AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de nilebeh


nilebeh
  10 février 2015
Ce petit livre de 150 pages regroupe les pensées, émotions, bribes de conversations et d'informations rédigées par la poète et romancière Cécile Ouhmani, Tunisienne et Belge qui vit en région parisienne. Sous formes de textes courts et rapidement jetés sur la page semble-t-il, elle restitue les événements du printemps arabe vécu en Tunisie en 2011. des rappels furtifs du passé s'insinuent dans ces carnets, des notations sur ce qui se passe ailleurs aussi, en Lybie et en Syrie.
L'émotion court au fil des mots comme le sang bat au pouls des insurgés, espoir, éveil d'un monde nouveau, sans le tyran, le dictateur, le quasiment jamais nommé chef de l'État tunisien.

« Des gens manifestent. Des gens parlent, s'expriment.
Des gens de tous les jours, des gens ordinaires. »

Le 9 avril 2011, place du Trocadéro à Paris, les slogans fusent :
« Rue par rue, maison par maison, dégége, dégage, Bachar ! »
...la foule s'écarte pour accueillir le rassemblement lybien.
« Le peuple veut la chute du régime ! »

« Ubiquité de slogans répercutés de Tunis au Caire, de Benghazi à Damas et Sanaa.... La vague déferle, irrésistible. Peu importe le prix à payer.

Houria ! Karama !
Liberté ! Dignité ! »

Petit livre bouleversant, comme une douleur à vif à peine calmée d'un espoir en devenir.
Et si aujourd'hui tout restait à faire ?
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (1)voir plus