AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B07KK8JPNK
Éditeur : (28/11/2018)

Note moyenne : 4.7/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Victoire le sait : son temps sur terre est compté. Au seuil de la majorité, elle aspire à explorer le monde, sortir de la bulle protectrice dans laquelle son état et ses parents la confinent et s'offrir une échappée belle.En rencontrant Nathaniel, archétype du motard bagarreur et tatoué, elle ne se doute pas que les apparences peuvent se révéler trompeuses et découvre bientôt que son nouvel ami incarne tout ce qu'elle rejette, l'univers de dix-huit années de souffra... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
carine13400
  18 février 2019
Victoire fête son dix-huitième anniversaires. Si les jeunes filles de son âge en profiteraient pour faire la fête, ce n'est pas ce qui est prévu pour elle…
Jolie, brillante, malgré des études en pointillé, Victoire n'a pas grandi comme les autres. Son quotidien n'était que comprimés, injections, interventions chirurgicales et de longues périodes d'hospitalisation… Victoire lutte pour sa vie depuis son premier cri sachant pertinemment son combat voué à l'échec… La mort ne lui fait pas peur, mais elle aspire à savourer chaque minute que la vie lui offre. Elle se fiche de savoir quand et comment elle va mourir, elle veut juste profiter du temps qui lui reste à vivre ! Découvrir le monde, voler, nager, embrasser !
Cependant, le cocon tissé par sa mère l'étouffe, Victoire n'est jamais seule… et rêve autant de solitude que de voyages.
Aujourd'hui, elle a 18 ans. Aujourd'hui, elle est libre de voler de ses propres ailes si l'envi lui en prend… mais elle ne peut pas… Une partie d'elle l'en empêche, cette même partie qui lui pourrit la vie et qui la mène droit vers la mort.
Alors, lorsque ses parents lui offrent un week-end à Paris pour son anniversaire, elle est plus que ravie. Elle qui n'est jamais sortie de Marseille, va enfin découvrir la Capitale. Une virée Parisienne qui la mettra sur le chemin de Nathaniel…
Nathaniel est le plus jeune neurochirurgien en exercice à ce jour, et le plus talentueux. À peine 30 ans et il excelle dans son domaine et tente chaque jour d'accomplir l'irréalisable pour sauver des vies ou leur permettre un peu de sursis…
Quelles chances y avait-il pour que tous deux se retrouvent sur la même route ? Et si le destin ne les avait pas réuni par hasard et qu'il était destiné à lui apporter son aide ? Victoire acceptera t-elle ? Et Jodie, elle, elle en pense quoi ?
Et s'il fallait accepter la mort pour pleinement vivre sa vie ?
Lorsque nos jours sont comptés et qu'on ne sait pas de quoi demain sera fait … il nous reste toujours l'espoir… L'espoir pour les uns de ne pas voir partir les personnes qu'on aime…. L'espoir pour les autres de les sauver… L'espoir que le monstre décide de nous laisser du répit, ou accepter sa défaite… On peut toujours avoir l'espoir de tout, mais une chose que l'on apprend avec ce roman…. C'est quoi que nous réserve la vie, tant qu'on est vivant, on peut encore la vivre. La vivre fort, passionnément, à fond ! Respirer ! Voler ! Aimer… Donner…
Bridget Page nous emporte une nouvelle fois dans les méandres de sa plume en nous offrant une histoire d'amour hors du commun. Une histoire d'amour de la vie…
Avec Nath et Vic, elle nous offre un beau parcours de vie de deux êtres que tout oppose mais réunit grâce à, et à cause de ce qu'ils sont. Pour Nath, Vic pourrait être une victoire de plus. Son Job, c'est sa drogue, son adrénaline. Mais Vic n'est pas qu'une vulgaire image de scanner ou un dossier parmi tant d'autres. C'est une personne qui souffre… Pas de la mort certaine qui l'attend, non, elle souffre de vouloir vivre chaque seconde qui lui reste ! Chose que finalement Nath ne connait pas non plus car il ne vit que pour son métier. Mis à part quelques virés avec son club de Biker, il connait quoi de la vie ? C'est ce que Vic va lui montrer, lui faire prendre conscience qu'il est tout aussi condamné en se terrant dans son monde et ne cherchant que des prouesses techniques. En lui ouvrant les yeux, elle va aussi lui ouvrir son coeur… Mais là encore le bas blesse. Elle est jeune, inexpérimentée et … son temps est compté s'il ne trouve pas une solution…
On pourrait la croire capricieuse mais elle est simplement déterminée à s'affirmer en tant que jeune femme et aspire à se découvrir en tant que tel ! Prendre ses propres décisions et les assumer jusqu'au bout. Entière et déterminée, elle n'a pas de temps à perdre.
On pourrait le croire arrogant et ne voir en Vic que son prochain cas unique à traiter, le héros qui la sauvera et qui récoltera les lauriers, mais c'est loin d'être le cas. Sa confiance et sa fougue sont un atout de taille dans son métier. Il n'est pas Dieu, il le sait. Il n'est pas non plus un homme irréfléchi, mais tant qu'il reste une chance, il y croit… Sa rencontre avec Victoire va cependant chambouler toutes ses certitudes… ensorcelé par cette jeune femme prête à bouffer le monde et de s'en rassasier jusqu'à la dernière seconde.
Bridget Page ne nous laisse pas indemne une fois de plus en nous offrant cette histoire poignante, écrite avec beaucoup d'émotions mais aussi une recherche très fine sur tout les termes cliniques qui sont expliqués avec fluidité au milieu du récit sans jamais que cela gêne la lecture et qui au contraire, l'approfondit, car sans être médecin, on est jamais perdu.
Un grand merci à Bridget pour m'avoir permis de découvrir son roman en service presse. Mais je dis pas merci pour les mouchoirs !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Beli_LivreSaVie
  30 novembre 2018
C'est une très belle histoire que nous raconte Bridget Page. Une histoire qui nous emmène auprès de Victoire, une jeune femme de dix-huit ans qui vit avec une épée de damoclès au dessus de sa tête depuis toujours, elle se sait « mourante » et son quotidien a été régi par rapport à cette menace. Autant dire que sa vie n'a pas été drôle, elle a subit de nombreuses opérations et a passé beaucoup de temps à l'hôpital. En dehors de cela, sa vie a été d'être surprotégée par ses parents, elle n'a donc jamais eu l'occasion de « vivre » réellement.
Elle vient de fêter ses dix-huit ans, cet âge où elle est enfin « libre » sur le papier, mais elle a toujours ce soucis de santé qui l'empêche de faire les choses. C'est alors que ses parents l'emmènent à Paris pour fêter son anniversaire qu'elle tente de s'échapper de leur protection constante et dans son évasion, elle va se retrouver en fâcheuse situation, qui lui permettra de tomber sur un homme qui changera sa vie. D'abord soulagée d'être aidée, elle va vite déchanter quand elle constatera que c'est un groupe de bikers, donc hommes de peu de confiance selon elle, qui va lui venir en aide. Mais le pire, c'est quand elle apprend que cet homme plein de charme, s'avère être médecin, biker passe mais médecin non ! il fallait bien qu'elle tombe sur un membre du corps médicale alors qu'elle tente de fuir toute personne en rapport avec ce monde. Il faut savoir que Victoire a décidé de cesser toute acharnement médicale pour tenter de la sauver, ou tout du moins de lui octroyer quelques années de plus. Elle n'en peut plus et elle veut vivre des choses, des vrais émotions et des moments inoubliables !
Cet homme qu'elle va rencontrer, c'est Nath, un neurochirurgien réputé. Un jeune homme médecin, talentueux, très ambitieux, qui ose agir dans bien des cas où les autres ont peur de tenter le tout pour le tout. Il a la trentaine et partage sa vie entre son boulot de chirurgien et sa passion pour la moto, c'est un homme qui plait aux femmes mais il n'a jamais souhaité s'engager dans une relation, passant d'une femme à l'autre. Il a d'ailleurs bien profité de l'abondance de femmes dans le milieu médicale, sa réputation le précède. Quand il rencontre Victoire et qu'il apprend de quoi elle souffre, il voit là une occasion en or de l'aider mais elle ne voit pas les choses ainsi. Etrangement, en connaissant bien le personnage de Nath, on aurait pu penser qu'il insisterait mais non, il s'est passé quelque chose avec Victoire. Un fait qu'il ne s'explique pas, mais au lieu de la convaincre de tenter le tout pour le tout, il va préférer la suivre dans sa découverte de toutes ces choses qu'elle n'a jamais connu.
Les voilà tous deux lancés dans une sorte de road trip dans lequel on accompagnera Victoire, tout comme Nath l'accompagne pour qu'elle puisse vivre de belles choses. Cette histoire, c'est celle de Victoire, et de cette « maladie » qui est devenue sa partenaire depuis toujours. La présence du personnage masculin apporte toutefois bien des éléments importants pour le traitement de l'histoire. D'abord, il humanise le médecin : un médecin qui a pour but de soigner mais qui ici, oublie ses prérogatives pour aider sa patiente d'une manière différente. En l'aidant, des sentiments autres vont naitre et un rapprochement va s'effectuer, et c'est ainsi que Victoire va vivre les plus merveilleux moments de sa vie enfin. Lui qui était « anti-amour » et elle qui n'a jamais connu aucun homme, vont se trouver et vivre des moments intenses et très forts en émotions ensemble. Ils vont se révéler l'un à l'autre et le temps de quelques semaines, vivre intensément chaque moment ensemble, rappelant à quel point la vie est précieuse.
Ce roman, je l'ai « vécu » de deux façons. La première est que j'ai eu un peu de mal avec la façon dont les choses nous ont été présentées au départ, il m'a manqué quelques émotions que l'histoire de cette jeune femme aurait du apporter, mais que je n'ai pas trouvé dans le récit. Je ne suis pas restée insensible à ce que son histoire véhicule non, au contraire j'en ai eu bien conscience mais peut être est-ce la façon dont cela est présenté où il m'a manqué quelque chose. Ce qui m'a porté à vouloir découvrir cette histoire, c'est d'abord l'intérêt sur ce dont souffre Victoire qui est quelque chose de fascinant, bien qu'effrayant ! Cela offre une orientation à l'histoire très intéressante, j'ai apprécié voir de quelle façon l'auteure a su s'approprier cette particularité médicale à travers les mots qu'ont été donnés à ce « problème » et la façon dont il a pris part à la vie de Victoire. Après je ne suis pas médecin, donc je n'irai pas me permettre de juger de la véracité des faits, mais dans cette romance, cette particularité médicale apporte quelque chose de très intéressant. On comprend aisément pourquoi Victoire parle de sa mort avec tellement de certitude et aussi un énorme ras le bol quand aux « possibles » traitements qui pourraient l'aider. L'acharnement médicale depuis qu'elle est toute petite aura eu raison de son envie de voir les choses différemment.
Dans cette histoire, on arrive à comprendre tous les points de vue. Sa mère l'agace à être si protectrice mais une mère peut-elle agir autrement ? Oui, même si non certaines n'agiraient pas ainsi. Il y a aussi la force paisible et plus mesurée d'un père, toujours présent mais moins expansive que sa femme. Mais tous deux ont vécu pour elle et ont toujours été présents. le point de vue de Nath change avec le temps et l'importance que leur relation prend, c'est intéressant de suivre ses émotions et ses avis qui évoluent. Et il y a bien sur celui de Victoire, la principale concernée, celle qui vit tout ça et qui a décidé de s'écouter elle d'abord et de réaliser quelques rêves avant qu'il ne soit trop tard. Quelques personnages auprès desquelles nous allons découvrir cette histoire.
Bridget a su nous conter une histoire pleine de beaux sentiments et de beaux moments. Je me suis laissée porter par cette histoire, même si comme je l'ai dit ci-dessus, j'ai eu un peu de mal au début à me sentir bien dedans. La fin de ce roman est très touchante, elle clôture cette histoire avec cette émotion que j'ai recherché tout au long de ma lecture. J'ai apprécié lire l'évolution de ces personnages, Nath se découvre auprès d'elle et elle connait enfin cette étincelle qu'elle recherchait depuis toujours. Nath, c'était d'abord un très bon médecin mais cette relation a permis d'humaniser cette profession. On sait bien qu'ils se doivent dans ce métier, d'être blindés pour vaincre toutes les atrocités et les moments pénibles que leur confère leur métier, mais des fois on s'oublie. Les émotions naissent alors et ici, cette histoire marque un changement pour chaque personnage du récit. Il y a beaucoup de choses qui passent à travers leur histoire, l'amour, l'espoir, l'envie de vivre et d'être accompagné.
Lien : http://www.livresavie.com/vi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LinstantDesLecteurs
  15 janvier 2019
ALERTE Coup de coeur ! Un roman d'une beauté fascinante, une bouffée d'oxygène, un gros MERCI à la vie et ce qu'elle peut nous apporter…
Mon Cher Lecteur, Ma Chère Lectrice, eh bien oui, encore un coup de coeur pour cette auteure !
Je l'avais découverte à l'occasion de « Thimothy Blake : la mort en héritage » qui avait été un coup de coeur également… un thriller remarquablement bien mené, original et sans faille.
Pour tout vous dire, j'avais un peu peur de ce nouveau roman. Pourquoi ? Autre registre, autre temps, autres sujets… Et puis quand on a eu un coup de coeur pour un auteur, on a des attentes, je pense sur les autres écrits… Mais mon but étant toujours de me faire plaisir, je me suis dit « Allez ma grande, au pire tu auras passé un bon moment ! Ou c'est un navet et tu ne liras que quelques pages… » Oh oh, que je suis contente d'avoir lu ce livre et encore plus de pouvoir vous le dire Mon Cher Lecteur, Ma Chère Lectrice, j'ai ADOREE et au final, c'est un COUP DE COeUR !
Donc comme je vous l'ai annoncé, cette fois-ci, mes Loulous, je vous embarque non pas dans un thriller haletant, mais dans un roman charismatique. Nous embarquons pour la vie. Avec tout ce qu'elle représente. Tout ! Ses hauts, ses bas, ses plaisirs et ses déconvenues. Mais pas que… Nous allons rencontrer des êtres humains qui ne se connaissent pas encore vraiment et qui vont prendre conscience que dans la vie, la vraie, parfois une pichenette bien sentie permet de voir les choses complètement différemment. C'est ça qui m'a plu dans ce livre, entre autre. Rien n'est couru d'avance, on ne sait jamais ce qu'il peut arriver. Nous campons sur nos acquis, sur nos certitudes, mais qui vous dit qu'elles ne peuvent pas voler en éclats par le prisme d'une autre vision, d'une autre argumentation ? Ce livre nous enjoint à ouvrir notre esprit, notre coeur et laisser venir la vie, et peu importe ce qu'il en retourne, essayer d'en profiter au maximum.
Je vous présente Victoire. Elle c'est cette jeune femme de dix-huit ans à peine et qui sait qu'elle ne pourra pas s'en sortir quoi qu'il advienne. Elle ne veut plus de traitements médicaux, ni chirurgie, ni d'autres traitements. Elle ETOUFFE dans sa petite vie, sa mère l'ETOUFFE ! Elle veut désormais bouffer la vie à pleine dents, enfin ce qui lui reste et pouvoir profiter de chaque instant. Pourquoi ? La réponse est infaillible ! Elle veut pouvoir sortir du carcan protecteur de sa mère qui l'a cocooné jusqu'à l'isolation de peur qu'elle n'ait un grave problème, de peur de la perdre, de peur… Mais la vie c'est quoi ? N'est pas de pouvoir en profiter à maximum même si on encourt du danger ? de pouvoir choisir de mettre le point final plus tôt pour pouvoir VIVRE ? Vivre au sens où on peut faire des choses, tester, innover, regarder, découvrir… Oh Mon Cher Lecteur, Ma Chère Lectrice, cette question tout le monde se la pose… Et votre avis changera certainement encore mille fois au cours de votre vie !
Revenons à nos moutons… Alors voilà, fête d'anniversaire des dix-huit ans de Victoire… Elle a pour cadeau un week-end à Paris en famille. Ce n'est pas tout à fait du goût de sa mère, mais qu'importe, son père a tout prévu. Victoire est aux anges, c'est mieux que rien. Elle va pouvoir leur fausser compagnie, peut-être à un moment donné et vivre ses instants de liberté tant attendu ?
Voilà notre petite famille partie à la Capitale. Grand bien leur fasse, Vic a besoin de créer des souvenirs, différents des murs de sa maison ! Nikel ! Elle se permet une petite entorse à sa bonne conduite et s'échappe pour flâner dans les rues de Paris, mais, mais, mais, une entourloupe de la vie l'amène à tomber sur le pavé en face d'un bar / salon de tatouage… Elle va faire là, une rencontre terrible, mais étonnante !
Nous faisons la connaissance de Nathaniel. Neurochirurgien, jeune, beau, talentueux… (Moi, des papillons et des étoiles pleins les yeux… C'est cliché ? Oui, je m'en moque et j'adore… Hein mes Chères lectrices 😉) bref, mais c'est aussi un petit loubard… Oui, oui, oui ! Tatouage, moto, l'aventure… Hum miam miam ça promet 😊
Oui, mais disons que ça va être compliqué, hein, je vous rappelle que Vic, ne veut plus rien à voir avec le monde médical… Comment va pouvoir se passer cette rencontre ? Comment va-t-elle évoluer ?
Et puis, c'est sans compter sur… le PETIT détail d'une relation particulière ! Victoire avec Jodie, sa tumeur… Elles ont toutes les deux une relation assez acerbe ! C'est la thèse et l'antithèse qui se percutent sans arrêt. Il faut dire que Victoire est une nana courageuse, mûre pour son âge certainement due à son expérience et bien sûr elle a un caractère « pas piqué des hannetons ! » Allez, je suis classe, Mon Cher Lecteur, Ma Chère Lectrice, je m'arrête là pour l'histoire sinon, je n'ai pas fini !
La vie pour moi est comme un grand roman que chacun se construit à sa manière : la naissance d'un être, son évolution dans les nombreux chapitres de la vie, chaque page recommence sur autre chose, nous pousse à évoluer, à grandir, à mûrir, chaque page ou chapitre nous permet de clore certains passages de nos vies, de les voir différemment… qui finit inéluctablement par le point final de la mort. La mort fait partie de la vie et la vie de mort.
Bridget Page de par son style fluide, haletant, enivrant nous met face à nos expériences, nos points de vues, nos certitudes et fait tout valser dans les grandes largeurs !
C'est époustouflant, c'est virevoltant, c'est LA VIE ! Bridget a ce petit truc qui nous embarque dans un maelstrom de sentiments. Qui nous pousse à la réflexion. Qui nous enivre jusqu'à la lie des émotions. On s'attache, on s'agace, on hurle de fureur et on cri de joie. Notre auteure fait mouche. Elle nous glisse un petit mouchoir au creux de la poche qui finira inéluctablement par venir absorber les larmes de joie, de tendresse et de détresse qui s'écoulent lentement sur les monts de nos joues.
Oui, Mon Cher Lecteur, Ma Chère Lectrice, je referme ce livre avec le coeur en miette, mais avec l'esprit serein. Celui d'avoir pu me dire, la VIE, cette garce, elle est magique et magnifique, il suffit de regarder les choses dans le bon sens… le bonheur est à portée de tout le monde, encore faut-il le vouloir. Moi, je veux, vous me connaissez maintenant, la vie est un gros chausson aux pommes qu'on mord à pleines dents. C'est pour cela que je vous recommande, oh oui, oui, oui, je vous RECOMMANDE ce livre sans ambiguïté. Il ne vous laissera pas insensible. Bien au contraire. Je vous laisse encore une fois mon petit paquet de mouchoirs 😉

Lien : https://linstantdeslecteurs...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KellyAddictionLivresque
  30 novembre 2018
"Victoire"
Dans cette histoire ce mot va avoir plusieurs sens.
Dans un premier temps Victoire est un prénom, celui de l'héroïne qui ne manque pas de caractère. Au départ Victoire pourrait paraître fragile, avec l'épée de Damoclés qui plane au dessus de sa tête cette jeune fille de 18 ans n'a aucun espoir concernant l'avenir. Depuis sa naissance Victoire se bat pour la vie et même si pour le moment elle semble avoir gagné quelques batailles, elle sait pertinemment que c'est Jodie qui va remporter cette guerre contre la mort.
Mais qui est Jodie?
C'est la "personne" qui régit l'existence de Victoire depuis toujours, la "personne" qui partage sa vie au grand damne de ses parents.
Victoire a toujours vécu dans une bulle d'amour et de protection construite par son père et par sa mère.
A cause de cette bulle la jeune femme ne connaît rien du monde extérieur, elle n'a jamais eu une enfance normale et ne connaît même pas la notion de solitude tant ses parents l'étouffent.
J'ai souvent été intrigué et admirative devant Victoire. Pourquoi? Hé bien car derrière sa fragilité se cache une personne qui sait ce qu'elle veut tout comme elle sait ce qu'elle ne veut pas. Victoire est intelligente, déterminée, a les pieds sur terre, elle est courageuse, forte, réfléchie, mature et excessivement bornée.
Pendant un de ses instants rébellion, Victoire va croiser le chemin du très séduisant Nathanaël et autant dire que leur rencontre ne va pas très bien se passer......
Nathanaël, parlons un peu de lui. Notre héros de 30 ans est un jeune neurochirurgien très réputé dans le monde de la médecine. Nat est connu pour être déterminé dans son travail, il ne baisse jamais les bras et il est très sûr de lui. En temps normal cela pourrait avoir l'air d'être de l'arrogance mais dans son métier avoir confiance en soi est un énorme atout. Nat est appelé le chirurgien de l'impossible car il a souvent réussi là où des confrères avaient échoués, c'est un combattant qui va au bout de ce qu'il pense faisable cependant il sait s'incliner lorsque le véritable impossible se présente. C'est dans sa blouse de médecin que nous, lectrices, allons faire sa rencontre mais Victoire va quand à elle le découvrir sous un tout autre angle. Bienvenue dans le monde des Bikers! Nat fait partie des "Horsemen of the Death", un gang de motards dont les membres ont quasiment tous un travail bien sérieux. Ce club est une sorte d'exutoire pour Nat, sur sa moto et au milieu des autres membres il décompresse et s'évade sans penser à tout ces malades qu'il côtoie jour après jour. C'est donc sous son aspect de Bikers que Victoire va voir Nathanaël pour la première fois et jamais elle n'aurait pensé que derrière ce cuir pouvait se cacher celui qui va lui redonner un peu d'espoir dans sa vie.......
J'ai connu Bridget Page dans un genre beaucoup plus sombre, j'étais donc impatiente de la découvrir dans cette autre branche de la romance.
C'est une plume douce, émotive, mature et très belle que j'ai trouvé dans "Victoire". le ton est bien plus calme et posé que ce à quoi m'avait habitué l'auteure et je dois bien admettre qu'elle sait manier ce type de romance autant que les ambiances vraiment très noires. Même si je la préfère dans le style Dark Romance, Bridget Page a su, grâce à ce récit, faire naître en moi plusieurs émotions - je n'ai pas pu retenir mes larmes devant les injustices de la vie et également devant les cadeaux qu'elle pouvait offrir.
Je savais qu'il ne pouvait pas y avoir plusieurs portes de sorties pour Nat et Victoire, seulement deux voies s'offraient à eux......
Bon chut, silence maintenant, je n'ai pas envie de gâcher cette très belle histoire où espoir et désespoir se croisent dans un récit où la vie et la mort se mènent un combat perpétuel. le côté romance va prendre son temps pour se montrer complètement mais lorsqu'il est là on en oublierait presque ce qui se passe autour des sentiments de Nat et Victoire.... sauf que Jodie, elle, reste toujours là, aux aguets, avec ses pensées négatives et ses menaces.
"Victoire" touchera beaucoup de lectrices, les héros vont prendre une revanche sur la vie, ils vont provoquer le destin et remporter quelques victoires, cependant une question va subsister tout au long des pages.
Qui va l'emporter? Jodie ou Victoire?
Au début de ma chronique je vous disais que le mot "Victoire" pouvait avoir plusieurs sens dans cette histoire... lisez et vous comprendrez 😉
Pour terminer ma chronique j'aimerais mettre en avant une phrase tirée du roman qui montre parfaitement l'état d'esprit dans lequel se trouve l'héroïne, j'ai ressenti toute la maturité de Victoire à travers cette petite phrase qui en dit long :
"Je reprends ma vie en main, même si c'est pour la conduire vers la mort. Ça n'a pas d'importance. Je veux rattraper le temps perdu, lui courir après, peut-être même le prendre de vitesse."
Lien : https://addiction-livresque...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LesMissChocolatinebouquinent
  08 mars 2019
Histoire déchirante et merveilleuse. Histoire de liberté recherchée, de voler de ses propres ailes. Histoire éprouvante emprunte d'une dure réalité mais où l'espoir vivote entre deux lignes.

Victoire est née de l'amour fou entre une femme et un homme. Un cadeau issu d'un lourd combat. Vic est leur plus belle victoire. Mais Vic n'a pas tiré le bon numéro à la loterie de la vie et doit vivre continuellement sous surveillance médicale depuis son premier souffle. Médecins en tout genre, soins, aléas, récidives, un quotidien macabre. Elle s'épanouit tant bien que mal au milieu de cela et auprès de parents aimants mais étouffants. Elle n'a pas le droit de sortir de chez elle. Elle est suivie continuellement par une infirmière. Vic étouffe peu à peu. Imagine un monde où sa dure réalité serait adoucie voire inexistante. Elle rêve de voyages et de découvertes. Elle rêve de l'amour et de l'amitié. Elle rêve tout en grand, réduite seulement à attendre le moment fatidique.

Vic a en elle 18 années de rancoeur et d'amertume. 18 années de voler. 18 années de craintes et d'espoirs. 18 années de néant continuel.

Mais Vic a décidé enfin de prendre son destin en main et de vivre l'inédit. Il faut dire que ses premiers pas sont très cocasses : violentée par une bande de crétins, la voici secourue par une bande de motards, assoiffée de sexe, de drogues et d'alcool. Portant à bout de bras son courage, elle tente tant bien que mal de se défaire de ces énergumènes, mais l'un deux Nath est extrêmement tenace. Peut être est ce ces yeux, les traits de son visage, ses cheveux qui la retiennent ? Car comme un heureux coup du sort Nath va très vite être mordue par la tornade Victoire.

Nath représente aux yeux de Vic tout ce qu'elle peut détester. Elle le considère faisant partie de ces gens qui ne cherchent que le succès et qui ne prennent pas en compte les sentiments et les envies d'autrui. Elle maudit ces gens là et n'hésite pas à cracher son venin et sa haine sur le bellâtre de ces dames. Vic n'a jamais eu sa langue dans sa poche et cette once de liberté lui permet de dévoiler ses propres sentiments, ses craintes, ses peurs, son deuil mais aussi elle répand une conviction sincère et réelle sur son avenir. Vic est philosophe dans l'âme et appréhende les petits moments de bonheur avec joie et humilité. Vic est à mes yeux une jeune fille noble, courageuse et brave. Je la respecte pour ses choix et ses convictions. Je l'apprécie pour son côté femme-enfant. Je la trouve drôle pour l'absence de filtres. Je la trouve magnifique et splendide.

Nath est un homme sur lequel on se retourne tant pour sa prestance que pour son physique avantageux. L'image du baroudeur-motard n'arrange rien du tout. Pourtant derrière cette confiance excessive se cache un homme meurtri qui tente par ses actes à réparer les âmes et les corps humains. Nath est du genre têtu et borné, un brin sournois et d'une écoute imparable. Vic va transformer peu à peu le monde bien rangé de Nath.

Il se dégage d'eux deux une alchimie imparable qui va les porter vers des chemins inexplorés et non envisagés. Une quête intimiste du simple bonheur. Celui qui s'écoule de secondes en secondes et qui s'évapore aussitôt marquant à tout jamais. Une course contre le temps où chaque bouffée d'oxygène est une victoire. Où chaque mot panse et modèle les souvenirs. Où chaque pas réduit au silence Jodie.

Bridget Page signe une nouvelle romance qui a eu le pouvoir de fracasser mon coeur. Elle emprunte avec ses personnages un chemin douloureux où chaque pas ramène un peu d'espoir, où chaque signe soulage. Bridget Page m'a conduite dans un univers où le temps à toute son importance, où les actes, les mots et les sentiments ne peuvent en aucun cas être vains. Au fil des rebondissements, les personnages se dévoilent. J'ai suivi toutes leurs pensées et craintes et touts leurs doutes.

VICTOIRE est une histoire déchirante mais qui porte un merveilleux symbole sur le sens de la vie.
Lien : https://lesmisschocolatinebo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   17 janvier 2019
« La mort ne me fait pas peur. Elle est comme un oiseau posé sur mon épaule depuis si longtemps que j’ai fini par l’apprivoiser. Je ne la désire pas, j’apprécie chaque seconde qui passe et aspire à en vivre beaucoup d’autres. Mais, le jour venu, je serai prête et j’espère avoir un minimum de regret. »
Commenter  J’apprécie          00
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1788 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre