AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 272910836X
Éditeur : Editions de La Différence (24/08/1992)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Un emménagement, des meubles qu’on hisse dans la cage d’escalier d’une maison bruxelloise. Avec Clarisse et sa petite fille Isabelle, avec son chien à lui, un berger à poil roux, Carl est en train de « faire l’impensable, reproduire ce qu’il croyait réservé à ses parents ou à des amis bizarres : créer une famille ». Carl, ingénieur, a écrit un roman où il décrivait la vie quotidienne au ministère des travaux publics – où l’on a, entre- temps, décidé de se passer de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
paulotlet
  07 avril 2011
Paru en 1992, le deuxième roman de Jean-Luc Outers ne tient pas vraiment les promesses de l'Ordre du jour. Outers nous livre une suite d'anecdotes, d'états d'âmes, de petits faits mis bout à bout sans jamais parvenir à raconter une histoire. On sourit, on s'émeut, on entre même un moment dans la belle histoire d'amour de Clarisse et Carl, on rit de la fatuité des petits chefs du ministère mais lorsqu'on referme ce Corps de métier c'est avec un sentiment de trop peu, comme si ce roman se terminait avant même d'avoir commencé.
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
paulotletpaulotlet   28 mars 2011
La découverte que le fonctionnaire n'est rien d'autre qu'une espèce, résume essentiellement l'expérience professionnelle de Carl. De manière plus ou moins accentuée, chaque métier moule le corps de celui qui l'exerce. Le fonctionnaire n'échappe pas à la gueule de l'emploi. Bien sûr, pas de façon aussi éclatante que le boucher, par exemple, dont le sang est à fleur de peau au point que l'on ne sait plus très bien de quel sang il s'agit: le sien ou celui de l'animal qu'il découpe. Pas question non plus de rivaliser avec la croque-mort dont le visage - qui sait, le corps tout entier - a pris le teint des cadavres qu'il embaume. A une échelle moindre, certes, le corps du fonctionnaire a pris la forme de son environnement. A force de vivre en symbiose avec son milieu, il s'est transformé lentement au fil des âges. C'est pourquoi - Carl en est convaincu - le fonctionnaire constitue une façon élémentaire d'être, une possibilité naturelle, une espèce particulière. L'infinie lassitude, le regard absent, le désir secret d'en finir sont peut-être communs au fonctionnaire et au chou-fleur. De même que ce brunissement qui, avec le temps, colore l'un et l'autre, maladie de l'épiderme qui n'est que le symptôme d'une désagrégation intérieure. Il faut revoir de fond en comble la taxinomie des espèces. Voilà l'oeuvre immense à laquelle Carl veut contribuer. Commencer par réduire à néant les lieux communs, les idées reçues. Bien sûr, un chou-fleur ne fait pas de jogging, ne construit pas d'autoroutes, ne regarde pas la télévision, ne se balade pas dans les supermarchés. Bien sûr - Carl entend déjà ses détracteurs - il ne pleure, ni ne rit, ni ne parle. Et encore quelqu'un s'est-il jamais penché sur le langage des chou-fleurs? Leur mutisme affiché n'en dit-il pas autant que tous les solliloques?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Video de Jean-Luc Outers (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Luc Outers
Jean-Luc Outers - Donc c'est non .Jean-Luc Outers vous présente "Donc c'est non" aux éditions Gallimard.
autres livres classés : fonction publiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
1511 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre