ne demande qu'à être approfondi.
Reste qu'une petite chose m'a turlupiné : Star Wars se déroule il y a très longtemps dans une lointaine galaxie. Lieu et date sont donc volontairement vagues. Sauf que la première planche ici commence par "Cette histoire se déroule 10000 ans avant notre ère sur des planètes très éloignées". Donc, si l'an 36000 de l'univers Star Wars correspond à l'an 10000 de notre univers, ça pose problème pour les épisodes I à VI de la saga... C'est vrai que je suis incapable de convertir une année terrestre en une année galactique mais le souci subsiste. Tout ça pour dire qu'ils n'auraient absolument pas dû faire un parallèle entre notre temporalité et celle de Star Wars. C'est casse-gueule.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
fantasyisland
  22 février 2014
Le mythe de Star Wars ne vieillira jamais, cette saga à traverser toutes les générations depuis sa création en 1977 par Georges Lucas.
Il y eu plusieurs nouvelles versions de la saga d'origines apportant toujours plus d'expérience au spectateurs mais aussi la réalisation de la préologie racontant l'époque de l'ancienne république où les Jedi sont les garants de la paix.
Beaucoup d'écrivains et dessinateurs on continué à entretenir ce mythe.
La Genèse des Jedi en fait partie. Cette époque débute bien avant l'ancienne république, on découvre l'origine de la force ainsi que la relation qu'entretien les jedi avec elle. Ici les siths non par encore fait leur apparition mais déjà le côté obscur est présent.
Avec des personnages haut en couleur et qui ne manque pas de charme pour certain, on suit l'évolution et la réponse à certaine questions que les fans peuvent se poser sur la Force.
Commenter  J’apprécie          40
Radwan74
  22 mai 2020
l'origine de la force, celle des Jedi (Je'daill ici), du côté obscur... enfin comme le nom du comics l'indique, on parle tout simplement du fondement même de Star Wars.
Un programme chargé et risqué qui est finalement de bonne facture même si je ne suis pas complètement satisfait du résultat. Des questions subsistent (bon il reste encore 2 tomes pour y répondre) et puis la partie sur les origines de la force et des Je'daill et assez vite pliée. C'est dommageable pour un livre qui se nomme la genèse (bon dans la bible c'est aussi vite expédié, 7 jours et c'est plié aussi... hihi).
Du coup, on part sur la découverte d'un personnage adepte du côté obscur par trois jeunes Je'daill (des padawans mais le terme et la fonction n'existe pas encore) sur une planète sensible à l'invocation du côté obscur.
Il ne se passe malheureusement pas grand chose dans ce tome 1 où l'on aperçoit, tout de même, une sorte de Conseil Je'daill, un Maître qui forme son élève et un empire malfaisant.
Il y a un potentiel intéressant, qui pourra donner, je l'espère, un tome 2 et 3 plus intense en action et en information sur Lola philosophie Jedi et sur les Sith.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Perspicacia25
  30 octobre 2016
Des milliers, des paquets de milliers d'années même, avant Kenobi, Skywalker & compagnie, il y avait déjà la Force et ses adeptes, mais tout était encore en ébauche. C'est en cette période que le récit nous mène.
Le dessin est pas mal du tout, même si on peut évidemment se demander si taper autant dans des détails originaires de cultures asiatiques n'est pas un peu de l'appropriation, surtout quand, surprise surprise, les deux personnages de ce qui sera le principal couple de l'histoire sont bien entendus blancs (et hétérosexuels, parce qu'apparemment il n'y a pas plus de représentation chez les aliens que chez nous).
Le scénario fait de gros efforts pour s'éloigner des problématiques Star Wars habituelles et c'est assez intéressant, même si évidemment en tant que tome 1, il y a plus de questions que de réponses.
J'aimerais tout de même qu'ils fassent un peu des efforts et se rappellent que tout le lectorat n'est pas mâle, merci bien.Pourquoi c'est toujours les protagonistes féminins qui ont des tenues révélatrices et pas pratiques du tout? le personnage féminin principal se balade en petite culotte avec une sorte de pantalon arrivant à mi cuisse attachées par des espèces de jarretières?? Et à l'exception du personnages de grand-mère, tous les personnages féminins sont jeunes et bien roulés,bonjour la diversité des physiologies féminines...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Sceneario   07 mars 2013
Les auteurs nous donnent un récit passionnant et prenant du début à la fin. L'action, le mystère et le suspense sont bien présents, pour notre plus grand plaisir.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Pavlik
Pavlik  
Portes des Furies. La plus excentrée des planètes du système Tython. Au fil des millénaires, la station Furie a servi de point de départ aux navires de colons hibernants qui tentent de traverser le noyau profond. Placée sous la juridiction commune des mondes colonisés, la station guette également le retour des vieux navires d'exploration. Mais l'on n'a jamais vu de vaisseau traverser la frontière dans ce sens...jusqu'à présent.
Commenter  J’apprécie          140
Pavlik
Pavlik  
-Un ver de la crevasse. Maître Quan-Jang et moi avons failli mourir en essayant d'en capturer un...Et le nôtre ne crachait pas d'éclairs de force !
-Décidément, ton maître et toi flirtez souvent avec la mort ! Comment ça se combat ?
-Ça ne se combat pas...Ça se fuit !
Commenter  J’apprécie          160
Vingt100
Vingt100  
Cette histoire se déroule 10 000 ans avant notre ère, sur des planètes très éloignées des nôtres. Pendant un millénaire, les moines Dai Bendu s'étaient rendus en pèlerinage devant l'immense pyramide qu'ils avaient baptisé Tho Yor. Au somment des montagne Andobi d'Ando Prime. Les moines savaient que la Tho Yor n'était pas de leur monde. Ils sentaient que derrière ses portes scellées se cachaient de grands mystères attendant d'être révélés. Ainsi, les Dai Bendu attendirent. Ils contemplèrent et méditèrent et écoutèrent avec leurs esprits et leurs cœurs, et avec leurs sens. Et un jour, la Tho Yor leur parla.
Commenter  J’apprécie          30
Pavlik
Pavlik  
-Halte ! Si tu désires audience avec le baron Volnos Ryo, expose tes doléances à l'avance.
-Ainsi donc il se fait appeler "baron", désormais ? Autrefois, c'était juste "Ryo le Taureau", champion des poids lourds de Shikaakwa. Dites-lui que c'est son vieil ami Jaris Kan. Il m'attend.
-Le baron n'attend personne !
-Et personne ne s'attend à la mort. Pourtant tout le monde...meurt.
Commenter  J’apprécie          20
Pavlik
Pavlik  
Il est toujours dangereux de pencher tout d'un côté.
Commenter  J’apprécie          140

Lire un extrait
autres livres classés : comicsVoir plus





Quiz Voir plus

Comics : Les héros de Marvel

Elle peut se dématérialiser, et ainsi traverser les objets solides, les murs, les plafonds ... Il s'agit bien sûr de ...

Kate Winslet
Kitty Pryde
Hello Kitty
Katy Perry

10 questions
220 lecteurs ont répondu
Thèmes : comics , super-hérosCréer un quiz sur ce livre