AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Là où chantent les écrevisses (27)

Cannetille
Cannetille   18 janvier 2020
Un marais n’est pas un marécage. Le marais, c’est un espace de lumière, où l’herbe pousse dans l’eau, et l’eau se déverse dans le ciel. Des ruisseaux paresseux charrient le disque du soleil jusqu’à la mer, et des échassiers s’en envolent avec une grâce inattendue – comme s’ils n’étaient pas faits pour rejoindre les airs – dans le vacarme d’un millier d’oies des neiges.

Puis, à l’intérieur du marais, çà et là, de vrais marécages se forment dans les tourbières peu profondes, enfouis dans la chaleur moite des forêts. Parce qu’elle a absorbé toute la lumière dans sa gorge fangeuse, l’eau des marécages est sombre et stagnante. Même l’activité des vers de terre paraît moins nocturne dans ces lieux reculés. On entend quelques bruits, bien sûr, mais comparé au marais, le marécage est silencieux parce que c’est au cœur des cellules que se produit le travail de désagrégation. La vie se décompose, elle se putréfie, et elle redevient humus : une saisissante tourbière de mort qui engendre la vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Jolap
Jolap   19 janvier 2020
Chez la plupart des espèces vivantes, les mâles se livrent à une compétition effrénée pour féconder les femelles. Les lions se battent parfois jusqu'à la mort; chez les éléphants, les rivaux s'empoignent par la trompe et piétinent le sol tandis qu'ils se déchirent de leurs défenses. Bien que très ritualisés, les conflits aboutissent à de véritables mutilations.
Commenter  J’apprécie          150
JIEMDE
JIEMDE   25 janvier 2020
Quand il est acculé, désespéré ou isolé, l'homme se replie sur son instinct de survie.
Commenter  J’apprécie          140
cicou45
cicou45   14 janvier 2020
"Les coquillages sont les plus fiables des gardiens de secrets."
Commenter  J’apprécie          120
mumuboc
mumuboc   15 janvier 2020
Avant le jeu des plumes, la solitude était devenue une partie d'elle-même, un peu comme un bras supplémentaire. Maintenant, ses racines poussaient à l'intérieur et se pressaient contre sa poitrine. (p137)
Commenter  J’apprécie          100
cicou45
cicou45   15 janvier 2020
"Les yeux de Jodie étaient restés les mêmes.
Les visages changent avec les épreuves de la vie, mais les yeux demeurent une fenêtre ouverte sur le passé, et elle y reconnaissait son frère."
Commenter  J’apprécie          101
cicou45
cicou45   14 janvier 2020
"Elle ne rêvait plus désormais de s'envoler avec les aigles ; quand on doit barboter dans la boue pour trouver de quoi manger, l'imagination se tarit à mesure qu'on devient adulte."
Commenter  J’apprécie          100
musaraneus
musaraneus   16 janvier 2020
Un marais n’est pas un marécage. Le marais, c’est un espace de lumière, où l’herbe pousse dans l’eau, et l’eau se déverse dans le ciel.
Commenter  J’apprécie          70
JIEMDE
JIEMDE   26 janvier 2020
Quelqu'un qui aimait les oiseaux ne pouvait tout simplement pas être mauvais.
Commenter  J’apprécie          51
Asmostark
Asmostark   24 janvier 2020
Puis les corneilles se mirent à croasser. Les corneilles ne gardent pas les secrets mieux que la boue ; à peine ont-elles aperçu quelque chose de bizarre dans la forêt qu’il leur faut en parler à tout le monde. Ceux qui les écoutent trouvent leur récompense. Ils sont soit alertés de la présence des prédateurs, soit prévenus de celle de leurs proies.
Commenter  J’apprécie          50




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox




    Quiz Voir plus

    Nature writing

    Quel philosophe est considéré comme le fondateur du Nature writing?

    Ralph Waldo Emerson
    Henry David Thoreau
    Benjamin Franklin

    10 questions
    69 lecteurs ont répondu
    Thèmes : nature writing , écologie , littératureCréer un quiz sur ce livre