AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070456826
128 pages
Éditeur : Gallimard (27/03/2014)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Dans le petit village israélien de Tel-Ilan, la vie semble suivre son cours tranquille. Comme toutes les six semaines, Dahlia Levine, la bibliothécaire, réunit chez elle une chorale amateur : on chante, on mange, on boit du vin ensemble dans la joie et la bonne humeur. Mais est-il toujours possible de mettre de côté les tracas et les tristesses enfouies ? (Chanter)
Les autres nouvelles de ce recueil invitent à découvrir d'autres "scènes de vie" de ce petit vi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Roggy
  26 mars 2019
J'ai découvert Amos Oz avec Judas, qui m'a subjuguée.
Dans ce recueil de nouvelles l'auteur joue avec les répétitions dans les descriptions des personnages et des lieux, de sorte que nous avons le sentiment de déjà-vu.
La fine analyse des sentiments tels l'attente, la solitude, le désespoir et les questionnements sont traités avec humanité, le message d'espoir est présent malgré une certaine mélancolie.
Glissant du passé au présent, évoquant l'usure du temps Amos Oz saisit les petits gestes quotidiens pour dire le chaos des âmes.
Commenter  J’apprécie          610
missmolko1
  20 novembre 2014
Pour mon challenge "Le tour du monde en 8 ans", j'ai, cette fois, pris la route pour Israel. Amos Oz est un auteur qui m'était totalement inconnu. "Chanter et autres nouvelles" est un recueil de quatre nouvelles issu de "Scènes de vie villageoise". C'est une très belle entrée en matière pour découvrir l'auteur et j'ai hâte de lire d'autres de ces écrits.

Je vous parle plus haut d'un recueil de nouvelles, il est en fait très difficile de définir le livre puisqu'il y a un fil conducteur qui est Tel-Ilan, un village israélien. Chaque nouvelle / chapitre met en lumière le quotidien d'un habitant.
La première nouvelle, Les proches, nous présente une femme qui attends son neveu qui n'arrivent pas. On se rends très vite compte de la solitude de cette femme et de la relation très fusionnelle qui l'a lit a ce jeune homme.
Vient ensuite Attendre, qui est asse similaire a la première finalement. Un homme reçoit un petit mot de sa femme qui lui dit "Ne t'inquiète pas pour moi". C'est alors l'occasion pour lui de faire le point sur sa vie et sa relation avec sa femme.
Les étrangers est une nouvelle assez dérangeante, qui met un peu mal a l'aise. On y fait la connaissance d'un jeune adolescent qui est amoureux de la bibliothécaire. C'est une nouvelle avec beaucoup de tension et l'on découvre vite que la jeune femme sous ses airs de fille facile cache en réalité une grande souffrance.
Enfin Chanter qui donne son nom au recueil réunis plusieurs personnages découvert auparavant pour un club de chorale. C'est l'occasion pour tous d'échanger autour des fait-divers et de la politique mais aussi a propos de ses souffrance.
Vous l'aurez compris, il y a très peu d'action dans ces pages, mais portant on ne s'ennuie pas une seule seconde. Amos Oz a une écriture très belle et poétique et signe ici un texte plein de pudeur et vraiment mélancolique. Il me tarde maintenant de découvrir les quatre autres nouvelles qui constituent le roman initial.

Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
andras
  10 mars 2017
C'est le premier texte que je lis de l'écrivain israélien Amoz Oz et il me donne envie d'en lire d'autres. Il s'agit de quatre nouvelles extraites d'un recueil intitulé "Scènes de la vie villageoise". Chacune de ces nouvelles s'attache à un habitant du village israélien Tel-Ilan, homme ou femme, quand un évènement ou quelque chose vient perturber son existence quotidienne. La dernière nouvelle "Chanter" réunit plusieurs personnages que l'on a rencontrés dans les trois premières. Ces nouvelles savent distiller un sentiment d'inquiétude, voire d'étrangeté avec l'air "de ne pas y toucher". Une belle découverte.
Commenter  J’apprécie          82
cigogne
  22 avril 2020
En général je n'aime pas trop lire des nouvelles car c'est trop court et je suis frustrée de ne pas rester plus longtemps avec les personnages. Dans ce recueil de nouvelles, c'est différent puisqu'il y a un fil conducteur qui est Tel-Ilan, un village israélien. Chaque nouvelle / chapitre met en lumière le quotidien d'un habitant.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   04 novembre 2014
Tel-Ilan était un village séculaire, environné de champs et de vergers. A l'est, s'élevaient des coteaux plantés de vignes. Des amandiers s'alignaient par-delà la route. Les toits de tuiles étaient noyés dans le berceau de verdure que formaient les cimes touffues des vieux arbres. Certains habitants s'occupaient encore d'agriculture et employaient des ouvriers étrangers, logés dans des cabanes donnant sur les arrière-cours. La plupart avaient affermé leurs terres pour se reconvertir dans les chambres d'hotes, les galeries d'art, les boutiques de mode, quand ils ne travaillaient pas a l'exterieur. Deux restaurants gastronomiques, une cave à vins et un magasin d'aguariophilie avaient ouvert dans le centre. Quelqu'un avait créé une petite usine spécialisée dans la copie de meubles anciens. Le bourg accueillait, le shabbat, une foule de visiteurs venus déjeuner ou dénicher les bonnes affaires. Le vendredi à midi, en revanche, les rues se vidaient et tout le monde faisait la sieste derrière les stores tirés.
[Extrait de la nouvelle "Attendre"]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
RoggyRoggy   26 mars 2019
En chaque adulte, sommeille l’enfant qu’il était jadis, méditai-je. Chez certains, il est toujours vivant, chez d’autres, définitivement mort.
Commenter  J’apprécie          380

Videos de Amos Oz (30) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Amos Oz
1/10 Amos Oz : Ailleurs peut-être (France Culture - Adaptation radiophonique). Diffusion sur France Culture du 20 juin au 1er juillet 2016. Photographie : Arad. Amos Oz. 2004 © MICHA BAR AM / MAGNUM PHOTOS. La vie de tous les jours dans un kibboutz imaginaire des années 60, décrite par un des plus grands écrivains israéliens contemporains. Roman traduit de l’hébreu par Judith Kauffmann. Adaptation : Victoria Kaario. Réalisation : Jean-Matthieu Zahnd. Conseillère littéraire : Emmanuelle Chevrière. Ce feuilleton en dix épisodes est l’adaptation du premier roman d’Amos Oz, « Ailleurs peut-être », publié aux Éditions Gallimard. Amos Oz y dépeint la vie des membres d’un kibboutz imaginaire, celui de Metsoudat-Ram, dans les années soixante. Sur le fil d’une année, Ezra, Reouven, Bronka, Noga et les autres, s’aiment, se trompent, se quittent, font des enfants, légitimes ou pas. Et ces drames intimes qui jalonnent le récit n’entravent en rien la marche de la vie collective, rythmée tant par les célébrations communistes que par les rumeurs qui empoisonnent la vie des villageois. 1er épisode : Un village idyllique, Messieurs-dames 2ème épisode : Le charme de la banalité quotidienne 3ème épisode : Le Premier Mai 4ème épisode : Puissance du mal 5ème épisode : Deux femmes 6ème épisode : Soirées poétiques 7ème épisode : Un personnage diabolique 8ème épisode : Tu es à nous 9ème épisode : Idylle familiale 10ème épisode : Tableau final Avec : Violaine Schwartz, Quentin Baillot, Jean-Gabriel Nordmann, Evelyne Guimmara, Mohamed Rouabhi, Christine Culerier, Rebecca Stella, Nicolas Lê Quang et bien d’autres Bruitage : Sophie Bissantz Equipe de réalisation : Bernard Lagnel et Anil Bhosle Assistante de réalisation : Julie Gainet Source : France Culture
+ Lire la suite
autres livres classés : israëlVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Amos Oz (1939-2018) R.I.P

Mon père parlait 11 langues, mais il a fait mon éducation en Hébreu, j'étais alors un « petit chauvin déguisé en pacifiste». Un «nationaliste hypocrite et doucereux », un « fanatique », qui jouait à la guerre et s’enflammait contre les Anglais et les Arabes, j'étais, j'étais, comme une panthère dans la .....?......

Nuit
Cave
Tourmente
Neige

10 questions
33 lecteurs ont répondu
Thème : Amos OzCréer un quiz sur ce livre