AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791095823094
Éditeur : Auto édition (23/06/2016)

Note moyenne : 4.53/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Dans chaque tragédie, quelle qu'elle soit, il y a un avant et un après.

En toute logique, on espère que l'après sera empreint de consolation, d'apaisement, chassant le pire pour tendre vers le meilleur.

Mais les choses ne se passent pas toujours ainsi.

Pour Emma, l'après banque pourrait se révéler un voyage aux portes de l'enfer, un précipice dans lequel on tombe sans espoir de retour.

Stan n'est pas mort. Du m... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
Yumiko
  30 juin 2018
Le premier tome avait été un énorme coup de coeur! J'ai attendu un peu avant de lire le deuxième, car j'aime faire des pauses quand je lis des séries plutôt que d'enchaîner les tomes, histoire de faire durer le plaisir. Seulement, je n'ai pas été emportée autant que la première fois et je dois admettre que ce tome m'a un peu moins convenu, même si les idées de base sont excellentes et que cette suite est vraiment bien trouvée et bien amenée.
Nous retrouvons donc Emma et Constant après les événements qui se sont passés dans la banque. L'un et l'autre essaient de se reconstruire après tout cela, même si cela n'est pas simple. Emma sombre de plus en plus et voit en Constant sa seule bouée de sauvetage et son seul moyen de s'en sortir. Mais peut-il vraiment tenir ce rôle et surtout est-ce que cela l'aidera vraiment?
La descente d'Emma ne peut pas laisser le lecteur indifférent et j'ai été très touchée par l'enfer qu'elle vit et sa reconstruction difficile. Stan la hante et en devient presque vivant tellement sa présence est oppressante pour elle et l'empêche d'avancer. Il la détruit à petit feu et nous la voyons sombrer et nous n'avons qu'une envie: l'aider. Constant doit aussi faire face à des choix et à des décisions qui ne seront pas simples à prendre, et nous ne pouvons que suivre, impuissants, les événements qui s'enchaînent inexorablement.
Le côté psychologique de ce tome est génial et c'est ce que j'ai adoré. Par contre, j'ai eu beaucoup de mal avec ce que subit Emma et cela a été clairement l'élément de trop pour moi. J'aurais aimé que sa descente n'aille pas aussi loin ou que la "présence" de Stan soit amenée autrement, sans aller jusque-là. Pourtant, j'ai l'habitude de lire des romans durs, mais là j'ai eu clairement un trop plein (peut-être que ce n'était pas le bon moment pour le lire?).
Donc oui c'est une suite à la hauteur et avec une bonne dose de surprises, mais certains éléments ont fait que j'ai eu plus de mal avec ce tome qu'avec le premier et que, du coup, j'ai été un peu moins dans l'histoire que la première fois. Peut-être aussi que le côté "romance" devient plus présent et que le côté thriller m'a un peu manqué. Malgré tout j'ai hâte de lire le tome 3 et de connaître le fin mot de toute cette histoire.
En bref, cette suite m'a un peu moins convenue mais reste de haut niveau pour ceux qui pourront passer outre ce qui m'a dérangée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
carine13400
  28 juin 2016
Le premier m'avait hantée, mais que dire de celui-ci…Rien que la couverture et le titre nous en dit beaucoup, car ceux-ci sont en parfaite adéquation avec l'histoire ! Et si le premier était un véritable coup de coeur, ce deuxième opus n'en reste pas moins digne de son prédécesseur.❤
Nous avons quitté nos trois protagonistes sur un dénouement final qui nous a laissé sur une note de doute et d'angoisse ; nous voilà sur une suite tout à fait différente mais pas moins prenante et poignante. L'auteure aborde le traumatisme d'Emma, mais surtout les répercussions de celui-ci. Ce qu'elle a vécu dans cette banque ne la laissera sûrement pas sans séquelles, elle a tout perdu… Son mari, sa dignité, sa foi en la vie mais par-dessus tout son « âme ».
La culpabilité d'être vivante va la dévorer, et son geste, pourtant vital, va la consumer peu à peu et la faire tomber dans les abysses des ténèbres. Ces sentiments permanents de honte et de culpabilité vont l'engloutir littéralement : elle va s'infliger bien des souffrances et s'autodétruire à petit feu.
Comment ne pas sombrer après une expérience aussi traumatisante, surtout que Stan n'a pas dit son dernier mot, non, loin de là, il est toujours là, omniprésent sur sa vie. Emma est à lui, elle lui appartient, qu'importe la manière dont il la possédera. Il en deviendra son pire cauchemar… Pourra t-elle compter sur Constant pour l'aider ou au contraire, ne serait-il pas préférable de se reconstruire seule ?
Pour notre bel agent du R.A.I.D cela ne va pas être simple non plus, très attaché à Emma pour une raison qu'il ignore, il devra faire un choix. Mais fera-t-il le bon ? Ne lui avait pas-t-il dit pourtant qu'il serait là pour elle ? Pour lui aussi le parcours sera complexe et Emma devra retrouver le sentiment de maîtriser sa vie, avec ou sans lui …Mais le peut-elle ?
L'auteure va nous malmener autant qu'elle malmène ses héros écorchés.
On y croit, on espère et on a qu'une hâte, tourner les pages pour savoir au plus vite comment ils vont arriver à s'en sortir. On va être percuté et terrifié de toute cette noirceur qui « émane de Stan ». On va douter avec Constant et trembler avec Emma. J'ai tellement eu mal pour elle, son combat pour survivre est indescriptible. Toute cette émotion m'a prise aux tripes et j'en ai pleuré à deux reprises.
Ce drame psychologique est fort, et la plume de Bridget Page est toujours aussi subtile, captivante et fascinante. Elle nous entraîne dans une vrille infernale de sentiments bouleversants ! Tous ses mots, toutes les situations décrites sont justes, touchantes et créent une atmosphère réaliste et très prenante. Elle nous happe dans son roman et nous fait cohabiter avec le diable !
Conquise une nouvelle fois, je ne peux que vous conseiller ce livre. Cela change peut-être des romances habituelles, mais si l'auteure a commencé par un Thriller avec le tome 1, sachez que ce deuxième opus vous plonge dans un drame psychologique par lequel va naître une hypothétique romance qui prendra son sens, non sans mal , dans le troisième Tome à paraître en Août; Sur La Ligne… Tome 3 » Sur l'autre rive ». J'ai peur de ce que nous réserve Bridget Page et en même temps, j'ai hâte de savoir comment va se terminer cette histoire riche en émotions… Après le traumatisme et les conséquences, va-t-elle leur donner une chance ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
aurelie-81
  06 novembre 2016
Emma a survécu. Elle a tiré sur Stan. Satan est mort.
Elle a tout perdu : sa vie d'avant, son mari… Plus rien ne sera pareil désormais.
L'heure est à la reconstruction psychologique.
Constant a sorti Emma de son enfer et désormais il ne voit qu'elle.
Ils seront séparés par la force des choses : Elle par ses soins, Lui par son travail.
Constant est devenu un héros de France. Une photo de lui portant Emma et la sortant de la banque (sans son masque du RAID) l'a rendu célèbre ! Il a même été rajouté à l'application mobile qui recherche les Stars à proximité. Les filles en sont folles. Il est tellement beau, si courageux…
C'est de cette manière que Emma va le retrouver. Lui, qui lui avait promis de rester prés d'elle.
La jeune femme est loin d'être sorti d'affaire.
Stan la retrouve toutes les nuits, dans ses rêves, pour la punir, la violer, lui faire subir encore plus de souffrances…
Emma est à bout de souffle, elle culpabilise d'être la cause de certaines tueries à la banque, et aussi d'avoir tuer Stan.
Elle porte le deuil de son mari et la culpabilité sur ses épaules.
Elle est au bord du précipice. Mais Constant revient, il l'aide…
Mais ça ne suffit pas, car tout le monde est contre eux, et que la jeune femme a changé…
Comment construire une histoire dans cette situation dont personne ne voit le bout ?
J'ai terminé le livre les larmes aux yeux.
Emma m'a tellement touchée dans sa souffrance, sa folie douce, son obsession de Constant, cet homme qui a été son seul lien avec l'extérieur pendant la prise d'otages. Cet homme qui lui avait dit qu'il l'aiderait et resterait prés d'elle mais n'a pas pu tenir cette promesse au dehors. La pauvre est envahi par des regrets, le chagrin l'a consume. Elle est suivi par un gentil psychiatre, qui est très attentif envers elle, qui l'aide à se rendre compte que tout ce que Stan lui fait subir dans ses rêves, c'est tout simplement elle qui se puni.
Mais il ne suffit pas de dire « Non » à Stan, il faut aussi que la jeune femme réapprenne à vivre pour elle et pas pour les autres, pas pour Constant. Elle doit apprendre à survivre, à se reconstruire.
Avec des hauts et des bas, Emma ne sait plus ce qu'elle doit faire.
Ce tome est un véritable drame psychologique. Pas de huis-clos, pas de suspens. On vit avec notre héroïne à chaque instant de ses journées et de ses nuits. Ses joies et ses pleurs. Constant et le Psy ont aussi des chapitres pour eux et nous voyons Emma avec des visions différentes.
L'histoire est fluide et assez linéaire, il m'a manqué un peu d'action ou un retournement de situation, mais étant donné les événements, ça n'aurait pas été logique je pense. Emma vit assez de choses traumatisantes.
On ne dit pas « Wahou » en s'arrêtant de lire comme avec le premier tome, mais on a le coeur serré car on s'attache encore plus aux personnages.
Le livre se termine d'une façon qui nous fait attendre impatiemment le suivant. Mais cela, Bridget Page nous y a habitué !
Le 3eme et dernier tome est prévu pour le mois d'Août et sera bien plus romancé.
Je remercie Bridget pour ce service presse !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
monparadisdeslivres
  27 juin 2016
Une suite que j'avais hâte de lire. Pourquoi ? L'auteur nous offre un nouveau genre dans le Thriller Noir. Et je peux vous dire qu'une fois encore, Bridget Page a su m'impressionner avec « Au bord du précipice » second opus de Sur la ligne…
Un tome qui reprend exactement là où s'est terminé le précédent au moment où Emma, notre héroïne a du prendre une décision. Une décision qui aura de terribles répercussions psychologiques sur elle. Ayant perdu son mari, ayant assisté à la mise à mort de personnes innocentes et s'étant perdue elle-même par cet acte irrévocable, et bien qu'elle ait retrouvé sa liberté, elle se retrouve prisonnière dans un état de stress post-traumatique et est rongée par un fort sentiment de culpabilité. Pourquoi eux et pas elle ? Pourquoi ce monstre censé être mort continue à la hanter en la faisant vivre le pire des calvaires et en la tirant un peu plus ver cet insupportable enfer ?
Une narration à deux voix qui ne vous laissera pas indifférent, celle d'Emma et de celui de son sauveur, Constant. Un héros malgré lui. Deux âmes brisées qui ont beaucoup en commun. Que dire d'Emma ? La jeune femme courageuse va laisser place à une femme perdue qui cherche à s'en sortir… Une relation très complexe et impossible avec l'ombre permanente de ce bourreau qui rode non loin…
Bridget Page ne déçoit pas et innove…
Une plume qui est toujours aussi fluide, saisissante et addictive. Une intrigue hors du commun qui est finement menée. Mais cette fois-ci le ton et le rythme changent. En effet, l'auteur met en avant cette fois-ci un sujet bien précis. Un aspect particulier. Une autre sorte de noirceur. Celle qui vous ronge l'esprit. Et s'il y a bien une chose qui m'a surprise c'est que l'on peut facilement se mettre dans la peau d'Emma et de ressentir tout cette Souffrance, ce Désespoir, ce Dégoût de soi, cette Culpabilité, cet Espoir de guérir pour pouvoir enfin avancer dans la vie… cet envie de lâcher prise complètement. Et je dois dire que ce réalisme déconcertant est Bluffant. On ressent toutes ces sensations que lorsque l'on est au bord du gouffre.
Et c'est à cet instant que le titre prend tout son sens.
Je l'ai déjà dit auparavant dans mes autres avis, mais y'a pas à dire Bridget Page possède un talent fou pour attirer notre attention. Quand une idée germe dans sa tête, elle le met par écrit et va jusqu'au bout. Un super boulot. Elle ne fait rien à moitié et va jusqu'à sortir des sentiers battus. Elle nous parle d'un sujet sombre et dur. Et pourtant elle arrive en en faire un chef d'oeuvre. Et moi j'adore, je ne m'en lasse pas et j'en redemande.
Et avec cette fin inévitable à vous faire hurler « NON, ce n'est pas vrai !!!! » je n'ai qu'une hâte découvrir le grand final. Encore un pari réussi puisque « Au bord du précipice » est une suite à couper le souffle. Alors si comme vous, vous aimez et ou recherchez les nouveaux genres cette trilogie Sur la ligne… est faite pour vous ! Vous n'allez pas le regretter !
Lien : http://wp.me/p5AuT9-1Lc
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Carnet_de_Lecture
  25 juin 2016
Un grand merci à Bridget Page pour sa confiance et l'envoi de ce service presse.
Dans le premier tome, nous avions quitté Emma alors qu'elle sauvait sa vie. Elle a tout fait pour, jusqu'à devenir bourreau elle-même. On vit à travers elle et Constant sa libération, son hospitalisation, le retour à la réalité après ces trois jours d'enfermement.
Dans ce second tome, Bridget nous dévoile toutes les conséquences des trois pires jours de la vie de la jeune femme. Elle n'est plus la même et ne le sera plus jamais. Elle a perdu énormément, et elle s'est aussi perdue en prenant la vie d'un homme. Un homme qui était le mal incarné mais qui lui a donné sa vie pour sauvé la sienne. Un homme qui a tué plusieurs personnes parce qu'elle n'avait pas fait ce qu'il fallait et que dans sa folie, il avait décidé de garder Emma pour lui. Pour la fin. Tout cela fait naître en elle une immense culpabilité. Une culpabilité qui pourrait venir de son passé aussi, dont on a un bref petit aperçu... Une culpabilité que son subconscient exprime pendant son sommeil. En elle, Stan vit toujours. Il la tire dans les Ténèbres un peu plus chaque jour. Stan lui a donné sa vie, et c'est comme si à son tour elle lui devait quelque chose...
Emma qui s'était montrée si forte pendant sa détention perd pied avec la réalité. Au fil des pages, on découvre sa fragilité, son désarroi, toutes ses souffrances psychologiques. Les différentes peurs qui en résultent, les troubles du comportement, ses obsessions...
Constant, lui, doit reprendre sa vie. Sauf que pour beaucoup, il est devenu un héros et ce fait traquer par des femmes qui veulent le mettre dans leurs lits... Il n'a pas le droit d'entrer en contact avec Emma au risque de prendre sa place au sein du R.A.I.D. Pourtant il l'observe à distance. Pour elle, il représentait l'espoir de s'en sortir. Maintenant, il prend encore plus d'importance car elle en attend énormément de lui. Il est son sauveur. Emma développe une dépendance envers lui. Une obsession. Malgré son statut d'homme fort, au vue de son métier, c'est une personne qui a aussi ses blessures et il ne sait pas toujours ce qu'il doit faire. Il a beaucoup de doutes, il hésite énormément. Mais comment rester loin d'elle alors qu'elle la fait renaître ? Alors qu'il lui a promis d'être là pour elle ? Constant se retrouve face à un cruel dilemme...
Bridget écrit tous les aspects complexes de la souffrance psychologique d'Emma avec beaucoup de justesse et j'ai vraiment été captivée. Cette souffrance est vraiment bien étudiée et évolue progressivement en fonction des événements qui se déroule dans sa vie. Emma s'inflige dans son sommeil des punitions qui sont de plus en plus violentes quand elle a été contrariée ou qu'elle a été heureuse au cours de la journée. L'intrigue se développe petit à petit avec la volonté d'Emma de s'en sortir, la relation qu'elle entretien avec Constant, sa relation avec Stan. Beaucoup de sentiments s'en dégage. J'ai vraiment ressenti tout le désespoir, l'horreur, la culpabilité d'Emma. On angoisse avec elle de voir apparaître encore Stan. La voir s'auto-détruire de la sorte fait mal au coeur. du coup, on comprend parfaitement l'espoir, le besoin, qu'elle a envers Constant, à qui elle s'est accroché pendant la prise d'otages. Il y a encore énormément de violence dans la vie d'Emma et pourtant je trouve que c'est écrit avec beaucoup de douceur.
La fin est juste horrible, même si dans un sens elle est évidente pour Emma, et la juste suite de sa dépression, de sa psychose. Elle nous laisse sur pleins de suppositions, de doutes...
Bridget avait annoncé un drame psychologique et encore une fois, comme avec ses précédents livres, elle m'a complètement immergé dedans. J'ai tremblé, eu la larme à l'oeil, j'ai souri aussi, j'ai été horrifié... parce qu'elle ne laisse rien au hasard...
Lien : http://notrecarnetlecture.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
KateLineKateLine   18 avril 2017
Finalement, il est encore bien pire de le laisser faire sans combattre. J’y ai perdu mon honneur. La lutte entraîne la douleur, la terreur, le désespoir, mais elle signifie également que je refuse de me soumettre, gardant ainsi un minimum de respect pour moi-même. En cédant à ses désirs, en cherchant à éviter la souffrance, je me suis menti à moi-même, et j’ai jeté l’opprobre sur ma misérable personne. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Pixie-GirlPixie-Girl   02 juillet 2016
Une fois la dalle de marbre retirée, j'ignore si je serai capable de me tenir au bord du vide sans désirer m'y jeter, pour le rejoindre. Je doute même de pouvoir simplement tenir debout.
Commenter  J’apprécie          50
KateLineKateLine   19 avril 2017
Son tee-shirt, roulé en boule, gît sur l’oreiller. Il semble qu’il était sur le point de prendre une douche.
Totalement nu.
C’est généralement ainsi que tout un chacun prend une douche. Mes pensées juvéniles m’exaspèrent. Je suis ridicule. Pourquoi me fait-il cet effet ?
Commenter  J’apprécie          30
MosaikMosaik   09 novembre 2016
Plus de deux jours sans nouvelles d'Emma.
Elle n'a pas cherché à me contacter, ne m'a pas suivi. J'en nourris un manque inconcevable. Je n'ai pas su lire en elle. Je n'ai pas saisi ce qu'elle tentait de me faire comprendre. La psychologie de la jeune femme m'échappe. Son mal grandissant me dépasse.
Chaque nuit, il la viole et l'étrangle
Commenter  J’apprécie          10
KateLineKateLine   18 avril 2017
L’unique endroit qui leur ait échappé était celui de la terreur, de l’humiliation et de la mort. Ils n’ont rien perçu des hurlements, des supplications, des insultes, pas plus que du bruit des coups dont il a martelé chacune des femmes qu’il a violées, torturées, poussées au summum du désespoir et de l’effroi. Ils n’ont pas non plus entendu les cris étouffés de la jeune stagiaire dont le crâne explosé tapait inlassablement contre les robinets et la faïence, tandis qu’un malade prenait son pied, profondément enfoncé en elle, encore bien après qu’elle ait rendu son dernier souffle. Ils ne sauront jamais, car ces choses ne se racontent pas. Elles se vivent. Et l’on en meurt. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : drame psychologiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
291 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre