AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782362294600
88 pages
Editions Bruno Doucey (05/04/2024)
4.58/5   12 notes
Résumé :
Une cinquantaine de poèmes qui déploient le thème de la non binarité dans un espace sémantique poétique de la nuance et du mouvement.
Que lire après NonbinairesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Dans les remerciements, Martin Page espère que ce livre sera utile. Autant pour la rage que pour la douceur. Je crois bien que oui. Parce que lu d'une traite, il a su me toucher en plein coeur. Je ne suis pas non binaire. Ça ne m'empêche pas de me reconnaître dans ses poèmes. Parce que femme cis féministe nous partageons armes et boucliers. le corps comme champ de bataille. Les vêtements comme armures. le miroir brisé qui nous renvoie une image moche. Et déformée. Comment se reconnaître ?
C'est tout une société à réinventer. Un monde où la rage d'être soi nous réveillerait, nous permettant d'être ce que nous sommes véritablement. Un monde où la douceur des autres nous permettrait de rayonner sans peur en étant la seule version de nous-même qui vaille.
C'est une poésie sociale qui dit le monde comme il est. Fait de non-binaires, de trans, de lesbiennes, de gays, de cis qu'on essaie implacablement de ranger en deux camps. Et de ces deux camps monte le chant de ceux qui disent non.
C'est une poésie joyeuse parce qu'elle dit de se relever et de danser. Et c'est en ça qu'elle est utile. Ce recueil, dans ma bibliothèque, arrivera peut-être dans les mains de quelqu'un qui ne sait pas choisir son camp. Qui baisse la tête devant le miroir. Qui n'aura pas le courage de brandir un étendard. Qui ne trouvera peut-être pas d'étendard à brandir. Et ce livre lui dira que ce n'est pas grave. Qu'iel est là. Et qu'iel a le droit d'être là. Avec une identité non conforme mais que pour tout un tas de gens, souriants, doux, bienveillants, ça n'a aucune importance parce que ça n'a pas de sens. Et que la seule chose qui compte, c'est de danser.

"Ma confiance en moi est un animal
dont la respiration est cicatrisation
un animal qui a des griffes et qui ronronne"

Rage et douceur.
Utile.
Commenter  J’apprécie          60
Martin Page propose ici un recueil audacieux et courageux, d'une douce colère, qui m'a transportée et profondément touchée.

Iel perce l'armure manichéenne qui emprisonne la société, dépeint des émotions tues avec brio, tranche dans le vif ou apporte de la légèreté, car être non-binaire, c'est avant tout oser être soi, en toute simplicité. Si cela est possible, bien évidemment.

La poésie de Martin Page se veut didactique aussi, et finalement dédiée à toutes et tous. Celles et ceux qui vivent cette non-binarité, celles et ceux qui les accompagnent, celles et ceux qui comprennent et puis les autres. Finalement, on rêve avec iel d'une société bienveillante et inclusive où chacun.e pourrait vivre sa vie comme iel entend, et à défaut d'être compris.e, être au moins respecté.e pour ce qu'iel est.

L'auteurice s'affranchit des codes poétiques comme des codes sociaux : ponctuation envolée, tout comme les majuscules. Les mots dansent, comme ils veulent, pourvu que le résultat bouscule et émeuve. Soit vivant, en quelque sorte.

Les longs remerciements sont savoureux et à l'image du recueil, touchants et créatifs. Martin Page espère être utile. Qu'iel se rassure, iel l'est, et ce livre devrait se trouver dans tous les CDIs et toutes les médiathèques.

Bilan :
Coup de coeur pour la poésie et la personne. Magnifique ouvrage à faire découvrir au plus grand nombre !
Commenter  J’apprécie          10
De la prose brillante sur la non-binarité et la perception du genre en général.

M. Page interroge notre société manichéenne avec fureur et tendresse pour tenter de ranimer la bienveillance et la compréhension.

C'est beau, fort et tellement, tellement important !
Commenter  J’apprécie          30
Regroupement de textes poétiques ayant pour thématique la non-binarité ! En tant que personne concerné.e directement par le sujet, j'avoue avoir passé une très bonne lecture. J'ai souligné énormément de chose et maintenant, j'ai très très envie de lire d'autres textes de cet.te auteurice !
Commenter  J’apprécie          10


Videos de Martin Page (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Martin Page
La nuit a dévoré le monde - Bande annonce
autres livres classés : poésieVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (25) Voir plus



Quiz Voir plus

Plus tard, je serais moi

Qui est le personnage principal dans ce livre ?

Verane
Selena

10 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : Plus tard, je serai moi de Martin PageCréer un quiz sur ce livre

{* *}