AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791028109622
Éditeur : Bragelonne (29/11/2017)

Note moyenne : 4.39/5 (sur 23 notes)
Résumé :
La trilogie phénomène Prince captif enfin en intégrale !

IL DEVAIT ÊTRE ROI, IL EST DEVENU ESCLAVE.

Damen est un héros pour son peuple et le légitime héritier du trône d’Akielos. Mais lorsque son demi-frère s’empare du pouvoir, Damen est capturé, dépouillé de son identité et offert comme esclave de plaisirs au prince d’un royaume ennemi.

Beau, manipulateur et mortellement dangereux, son nouveau maître, le prince Laurent, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
izziederives
  12 octobre 2019
En voilà une saga comme on les aime ! Prince Captif est devenu avec le temps une référence en matière de romance MM, et c'est pas tout à fait pour rien. J'ai donc eu envie de me pencher sur le sujet, vu que ça faisait un moment que les livres traînaient dans ma bibliothèque.
Commençons donc par le premier tome ! Perso, je l'ai dévoré, même si je n'ai pas forcément adhéré au style un peu simple, mais surtout à l'utilisation excessive de virgules qui hachent complètement la lecture. Une fois passé ce petit défaut, je me suis retrouvée totalement happée par l'intrigue et j'y ai trouvé ce que je cherchais : un univers assez riche, des personnages marquants, crédibles, pas forcément originaux, mais vraiment intéressants à suivre.
Damen, prince d'Akielos, est donc trahi par son demi-frère qui le fait capturer et envoyer à Vère, sous une fausse identité. On suit alors ses déboires en tant qu'esclave personnel du prince Laurent, héritier du trône de Vère et ennemi juré, à qui il va devoir se soumettre pour trouver un moyen de fuir afin de se venger et récupérer sa couronne. le voilà mêlé aux intrigues de la cour et aux manigances de Laurent, qui semble nourrir une profonde antipathie envers son oncle, actuel régent du royaume.
Il s'agit là d'un tome de présentation, la romance à ce stade étant quasiment impossible et on le comprend, puisque Damen est plus préoccupé par sa condition d'esclave que par l'idée de séduire un prince certes mignon, mais clairement hostile. Il existe une vraie opposition entre Vère et Akielos : les moeurs, les coutumes, les vêtements, le décor, et même le rapport à l'esclavage ou à la sexualité. Sur ce plan-là, c'est vraiment bien fichu. Bon, c'est pas GoT hein, mais ça tient largement la route et Vère apparaît particulièrement décadente si l'on en croit l'expérience de Damen. Même Laurent ne semble pas toujours très à l'aise avec son monde, sans forcément appuyer sur le sujet puisqu'il a bien d'autres soucis à gérer, notamment la relation ambivalente avec son oncle et les rumeurs qui courent sur les rapports qu'il a pu entretenir avec son grand frère tombé au combat.
Certains passages peuvent être difficiles à lire si on est sensible au thème de l'esclavage, de l'abus physique ou psychologique, à la pédophilie aussi, puisqu'elle est pratiquée sans vergogne à Vère. Toutefois, je n'ai pas été rebutée parce que ce n'est pas amené de façon à choquer outrageusement le lecteur. de plus, Damen et Laurent méprisent toutes ces choses plus ou moins ouvertement selon les cas, et on n'a pas ce sentiment d'apologie du Mal. C'est un contexte, l'auteur n'en fait ni trop ni pas assez. J'ai trouvé que c'était prenant, intense malgré la romance quasi inexistante, et j'ai vraiment eu du mal à lâcher cette première mise en bouche.
Mon sentiment a été plus mitigé sur le deuxième tome. Je l'ai commencé avec beaucoup d'entrain, mais je me suis peut-être un peu plus ennuyée à certains endroits.
Sympa mais sans plus à mes yeux. Je m'explique : certaines scènes sont vraiment chouettes, comme la course poursuite sur les toits et le premier « vrai » rapprochement de Damen et Laurent, qui commencent à se respecter en tant qu'hommes et moins en tant que maître et esclave, mais les fameuses batailles manquent un petit peu d'epicness. C'est parfois un peu fouillis, l'écriture pèche, ça manque de vocabulaire pour décrire les combats et ça se voit si on est attentif ou qu'on a l'habitude des scènes d'action dans un livre. Alors problème de traducteur, d'auteur, de langue ? Je ne sais pas, mais j'étais moins à fond, c'est sûr. Les intrigues de cour étaient plus ambitieuses, mieux gérées à mon sens. Mais ce n'est qu'un ressenti après tout, et peut-être que j'en attendais trop. Ça reste tout à fait lisible hein, mais mon intérêt a eu tendance à s'essouffler. Heureusement que le début de complicité de Damen et Laurent rattrape cet aspect en apportant un peu de fraîcheur aux personnages. On entrevoit enfin la romance possible, même si le passage à l'acte semble encore lointain vu toutes les embûches qu'ils ont à déjouer pour contrer les plans du régent.
Le tome trois m'a finalement réconcilié avec le style : nouveau traducteur, ceci explique peut-être cela. La lecture m'a été moins fastidieuse (exit les virgules en trop), c'est plus fluide, et j'étais aussi sûrement dans l'attente de la confirmation des sentiments que se portent Damen et Laurent.
Alors là, la dernière manigance, elle est quand même un petit peu déceptive... Tu t'attends à un truc de fou, mais en fait non, et la fin est un petit peu facile, limite bâclée vu tous les efforts fournis depuis le début. C'est dommage. Bon, je vais pas révéler la chose parce que si ça se trouve, c'est juste moi, mais arrivée au bout, j'ai ressenti comme un « Tout ça pour ça... ».
Laurent et Damen font cependant un vrai pas l'un vers l'autre. Enfin, se dit-on ! Damen est moins rustre, ses convictions ont changé, notamment sur l'esclavage, comme si tout ce qu'il avait vécu jusque-là lui avait ouvert les yeux sur ce qui était bien ou mal, sur l'humanité aussi, les différences qui ne justifient jamais qu'on traite l'autre en moins que ce qu'il est. Laurent apparaît aussi plus sensible, sa cruauté masque sa pudeur et le réel soucis qu'il a de son peuple, mais aussi celui d'Akielos, étonnamment. Il a beaucoup de mal à assumer ses sentiments pour Damen, mais aucun doute qu'ils sont là, qu'ils l'obligent à agir un peu différemment. C'est un homme de conviction et de parole, qui sait se faire respecter malgré tout ce qu'on peut lui envoyer au visage et les tourments personnels qui l'assaillent.
Pour finir, malgré tous ces petits détails un peu négatifs que je souligne et qui peuvent varier selon le lecteur, ça reste une lecture agréable, avec des personnages attachants qu'on a envie de voir ensemble, parce que l'amour n'est pas toujours simple. Et puis j'aime le message de s'aimer au-delà des différences, d'être capable de s'ajuster pour comprendre l'autre. Là-dessus c'est réussi, pas racoleur, pas tire-larme non plus, et ça vaut largement le coup de se mettre à la lecture si ce n'est pas déjà fait !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MelieGrey
  04 septembre 2018
Ce livre fût un peu l'achat coup de tête du mois d'août, sur les conseils de Céline. Et autant dire que je n'ai aucun regret, ce fût un super investissement et c'est une histoire que je prendrais plaisir à relire :)
L'Esclave
Avec ce premier tome, l'auteure lance directement son intrigue et sans pincettes.
On découvre donc Damen, héritier de Akielos, qui se retrouve embarqué pour Vère, en tant qu'esclave pour Laurent, le prince héritier. Entre les deux, rien ne peut bien se passer. Laurent voue une haine sans fin à tout ce qui approche d'Akielos et Damen, élevé comme prince héritier, n'a clairement pas l'âme d'un esclave, soumis, qui fait ce qu'on lui demande.
Mais plus que ces deux héros, j'ai surtout adorer toute la dimension politique qui anime les personnages. Damen fait ce qu'il peut pour survivre et s'enfuir. Et Laurent tente de manipuler tout le monde pour que le régent, son oncle, n'obtienne pas ce qu'il veut. L'univers de l'auteure est clairement ancrée dans la trahison et je dois dire que cela me fascine. J'adore toutes ces manipulations qui sous tendent le texte, ne pas forcément savoir pourquoi untel agit de telle manière ou autre et le découvrir par la suite.
Ce roman est plutôt court et je trouve que l'auteure a vraiment pris le temps de poser pleinement son univers au fil des pages. Alors certes, il ne se passe pas du tout la révolution, mais par contre, au fil d'actes et d'événements, j'ai compris tous les tenants et aboutissants de la politique dans l'univers et les différents 'pays'. Et donc je suis impatiente de voir comment les choses vont bouger par la suite.
J'ai clairement eu une forme de fascination morbide pour la cruauté et les scènes glauques/crues que l'auteure met en scène. Alors oui, c'est violent, c'est affreux et clairement, dans notre vrai monde, cela me révolterait. Mais c'est un roman fantastique, et je trouve que cela apporte une vraie authenticité à l'histoire et à l'univers. D'autant que cela illustre les différences culturelles entre Vère et Akielos. Mais attention donc, c'est carrément terrible parfois.
Dans ce tome, Damen m'a énormément impressionné. Il fait ce qu'il doit faire pour survivre, mais n'oublie par pour autant ses origines. Cela donne un jeune homme capable de jouer le parfait esclave, mais aussi capable de se rebeller et de garder ses intérêts à coeur. Et je suis plutôt curieuse de voir comment il va évoluer par la suite.
Quant à Laurent, cet homme est un vil manipulateur. Mais, avec la fin du tome, je ne parviens pas du tout à le détester. Et bon, histoire d'être claire, c'est un parfait connard, mais je ne l'ai jamais détesté. Je cherche encore à le comprendre et je pense que les deux prochains tomes m'aideront un peu mieux. En attendant c'est un connard, parfois gentil sans qu'on sache trop pourquoi ^^
Le style est hyper descriptif et plutôt complexe, ce qui colle parfaitement avec l'ambiance du roman et je dois dire que j'apprécie tout particulièrement. Donc je suis impatiente de me lancer dans le tome deux :p
Le Guerrier
Je vais faire une chronique plus courte sur ce tome, histoire d'éviter les spoils en tout genre. Parce que j'ai vraiment, vraiment envie de vous donner envie de lire cette trilogie, même si elle ne convient pas à tous les publics.
Dans ce tome, Laurent et Damen quitte le palais royal et ses vipères pour les champs de guerre. Mais les trahisons et complots y sont tout autant présent, mettant en danger la vie de nos deux héros et mettant surtout à l'épreuve leur relation qui commence seulement à se construire.
J'ai vraiment apprécié l'évolution du lien entre Laurent et Damen. Ils ne veulent pas rester en l'état de maître/esclave et savent tous les deux que Damen prendra la fuite dès qu'il le pourra. Mais ils semblent trouver un compromis et c'est propice au développement d'une forme de loyauté entre eux deux.
En dehors de cette évolution majeure (et à l'heure où j'écris cette chronique j'ai tellement peur pour ce lien que j'ai vu grandir...), ce tome est aussi un pivot et permet de mettre en place les alliances/trahisons/complots multiples qui vont sonner le début de la guerre.
En grande optimiste que je suis, en grande naïve aussi, je n'ai pas vu venir la moindre trahison. Et pourtant, elles sont nombreuses dans les rangs...
Encore une fois, l'auteure s'en sort à la perfection avec un style complexe mais qui me convient tout à fait. Je n'entends absolument rien aux tactiques guerrières et aux combats en tout genre. Et globalement, j'aurais pu être perdue assez vite et décrocher rapidement. Alors oui, je prends mon temps pour avancer et je savoure chaque page, parce que j'adore l'univers. Et l'auteure a su trouver les mots justes pour être claire sans entrer dans trop de détails.
En bref, une intrigue qui gagne encore en complexité, et qui pourrait bien faire exploser le fragile lien de confiance entre Laurent et Damen. Ce tome est mené d'une main de maître et je suis encore une fois impatiente de lire la suite. Mais j'ai très peur ^^'
Le Roi
Ce dernier tome est à la hauteur des deux précédents. Autant dire qu'encore une fois, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde.
Histoire d'éviter tout spoil, je vais simplement écrire quelques lignes pour dire que dans ce tome Laurent et Damen devront se battre pour récupérer leur dû. Mais qu'ils devront aussi apprendre à se connaître d'égal à égal et autant dire que c'est loin d'être gagné vu les caractères de chacun.
J'ai été énormément émue par leur relation quasi impossible et je trouve que l'auteure fait avancer les choses de manière très réaliste. Tout ce que je dirais c'est que ce tome est riche en rebondissement et qu'il est une magnifique conclusion à cette histoire. Mon seul regret sera de ne pas avoir eu d'épilogue pour savoir le fin mot de l'histoire. Mais en trois tomes j'ai appris à connaître l'esprit loyal et généreux de Damen et l'esprit retors mais franc de Laurent et je ne peux qu'imaginer ce qu'ils vont faire de Vère et d'Akielos
En bref
C'est une trilogie très intense et complexe que je ne regrette pas d'avoir lu. J'ai passé d'excellents moment en la compagnie de cet univers. L'auteure a une imagination débordante et autant dire que je me suis éclatée. Ce n'est pas une série pour tout le monde, mais pour ma part, elle contient tout ce que j'adore et ce fut donc un plaisir de la découvrir.
Lien : http://meliegrey.blogspot.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BelleAddictionLitteraire
  20 janvier 2019
J'ai découvert PRINCE CAPTIF il y a un moment déjà, mais à l'occasion de la sortie de l'intégral, j'ai relu la passionnante histoire de LAMEN.
D'abord, quelques mots sur ce pavé qui est juste sublime. La couverture est magnifique ! C'est un superbe intégral. Certes, il faut être bien appuyé sur ses genoux pour le lire parce qu'à la longue, il est plutôt lourds, mais c'est un achat vraiment sublime.
Qu'est-ce que PRINCE CAPTIF ? PRINCE CAPTIF c'est une romance gay fantasy remplie de complot, et de suspens.
C'est l'histoire de deux rois, Damen et Laurent. de deux nations qui sont ennemis, de deux hommes qui se détestent pour de bonnes raison. C'est l'histoire d'un
C'est un IMMENSE coup de coeur !
J'ai mis énormément de temps à me plonger dans cette histoire pour plusieurs raisons. D'abord parce que la fantasy ce n'est pas mon style de lecture, puis parce que j'avais appris que la fin du tome 2 est rageante. Effectivement, elle est très frustrante. Mais si vous achetez l'intégral, vous n'aurez pas ce problème, vous ferez comme moi : enchainer les tomes.
Pour rappel, lors de ma première lecture, j'étais tellement dans l'histoire que je me suis couchée très tard durant plusieurs soirs, et que j'ai enchainé le tome 2 juste après le 1 et j'ai hurlé ma frustration à la fin du second volet, car je n'avais pas le tome 3. Et lorsque j'ai reçu le tome 3, je me suis jetée dessus comme une affamée.
Prince Captif en quelques mots, c'est la romance auquel on ne s'attend pas, on devient également captif du monde, des complots, des trahisons et du suspens instauré par l'auteur. On succombe à la tension et à l'attirance des deux personnages principaux.
On ne s'ennuie pas une seule seconde.
Je ne vous parlerai pas de l'intrigue, car le résumé du tome 1 le fait déjà bien, mais surtout, pour vous éviter d'être spoiler, car ce serait dommage de passer à côté de l'intrigue INCROYABLE que l'auteur a créée.
Les personnages sont finement travaillés. Au cours des pages, nous suivons DAMEN, héritier du trône d'Akielos, et LAURENT, prince de Vère. Les deux hommes sont totalement différents, et un sombre passé les lie. Leurs caractères, et leurs personnalités sont forgés dans la pierre, et par un talent incroyable de la part de l'auteur. Elle a rendu ces protagonistes intenses, que ce soit par leurs façons de vivres les choses, leurs réactions, les épreuves ou leurs combats.

J'ai adoré voir Laurent et Damen se détester, se chercher, se combattre, pour finalement tisser des liens étranges, qui dérivent petit à petit, lentement mais surement vers des sentiments puissants et bouleversants. Leur romance m'a pris aux tripes tellement elle était magnifique !
Quant à la plume de CS PACAT, elle est sublime, dès les premières pages, elle nous plonge dans son monde. Sa façon de raconter son récit est prenante, travaillée et passionnante.
Que ce soit dans L'ESCLAVE, LE GUERRIER, ou LE ROI, l'histoire vous passionne de la page 1 à la toute dernière. On voudrait que cette aventure ne s'arrête jamais. Et honnêtement, j'en veux encore.
En bref ? Cette saga est une énorme surprise pour ma part ! Je ne m'attendais pas du tout à aimer à ce point. En relisant l'intégral, je me suis rappelée pourquoi j'étais devenue totalement raide dingue de Laurent et Damen ! C'est une romance M/M intense, dans un monde diablement bien ficelé !
Je ne peux que recommander cette saga ! Aux lectrices adeptes des romances gays, à celles qui n'ont jamais tenté, mais aussi aux fans de fantasy.
Je n'ai qu'une hâte, c'est que Milady traduise les nouvelles qui servent d'Epilogue.

A lire !
A relire !
A dévoré !
Coup de coeur!
Ma note : 10+/10 pour la trilogie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
callysse
  07 octobre 2018
Deux ans que cette saga étaient dans ma PAL. Acquise dans sa totalité grâce à une grosse OP sur les livres numériques, je l'ai laissé trainé depuis. Peut-être parce que je ne suis pas familière de ces univers « péplum » ou tout simplement de la romance M/M vu que je n'en avais jamais lu jusqu'à maintenant. J'avais peur d'être moins transportée, d'être un peu exclue. Quel apriori grotesque et ridicule! J'ai adoré et alors que je ne comptais lire que le premier tome pour réussir un challenge (où je devais lire une relique de ma PAL), j'ai finalement enchaîné sur le deuxième… puis sur le troisième et dernier tome. Maintenant que j'étais lancée, autant aller jusqu'au bout! Et du coup, je n'ai pas vu ces tomes comme trois lectures distinctes mais plutôt comme une seule, un bon gros pavé découpé en trois parties.
Ceci explique pourquoi j'ai finalement décidé d'écrire une chronique sur la saga entière et non une sur chaque tome. Mais je vous rassure, pas de spoilers ici. Si vous souhaitez lire le premier tome et que vous venez faire un tour sur cette page, je ne vous dévoile rien sur l'intrigue des tomes suivants, rien d'inattendu. Juste mes impressions et un message important : ne vous fiez pas qu'au premier tome pour juger cette saga et déterminer si vous voulez lire la suite ou pas 😉
Parce que ce premier tome est déroutant. La romance y est notamment inexistante, donc si vous lisez ce livre pour ça, vous risquez d'être un peu déçus au départ car il va falloir être patients celle-ci ne pointant doucement le bout de son nez qu'à partir du deuxième tome! Personnellement, j'ai trouvé qu'elle était justement dosée. Il ne serait pas normal que ces deux princes tombent dans les bras l'un de l'autre aussi rapidement, pas en connaissant toute leur histoire. La romance prends son temps et progressivement elle s'infiltre dans le coeur de nos deux princes sans qu'ils le désirent vraiment. Elle n'en paraît que plus vraie même si j'aurais aimé avoir le point de vue de Laurent pour savoir à quel moment et pourquoi il s'est laissé emporté par ses sentiments plutôt que par sa raison.
J'avoue, j'ai été un peu malmenée par le premier tome. J'étais un peu gênée par cet univers étrange et décomplexé où le sexe est au coeur de tout et où les moeurs sont assez libres. J'ai parfois trouvé tout cela déroutant. Et puis j'ai fini par oublier mon monde pour complètement intégrer celui de Damen et Laurent où ceci est « presque » normal. Et j'ai fini également par être intriguée par toutes les machinations, manipulations et faux-semblant qui dirigent la cour de Vère. Alors qu'Akielos combat plutôt avec l'épée, Vère mène ses batailles avec l'esprit, chacun posant ses pions petit à petit. Insignifiants et incompréhensibles au départ, ce n'est que bien plus tard qu'on découvre finalement qu'ils avaient un but bien précis et loin d'être négligeable! L'introduction à l'univers est donc ardue mais elle vaut le coup car tout ceci trouve un sens dans le deuxième tome. Ce dernier et le troisième tome sont géniaux et on voit naître la relation entre nos deux princes. Il y a aussi bien plus d'actions et les dangers se dévoilent. Certaines scènes ont fait fondre d'amour mon petit coeur, d'autres lui ont fait rater un battement (quelle fin pour le second tome!), d'autres enfin m'ont fait rire ou sourire.
J'ai donc tout aimé… sauf la fin de la saga. Je l'ai trouvé abrupte, brutale et mal préparée. Alors que l'auteure m'avait habitué à penser ses coups à l'avance, j'ai eu l'impression qu'elle ne savait pas trop comment conclure. J'ai trouvé les derniers chapitres trop faciles, d'autant qu'aucun indice ne laissait entrevoir la révélation finale. Pas de pions placés plusieurs chapitres avant, pas de discussions voilées qui laissaient entendre que tout n'avait pas été dit. C'est dommage car le scénario était maîtrisé mais pas jusqu'à son grand final. Je ne suis pas déçue, juste un peu désappointée.
Quant à nos deux princes, si j'ai tout de suite été conquise par Damen, Laurent a mis un peu plus de temps à me séduire. Froid, calculateur, mystérieux, indéchiffrable, ce n'est pas un personnage qui se laisse approcher facilement. Mais sous la carapace, on devine les horreurs qui ont mené à cette personnalité. J'ai réussi à voir les failles et les fissures d'un homme qui se bat seul depuis des années et il m'a touché. C'est un personnage très complexe qui cache très profondément sa bonté d'âme alors laissez-lui sa chance! Quant à Damen, je l'ai trouvé au départ très naïf pour un prince. Mais j'ai fini par comprendre pourquoi. Damen est en fait un homme bon, loyal, honnête, sans une once de sournoiserie en lui et complètement dévoué à son peuple. Une force et une prestance incroyable se dégage de lui. J'ai donc adoré ce couple et grâce à eux une nouvelle porte sur les romances s'ouvrent pour moi!
Pour conclure : Un univers déconcertant aux moeurs sexuelles libres et sans complexe. Surprise et gênée au départ, j'ai finalement fini par m'habituer à ce monde où les manipulations sont tout aussi importantes que les batailles. Damen et Laurent sont deux personnages fantastiques, l'un est aussi fort et loyal que l'autre est complexe et direct. J'ai adoré découvrir leur histoire et j'aurais bien aimé rester un peu plus longtemps avec eux. Seule la fin de la saga, brusque et trop rapide, m'a un peu désappointée. Je lirai probablement les nouvelles pour essayer d'avoir une conclusion digne de ce nom. Et puis je ne dirai pas non à quelques instants de plus au côté de ces deux princes…
Lien : https://callysseblog.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lecturesde_Lo
  28 décembre 2020
J'ai longtemps attendu avant de me jeter à l'eau pour lire ce livre ! Demander à pti cauchemard !! Mais finalement je l'ai fait et je ne regrette absolument pas ! C'est un coup de coeur. Par contre je préviens c'est pour un public averti, il ne convient pas à tout le monde.
Tome 1 :
Dans ce premier tome il faut poser les bases de l'histoire, mais on est directement plongé dans l'histoire. Il est vrai que par moments certaines scènes peuvent être dures à lire et dérangeante, mais c'est ce qui fait l'histoire. On est dans un monde d'esclavage sexuel, ce n'est pas le monde des bisounours. C'est dur, mauvais, rempli de cruauté, de torture et j'en passe. Damen héritier du trône d'Akielos est réduit en esclavage par son demi-frère pour prendre le pouvoir et envoyer à ses pires ennemies à Vere, notamment à Laurent dont il doit à tout prix cacher son identité. Laurent au premier abord est une personne détestable, machiavélique, dangereux qui a un esprit tellement aiguisé qu'il est impossible de savoir ce qu'il pense. Leur relation n'a strictement rien de saint, mais elle évolue au fur et à mesure. Ce tome est bien, il m'est en place toute l'intrigue qui va se jouer. J'ai enchainé sans m'arrêter, je voulais toujours en savoir plus.
Tome 2 :
Dans ce tome 2, le décor change complètement, Damen est toujours un esclave certes, mais son évolution au côté de Laurent a grandi. Il est traité comme un guerrier qui doit combattre pour et aux côtés de son bourreau pour servir sa propre cause. Car il n'oublie jamais qu'un jour il s'échappera et rentrera dans son pays. Je pense que ce tome est mon préféré, on est vraiment au coeur de l'histoire avec des manipulations, la guerre et un amour naissant. le désir prend place petit à petit et on oublie presque que Damen est de base l'esclave de Laurent et non un soldat de sa garde. Il a toujours quelques petites touches de rappel. Mais je trouve le tout vraiment bien amené. Laurent est son esprit m'étonnera toujours ! Cet homme est d'une intelligence et doté d'un sens de la stratégie hors pair et à chaque fois je me fais avoir.
Tome 3 :
J'ai commencé doucement mais surement ce tome 3, je ne voulais pas le finir et je l'ai donc savouré. Ce tome 3 arrive avec la conclusion de cette trilogie qui était juste géniale et qui m'a transporté. La relation de Damen et Laurent a complètement évolué dans ce tome et je trouve la belle, même si elle n'a pas commencé sur des bases saines. Tout est mis en place et tout explose enfin. L'identité de Damen est exposée et la guerre fait rage. Laurent me surprend toujours autant et encore plus dans ce tome. Je ne peux pas tout vous dire, sinon je vais vous spoilers, mais c'est juste grandiose. Entre combats, stratégie, tromperie et amour leur quête s'achève avec un goût de trop peu. J'aurais voulu un épilogue 6 mois ou 1 an plus tard pour voir comment les choses ont évolué.
Même si je suis restée sur la fin, le tout du livre été un coup de coeur. Les personnages sont tellement attachants que j'ai eu un pincement au coeur quand j'ai fermé le livre. Un livre que j'aime énormément et j'ai déjà envie de le relire !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Nathan_ZiggNathan_Zigg   01 avril 2018
Damen fit la révérence.
- Votre Altesse, dit-il.
- Tu es un homme. Lève toi, ordonna le régent.
Damen obéit, lentement.
- Tu dois être soulagé que mon neveu s'en aille, dit le régent.
Il n'était pas facile de répondre à une telle phrase.
- Je suis sûr qu'il fera honneur à son pays, dit Damen.
Le régent le dévisagea.
- Tu es bien diplomate. Pour un soldat.
Damen inspira profondément. En altitude, l'air se raréfiait.
- Votre Altesse, répéta-t-il d'un ton soumis.
- J'attends une vraie réponse, insista le régent.
Damen s'y essaya.
- Je suis... heureux qu'il s'acquitte de son devoir. Un prince doit apprendre à mener les hommes avant de devenir roi.
Le régent pesa ses mots.
- Mon neveu est un cas difficile. La plupart des hommes pensent que la faculté de commander coule naturellement dans les veines de l'héritier d'un roi... que ce n'est pas quelque chose qu'on doit lui apprendre de force, à contre-courant de sa nature viciée. Mais il fait dire que Laurent est un fils cadet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
littlecookiielittlecookiie   02 novembre 2020
– Je ne ferai rien que vous ne désiriez pas.
– Tu penses que je ne désire pas tout cela ?
Commenter  J’apprécie          00
littlecookiielittlecookiie   02 novembre 2020
Je sais exactement ce que c'est d'avoir envie de tuer un homme, et d'attendre son heure.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de C. S. Pacat (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de C. S. Pacat
Du 25 au 29 juin 2018, c'est la #GrosseOP, avec chaque jour une sélection de 100 ebooks à 0,99 ? ! Cette année, pour accompagner la #GrosseOP, on vous propose de participer à notre jeu de la #Grossebattle ! le principe ? Chaque jour, nous vous présentons chacune un ebook de la sélection quotidienne en vidéo. Vous pourrez ensuite voter pour le livre qui vous a le plus convaincu et participer ainsi à un tirage au sort à la fin de semaine pour tenter de gagner une Bookeen Saga bleue avec les 5 ebooks gagnants. Pour participer au tirage au sort, rdv ici : http://unbouncepages.com/grossebattle/ Bonne chance !
----------------------------------------- Les livres dont nous parlons dans cette vidéo : - Les jours meilleurs de Ceclia Ahern : https://bit.ly/2M7ypJF - L'esclave de C.S. Pacat : https://bit.ly/2tmLy9V - Les 100 titres du jour 5 : https://bit.ly/2tuuxuP
----------------------------------------- Les musiques utilisées dans cette vidéo sont sous licence CC : - Back to the Woods de Jason Shaw https://bit.ly/2mGO6hC - MOUNTAIN SUN by Jason Shaw https://bit.ly/2M7JTgq
----------------------------------------- Vous pouvez également venir parler littérature et lecture numérique avec nous sur : - Twitter : https://twitter.com/Bookeen - Facebook : https://www.facebook.com/Bookeen - Instagram : https://www.instagram.com/bookeen_cafe/
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4039 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..