AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782070771691
448 pages
Gallimard (13/10/2005)
3.94/5   36 notes
Résumé :
L'équipée de Varennes ne figure pas dans le canon des "journées révolutionnaires" : ni foules anonymes en fureur, ni sang versé, ni exploits individuels, ni vainqueurs, ni vaincus. À Varennes, un roi s'en est venu, un roi s'en est allé, avant de retrouver une capitale sans voix et une Assemblée nationale appliquée à gommer la portée de l'évènement. Autant dire une journée blanche.

Et pourtant, ce voyage apparemment sans conséquence fait basculer l'his... >Voir plus
Que lire après Varennes - La mort de la royauté (21 juin 1791)Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Dans l'excellente collection « Les journées qui ont fait la France » Mona Ozouf choisit comme objet d'étude la fuite avortée de Louis XVI que beaucoup ont considéré comme « la première marche de l'échafaud » . Après avoir rappelé succinctement les faits elle en analyse longuement les causes puis ,avec beaucoup de précision ,les conséquences immédiates et à long terme. Dans une dernière partie ,elle étudie l'image laissée par l'évènement dans l'histoire , le roman et le cinéma .Sans oublier d'en montrer les étranges échos au fil du temps à travers les fuites de Louis XVIII , Charles X et Louis-Philippe , allant même jusqu'à l'escapade gaullienne à Baden-Baden en 1968 . Essai très intéressant , très documenté et agréable à lire.
Commenter  J’apprécie          41
Très bon ouvrage pour ceux qui souhaitent approfondir cet événement, son déroulement, ses causes, ses conséquences... L'écriture de Mona Ozouf est particulièrement agréable (ce qui est rare pour les historiens). Seul petit bémol, j'ai trouvé l'explication du déroulement de la journée pas toujours très limpide. Je précise aussi qu'il est préférable de bien connaître la révolution française avant de se lancer dans cette lecture.
Commenter  J’apprécie          30
Un livre d'histoire et une enquête minute par minute de la fin de l'ancien régime.
Commenter  J’apprécie          40
Une lecture dense, complexe, un travail remarquable pour souligner le moment charnière que fut sans doute le voyage clandestin de la famille royale arrêté à Varennes. Ce que beaucoup ont considéré comme une anecdote devient un moment-clé de la Révolution, la mort de la royauté avant celle du roi.
Lien : http://appuyezsurlatouchelec..
Commenter  J’apprécie          60


critiques presse (1)
Lexpress
25 novembre 2011
C'est une mauvaise fugue, l'incident est clos. En apparence, démontre Mona Ozouf dans cet essai brillant aux allures d'enquête policière, prix du livre d'histoire du Sénat 2006.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
La liturgie de l'étiquette, si précieuse pour orner, draper et voiler à la fois le mythe de l'hérédité monarchique, est une assurance merveilleuse contre l'improvisation : elle règle les statuts, les préséances, les costumes, les gestes, les mots, indique à chaque pas au courtisan ce qu'il doit faire. Dans ce monde de la règle, tout a été fait pour conjurer l'exception, paralyser l'invention (et "hébéter systématiquement les princes", ajoutait Mirabeau). Dans le monde de la réalité, en revanche, toutes les béquilles de l'étiquette deviennent non seulement obsolètes, mais dangereuses. "La Cour, conclut Stefan Zweig, au premier contact avec la réalité, devait succomber. A partir de l'instant où un roi de France endosse la livrée d'un domestique pour fuir, il ne peut plus être maître de sa destinée".
Commenter  J’apprécie          40
Le XVIIIe siècle avait fait de Fénelon un quasi-saint, et la Révolution elle-même le fera entrer, comme héros sinon comme saint, dans son calendrier républicain, pendant qu'elle campe Bossuet en apologiste de la servitude.
Commenter  J’apprécie          100
Le temps des fugitifs comme de leurs partisans est celui de l’Ancien Régime : celui de la lenteur des choses, des arrangements laborieux, des complications de l’étiquette, et de la diplomatie. Sur la route de Varennes, on voit un roi peu pressé, des officiers qui parlementent, tergiversent, s’enveloppent dans le secret, s’endorment dans leurs cantonnements, se reposent sur les détachements suivants, attendant patiemment qu’un jour nouveau se lève, que paraissent les troupes de Bouillé. De l’autre côté, des municipaux qui s’émeuvent, se concertent, alertent les entours, font sonner la cloche et galoper leurs émissaires : la Révolution n’a pas de temps à perdre ; « comme Drouet, envoyé ainsi que son ami Guillaume, montre bien l’énergie se réfugiant dans les classes inférieures de la société ! », commente Stendhal. Là, patience, prudence, attentisme : le temps de la réflexion. Et ici, impatience, risque, fougue, sentiment que les minutes sont comptées : le temps de l’action. Dans cette dénivellation tient l’événement de Varennes.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Mona Ozouf (42) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mona Ozouf
Alors que 2023 marque le 150e anniversaire de sa naissance, Colette est à l'honneur dans "La Grande Librairie". A cette occasion, Augustin Trapenard accueille Antoine Compagnon, pour "Un été avec Colette", publié aux Editions des Equateurs, Emmanuelle Lambert, pour "Sidonie Gabrielle Colette, édité chez Gallimard, et Frédéric Maget, pour "Notre Colette : Un portrait de Colette par ses lectrices", paru chez Flammarion. Frédéric Beigbeder, Amélie Nothomb, Chantal Thomas, Mona Ozouf et Simonetta Greggio sont également présents sur le plateau de l'émission, ainsi que Marie-Christine Barrault qui lira des textes de Colette.
Durant cette soirée, les invités vont revenir sur cette femme aux multiples facettes qui a marqué le XIXe siècle grâce à sa présence dans de multiples domaines. Tout au long de sa carrière, elle n'a cessé de changer de costume, entre celui d'écrivain, de journaliste ou encore de pantomime. Une situation qui lui allait à ravir puisque Colette a toujours refusé d'être étiquetée, mais aussi qui lui permettait de vivre de manière décente. En effet, comme elle l'a confié plusieurs fois, elle écrivait pour vivre, notamment après que son troisième mari Maurice Goudeket a été pris dans une rafle, le 12 décembre 1941. du fait de ses origines juives, il est arrêté par la Gestapo, lors de la rafle dite "des notables" et transféré au camp de Compiègne. Colette va alors tout mettre en oeuvre pour l'en sortir en faisait intervenir des personnalités très influentes. Il sera finalement relâché le 6 février 1942. N'ayant pas d'autres sources de revenus, Colette va continuer à publier pour des rédactions pas très fréquentables, mais sans jamais se compromettre dans des textes idéologiques ou propagandistes. 
Retrouvez l'intégralité de l'interview ci-dessous : https://www.france.tv/france-5/la-grande-librairie/
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Louis XVI: 1774-1792Voir plus
>France : histoire>Les Bourbons: 1589-1789>Louis XVI: 1774-1792 (18)
autres livres classés : histoireVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (105) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3285 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..