AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de LeaTouchBook


LeaTouchBook
  06 janvier 2020
Recommandé par le célèbre (et excellent) club de lecture de Reese Witherspoon, j'avais eu la chance de lire ce livre en langue originale avant de le relire avec plaisir dans sa traduction française. Ce livre a remporté un succès retentissant aux Etats-Unis, il a tout pour plaire aussi au lectorat français.

Là où chantent les écrevisses est le tout premier roman de Delia Owens, c'est surtout un roman extrêmement riche qui peut plaire à énormément de lecteurs. Il peut plaire aux amoureux de littérature nord-américaine, aux amoureux du polar, aux amoureux des romances, aux amoureux des tragédies, aux amoureux du nature writing, à ceux qui cherchent un livre avec une héroïne forte et inoubliable, à ceux qui souhaitent lire une histoire magnifique, sensible où l'humain se mêle à la nature, où la tragédie se mêle à l'espoir, où le mystère s'entremêle à la vérité.

Cela faisait quelques semaines que je n'arrivais plus tellement à lire de romans américains (car je les comparais immédiatement à des oeuvres précédentes), en relisant en version française ce livre j'ai eu la sensation de retrouver tout ce que j'aimais dans la littérature nord-américaine, de retrouver le chemin de cette littérature unique et sublime.

Au travers de l'excellente traduction de Marc Amfreville, le lecteur va plonger au coeur d'une petite ville de Caroline du Nord et surtout au coeur de ses marais où la nature reprend ses droits et où on peut espérer un jour atteindre le lieu où chantent les écrevisses (et pour comprendre cette expression je ne peux que vous inviter à lire ce livre).

Dès les premières pages le lecteur sera happé dans l'histoire de Kya, une jeune enfant courageuse et intelligente, qui va être abandonnée progressivement par toute sa famille. En la voyant grandir, murir, s'affirmer, le lecteur va l'aimer immédiatement et l'aimer encore plus au fil des pages. Kya fait partie de ces héroïnes d'une grande force pour lesquelles le lecteur ne peut ressentir qu'admiration et amour.

Au travers de ce livre, Delia Owens nous parle des préjugés, nous parle du racisme, nous parle de l'amour, nous parle de l'abandon, de la solitude et de la nature.

J'ai adoré son idée de mélanger le passé (l'enfance, l'adolescence puis le passage à l'âge adulte de Kya) et le présent du roman (1969) où un jeune homme très populaire a été assassiné. Mêler le romanesque à l'aspect plus "polar" du livre amène le lecteur à tourner les pages tout en souhaitant ne pas aller trop vite pour ne pas quitter Kya.

Il me reste encore deux ou trois roman américains à lire pour cette rentrée d'hiver mais il me semble que si je ne devais conseiller qu'un seul titre nord-américain pour ce début d'année ce serait indéniablement celui-ci.
Lien : http://leatouchbook.blogspot..
Commenter  J’apprécie          155



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (13)voir plus