AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2876735091
Éditeur : Champ Vallon (21/01/2010)
Résumé :
C'est comme un météore obscur que Christiane Räntz (1778-1831) traverse une période particulièrement bouleversée de l'histoire allemande. Fille des Lumières finissantes, elle meurt au moment où sonnent les premiers clairons du nationalisme germanique. Retracer son parcours fulgurant permet d'observer comment un personnage incarné, qui fut à la fois poétesse lyrique, mystique exaltée, humble domestique et farouche guerrière, finit par se fondre dans l'archétype d'une... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
5Arabella
  14 juillet 2018
Nous suivons dans ce roman, la vie de Christiane Räntz, fille d'un intendant de spectacle princier, on dirait sans doute directeur de théâtre maintenant, à la fin du XVIIIe siècle, dans une Allemagne divisée en une multitude d'états. Après la mort précoce de sa mère, et en vue d'un départ de son père en Amérique, Christiane est confiée à un pasteur et sa femme, amis du père, et sans enfants. Elle refusera plus tard de devenir comédienne, comme sa mère, préférant une vie obscure, associant un travail de servante, et l'écriture de poèmes. Dans les Lumières finissantes, à la veille et pendant les guerres napoléoniennes, elle croisera des écrivains (surtout), mais aussi des généraux, et même des princes. Dominique Pagnier déroule devant nous toute l'histoire de l'Allemagne pendant cette période troublée, dont son héroïne est une sorte de symbole, de métaphore.
J'avais beaucoup aimé le dernier roman de Dominique Pagnier, le Cénotaphe de Newton. Dans La Diane prussienne, il s'agit encore d'histoire, d'une vaste fresque pleine de guerres, d'artistes, de voyages...La durée de l'action est toutefois plus réduite, la vision de l'évolution des événements moins ample. L'auteur a vraiment une merveilleuse écriture, il connaît visiblement parfaitement l'histoire et la culture de l'époque qu'il évoque, et en dresse un tableau enchanté, en étant plein de nostalgie, crépusculaire et pas forcément idéalisé, même s'il est stylisé plus que réaliste. Mais peut être est-il trop stylisé justement, les personnages, et tout particulièrement Christiane sont des métaphores, et non pas de vraies personnages de chair et de sang. Cela crée une distance pour le lecteur. C'est incontestablement un livre brillant, mais à lire au second degré plus que pour s'immerger et s'identifier à des personnages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
5Arabella5Arabella   12 juillet 2018
Insensiblement, le peu qu'elle a lui est retiré ou si quelque chose lui est offert, c'est pour qu'aussitôt il lui soit enlevé et qu'elle fasse ainsi la belle épreuve du Néant, seul époux fidèle.
Commenter  J’apprécie          50
5Arabella5Arabella   12 juillet 2018
L'Allemagne dormait depuis si longtemps qu'elle avait oublié son nom pour devenir son propre rêve.
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : guerres napoléoniennesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1789 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre