AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782743610593
212 pages
Éditeur : Payot et Rivages (29/12/2002)

Note moyenne : 2.8/5 (sur 5 notes)
Résumé :
« Simon, un flic qui a eu des malheurs, se charge moyennant finances de retrouver Verlaine, comptable hors pair qui a disparu avec des tas de secrets redoutables dans la tête. Simon se met en piste et, de témoin en témoin, de cadavre en cadavre, remonte dans son passé à la recherche du temps perdu. De façon stupéfiante, il finira par le rattraper ! Remarquable roman, d’un noir d’encre, bourré de personnages déchus et fatalistes.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
thomassandorf
  21 décembre 2018
Simon est un drôle de numéro : tueur à gage et ancien flic, homme à femme au visage meurtri. On lui a mis sur le dos le meurtre de son amie, Cora, ce qui lui a valu d'être sorti de la Police. Cette fois, il doit mettre la main sur Verlaine, un comptable qui en sait trop sur certaines affaires où argent et politique s'entre-mêlent. L'homme s'est évaporé pour sauver sa peau. Comme Verlaine peut aussi lui être utile pour braquer un camion transportant un laboratoire de stupéfiants, Simon met tout en oeuvre pour le retrouver au plus vite.
L'histoire est un ensemble de tableaux qui souffrent d'un air de déjà-vu. Hommage volontariste aux hard-boiled américain, le récit tombe dans une intrigue très noire où les protagonistes se succèdent de façon artificielle, ne présentant pas assez d'épaisseur psychologique pour accrocher le lecteur.
Deuxième défaut de ce court récit : à trop ancrer les descriptions et les dialogues dans son époque (1983), Pagan emploie un vocabulaire daté, caricatural même, et ses références ne diront malheureusement rien à beaucoup de lecteurs d'aujourd'hui.
Troisième défaut : la construction du récit. le coup de théâtre dans les dernières pages laisse penser que l'auteur est passé à côté de son sujet. Pagan avait un splendide salaud au bout du crayon, mais à force de rester flou sur son passé, cette fin – mal amenée – tombe comme un cheveu sur la soupe.
Dommage, car l'écriture a son charme, avec des phrases courtes, mordantes, économes et très expressives. Je pense qu'elle aurait pu être être sans doute mieux exploitée en se démarquant de références qui ont noyé l'essentiel de ce livre.
Peu convaincu par Je suis un soir d'été (titre énigmatique et que je ne m'explique toujours pas) malgré la renommée de cet auteur, j'y ai trouvé un bon contre-exemple des règles d'écriture de Stephen King. Une écriture authentique et la focalisation sur une thématique auraient sans doute permis de renforcer l'intérêt pour le personnage trouble que représente Simon.
T. Sandorf.
Lien : https://thomassandorf.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   11 octobre 2014
J’aimerais pas écouter ce qu’elle me dit, ses petits secrets et ce qu’elle voulait préserver ; il y en a d’autres, c’est d’autres choses ; elle, c’était comme une indigène du Nil au siècle dernier, quelque chose de fragile et de dérisoire à cause de quoi elle a fini par descendre mon pote, mon vrai frangin à moi, cette pauvre cloche qui s’en serait tiré, rien qu’en changeant de trou.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   11 octobre 2014
Une brave fille un peu pute qui a fait les quatre cents coups, une paumée comme on en ramasse à la pelle à tous les coins de discothèque, une conne un peu dérangée avec quand même un cœur gros comme ça, que les coups de pied au cul et le reste sont pas arrivés à pourrir. Un paumé aux abois, comme il y en a après toutes les guerres, un dingo mythomane qui s’est mis le gros à dos…
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   11 octobre 2014
Comment ils ont fait, les Viêts, quand ils ont eu les boys de l’Oncle Sam sur le dos ? Ils les ont combattus de toutes les manières, avec des fusils et des grenades et aussi avec de la came. Ils leur ont filé tellement de came qu’ils étaient plus capables de distinguer leur droite de leur gauche, même quand on leur avait dit dix minutes avant…
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   11 octobre 2014
Tu vas m’effacer, mais il en viendra un autre, et un autre encore, un type que tu connaîtras pas, sans compter qu’elle risque de l’ouvrir, un jour… C’est comme les flics, tu sais… Ami, si tu tombes… Un ami sort de l’ombre à ta place !
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   11 octobre 2014
L’Organisation, je m’assois dessus. L’Organisation, c’est une administration comme une autre : elle a ses failles, je les connais, comme je connais les failles de l’autre. La baraka…
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Hugues Pagan (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hugues Pagan
- "Mauvaises nouvelles du front", Hugues Pagan, Rivages. https://www.librest.com/tous-les-livres/mauvaises-nouvelles-du-front-9782743645472.html - "Lumières sur la ville : une histoire de l'éclairage urbain", Agnès Bovet-Pavy, Éditions François Bourin/Arte. https://www.librest.com/tous-les-livres/lumieres-sur-la-ville--une-histoire-de-l-eclairage-urbain-9791025204177.html - "Les mauvaises herbes", Keum-Suk Gendry Kim, Delcourt. https://www.librest.com/tous-les-livres/les-mauvaises-herbes-9782413003786.html
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2048 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre