AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de andman


andman
  02 décembre 2014
Une dame de mon entourage, bien au fait de mon tropisme nippon, m'a offert récemment un titre au doux parfum de mystère : “Rendez-vous dans le noir”.
J'ai choisi ce livre marqué du sceau de l'amitié comme support à cette 100ème critique qui bien sûr lui est dédiée !

La littérature japonaise regorge de thrillers psychologiques dont la petite musique singulière imprègne durablement l'esprit. Ainsi l'intrigue imaginée par l'écrivain Otsuichi, la rencontre apparemment fortuite entre une jeune femme aveugle et un fugitif suspecté de meurtre, ne manque pas d'originalité.

Depuis le décès de son papa, Michiru vit en quasi autarcie dans la petite maison familiale qui jouxte la gare. Heurtée de plein fouet par la voiture d'un chauffard, la jeune femme a perdu progressivement la vue voici quelques années.
Invariablement levée de bonne heure, elle ouvre en grand, pour une dizaine de minutes, la fenêtre du salon en contrebas de laquelle passe en trombe l'express de 7 heures 25.
Tout près d'elle, recroquevillé dans une des encoignures de la pièce, un jeune homme aux aguets retient son souffle et la regarde se livrer à son petit rituel matinal.
Recherché par la police, Akihiro a réussi la veille à déjouer la vigilance de Michiru et s'est glissé à son insu dans la maison.

Tour à tour dans la peau de ces deux êtres en grande souffrance et isolés du reste du monde, le lecteur assiste à un étrange et intriguant huis clos de quelques jours. Lorsque la jeune femme se rend compte de la présence d'un intrus auprès d'elle et qu'elle continue à vivre comme si de rien n'était, “Rendez-vous dans le noir” devient passionnant.
L'empathie pour ces deux êtres qui s'apprivoisent sans se parler, gagne peu à peu le lecteur qui en arrive à oublier le tragique de la situation.
Le style d'Otsuichi est agréable et non dénué d'un certain raffinement. le dénouement de l'intrigue est aussi surprenant que bien ficelé, bref un roman qui a aucun moment ne déraille.

Ce petit polar est vraiment une belle découverte, le Père Noël serait bien inspiré d'en charger abondamment la hotte !



N. B. : Je profite de cette 100ème pour remercier vivement celles et ceux qui m'adressent semaine après semaine un petit signe amical. Votre gentillesse n'a d'égal que votre indulgence, elles me vont droit au coeur :-)
Commenter  J’apprécie          8118



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (74)voir plus