AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Pierre Deloux (Préfacier, etc.)
EAN : 9782869305687
373 pages
Éditeur : Payot et Rivages (01/06/1992)

Note moyenne : 2.91/5 (sur 17 notes)
Résumé :
" A partir d'un argument conventionnel, la relation d'une enquête policière sur le meurtre d'un ponte, Hugues Pagan renoue, sur un mode typiquement français et selon une vision bien personnelle, avec certains des grands archetypes du roman noir américain. Par-delà la description exemplaire de fla machinerie policière, il raconte l'histoire d'une vengeance et dresse le portrait d'une homme perdu, l'inspecteur principal Schneider, dont da vie est devenue un long suici... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
thomassandorf
  09 octobre 2015
Hugues Pagan est notre Ellroy à la française par certains aspects : son style amerloque, pur et dur. Ses personnages sont en revanche hiératiques, mais peut être parce que ses policiers et ses malfrats sont comme des chevaliers de la quête du Graal. Un bon polar. Un travail sérieux, manquant sûrement de légèreté ou d'humour de temps à autre. Même s'il est trop plaqué aux conventions du genre, il vaut trois étoiles.
Commenter  J’apprécie          70
orchidee1981
  09 janvier 2018
Alors,déjà,le titre m'a paru un peu étrange.Je me suis demandé si c'était la mort qui était solitaire ou la voiture (bien que je ne vois pas pourquoi ça génerait cette dernière d'être seule ;-) )
Si vous êtes fan de cet auteur ,passez votre chemin car ça ne sera pas un avis très favorable.
Pour donner un avis franc -
je n'ai pas du tout accroché à l'histoire. J'ai essayé de m'accrocher le plus possible mais à la moitié, je n'ai plus réussi à tenir.
Ce roman est littéralement bourré de personnages. C'est tout juste si à chaque page, il n'y en a pas un nouveau (j'exagère, mais c'est mon ressenti) et trop, c'est trop.
Enfin,chacun ses goûts,bien évidemment.Je sais que certaines personnes adore l'abondance de personnages dans un livre mais ce n'est pas mon cas.
Quand je lis un roman,j'aime bien m'imaginer les décors ainsi que les protagonistes mais quand il y en a trop,j'ai du mal a suivre.
L'histoire pourrait être intéressante si l'action était plus présente, ce qui n'est pas le cas. Quand je lis un roman policier,j'aime quand ça bouge,qu'il y a de l'action,du suspens.
Ou alors, elle arrive après plus de la moitié.
Pour les amateurs de romans policiers tranquilles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ponna
  24 août 2018
Polar sous Giscard, "La mort dans une voiture solitaire" est une déception; l'intrigue est confuse et l'écriture hésite entre Audiard et les grands américains sans jamais convaincre.
C'était mon premier Hugues Pagan, ce sera le dernier, à moins de réaliser que je n'avais pas commencé par le bon...
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   15 octobre 2014
Le branle-bas, dans une affaire criminelle, est un phénomène qui se produit plus ou moins à l’improviste et qui laisse parfois des traces à peu près indélébiles, mais pendant un bon moment, ça a tout l’air d’être le boxon avec tout un tas de flics qui galopent dans tous les sens, c’est la chasse aux clés de bagnole, des grandes glissades dans le hall d’accueil .
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   15 octobre 2014
Nous avons vu des tas de médecins, les plus grands spécialistes, ou, du moins, les plus réputés, à Paris, à Londres, à Lausanne… Des mages, des guérisseurs. Ils nous ont tous dit la même chose, ou peu s’en faut : c’est comme si un ressort s’était cassé en elle, voyez-vous. Le ressort qui commande la vie, le rire…
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   15 octobre 2014
Il y a des millions de raisons pour buter un type, des millions et des millions, mais elles se ressemblent presque toutes. Toujours le même genre de ressorts pour mettre en mouvement un homme.
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   15 octobre 2014
Elle avait de très beaux seins, pas énormes, mais lourds et pleins, duveteux comme des fruits un peu trop mûrs, avec de larges aréoles sombres, presque trop somptueux pour son torse maigre.
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   15 octobre 2014
Le sourire avait déserté ses traits, et il avait l’air de ce qu’il était, un type plus très jeune et au bout du rouleau, un homme maigre et usé sur qui n’importe qui de sensé ne parierait plus rien, pas même la moitié d’un ticket de métro, un flic tout juste bon à jeter aux chiens.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Hugues Pagan (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hugues Pagan
- "Mauvaises nouvelles du front", Hugues Pagan, Rivages. https://www.librest.com/tous-les-livres/mauvaises-nouvelles-du-front-9782743645472.html - "Lumières sur la ville : une histoire de l'éclairage urbain", Agnès Bovet-Pavy, Éditions François Bourin/Arte. https://www.librest.com/tous-les-livres/lumieres-sur-la-ville--une-histoire-de-l-eclairage-urbain-9791025204177.html - "Les mauvaises herbes", Keum-Suk Gendry Kim, Delcourt. https://www.librest.com/tous-les-livres/les-mauvaises-herbes-9782413003786.html
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2318 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre