AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2351640586
Éditeur : Chiflet & Cie (20/09/2008)

Note moyenne : 3/5 (sur 2 notes)
Résumé :

Pourquoi les lapins aiment-ils manger leurs crottes ? Pourquoi la CIA a-t-elle utilisé la merde de tigre pendant la guerre du Vietnam ? Pourquoi certaines crottes d'animaux peuvent-elles sauver la planète ? Pourquoi les excréments de la civette sont-ils recherchés par les amateurs de café ? Autant de questions que vous ne vous êtes certainement jamais posées, par pudeur ou par simple retenue. Comme le remarque Laurent Ba... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Floccus
  03 novembre 2014
"La crotte de plancton (deux cent milliardièmes de mètre) est la plus petite du monde" (95)
Un peu dommage, cette préface de Laurent Baffie, relativement sobre au demeurant, qui décrédibilise un ouvrage qui ne manque pas d'intérêt ichnologique par ailleurs. le texte est certes guilleret, mais fourmille d'informations, d'anecdotes. Il est ludique, mais pas irrespectueux.
L'observation des crottes vient naturellement au curieux de nature, comme l'amour des livres au lecteur enthousiaste. Moi qui croyait tout savoir des crottes de lapins, j'ai découvert le caecotrophe ! J'ai également envisagé avec intérêt les origines de la malédiction de la momie et me suis interrogée sur les boutiques de souvenirs en Alaska, qui semblent priser les objets en crottes d'élan - mais Google n'ayant pas validé cette dernière assertion, j'ai un doute sur l'intégrité de Matt Pagett...
La palme d'or est décernée au wombat qui "fait les plus belles crottes du monde". Je m'en vais derechef partir à la recherche de ces trésors dans ma campagne aveyronnaise... (Quoi ? Il n'y a pas de wombats autour de Saint-Affrique ? Vraiment ??! Quelle déception...)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
FloccusFloccus   03 novembre 2014
Il se trouve que la viande, riche en protéines, est facile à digérer, ce qui explique que les carnivores défèquent rarement. Par contre, les herbivores, qui ont une nourriture moins variée, ont du mal à digérer et doivent manger davantage. Leurs déjections sont donc plus abondantes, et plus sèches, puisque l'eau des végétaux est absorbée par l'organisme. (8)
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : ichnologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
298 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre