AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de lirado


lirado
  15 mars 2015
Moi qui n'est pas l'habitude de lire des romans sur des sujets aussi sérieux et aussi durs, je dois dire que cette lecture des Carnets de Guantanamo par Mohamedou Ould Slahi et compilé par Larry Siems a été une véritable claque.
Bien sûr je connaissais la réputation de cette prison très controversée et souvent assimilée au mot "torture" mais je n'avais jusqu'ici pas réellement conscience de ce qu'il se passait derrière les murs...
Aujourd'hui, je peux dire que ce roman qui n'a rien de fictif, est un témoignage dur, fort et violent sur la vie d'un détenu dans cette prison. Il ne faut pas beaucoup d'humanité pour se dire au fil de cette lecture que le sort de Mohamedou Ould Slahi est aussi difficile pour lui à vivre que pour nous à le lire. Et c'est pourtant ce peu d'humanité qui semble souvent faire défauts à ses geôliers...
Ce récit autobiographique, relu et tronqué par moments afin de préserver l'anonymat de certains protagonistes et protéger des éléments classés top secret, est un témoignage saisissant et bouleversant. le travail de Larry Siems permet d'avoir une vue assez large, complète et claire de la situation malgré la censure américaine.
On est souvent choqué, envahi de colère et foudroyé par le sentiment d'injustice lorsqu'on découvre le parcours impossible à imaginer de Mohamedou Ould Slahi. Une chose est sûre, ce récit ne laissera pas indifférent et mérite qu'on s'y intéresse de prêt afin de découvrir l'histoire d'un prisonnier qui semble avoir été oublié dans les geôles de Guantanamo...au même titre que les 135 autres prisonniers qui restent encore à ce jour emprisonnés là-bas...
Merci à Michel Lafon pour ce texte et à Masse critique Babélio pour m'avoir permis de découvrir ce livre qui dés le début m'a intrigué.
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (1)voir plus