AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782501062770
157 pages
Marabout (04/11/2009)
4/5   29 notes
Résumé :
En matière d'éducation, je suis pour deux choses : dire toute la vérité aux enfants... et leur prendre un bon abonnement chez un psy. Pacco, avant la naissance de Maé. Quelqu'un aurait les coordonnées de Super Nanny ? Ou alors celles d'un bon camp de redressement pour filles ?
Pacco, pour les 4 ans de Maé.
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
BVIALLET
  09 mai 2012
La petite Maé a grandi. Elle a maintenant quatre ans, elle devient une petite fille mais continue à faire tourner en bourrique Pacco, son pauvre père qui a toutes les peines pour trouver l'inspiration qui lui permettra de boucler le second tome de ses aventures de jeune père un peu paumé. Elle commence déjà à être coquette, à vouloir se coiffer et s'habiller comme elle veut et même à poser un tas de questions embarrassantes comme « A quoi ça sert une serviette périodique ? » ou « Est-ce que grosse est un gros mot ? » et « Est-ce qu'on peut dire hutte ? »
Même s'il est un peu plus lent à démarrer, ce second opus est aussi amusant et agréable à lire que le premier. Tous les pères se reconnaîtront dans le personnage un peu débordé de Pacco qui fait du mieux qu'il peut et est toujours prêt à péter un plomb alors qu'il adore le bout de chou qui ne se rend même pas compte qu'il lui pourrit la vie. On notera la présence de deux nouveaux personnages, « les vamps », deux vieilles commères acariâtres qui observent Maé et Pacco sur un banc public... le dessin très épuré voire minimaliste donne à cet ouvrage un style aussi particulier que rafraîchissant. Anciens ou futurs parents se régaleront à la lecture de cette BD pleine d'humour et de tendresse.
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
sofynet
  25 juillet 2013
J'en ai pensé quoi, de l'histoire ? Ravie de retrouvé Maé, petite pestouille haute comme trois pommes et qui fait allègrement tourner en bourique ses parents, son père en particulier. Des situations de la vie quotidienne, mises en images avec beaucoup d'humour, et une mise en abime (Pacco qui doit dessiner cette BD justement, tout au long de l'album) très sympathique.
L'album ? Chez Marabulles, couverture souple et format "moyen", 157 pages
Le dessin ? le trait de Pacco est particulier mais plutôt agréable. Les personnages sont reconnaissables et amusants, avec bien sur Maé en tête, ses tee-shirt souvent trop courts, sa grande bouche toujours prête à crier "Papa" ou à semer la discorde...
Donc j'en retiens... que j'aime toujours autant ce personnage, casse pied et surtout très amusant ! Les situations sont proches du quotidien de tout parent et forcément on s'y retrouve. D'autant qu'on y trouve également beaucoup de références Geek (sabres lasers, Spiderman, consoles de jeux ... ). Pacco sait mettre en image les tracas d'être parents et cela devient tellement plus drôle ainsi ! J'ai vraiment hâte de lire les suites, Une semaine sur deux (1 et 2).
Lien : http://sofynet2008.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
CamilleExplore
  15 octobre 2013
J'adoooore Pacco, son dessin et son humour. Mais j'ai préféré le premier tome. Affaire à suivre !
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
CelCCelC   22 avril 2013
Spittelmal !!! Ze suis déguisée pour la fête à Louuiiinne !
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Pacco (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Pacco
Dans le 128e épisode du podcast Le bulleur, on vous présente Le petit frère, album que l’on doit à Jean-Louis Tripp, édité chez Casterman. Cette semaine aussi, on revient sur l’actualité de la bande dessinée et des sorties avec : - La sortie de l'album Carnets de campagne que l'on doit à Mathieu Sapin, Kokopello, Morgan Navarro, Louison, Dorothée de Monfreid et Lara et c'est co-édité chez Dargaud et au Seuil - La sortie de l'album Chroniques décalées d'une famille ordinaire et vice-versa que l'on doit à Séverine Tales et aux éditions Payot Graphic - La sortie de l'album Année zéro que l'on doit au scénario d'Ana Roy, au dessin de Mademoiselle Caroline et c'est édité chez Delcourt - La sortie de Gertrude Stein et la génération perdue que l'on doit au scénario de Valentina Grande, au dessin d'Eva Rossetti et c'est édité au Seuil - La sortie de l'album Orson Welles, l'inventeur de rêves scénarisé que l'on doit au scénario de Noël Simsolo, au dessin d'Alberto Locatelli et c'est édité chez Glénat - La sortie en intégrale d'Une semaine sur deux, un album que l'on doit à Pacco et aux éditions Fluide glacial
+ Lire la suite
autres livres classés : paternitéVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
18428 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre