AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B00IVPFCE0
Éditeur : Gallimard (30/11/-1)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 24 notes)
Résumé :

Ovide est né dans les Abruzzes, l'an 43 avant J.-C.

A dix-huit ans, il part visiter la Grèce. Revenu à Rome ou il avait fait de brillantes études, il commence une carrière juridique qu'il interrompra bientôt pour se consacrer à la seule poésie. Il se lie avec Horace, Properce, Tibulle, connait Virgile.

En 15 avant J.-C. il publie Les Amours histoire des mil( péripéties de sa liaison avec Corinne - un seul nom pour beaucoup de f... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Vanros
  13 août 2015
2000 ans après, ce recueil de 3 poèmes (livres) aurait pu s'appeler "la séduction pour les nul(le)s". A la manière d'un traité technique d'agriculture, Ovide va initier le lecteur à la séduction et l'entretien de la flamme amoureuse (livres I et II). Mais il n'oublie pas les femmes, qui trouveront ici des conseils fort utiles, et très contemporains, pour renforcer leur pouvoir de séduction (cosmétiques, vêtements, déhanché, timbre de voix, ...).
On pourrait imaginer feuilleter un magazine féminin d'aujourd'hui, si ce n'est que les références culturelles ont changé ; pour appuyer son propos, Ovide fait souvent référence à la mythologie, nettement moins évocatrice que des clichés de quelques mannequins d'aujourd'hui.
Ce livre a, depuis près de 2000 ans, toujours rencontré son public et ses traducteurs ; malgré des époques troublées, nos ancêtres ont toujours su préserver l'essentiel contenu dans ce livre : rien ne vaut le sentiment d'être aimé, quitte à forcer un peu le destin, à tricher un peu, grâce aux conseils de ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
VanrosVanros   13 août 2015
Céphale aimait le repos : quittant serviteurs et chiens, le jeune homme fatigué venait souvent s'assoir en ce lieu. "Pour calmer mes feux, avait-il coutume de chanter, viens sur mon sein, brise inconstante." Quelqu'un entendit ces paroles, les retint, et avec un zèle condamnable les fit parvenir aux oreilles de sa craintive épouse. Lorsque Procris apprit le nom de cette "Brise" qu'elle prit pour une rivale, elle s'évanouit, devenue brusquement muette de douleur. Elle pâlit, comme pâlissent les feuilles tardives qui, après que les raisins ont été cueillis de la vigne, ont été saisies par les premiers froids, ou comme les pommes de Cydon déjà mûres, qui font plier les branches sous leur poids, ou comme les cornouilles, lorsqu'elles sont insuffisamment bonnes à manger. Quand le sentiment lui revint, elle déchire sur sa poitrine ses légers vêtements, et de ses ongles meurtrit ses joues, qui ne méritent pas ce traitement. Puis, soudain, les cheveux épars, folle de rage, elle court sur les chemins, comme une femme excitée par le thyrse de Bacchus. Quand elle est arrivée, elle laisse ses compagnes dans le vallon ; elle-même, se dissimulant,étouffant le bruit de ses pas, pénètre hardiment dans le bois. Quel était ton dessein, Procris, en te cachant avec tant d'imprudence ? Quel ardeur animait ton coeur égaré ? Tu pensais sans doute que cette Brise, cette Brise inconnue, allait venir, et que tes yeux seraient témoins de l'adultère. Tantôt tu regrettes d'être venue, car tu voudrais ne pas les surprendre,tantôt cela te plaît : ton amour ne sait à quoi se décider, il agite ton coeur en tout sens. Pour exciter la crédulité, il y a le lieu, le nom, le délateur, et cette tendance de l'esprit à croire toujours ce qu'il redoute.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lili017Lili017   05 juin 2018
Il y a autant de douleurs dans l'amour que de coquillage sur la plage.
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Ovide (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Ovide
Hyacithus présente sa première bande dessinée, « Les Cosomogoniales ? Un chant de Silène », en compagnie de Thomas Bout, fondateur des éditions Rue de l'échiquier.
LE LIVRE
À travers cette bande dessinée exceptionnelle, Hyacinthus nous invite à un voyage unique : la création de l?univers, de l?étincelle primordiale à l?apparition de la vie sur Terre.
Au fil des 192 pages, il confronte ce que la connaissance scientifique actuelle nous dit de nos origines à une vision cosmogonique venue du fond des âges, en reprenant des textes d'auteurs classiques gréco-latins, d?une justesse souvent stupéfiante. Il nous fait ainsi redécouvrir la sagesse des Anciens (Sophocle, Virgile, Lucrèce, Euripide, Ovide, Aristophane, Hésiode, et bien d'autres) pour mener à bien une « prise de parole antique » aussi spectaculaire que salutaire.
Depuis l'instant du «?big bang?» jusqu'à l'apparition des premiers animaux terrestres, en passant par les péripéties de la formation de notre planète, les illustrations de Hyacinthus ? réalisées à l'encre de Chine ? et les citations, dans leur langue originelle et traduites en français, se complètent. le décalage perceptible entre deux temporalités ? la vulgarisation contemporaine face à des textes datant d?il y a deux mille ans ? offre par sa finesse un regard nouveau et poétique sur un mystère qui n?a cessé de fasciner les hommes : l?apparition de notre monde et du vivant.
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature latineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Devenez très fort en citations latines en 10 questions

Que signifie Vox populi, vox Dei ?

Il y a des embouteillages partout.
Pourquoi ne viendrais-tu pas au cinéma ?
J'ai un compte à la Banque Populaire.
Voix du peuple, voix de Dieu.

10 questions
476 lecteurs ont répondu
Thèmes : latin , Citations latines , antiquitéCréer un quiz sur ce livre