AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Anne Kerlan-Stephens (Traducteur)Lionel Richard (Éditeur scientifique)Sylvie Perron (Éditeur scientifique)
EAN : 9782862607634
144 pages
Autrement (30/11/-1)
3.75/5   4 notes
Résumé :

1933-1945. Douze années. Un temps incroyablement bref au regard de ses formidables conséquences historiques. En préambule, après le traité de Versailles de juin 1919 et sur fond de crise sociale et économique, l'irrésistible ascension de Adolf Hitler : avril 1920, naissance à Munich du Parti national socialiste des travailleurs allemands (NSDAP) qu'il préside dès 1921. Novembre 1923, après l'éche... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
vincentf
  03 juillet 2010
Que dire de plus? A force de lire l'histoire du nazisme, elle se banalise. Je lis des horreurs mais elles me passent par dessus la tête. Des statistiques effrayantes et des tableaux de chiffres incroyables défilent, je lis, je referme le bouquin en me disant que je suis bientôt prêt pour l'examen et que mes études sont bientôt terminées. L'histoire arrondit les angles. La réalité si proche du nazisme (des gens qui l'ont vécu vivent encore, figurez-vous ça) devient fiction, se fige. Au détour d'une photo, d'un chiffre ou d'une phrase, on se dit "quelle horreur !" puis on (je) se dit qu'il serait quand même temps d'aller dîner et que c'est vendredi, que ça va, j'ai assez bossé cette semaine.
Comment ne pas oublier ? Comment se sentir concerné ? Questions insolubles pour tout historien, tragédie (parce que pas vécue comme telle) pour l'historien du nazisme, dont la connaissance même de l'horreur est la cause de son (mon) indifférence. Et l'on se surprend à envier les soldats soviétiques entrant à Auschwitz, découvrant dans sa plus pure et abjecte brutalité les corps squelettiques entassés, les odeurs nauséabondes de cadavres brûlés, et tout ce qui pour nous n'occupe que les livres d'histoire. Que faire ? En faire de l'art ? Sacraliser ? Hélas, sacraliser et banaliser vont de paire. Nous n'avons pas le choix (j'écris dans le vide, seuls les livres d'histoire, les chiffres, les photos, les descriptions chirurgicales de l'horreur disent quelque chose), il faut à chaque fois lire l'horreur du nazisme comme si nous l'avions oubliée. Et il ne faut jamais l'oublier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
SebastienCreoSebastienCreo   15 novembre 2015
Le 23 mars, Hitler présenta au Reichstag une loi conférant exceptionnellement les pleins pouvoirs. Grâce à une cour bien menée auprès de l'Église cathollique, avec le soutien des députés du Zentrum, la loi fut adoptée. Hitler ainsi libéré des contraintes du système parlementaire, pouvait instaurer sa dictature.
Commenter  J’apprécie          40
SebastienCreoSebastienCreo   15 novembre 2015
Pour la première fois dans un conflit armé, les sous-marins parvinrent à saper presque complètement l'effort de guerre britannique. Ils opéraient en plein milieu de l'océan Atlantique, ravitaillés par des vaisseaux spéciaux, les "vaches laitières", qui transportaient des torpilles et de la nourriture.
Commenter  J’apprécie          40
SebastienCreoSebastienCreo   15 novembre 2015
Quand les troupes allemandes, après 1940, eurent envahi la majeure partie de l'Europe, les nazis utilisèrent la cartographie pour étayer leur propagande et leur vision d'une Europe centrée sur l'Allemagne.
Commenter  J’apprécie          50
SebastienCreoSebastienCreo   15 novembre 2015
L'agriculture faisait elle aussi l'objet d'une règlementation stricte. Le marché et les prix étaient contrôlés par l'État, qui encouragea la rationalisation et la professionnalisation du métier, au grand dam des paysans.
Commenter  J’apprécie          30
SebastienCreoSebastienCreo   15 novembre 2015
Cette vision d'une "motorisation de masse" devait se réaliser avec la Volkswagen, la "voiture du peuple". Dessiné par Ferdinand Porsche, un ingénieur autrichien, cette voiture devait être produite au rythme de 1.5 million par an dans le nouveau complexe de Wolfsburg.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Richard Overy (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Richard Overy
Bande-annonce du livre de R. Overy sur la Bataille d'Angleterre
autres livres classés : allemagneVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2677 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre