AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9789973580788
248 pages
Editions Elyzad (24/06/2016)
4.05/5   11 notes
Résumé :
Marie et Ridha se sont connus étudiants à Paris, dans l'effervescence des cafés et des discussions animées. On est à la fin des années soixante. Le pays de Ridha, la Tunisie, se construit avec ferveur : hôpitaux, écoles, universités... Le jeune couple décide de s'y installer. Tandis que son époux renoue dans la joie du retour avec ses amis et son mode de vie d'avant, Marie s'efface. Comment trouver sa place, poursuivre ses idéaux et conserver l'amour ? Dans ce monde... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
cecille
  28 juin 2019
Merci à Bretzel qui lors de la chronique d'un autre roman des éditions Elyzad, m'avait conseillé Cécile Oumhani. Merci car je viens de tourner les dernière page et ce fut un ravissement.
Deux étudiants se rencontrent à Paris et tombent en amour avec pour grande passion la littérature. Marie et Ridha. Lui est Tunisien et il décide un jour de venir s'installer au Pays où toute sa famille à lui l'attend.
Seulement Marie va découvrir un autre Ridha, voué entièrement à elle alors qu'ils vivaient à Paris, dans son pays, retrouvant sa famille et ses amis, rien n'est plus pareil. Pour elle, il la délaisse alors qu'elle a tant besoin de compagnie, de présence, sa manière d'être avec elle n'est plus la même. Et puis il y a cette fameuse cousine Fadhila qui tourne autour du couple.
Très vite il trouve du travail comme professeur, éloignés de la famille, ils se retrouvent tous les deux dans une ville de l'arrière pays. " Marie savoure leur complicité, la tendresse de son bras sur son épaule, son regard qui devine ce qu'elle n'a pas dit. " Elle veut y croire, et tombe enceinte. Mais rapidement elle vit l'ennui au fil de ses journées moroses sans compagnie, sans âme avec qui partager ses joies et ses peines, ses passions... Sa maison est son seul univers. Sa belle mère vient à son aide les derniers temps de la grossesse, qui est quelque peu difficile, mais comme elle confiera plus tard, elle aurait dû venir bien avant....
L'enfant né, un joli garçon met le papa en joie, la maman est différente, quelque chose s'est brisée en elle. Et elle va devoir laisser son fils à sa belle mère pour se faire soigner. Et ne le reverras jamais.
L'auteur donne voix à Marie qui raconte sa détresse dans ce pays qui n'est pas le sien avec ce bien-aimé qu'elle ne retrouve pas, qu'elle croit avoir perdu. Puis quelques années plus tard, à Sofiane, ce jeune homme cultivé de 22 ans qui n'est que le fils du couple meurtri, qui ne s'est pas compris et à Oumi Saïda, la belle mère de Marie.
Ce récit est magnifique tout en poésie et élégance. C'est le premier roman de Cécile Oumhani que je découvre et je suis sous le charme de sa plume, sa délicatesse à fleur de mots. Merci à elle pour ce merveilleux texte emprunt de sensibilité et d'amour.
Petit mot de fin, la collection poche de cette maison d'édition que j'affectionne est à croquer, très belle .....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          185
mollymon
  29 juillet 2018
En quittant son Nord natal pour suivre son mari en Tunisie, la douce et blonde Marie se coupe de ses racines. Elle découvre un pays où les hommes et les femmes ne mènent pas la même vie. Tandis que les femmes restent confinées à la maison, la rue appartient aux hommes et Marie doit se plier à la tradition, supporter de rester seule tandis que son mari sort. Alors Marie s'ennuie à mourir et s'isole encore plus en s'enfermant dans son monde intérieur. Dans ces conditions, la jeune femme arrivera-t-elle à s'enraciner en terre étrangère?
Dans ce roman où on s'aime comme on se déchire, les destins se croisent et se cherchent à travers l'absence et l'exil. Une histoire intéressante, lue avec plaisir même si je n'ai que moyennement apprécié l'écriture parfois alourdie par des envolées poétiques trop alambiquées à mon goût.
Commenter  J’apprécie          150
Christian_Attard
  03 octobre 2019
Un attroupement, des cris. Au milieu d'un groupe d'hommes, une femme seule, hurle et se défend comme un beau diable. « La femme tunisienne est une lionne ! » me lance mon ami amusé. C'est alors que je réalise que les femmes de ces tunisiens qui m'accompagnent dans nos visites, nos promenades ne sont jamais de la partie, jamais avec nous, dévolues à la bonne marche d'un intérieur qu'elles ne quittent pas.
Pourtant leurs maris sont cultivés, la plupart ont étudiés leur médecine ou leur droit en France et n'ont en tête que le mot Démocratie alors que leur pays tarde à appliquer une totale égalité entre hommes et femmes. le poids de la tradition, de la religion pèse sur le dos de toutes ces compagnes cloîtrées et qui paradoxalement pour la plupart acceptent et confortent ces usages tribaux.
Tel est le thème de ce beau roman de Cécile Oumhani auquel s'ajoute le fait que l'épouse de cet universitaire rentré au pays après des études en France est elle-même française et tente de s'adapter à la vie en Tunisie. C'est aussi en grande partie le thème de la BD « l'arabe du futur ».
Il y a un mot qui revient très souvent dans la belle prose de Mme Oumhani, c'est « bribes » et en effet, c'est par bribes de vies qu'elle va nous livrer cette douloureuse histoire peinte avec délicatesse, douceur et élégance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Bretzel
  11 août 2016
Un livre que j'ai littéralement dé-vo-ré!
On suit Marie, jeune étudiante dans cette fin des années soixante, amoureuse de Rihda.... jusqu'en Tunisie où il l'emmènera pour l'épouser.
On vit ce bouleversement culturel, cette incompréhension avec elle, mais aussi cette découverte de saveurs, de couleurs, de richesses d'un pays méconnu...
Il n'y a pas ici qu'une histoire d'amour loin de là....je ne vous dévoile pas tout.
L'écriture de Cécile Oumhani est belle, très belle...elle m'a emportée loin, très loin avec Marie...j'ai pu sentir les parfums des jardins, voir les couleurs...ses descriptions étant si fines, de mots savamment choisis...un délice!
Bref...j'attends ma commande chez mon libraire avec grande impatience...Le café d'Yllka, Madame Oumhani je vous suis!
Commenter  J’apprécie          51
virginie-musarde
  31 mai 2019
L'amour comme une déchirure. Pour Marie, le choc est brutal : la Tunisie que lui avait vanté Ridha la laisse de côté. Les femmes sont mises de côté, annihilées...et jugées folles si elles ne savent pas s'adapter.
Que reste-t-il des idéaux, du rêve de multi-culturalité dans un pays où il faut souvent renoncer, y compris à son propre fils ?
Cécile Oumhani cisèle son histoire dans une dentelle précieuse, tisse le lien mère-fils (y compris "contre" la tradition), évoque dans une langue poétique le choc des cultures (Occident/Orient) et la relation homme-femme, prolonge le regard sur le Maghreb et ses traditions, dessinant en creux la confrontation entre des êtres différents, façonnés par leur héritage familial.
Une belle lecture, en douceur, où j'ai trouvé des mots justes et des émotions sincères.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
cecillececille   28 juin 2019
Le printemps arrive. L'enfant devient plus pesant et l'entraîne au plus profond de ces obscures régions d'elle même. Le ciel est marbré de nuages et le vent agite les draps là-haut sur la terrasse. Dehors, le monde déborde d'échos et de rumeurs. Elle les entend, sans les rattacher à un visage ou à un geste qui relèvent de l'humain.
Commenter  J’apprécie          70
cecillececille   28 juin 2019
Marie se bâtit une vie autour de la table basse à laquelle ils mangent, assis sur les peaux de mouton et appuyés contre les coussins, les plats aux saveurs nouvelles qu'elle a appris à cuisiner. Elle prépare le thé sur un petit banc de bois bleu. N'imite-t-elle pas à al perfection les gestes d'Oumi Saïda, lorsqu'elle lave les feuilles de menthe, avant de les placer dans les verres et d'y verser le liquide brûlant ? A défaut d'exister pour le monde extérieur, elle enracine sa présence ici;
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Cécile Oumhani (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cécile Oumhani
[Auteurs Elyzad - Confinement] - Cécile Oumhani partage avec nous l'histoire réelle qui a inspiré son #roman "L'atelier des Strésor" et vous en lit un #extrait. Retrouvez-la ce Vendredi 3 Avril sur notre page Facebook pour un #live à partir de 18h.
autres livres classés : tunisieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura