AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2923682351
Éditeur : Les Allusifs (30/11/-1)

Note moyenne : 2.88/5 (sur 4 notes)
Résumé :
(Een man van horen zeggen, 1984) - Pianiste au jeu sensuel, Gérard Legrand a succombé à un accident de la circulation. Depuis dix ans, il mène cependant une vie posthume intense grâce à ses proches : chaque fois que l'un d'eux pense à lui, sa conscience se ranime. A vrai dire, cela n'arrive plus si souvent, étant donné qu'il ne leur a pas laissé un souvenir impérissable : il avait quitté sa femme pour une jeune violoniste, ses deux fils l'ont peu connu... A l'occasi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
chriskorchi
  05 octobre 2014
Un livre touchant et comique à la fois, un petit livre qui ne paie pas de mine mais dont le contenu est grand. C'est un roman singulier , un récit , le personnage principal, Gérard Legrand va nous raconter sa vie alors qu'il est mort il y a 10 ans. On y découvre son rôle d'époux , de père , d'amant , de fils.
A travers des mots simples, des situations que l'on connait tous on va s'attacher à ce pianiste qui est l'homme par ouï dire et qui va nous faire état de son manque d'amour, de ses déceptions, les malentendus qui ont jalonnés son existence et ses problèmes avec ses parents, ses enfants.
C'est très émotionnel car cela nous parle forcément à un moment ou un autre et c'est trop original de faire exister ce personnage dès que ses proches pensent à lui.
Beaucoup de questionnement pendant cette lecture sur l'impact et la vision qu'ont les autres de moi, comment serais-je perçue quand je ne serais plus là , quelle trace vais-je laisser ? Impossible de ne pas penser à mon cher grand-père et l'impact qu'il a encore sur moi alors que ça fait 20 ans qu'il n'est plus là.
VERDICT
Un roman court, beau, touchant et original, un petit prix , alors allez-y régaler vous . A lire en écoutant quelques morceaux classiques au piano.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
paraty62
  26 août 2014
Bonjour,j'ai découvert ce livre grâce aux explorateurs de la rentrée et au site Lecteurs.com,
Nous découvrons la vie du héros grâce aux souvenirs qu'en gardent ses proches .En effet ,son « esprit » revit lorsqu'on se souvient de lui. Mais les souvenirs sont déformés, deviennent flous avec le temps … Et l'on se rend compte de l'impact que l'on a sur nos proches, les différentes façon dont l'on se présente selon nos interlocuteurs .. Qui finalement plusieurs années après la mort du héros ne se souviennent que d'impression déformées par leur propre ressenti ,lors d'un dîner anniversaire.
Ce livre nous fait nous poser des questions sur notre vision de la vie après la mort, l'impact que notre vie a sur les gens...
Finalement on ne sait pas vraiment qui était le héros, on a simplement plusieurs point de vue qui nous permettent de voir une image floue ,découvrir les contours d'une personnalité sans en connaître les raisons ou ambitions.
J'ai vraiment appréciée ma lecture qui a été rapide grâce aux chapitres très courts,l'écriture fluide et l'histoire passionnante. On se sent tous impliqués en le lisant car on a tous une personne chère qui a disparu, ou l'on pense à ce qu'il restera de nous après notre mort.
Le héros étant un pianiste il y est également question de musique, ça se ressent sur le style d 'écriture ,qui joue sur les silences.
Bref, une lecture que je vous recommande avec une très belle couverture.
Lien : http://lemondedeparaty62.ekl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
paraty62paraty62   26 août 2014
L'essentiel de ma vie s'est passé au piano. Je garde de moi le souvenir de deux mains reflétées dans la laque noire. Les regarder décrire leurs trajets en miroir se traduisait par des dégringolades de touches: on ne se glisse pas inpunément dans la peau de son double.
Commenter  J’apprécie          70
paraty62paraty62   26 août 2014
Demain, j'aurais dû avoir soixante-cinq ans. A ma surprise, la date de ma naissance suscite encore un certain émoi qui, chaque année, s'annonce cinq jours plus tôt chez mon cadet - seul proche parent à avoir un calendrier d'anniversaire, accroché dans ses toilettes.
Commenter  J’apprécie          10
paraty62paraty62   26 août 2014
Par nature ,serais-je tenté de dire, Frank a tendance à s'irriter dès qu'il est question de compassion; dans le cas présent, son irritation passe du simple au double car il n'a à sa disposition aucun souvenir le rattachant à un père. Je dois reconnaître que ,par moments, le silence qui règne dans sa tête à l'endroit où je devrais bourdonner m'effraie. Si jamais une mémoire accouche un jour de moi sous l'apparence d'un monstre ,ce sera la sienne - mais de quel monstre?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : au-delàVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de Willem Jan Otten (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Musique et littérature

Quel grand philosophe des Lumières s'est essayé à la musique, sans succès ?

Voltaire
Jean-Jacques Rousseau
Denis Diderot
D'Alembert

10 questions
258 lecteurs ont répondu
Thèmes : musiqueCréer un quiz sur ce livre