AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Prince captif, Tome 3 : Le roi (51)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Patience82
  15 mai 2017
Il est difficile de se plonger dans la lecture d'un dernier tome de trilogie quand les 2 premiers n'ont pas été très accrocheurs. Et pour ne pas faire durer le suspense inutilement, je vous informe tout de suite que cette fin ne relève pas vraiment le niveau global de la série.

On retrouve donc nos 2 princes, après les avoir laissé dans une situation qui laissait imaginer un peu d'action, d'intrigues. Et je dois dire que ce début de tome 3 est retombé comme un soufflet. Après avoir fait mariner le lecteur pendant 2 tomes sur le fait que personne ne doit savoir que l'esclave Damen est en fait un prince ennemi, on s'aperçoit que Laurent est au courant depuis le début. du coup, il n'y a aucun changement dans l'attitude de Laurent, il reste égal à lui-même, ce qui est plutôt décevant.

Pour revenir sur ce personnage, l'idée d'origine était bien : un prince mystérieux, qui prévoit toujours tout, qui anticipe les coups de ses adversaires, et dans la tête duquel on n'entre jamais. Mais je l'ai trouvé sous-exploité. Au moment où il devait éclater, montrer sa vulnérabilité, se dévoiler, il ne se passe rien. C'est dommage car il avait un bon potentiel pour relancer l'histoire.

Et donc, l'histoire reste au point mort. Au lieu de continuer dans la lancée du deuxième livre, l'auteur va se tourner vers les 2 princes et leur amour impossible et on tombe dans une histoire à l'eau de rose où l'ennui se fait sentir rapidement, toujours ponctuée de ces scènes de relations charnelles très détaillées.

En résumé, cette trilogie a fait des promesses qu'elle n'a pas tenues. L'auteur a lancé des perches pour l'histoire et les personnages, mais ne les a pas saisies. C'est vraiment dommage, avec une autre orientation, ce roman aurait pu être un vrai page-turner.

Sur ce troisième tome, j'attribue donc seulement une étoile pour les personnages, car ça reste Damen et Laurent qui m'ont permis d'aller au bout.
Lien : http://lesnouvellesplumes.ov..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          153
Arakasi
  14 septembre 2016
Ca va chier des bulles au royaume de Vère ! Et pas seulement là-bas d'ailleurs. En Akielos, c'est également le chaos puisque l'identité du prince Damianos a été enfin révélée entraînant une scission entre les troupes fidèles au jeune roi revenu d'entre les morts et celles dévouées à son demi-frère Kastor. La vie n'est pas rose non plus pour Laurent que son oncle le régent a dénoncé comme traître et comploteur afin de lui ravir son trône. Une seule solution pour les deux princes : unir leurs forces face à la double menace pour reconquérir côte à côte leurs royaumes respectifs. Ajoutez à cela un passif commun très lourd (le premier ayant été l'esclave du second et ayant, accessoirement, zigouillé son frère aîné) et une tension sexuelle à couper au couteau et on peut se douter que la collaboration sera difficile…

Chouette opus que ce troisième et dernier tome ! Après le climax du roman précédent, C.S. Pacat avait intérêt à ne pas rater son début pour répondre aux attentes suscitées. Sur le plan des relations personnelles, le résultat ne déçoit pas. le duo formé par Damian et Laurent est toujours aussi intéressant à voir évoluer, les deux princes nouant petit à petit une relation complexe et profonde, faites de tendresse hésitante et de tensions sous-jacente. J'aime particulièrement la façon dans la romancière développe le personnage de Laurent, privilégiant les non-dits et l'allusif au lieu de nous asséner grossièrement chaque révélation. Oh et les scènes de cul sont émoustillantes et bien écrites. C'est toujours agréable, une bonne scène de cul !

Petit bémol niveau intrigues politiques en revanche. Si certains coup de théâtre sont bien amenés, d'autres sentent un peu le réchauffé, notamment vers la fin du roman où les retournements de situation s'enchaînent à toute vitesse et semblent n'avoir pour objectif que de sortir les héros de la bouillasse dans laquelle l'auteur les a fourrés. La fin du procès de Laurent notamment repose sur un Deus ex machina assez honteux. le tout est peut-être un peu trop court et une centaine de pages supplémentaires aurait probablement permis de dénouer l'intrigue de façon plus satisfaisante. Malgré cela, j'ai passé un agréable moment en compagnie de ce troisième tome et, sans crier au chef d'oeuvre non plus, conseille chaleureusement cette trilogie aux amateurs de romances matures et pas niaiseuses entre beaux mecs viriles et névrosés – et aux autres aussi, faut pas être bégueule.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
9004089
  03 juillet 2017
Après avoir terminé le second tome, je n'ai pas pu m'empêcher de me plonger dans le troisième. J'avais vraiment très envie de savoir ce qu'il allait se passer car la fin du volet précédent était terriblement excitante. Je me suis donc immédiatement plongée dans le dernier opus de la saga, celui-ci terminant en beauté une trilogie que je n'attendais pas si captivante.

Damen reprend son véritable rôle. Après avoir été esclave puis guerrier, il devient roi, le roi Damianos que Laurent a toutes les raisons du monde de détester puisqu'il est responsable de la mort de son frère. Damen et Laurent arriveront-ils à travailler ensemble pour sauver leurs deux royaumes des manigances du régent et de la trahison de Kastor ?

Le début du livre est un poil longuet à mon goût et à l'inverse, certains éléments m'ont semblé précipités et m'ont laissé perplexe. Il y a des révélations qui auraient mérité plus de travail, car de la manière dont elles ont été apportées, je trouve qu'elles cassent le rythme. Mais outre ce petit point, l'histoire est toujours aussi intéressante et les personnages m'ont une fois de plus conquise. L'auteure a réussi à offrir un joli final avec quelques événements inattendus, et même si on reste dans une histoire assez simple dont les amateurs de fantasy déploreront le manque de détails, on ne peut que constater que ce dernier volet, à l'instar de son prédécesseur, est de bien meilleure qualité que le tout premier. Si certains ont abandonné après leur lecture de ‘L'esclave', je ne peux que les inviter à continuer car dès ‘Le guerrier', le récit devient plus intéressant.

Je suis toujours aussi fan des deux protagonistes mais si le second tome m'a fait aimer Laurent à la folie, celui-ci a augmenté mon affection pour Damen. le roi d'Akielos nous est présenté différemment. En reprenant son statut, il en devient également plus charismatique et donc plus plaisant. Laurent, quant à lui, dévoile un peu plus son humanité. On note un réel changement, provoqué par ses sentiments évidents pour Damen, et une fragilité plus visible. le travail effectué sur les personnages est conséquent et je pense que c'est le point fort de la série. Si C.S. Pacat avait mis autant d'efforts dans le reste, je pense que Prince Captif aurait pu être une des meilleures séries du genre.

Finalement, ‘Le roi' se lit extrêmement vite et termine une saga très plaisante mais peut-être trop simpliste pour les lecteurs qui aiment la richesse des univers de fantasy. (Je ne sais toujours pas pourquoi ce livre est classé dans ‘fantasy', soit dit en passant.) Je pense que Prince Captif plaira aux amateurs de M/M qui veulent une histoire un peu différente de ce qu'ils lisent habituellement. Personnellement, j'ai passé un excellent moment et je lirai probablement les bonus. Même si je suis parfaitement consciente des défauts de la série, je ne peux nier avoir été transportée et avoir adorée ma lecture !
Lien : http://plumebleuee.com/2017/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
jainas
  08 avril 2016
Qu'il a été attendu, ce tome 3 de la saga Prince Captif ! Et quel plaisir à la lecture, tant il démarre sur les chapeaux de roue !
Le récit reprend où nous avait laissé le Guerrier et la situation s'emballe rapidement tant que Damen et Laurent sont séparés. On a d'ailleurs le droit à un superbe chapitre du point de vue de ce dernier, qui mène à une ellipse parfaitement maîtrisée d'un point de vue narratif… un régal !
Les retrouvailles, évidemment ardemment attendues suite à la révélation de l'identité de Damianos, sont très bien gérées, de manière surprenante et les chapitres qui suivent sont un délice de tension et d'affrontements vicieusement policés – ou non – entre les deux hommes qui se confrontent pour la première fois sur un pied d'égalité, de Roi à Prince, et doivent gérer les tensions politiques entre leurs troupes alliées…
J'ai trouvé la seconde partie du livre un peu moins bonne par moments, peut-être parce que j'ai perçu un peu trop la main de l'auteur derrière certains rebondissements du scénario qui semblent du coup un peu faciles… De même que la chute finale peut sembler un peu abrupte, un épilogue n'aurait pas été de trop (j'ai toutefois ouïe que l'auteur avait dans sa manches trois nouvelles qui tiendront probablement ce rôle).
Malgré tous ces petits défauts, j'ai été au final très satisfaite de ce tome qui clôt en beauté la trilogie et boucle tous les fils émotionnels et scénaristiques qui demandaient à l'être, certains de manière attendue, d'autres avec des révélations qui l'étaient beaucoup moins… et réservera au lecteur émotif (étonnamment je plaide coupable !) quelques moments de serrage de son kindle (ou de son exemplaire papier) contre son coeur avant de pouvoir reprendre la lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
kobaitchi
  12 septembre 2017
On est sur la critique du tome 3, du coup, forcément, ça va un peu spoiler les tomes 1 et 2.

Il y a quelques jours on terminait le tome 2 sur une scène assez énorme. Damen, laissé maitre du fort de Ravenel (en intérim, normalement) par Laurent, laissait entrer les troupes akielonniennes et était reconnu par l'homme à leur tête, Nikandros.
Enfin, après tout ce temps à jouer à l'esclave, l'héritier légitime du trône d'Akielos se voyait réintégrer à la place qui était la sienne.

Avec cette armée il partira au-devant de celle du régent, là où Laurent l'attendrait normalement avec la sienne. Et ainsi ils avaient prévu de l'emporter sans trop de perte, de destituer le régent et de reprendre Vere. Sauf qu'on commence à avoir l'habitude, et que rien ne se passe jamais comme prévu. Ou pour être plus exact, jamais comme Damen le prévoit. Une fois sur place il découvrira donc avec effroi que les plans ont été changés et qu'il ne lui reste plus qu'à gagner cette bataille. Tout seul.

Tu le sais, j'ai adoré le tome 2 et beaucoup aimé le 1. Celui-ci se situe, au niveau de son intrigue, un peu entre les deux. Les deux princes vont encore beaucoup voyager mais on ne retrouvera pas vraiment l'ambiance dégagée dans le second opus, avec cette armée taille réduite et où tous deux devaient encore faire leurs preuves. Laurent a acquis la confiance de ses hommes et la révélation de la vraie nature de Damen va l'aider à rallier assez facilement les seigneurs provinciaux qui n'admettent pas la légitimité de Kastor.

[...]

Lire la suite sur le blog.
Lien : http://kobaitchi.com/prince-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AliceNeverland
  08 septembre 2017
J'avais découvert cette série au moment de sa parution, et j'avais enchainé les deux tomes. Cette épopée m'avait transportée, et j'avais été captivée par la romance entre Damen et Laurent. J'ai donc profité de la sortie du troisième et dernier tome en poche pour découvrir le fin mot de cette histoire !

J'avais un peu peur d'être perdue étant donné que je ne me rappelais plus trop des détails. Mais force est de constater que tout m'est très vite revenu dès les premières pages, et j'ai savouré comme il se doit cet ultime tome.

J'ai retrouvé dans ce tome tout ce que j'attendais depuis que j'avais commencé la série. La relation entre Damen et Laurent prend un tournant qui va lui permettre d'en reconstruire des bases plus solides. Laurent se dévoile quelque peu et s'affranchit de son image de prince de glace ; j'ai beaucoup aimé sa façon d'être ici et je l'ai trouvé bien plus attachant. Comme Damen, j'ai appris à aimer sa langue acérée et à en apprécier toutes ses facettes et son charisme. Un charme que contrebalance à merveille Damen, avec sa stature digne des plus grands rois, et la force qui se dégage de son personnage. Un duo sensuel et harmonieux, d'une justesse et d'un équilibre superbe, que j'ai tout simplement adoré.

Damen et Laurent sont cette fois sur un pied d'égalité. le roi de Vere et le roi d'Akelios se font dorénavant face et doivent lutter pour conserver les couronnes qui leur reviennent de droit. Entre alliances, intrigues et jeux de pouvoir, les retournements de situation sont légions. Tous deux vont devoir affronter leur passé, leur famille, leur peuple… des secrets enfouis vont resurgir, et l'heure de l'affrontement final a sonné.

Pour conclure : si le premier opus m'avait laissée perplexe, cette conclusion n'a fait que confirmer que cette série se bonifie à chaque nouveau tome. La fin de cette série est parfaite et explosive ; Damen et Laurent nous offrent un final de toute beauté et une épopée fantastique magnifique !
Lien : https://aliceneverland.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lysette
  05 mai 2017
Pourquoi !!! Pourquoi cette saga ne dure pas 15 tomes !!!

Il est difficile de rester rationnelle et détachée pour parler de la saga Prince captif, vous m'excuserez d'avance.

Ce tome est celui de l'affrontement. Damen se tenant face à Laurent en tant que tueur de prince. Laurent se tenant face au régent, Damen affrontant Kastor, deux pays ennemis se tenant face l'un à l'autre pour finalement s'allier. Oui ce tome est celui des affrontements, mais comme toujours Laurent saura faire preuve d'un sens aiguisé des réalités, alors que Damen devra contrôler son impulsivité !

Dans ce tome j'ai rit, parce que Laurent reste fidèle à lui même. J'ai pleuré, parce que Damen et Laurent m'ont émue comme rare. J'ai eu peur, j'ai prié, et je me suis attachée à des personnages secondaires aux récits de vies bien remplis.

Ce tome nous offres le choc des cultures seulement racheté par un amour improbable. Damen brille, ses alliances se renforcent, et les personnages secondaires sont justes parfaits.

Mon plus gros coup de coeur restant pour le personnage de Laurent. Son intelligence et sa fragilité m'ont éclairé et fait l'aimer que plus ! Dans ce tome, les révélations se succèdent, et bien que j'en ai deviné les aboutissants, je n'ai pu rester de marbre, face à ce personnage si brisé, et pourtant si fort. Laurent est et restera mon personnage, mon âme soeur de cette saga.

Alors que dire, oui, j'ai quelques bémols, premièrement j'aurais tué pour un épilogue ! ben oui quoi, j'aurais aimé que tout ne s'achève pas ainsi.
Ensuite il y a toujours quelque longueurs d'écriture.
Enfin ce tome est pour moi, un cran en deçà des deux autres. Il n'y a pas de danger immédiat. Aucun de nos protagonistes n'est exposé à une mort imminente, ce qui rends aux jeux des manipulations toute sa place, mais donne un récit moins palpitant.

Le mot de la fin, je recommande cette saga, qui ne parle pas seulement de lutte de pouvoir ou de vengeance. Prince captif, c'est aussi le deuil, l'impossible pardon, la rédemption, l'acceptation, la résilience et une pu... d'histoire d'amour.

Bonne lecture à tous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
bulle39
  28 septembre 2018
Un tome prenant ! Les masques tombent mais il ne faut pas faillir.
Intrigues, complots et révélations sont au rendez-vous.
Enfin, l'armure de glace de Laurent se fendille et les sentiments sont dévoilés.
J'ai juste trouvé que la bataille finale était un peu expéditive.
Une très bonne série !
Commenter  J’apprécie          20
paperborn
  02 juillet 2017
Quand un prince trahi est réduit à l'état de moins que rien par son propre frère et envoyé comme esclave chez un autre prince, alors que tout les oppose, au beau milieu d'une Cour royale où tous les vices se cachent derrière des sourires hypocrites et manipulateurs, leur relation va faire des étincelles.

[Chronique groupée pour les trois tomes de la trilogie]

Dès le début, l'auteur a su me séduire avec une idée de départ assez originale, qu'en tout cas je n'avais jamais lu auparavant, et sa plume fluide et captivante. Pacat a su créer un univers de toute pièce, réunissant plusieurs cultures différentes des nôtres mais aussi différentes entre elles et très variées.
Les personnages le sont aussi, spécialement lorsque l'on quitte la Cour de Vère dans les tomes 2 et 3. Ils sont tous complexes mais aussi très intelligents, charismatiques et mystérieux. Ils sont développés tout au long de ces 3 tomes avec expertise et profondeur, et ça ne donne que plus envie de lire la suite pour en savoir plus sur ces gens fictifs que l'on apprend (pour la plupart) à apprécier. Personnellement, j'ai eu un coup de coeur dès le tout début pour Laurent et il ne m'a clairement pas déçue.
Les personnages ne sont pas les seuls à être intelligents : l'intrigue politique prend beaucoup de place, avec énormément de jeu de pouvoir et donc de retournements de situations et de révélations très bien amenées. Même si parfois, certaines pouvaient s'avérer prévisibles, elles étaient construites, à l'image des personnages, tout au long des trois tomes, ainsi que très bien pensées.
Additionés à une relation amoureuse sulfureuse, compliquée et très (très très très) loin d'être niaise, avec des personnages aussi forts que Laurent et Damen, cela forme une ambiance à la Game of Thrones qui a totalement su me séduire du début à la fin.
Petite note : les personnages masculins occupent beaucoup de place, cependant cela n'enlève rien à la force des rares personnages féminins et la représentation des femmes, notamment les vaskiennes.
La trilogie toute entière est donc pour moi un coup de coeur, mais je désignerais sans hésitation le second tome comme le meilleur à mes yeux. Cependant, il ne peut vous plaire que si vous avez déjà aimé le premier.
Un seul petit bémol : la fin paraît presque inachevée, mais grâce à des petites nouvelles additionnelles de l'auteur, ce problème est plus ou moins réglé et j'ai été heureuse de retrouver Laurent et Damen dans ces quelques pages supplémentaires. Ils me manqueront!
En conclusion, Prince Captif est une trilogie aux intrigues intelligentes et intéressantes, aux personnages mystérieux et charismatiques et écrite d'un plume captivante qui nous mène dans les recoins les plus sombres des conséquences de la corruption. Chapeau bas à Pacat!
Lien : http://entreleslivresx.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          23
Yuixem
  29 septembre 2016
La seule chose qui me passe par l'esprit après avoir terminé cette lecture c'est : Naaaaaaaaan T___T Je vous donne ainsi directement le ton : je suis extrêmement déçue du dénouement de cette série !

Sans trop m'étaler sur l'histoire, Damen a enfin retrouvé son statut de roi et tout le prestige qui lui est dû. Laurent et lui s'allient dans le but de récupérer leurs trônes respectifs. S'ils sont à présent sur un pied d'égalité, il persiste certaines tensions du passé comme l'assassinat du frère de Laurent et l'esclavagisme de Damen. Mais pour avancer en force vers Ios où se trouvent le régent et Kastor, le roi et le prince se doivent d'assembler leurs armées, d'asseoir leur pouvoir et d'approfondir leurs liens de confiance avec leurs généraux !

Cela avait si bien commencé ! J'étais super heureuse de retrouver Laurent et Damen et j'avais hâte de me laisser emmener par tous les rebondissements que l'auteure nous avait préparés ! Les 150 premières pages valent très clairement la peine d'être lues ! Dans celles-ci, on découvre d'abord ce qu'on attendait depuis deux volumes : l'éclatement de la vérité au sujet de Damianos et du fait qu'il est le tueur de prince ! Je vous laisse découvrir avec beaucoup de plaisir les réactions de nos deux héros ! J'ai adoré également me plonger dans la culture akielonienne, beaucoup plus chaleureuse, accueillante et bestiale que celle du royaume froid de Vère. Ensuite, j'ai apprécié retrouver toute la complexité de Laurent et la manière dont il parvient à manipuler chaque personnage à sa guise et à toujours prévoir ses coups à l'avance❤ Et enfin, assister au rapprochement de nos deux princes est un délice qui participent au fait qu'on n'arrive pas à lâcher le livre des mains !

Enfin, mis à part cela, dans « la première partie », l'auteure continue de décrire avec beaucoup de talent les scènes intimes de nos deux protagonistes. Je pense par exemple à lorsqu'ils se retrouvent pour la première fois, Damen arborant sa véritable identité, ou lorsqu'ils se combattent l'un et l'autre et que Laurent semble vouloir prendre sa revanche sur la mort de son frère adoré. Pleines d'émotions qui nous retournent le ventre, ces scènes sont un véritable plaisir pour les lectrices romantiques que nous sommes :p

Alors que tout était parfait… la suite a sombré dans les clichés… Laurent a perdu tout son charme de beauté dure et froide pour devenir un grand romantique bêta qui ne pense qu'à son amoureux. Comme l'histoire est intimement liée aux décisions de Laurent, celle-ci perd vraiment tout son intérêt. Alors qu'il réfléchissait toujours aux moindres détails, qu'il ne se laissait pas gagner par des émotions impulsives et qu'il était prêt à tout pour son objectif personnel, le scénario tend maintenant vers l'inverse. Plus rien n'est sous le contrôle de nos deux protagonistes et ce pour une raison que je trouve vraiment stupide… – pour ceux qui on déjà lu le livre, vous me traiterez sûrement de sans coeur -, mais j'ai trouvé qu'il y a eu un cruel manque de réflexion sur les décisions prises à partir de l'apparition de ce « problème ». Si l'on continue de rester surpris comme avant par les retournements de situations, ce n'est plus dans un sens positif. Tout s'accélère, les personnages acceptent tout sans aucune réflexion et plus rien n'a de sens…

L'auteure nous offre donc une fin totalement précipitée et à l'eau de rose, chose qui m'a réellement déçue ! J'avais beaucoup plus d'attentes pour cette série qui m'était apparue comme une série guerrière épique avec une romance gay en fond ! Malheureusement, c'est clairement l'inverse que nous avons dans les 100 dernières pages de ce volume. Je me demande si l'auteure a eu suffisamment de temps pour terminer correctement son livre ou si elle a été acculée par des dates butoirs…

J'ai beaucoup de mal à me décider sur le tag à donner à cette série ! J'ai très clairement un coup de gueule pour la fin… Mais j'ai tellement adoré le début >< Je pense que j'arrêterai donc mon avis sur une déception, car la fin gâche réellement tout le plaisir que l'on avait au début du livre et du bon souvenir que l'on gardait du deuxième volume. Je ne suis pas mécontente d'avoir lu cette série, mais je ne la recommanderai pas à qui que ce soit.
Lien : https://livraisonslitteraire..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1376 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre