AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791095823001
Éditeur : (20/12/2015)
Résumé :
Annabelle Maury a vécu l'innommable. Cloîtrée dans son monde, peuplé de cauchemars, elle n'attend plus rien de la vie. D'autant que les loups rôdent toujours...

Greg Delcourt est un homme désabusé. Il a perdu confiance en l'être humain, et surtout en l'amour. Il s'étourdit dans les relations d'un soir, se refusant à ressentir le moindre sentiment.

Ces deux êtres torturés, fuyant le monde et ses dangers, vont pourtant se rencontrer et ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
tislerkarine
  26 mars 2018
"Vivre.....est une lourde tâche qu'il faut apprendre , même si on ne peut pas la comprendre.
Vivre.......avec ses secrets même s'ils sont du passé. C'est savoir accepter.
Vivre est une chose, survivre en est une autre." Dominique.
Annabelle Maury, jeune adolescente de 17 ans, victime d'un enlèvement. Sa vie s'arrêtera le 22 décembre 2010 à la sortie de cet hôpital. le monde extérieur sera son enfer et sa chambre sa prison durant 1573 jours.
Gregory Delcourt, un jeune homme de 28 ans, richissime, un soutient pour son père et vice versa. Séducteur, briseur de coeurs, sur de lui, charmeur, il collectionne les femmes comme un certain Arsène Lupin. Il est dominant en toutes situations, mais ce qui l'a poussé à être comme cela aujourd'hui, il le doit à Ava. Il se souviens qu'il a été doux, attentionné, séducteur, correcte, galant et propice aux préliminaires, mais c'était avant Elle.
Il est devenu froid, distant, calculateur, cinglant, insensible et manipulateur. Sa rencontre avec la jolie Annabelle sera celle qui fera tout chavirer à un point incommensurable.
Un traumatisme abominable, quatre jours qui ont tués Annabelle à petit feu, une séquestration inhumaine et qui a laissé des séquelles profondes et indéfectibles. 1573 jours sans sortir à l'extérieur, voilà le prix à payer pour survivre. La peur, la terreur, les larmes, le désespoir, la cruauté et l'insoutenable répulsion au moindre contact physique ont fait de la vie de Anna un calvaire. Une femme solitaire, introvertie, seule et isolée.
Annabelle déroute, intrigue, inquiète et hypnotise Greg lors de leur échange au sein de la société immobilière. Greg n'arrive pas à la cerner, cette phobie du contact met des barrières entre eux.
Il y a de l'agonie, une descente aux enfers dont elle ne reviendra pas. Sombrer et ne pas se réveiller voilà le souhait de Anna.
Elle culpabilise, s'interroge avec ce sentiment de culpabilité qui le la quitte pas. Et si elle avait été comme si, comme ça, fait ceci, fait cela peut être qu'elle serait encore la jolie Annabelle insouciante et heureuse. Ces questionnements ne cesse pas, ils l'a hante comme ses cauchemars les plus terrifiants.
Avec Greg, ils vont apprendre à aimer, à s'aimer, à s'accepter et à faire une première fois qui restera graver au plus profond de leurs coeurs. Ce simple sentiment qu'est l'amour leur est inconnu. Greg ne connaît rien aux relations avec des sentiments, il ne connaît que les aventures d'un soir sans lendemain. L'inconnu leur fait peur.
Vont-ils arriver à se parler, s'apprivoiser, se laisser aller?
Gregory acceptera t-il tout de Annabelle? quand il va connaître tous ses secrets va t-il rester ou bien fuir?
Lire cette douleur jusqu'à presque la ressentir, tenter d'imaginer le calvaire que vit Anna est intense et émotionnellement dur. La fragilité, la douceur, la pudeur et le courage d'Annabelle sont une preuve d'humanité dont elle pense avoir été dépourvue. Comment survivre à ça? Comment retrouver le gout de vivre après un tel traumatisme qui laisse des blessures, des meurtrissures indélébiles?
Cet acharnement qui lie Anna et Greg est une force pour leur permettre d'avancer vers un avenir incertain. La confiance sera leur lien pour commencer une relation amicale. Puis la parole et enfin la délivrance mais incomplète car elle ne peut rien dévoilé entièrement comme lui ne peut se livrer sur ses agissements plus que douteux avec la gente féminine.
Un livre qui ne laisse pas indifférent, qui laisse des traces au confient de l'âme, qui met KO le lecteur et met en lumière le combat de ces personnes qui luttent pour survivre chaque jours. Bridget Page met la barre très haute en ce qui concerne les émotions plus malmenées qu'on été les miennes. Ce dévouement à rendre sa vie meilleure, à lui donner tout sans arrières pensées et sans demander en retour ce qu'il réclame en temps normal, voilà un homme bien malgré ses sombres secrets. Un cadeau inestimable liera à jamais cet homme et cette femme mais quel est donc ce cadeau si spécial? Pour le savoir, je vous invite à lire ce premier tome qui vous entrainera au plus profond de cette histoire.
Merci Bridget Page pour cet émouvant et stressant récit.
Je vous conseille cet énorme coup de coeur.
Bonne lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marlene_lmedml
  16 décembre 2015
Annabelle Maury, 22 ans, a cessé de vivre depuis l'âge de ses 17 ans. Ce qu'elle a vécu l'a emprisonnée dans un monde peuplé de cauchemars. Un monde où les émotions, la confiance en la vie, l'avenir, l'espoir sont morts. Le corps d'Annabelle survit, mais son âme et son cœur sont cliniquement morts…
Cinq ans plus tard, Annabelle est une belle jeune femme, enfermée dans la psyché d'une jeune fille de 17 ans complètement traumatisée. Elle n'est plus que l'ombre d'elle-même. Cinq ans qu'elle s'enferme dans un mutisme complet, cinq ans qu'elle n'est pas sortie de sa bulle protectrice qui se trouve être le domicile de sa mère. Son esprit se refuse à devenir la femme qu'elle est. Pour Annabelle être adulte signifie entrer dans un monde fait de danger, un monde qu'elle redoute au plus haut point. Mais sa mère décide pour elle qu'il est temps de faire un pas vers l'avenir, elle lui trouve un emploi d'assistance chez Delcourt Entreprise. Comment va-t-elle gérer cette immersion dans un monde inconnu qui lui fait une peur bleue ?
"Je m'appelle Annabelle, et je me souviens parfaitement de ce moment où, en ouvrant les yeux, j'ai compris que ma vie était terminée..."
C'est la qu'entre en jeu Greg Delcourt, cet homme désabusé qui ne vit que pour satisfaire ses envies primaires...Depuis cinq ans Greg enchaîne les conquêtes d'un soir, avec un tableau de chasse impressionnant il n'est jamais reput des proies qu'il traque. Ce mode de vie lui permet d'étouffer toutes sortes de sentiments qu'il rejette violemment. Mais sa rencontre avec la fragile Annabelle pourrait bien remettre en cause toutes ses bonnes résolutions. Et si le loup se transformait en agneaux ?
"Je m'appelle Greg, j'ai vingt-huit ans, je joue dans la catégorie mâle dominant, sûr de moi, conquérant et intensément viril. Je sais ce que je suis et ce que je vaux, et je suis sur le point d'accueillir ma futur secrétaire, une certaine Annabelle dont je ne sais rien, hormis que je ne l'ai pas choisie, et cette simple idée me fait frémir de colère. Je déteste ce que je ne maîtrise pas. Parce que, quand je perd la maîtrise je redeviens Grégory, l'être faible qui a laissé une femme le mettre à genoux, il y a cinq ans. Que les choses soient claires : ça ne se reproduira jamais ! "
L'amour est-il assez fort pour dominer les démons du passé d'Annabelle ? Greg saura-t-il se faire une place dans le coeur de la jeune femme ? Le danger rôde, tel un loup tapi dans l'ombre, prêt à resurgir à tout moment dans la vie si fragile d'Annabelle. Réussira-t-elle à surmonter toutes ses peurs ?
Wahouuu ! Oh Mon Dieu ! Je suis sans voix en terminant ce premier tome. Je dois dire que quand j'ai vu la couverture et lu le résumé j'ai tout de suite été séduite par cette histoire, ma curiosité était telle que je l'ai lu très rapidement. Et je peux vous dire que je ne m'attendais pas du tout à ça. Je m'attendais à un bon moment de lecture, à une belle découverte et en finissant ma lecture je suis tellement retournée que j'ai du mal à y croire. Ce roman est d'une intensité telle que j'ai souvent été à fleur de peau en percevant la fragilité d'Annabelle.
Pourquoi "Diary og Birth" se démarque des autres romans que l'on trouve en librairie ? Ce roman est unique en son genre, le style d'écriture et l'histoire hors du commun y sont pour beaucoup mais je crois que ce qui fait la force de ce bijou littéraire c'est la passion que l'auteure a mis pour l'écrire. On avait parlé de phénomène littéraire lors de la sortie de "Captive in the Dark"...et bien je peux vous dire que "Diary of Birth" entre pour moi dans cette catégorie, un savant mélange de plusieurs genres, ici se mêle thriller et romance. Cette saga va révolutionner tout ce que vous avez pu lire dans le genre. Cela remettra certainement en cause vos précédentes lectures et surtout vos futurs lectures.
La plume de Bridget Page est envoûtante, addictive et des plus originale, un style inimitable avec une vraie personnalité. L'auteure nous offre de solides descriptions tant sur les personnages que sur les lieux et les sentiments de nos héros. En ce qui concerne Annabelle et Greg, on a tous les détails sur leur physique, leur caractère et leur vécu. Tout au long du roman l'auteure nous distille de nombreux éléments nécessaires à notre compréhension. Tous ces précieux détails renforcent notre attachement envers Annabelle et Greg, ils maintiennent aussi le rythme soutenu de l'histoire à tel point que je n'ai pas vu les pages défilées. L'âme de ce roman s'est emparé de moi tout au long de ma lecture.
Les chapitres sont courts, racontés à la manière d'un journal intime, ce qui est diablement original et addictif. Ce qui nous permet d'avoir le point de vue de plusieurs personnages. Chaque chapitres marquent une étape importante dans la renaissance d'Annabelle. Cette histoire vous prendra au tripes soyez-en sûrs, les mots de Bridget Page resteront gravés dans vos mémoires, elle bousculera votre quotidien et vous emmènera vers des sommets encore inexplorés.
Je suis particulièrement fière d'avoir pu lire ce premier tome en avant première et remercie encore une fois l'auteure pour sa confiance. Je recommande ce roman à tous les lecteurs/lectrices. J'ai ressentis tellement d'émotions au travers de ces pages, de la tristesse à la joie, en passant par l'angoisse, la peur et l'espoir d'un avenir meilleur pour Annabelle et Greg. Et oui j'ai vraiment hâte de lire la suite, je trouve la fin parfaite, elle nous ouvre le champ des possibles en nous rappelant bien que le danger n'est jamais loin et que l'amour qu'elle a trouvé auprès de Greg va devoir faire l'objet d'une lutte sans merci. Foncez découvrir cette pépite !!!
Lien : http://chroniqueslivres.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KellyAddictionLivresque
  10 juillet 2017
A travers cette chronique je vais vous faire part de mon ressenti global sur la trilogie "Diary of Rebirth" de Bridget page.
Certaines connaissent cette auteure grâce à sa saga poignante "Sur la ligne". "Diary of Rebirh" est en fait la première histoire de Bridget Page et wahou quelle histoire.
Si j'avais su que cette trilogie renfermée un tel récit, une Dark Romance à l'état pure avec des héros brisés et des psychopathes qui font froid dans le dos je l'aurais commencé bien avant!!
Pour ne pas spoiler, ce qui serait dommage, je vais vous parler un peu du début de l'histoire et ensuite je vous parlerais surtout de sa globalité et de mon ressenti face à cette lecture qui m'a fait vivre quelque chose d'inattendu et d'assez fort!
Attention aux âmes sensibles, vous allez être plongé dans une Dark Romance que vous risquez de ne pas oublier.
Annabelle Maury a 22 ans. Il y a cinq ans elle a vécu l'enfer.
Un enfer qui même après toutes ces années n'a toujours pas prit fin. Sa famille a explosé, le monde s'est éloigné d'elle, son esprit et son âme sont à jamais torturés et perdus.
Victime de violence qui l'ont touchés physiquement et psychologiquement, Annabelle a vécu un véritable calvaire qui a duré quatre jours. Des jours sans fin où son destin était scellé et quand vous allez découvrir les épreuves qu'elle a traversé je vous conseil d'avoir le coeur bien accroché.
Depuis ses 17 ans Annabelle reste donc cloîtrée chez elle, s'isolant du monde extérieur où tout espoir de revivre un jour normalement est exclu.
4 ans, 3 mois et 22 jours où elle n'a pas posé le pied en dehors de sa maison, laissant les ténèbres la torturer encore et encore.
Jusqu'au jour où on vient lui offrir ce qui se rapproche le plus d'une nouvelle chance.
Jusqu'au jour où Annabelle va croiser la route de Greg.
Greg, 28 ans, PDG d'une grande société et également à ses heures perdues un homme à femme. Il les collectionnent, il aime être souvent en très bonne compagnie et il ne s'en cache pas. Don juan ou salop, au choix. Pour ma part j'aurais bien choisi la seconde option. Je ne l'ai pas aimé du tout au début, son niveau d'arrogance atteint des sommets et il a une très (trop) grande confiance en lui. Greg est un chasseur, il choisit ses proies, les attirent à lui puis les jettent sans se retourner.
Mais quelques chose d'inhabituel va se passer quand il va se retrouver en présence de Annabelle. L'aura de la jeune femme a quelque chose de spéciale et Greg compte bien l'approcher coûte que coûte.
Dès le début Bridget Page m'a frappé avec ses mots pénétrants pour sont là pour nous projeter efficacement dans son univers.
Elle expose tellement bien le mal être de Annabelle que c'est impossible de ne pas être prise d'empathie. Par moment j'ai cru que mon petit coeur n'y survivrait pas! Être plongé dans les pensées de Annabelle c'est découvrir les démons qui la hantent nuit et jour, parfois elle n'arrive même plus à faire la différence entre ses souvenirs et le présent ce qui fait naître des crises d'angoisses assez impressionnantes et incontrôlables.
Malheureusement ses démons sont toujours là quelque part, tapis dans l'ombre et, au fond d'elle, Annabelle sait qu'un jour ils viendront reprendre se qu'ils désirent : son corps et sa vie.
La trilogie va être abordée de plusieurs points de vue. Que ce soit des personnages bienveillants ou bien d'autres qui ne veulent faire que du mal autour d'eux, l'auteure a su jongler avec brio avec ces différentes pensées.
L'auteure va progressivement créer un lien entre ses deux héros, un lien qui va provoquer des sensations à la fois douloureuses et heureuses, par moment tout espoir d'une évolution va disparaître pour enfin réapparaître et c'est dans ces moment que j'ai pu enfin respirer.
Niveau émotions vous n'allez pas être déçu, Bridget Page n'est pas tendre avec ses personnages, de multiples épreuves les attendent et la mort n'est jamais très loin.
Si je devais trouver deux adjectifs pour définir cette saga je dirais Noirceur et Douceur. Un duo qui se marie pour dévoiler un récit des plus percutants où la lumière et les ténèbres se livrent un combat sans merci.
Annabelle est au milieu de ce combat, et sa destinée va dépendre uniquement du vainqueur...
De l'érotisme sensuelle et enivrant vient également se joindre au récit. Lorsque le plaisir est à son apogée, on en viendrait presque a en oublier ce qui ce passe autour de Greg et Annabelle, mais l'auteure nous ramène bien assez vite sur terre en poursuivant son histoire et en nous poussant toujours un peu plus vers une incertitude face à l'avenir de ses protagonistes.
Pour un premier ouvrage, j'ai trouvé que l'écriture de Bridget Page était quasi parfaite, et je suis sincère. Les émotions sont là, elle a su gérer l'aspect psychologique de ses personnages sans fausses notes ce qui n'est pas toujours évident lorsque l'on s'attaque à l'univers de la Dark Romance, surtout dans les situations dans lesquelles l'auteure s'aventure.
Si vous avez un doute sur cette saga je ne dirais qu'une chose : FONCEZ!!!!! Plongez dans une romance pas comme les autres, où l'érotisme et le suspens se mêlent, où des démons passés et présents ne sont jamais loin, où la confiance et l'espoir sont des sentiments importants et où on espère que l'amour arrivera à faire disparaître cette horrible noirceur qui peut surgir à tout moment provoquant des dégâts irréversibles.
3 tomes, 3 étapes d'une vie qui vont peut-être donner naissance à une résurrection....ou deux.

Lien : http://addiction-livresque.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ptitelilie
  19 mars 2017
On commence ce roman en faisant la connaissance d’Annabelle, une jeune femme de 22 ans, qui ne sort plus de chez elle depuis 5 ans. La raison? Un matin, en allant à la boulangerie, elle est enlevée. On la retrouve sur le bord d’une route, laissée pour morte. Après un long coma, elle se réveille mais sa vie n’est plus du tout la même. Annabelle est poursuivie par ses cauchemars et revit, nuit après nuit, ce qu’elle a vécu pendant son enlèvement.
Un jour, sa maman lui apprend que son patron et ami Antoine Delcourt a convaincu son fils Grégory de l’embaucher pour six mois comme assistante personnelle. Annabelle hésite mais voit là l’opportunité de reprendre sa vie en main….. mais elle a peur!
De l’autre coté, nous avons Grégory, maintenant appelé Greg, un jeune homme de 28 ans qui travaille dans le biomédical. Il est à la tête de son entreprise grâce à un brevet déposé quand il était jeune. C’est un homme d’affaire arrogant qui ne s’attache plus depuis une déception amoureuse vécue quelques années auparavant avec Anna, son bras droit. Désormais, pour lui, il prend les femmes pour des mouchoirs, c’est-à-dire qu’il couche avec elles puis il leur fait comprendre qu’ils ne se reverront plus.
Il est contrarié que son père ait choisi pour lui sa nouvelle assistante. Il l’envoie donc à Anna pour qu’elle « s’en occupe ». Annabelle est terrorisée au cours de cet entretien et finit par s’évanouir dans les bras de Greg. A son réveil, honteuse, elle s’enfuit. Greg est intrigué. Il la suit pour lui rendre son sac et lui paie le taxi pour qu’elle rentre chez elle.
Le lendemain, il lui offre un café pour la mettre à l’aise mais ne perd pas de vue son objectif : la mettre dans son lit! Mais tout ne va pas se passer comme il le prévoyait…..
J’ai adoré ce roman. Les personnages de Greg et Annabelle sont très très intéressants. On ressent toute la souffrance d’Annabelle mais l’auteur ne tombe jamais dans la caricature et elle n’en fait jamais trop. On la voit également évoluer au cours du roman. Elle change et sa relation envers les autres va s’en ressentir. On va également découvrir les terribles épreuves auxquelles elle a été confrontée…. l’horreur absolue!! Annabelle est une jeune femme forte, malgré la douloureuse épreuve qu’elle a vécu et c’est un régal de la voir évoluer. Quand à Greg, sous ses airs de « connard », il cache lui aussi une personnalité blessée et complexe. Néanmoins, au fil des pages, on va apprendre à s’attacher à lui et à découvrir ses failles. Les deux personnages évoluent côte à côte et vont se nourrir mutuellement l’un de l’autre.
Les personnages secondaires sont également très intéressants. Anna va se montrer détestable au possible et va tout faire pour éloigner Annabelle de Greg. La maman d’Annabelle et le père de Greg évoluent également au cours de ce roman et ils ont un véritable « rôle » dans l’histoire.
Ce livre est écrit à plusieurs voix. La plupart du temps, Annabelle et Greg alternent la narration du roman. Deux chapitres sont narrés par deux autres personnages… je vous en laisse la surprise! La particularité de ce livre réside également dans une répétition dans la construction : à chaque fin de chapitre, le narrateur se présente et tire le « bilan » du chapitre qu’on vient de lire. Cela apporte, selon moi, un vrai dynamisme au roman.
Ce livre ne ressemble à aucun autre que j’ai lu. Les émotions ressenties sont folles et c’est typiquement le genre de livre qui nous manque tout au long de la journée et que l’on court retrouver une fois le travail terminé. De plus, Bridget Page nous a laissé beaucoup de portes ouvertes pour la suite de cette trilogie. Il me tarde vraiment de poursuivre ma lecture afin de savoir comment vont évoluer Greg et Annabelle.
Lien : https://lesmisschocolatinebo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
PandoLivresavie
  15 décembre 2015
Ce livre a été un réel coup de coeur pour moi, de la couverture à son contenu tout m'a plu.
Je l'ai quasiment lu d'une traite, je n'arrivais plus à m'arrêter, l'histoire est captivante.
Annabelle Maury est une jeune femme qui a vécu un traumatisme, celui-ci l'empêche de vivre, elle ne fait que survivre et revit régulièrement l'horreur qu'elle a subit. Elle ne peut tout simplement pas avancer et tourner la page, sa mère, qui ne souhaite que son bonheur et son bien, va lui trouver un travail, ce qui va l'obliger à sortir de chez elle et côtoyer des gens. Cela ne va pas être facile, surtout que cela fait plusieurs années qu'elle vit enfermée, mais elle va prendre sur elle et tout faire pour pouvoir supporter ce premier jour de travail.
Elle va devoir travailler pour Greg Delcourt, le réputation de Don juan de ce dernier n'est un secret pour personne. Il est beau, intelligent et a un regard très particulier, il va dès le premier jour de travail d'Annabelle la perturber au plus au point, il va mettre du temps à cerner sa nouvelle assistante, il faut dire que la jeune femme ne se laisse pas facilement approcher.
De plus Greg s'est donner pour mission de la faire tomber dans ces bras, enfin plutôt dans son lit ou n'importe où d'ailleurs. Mais il va rapidement se rendre compte qu'elle ne va pas tomber à ses pieds comme la plupart des femmes, non bien au contraire.
Annabelle n'est pas une femme comme les autres, cette homme charismatique lui fait peur comme tous les hommes en général, mais en même temps elle va se sentir bien prêt de lui, elle va même espérer et retrouver un peu le sourire.
Ils vont s'attacher l'un à l'autre, mais certaines maladresses de la part du jeune homme vont la faire se refermer sur elle-même, les choses ne vont pas toujours se dérouler comme prévu. Pour Annabelle vivre est devenu un combat de tout les jours, elle aimerait lâcher prise, mais elle veut aussi s'en sortir, elle mène une bataille perpétuelle avec son moi intérieur. de voir Greg se rapprocher de notre héroïne est très touchant, on les voit tous les deux évoluer et on aperçoit l'espoir qu'un jour tout ira pour le mieux.
Les choses qu'Annabelle a vécu sont épouvantables, certains passages nous font revivre c'est moments éprouvants, la douleur t la peur font partie intégrante de son personnage. On a envie de la prendre dans nos bras et de lui dire que tout ira bien, elle est très attachante, tout comme Greg qui lui aussi essaie tant bien que mal de se remettre d'une relation qui l'a rendu hermétique à tout sentiment.
Ce livre a réussi a me captiver du début a la fin, j'ai ressenti tellement d'émotions, il est vraiment bien écrit. Il n'a pas été facile de retourner à la réalité une fois cette histoire terminée, pas facile non plus de se dire que ce genre de choses existe malheureusement dans la vraie vie.
Le dernier chapitre m'a laissé sans voix, je ne m'y attendais vraiment pas, je n'ai maintenant qu'une envie : connaître la suite ! Un livre que je conseille vivement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   16 mars 2016
Je l’attire doucement contre moi et la prends dans mes bras. Sa tête vient tout naturellement se poser contre mon torse, tandis que ses mains hésitent à trouver leur place. Saisissant la droite, je la pose sur mon cœur, tandis que mon nez plonge dans sa chevelure. Elle a cette odeur de miel, de soleil, de printemps et ses cheveux sont incroyablement doux. Un petit coin de paradis, en somme.

— Ne fais plus jamais ça, Annabelle. Ne me fuis plus, ne remets plus jamais ta vie en d’autres mains que les miennes, je ne le supporterai pas.
Je suis Greg, je tombe en chute libre dans un piège qui se retournera sans doute contre moi, mais contre lequel je sais, d’ores et déjà, que je suis résolument impuissant.

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
KellyAddictionLivresqueKellyAddictionLivresque   10 juillet 2017
Elle a cent fois raison. Je n'ai fait que penser à la mettre dans mon lit, dès le premier jour, et quand j'ai réalisé que ça serait impossible, je me suis conduit comme le dernier des crétins.

- Annabelle, je reconnais que mon comportement n'a pas été très... adéquat.

- Adhéquat? Tu plaisantes, j'espère? Tu m'as transformé en princesse de contes de fées, pour m'amadouer, puis tu m'as abandonnée au milieu de la foule pour aller cueillir la première fille venue. Tu as scrupuleusement veillé à ce que je ne rate rien du spectacle, à ce que je voie parfaitement o tu l'emmenais, que la porte serait ouverte et tu l'as...

- Culbutée?

Elle me regarde en rougissant. Le simple verbe "culbuter" la met dans un émoi incroyable. Qui se trouble pour un tel mot, à vingt-deux ans de nos jour?

- Tu l'as... culbutée en sachant très bien que j'assisterais au spectacle et, pour finir, tu t'es présenté à moi, totalement nu, me mettant quasiment au défi de me joindre à vous! Non en effet, ce n'était pas "adéquat".

- Tu m'as regardé, Annabelle. Tu as détaillé chaque centimètre carré de mon anatomie. Peux-tu me dire, en me regardant dans les yeux, que tu as détesté ce que tu as vu?

- Le problème n'est pas là...

- Réponds à la question, lui dis-je fermement.

Elle semble totalement désemparée. Une fois de plus, je vais trop loin. Une fois encore, je la pousse dans ses retranchements. Elle rougit davantage, et je trouve cela adorable et émouvant. Une vierge rougissante. Sauf qu'elle m'a dit ne pas l'être. Alors qu'est-ce qui motive cet émoi?
Elle balbutie quelques mots incompréhensibles et tente d'échapper à mes mains. Enroulant mes doigts autour de sa nuque, je raffermis ma prise et rapproche son visage du mien, ne lâchant pas son regard un seul instant. Je lui dis d'une voix très douce :
- Réponds juste à ma question. Sois honnête, tu peux faire ça?

Elle me dévisage. Elle voudrait être honnête, je le sens. Elle me jauge, se demandant où est le piège. Et puis elle répond :
- Je ne ressens que de la peur et du dégoût face au corps d'un homme, Greg.

- Explique-moi pourquoi?

Mon ton reste doux comme du velours, je veux la mettre en confiance. Mais ses démons intérieurs luttent farouchement contre le désir, que je sens pointer au fond d'elle, de lâcher un peu de la pression qui pèse sur ses épaules depuis un temps ans doute infini.

- Quoi que tu aies à me dire; je te promets de ne pas me moquer. Je te promets de ne pas te juger. ce genre de chose n'arrivera plus.

- Elle hésite longuement, baisse les yeux, laisse échapper une fine larme, choisit de me faire confiance et lâche, lentement, en pesant chacun de ses mots.

- Le peu d'expérience que j'ai des hommes m'a montré que l'usage qu'ils font de leur corps est purement bestial, que leur seul objectif est d'avilir, de faire souffrir, de torturer les femmes, pour le seul aboutissement de leur plaisir animal. La majorité des femmes voient de la beauté dans le corps d'un homme ; moi je n'y vois qu'une bête prête à me déchiqueter. Je ne vois que de la sueur et des larmes. Et si, je l'imagine, les femmes s'extasient sur ton...

- ... sexe?

- ... sur ton sexe, moi je ne vois rien d'autre qu'une arme dont le but est de provoquer douleur et humiliation.

Elle expire subitement, comme si elle avait dit tout cela en apnée, ce qui est probablement le cas.

Sa vision des hommes est totalement altérée, et pour cause. Ce que je me refuse à envisager depuis quelques jours, cette hypothèse que je préfère ignorer pour ne pas lui donner corps, est hélas une vérité.
Le combat que mène Annabelle est un combat qui me dépasse. Je dois me rendre à l'évidence, mon père avait raison, je suis très exactement le contraire de l'homme qui pourra lui rendre vie. Qui que soit l'enfoiré qui lui a fait ça, je suis certainement plus proche de lui que du preux chevalier que la délivrera de ses démons.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Pixie-GirlPixie-Girl   13 avril 2016
L’espoir, quand on est comme moi, c’est une chose que l’on regarde dans la vitrine mais que l’on n’a pas les moyens de s’offrir. L’espoir, c’est la robe Oscar de la Renta qui vous fait croire un instant que vous êtes jolie, et qui vous brûle la peau, à la première occasion. L’espoir, c’est un homme qui vous dit qu’il ne vous jugera jamais et qui s’empresse de le faire, à la minute suivante. L’espoir, c’est une drogue douce qui détruit impitoyablement vos neurones tout en vous rendant accro. L’espoir, c’est cette chose que l’on appelle de ses vœux, alors qu’elle n’a pas cessé de vous détruire à petit feu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Pixie-GirlPixie-Girl   13 avril 2016
Que je ne lui plaise pas, je veux bien l’envisager, même si ça me paraît peu probable. Regardez-moi… C’est peu probable, nous sommes bien d’accord. Mais qu’elle ne le veuille avec aucun autre homme et jamais, c’est une tout autre dimension. Alors, je pose la question suivante :
— Êtes-vous lesbienne, Annabelle ?
Elle tombe des nues et ouvre la bouche d’un air offusqué, ses yeux me lançant des éclairs.
— Il n’y a pas de mal à ça, vous savez, lui dis-je avec mon plus beau sourire. — Non, bien sûr que non, ça n’a rien de mal, enfin je crois… Je n’en sais rien à dire vrai. Je n’y ai jamais vraiment réfléchi.
Elle est rouge coquelicot. Je me marre intérieurement. Le spectacle est jouissif.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Pixie-GirlPixie-Girl   13 avril 2016
Je m’appelle Annabelle. J’ai vingt-deux ans. Je suis un être supplicié, ermite malgré moi, pétrie de peurs en tout genre, proie de démons plus cruels les uns que les autres et je vais affronter ma toute première journée de travail, dans un immeuble de bureaux, avec des gens dedans, des gens qui vont me regarder, me parler et peut-être même vouloir me serrer la main. J’ai l’impression que l’on est sur le point de me parachuter dans Jurassic Park, au moment pile où le tyrannosaure et les raptors décident de passer à table.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3535 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre