AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782877064828
317 pages
Éditeur : Editions de Fallois (15/10/2003)
4.39/5   23 notes
Résumé :
ALBERT - C'est peut-être ton droit, mais ce n'est pas à ton avantage.
Parce que, cette femme, tu l'aimais, et tu l'aimes encore, cette femme, tu l'aimes d'amour. Et elle aussi, elle t'aime d'amour. PIERRE - Qu'est-ce que tu en sais ? ALBERT - Et tes chansons ? Quand une femme inspire une véritable chanson d'amour, c'est quand elle est pleine d'amour elle-même, et c'est son amour à elle qui a fait chanter ta musique. Et toi, toi qui as rencontré l'amour, tu cr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
pompompurinpompompurin   26 mai 2019
FLORENCE: Etoiles, je ne suis qu'une fille perdue, puisque je n'aime pas celui qui me nourrit et que j'accepte sa nourriture, et sa parole et sa présence. Il m'a donné mille cadeaux, mais de cet homme qui m'adore, chaque cadeau est une gifle. Etoiles, donnez-moi celui de qui chaque gifle serait un cadeau. Qu'il soit grand ou qu'il soit petit, qu'il soit jeune ou qu'il soit vieux, qu'il soit riche ou qu'il soit pauvre, dites-lui que je l'attends. Et vous savez que je serai ce qu'il faudra. S'il est malade, je le soignerai ; s'il est faible, je le nourrirai ; s'il est sale, je le laverai. S'il est savant, je lirai tous les livres ; s'il est marin je saurai l'attendre et s'il est roi je serai reine : car je suis comme une eau sur qui rien ne se penche, la source sans image qui attend son reflet. Et je ne vous demande pas d'être adorée. Etoiles, faites que je l'aime, donnez-lui seulement la patience de supporter mon grand amour : car l'unique et noble richesse ce n'est pas l'amour qu'on inspire, c'est celui qu'on a dans le cœur. Mais dites-lui qu'il vienne vite, parce que je n'ai plus de courage, que le désir d'aimer m'étouffe et que les nuits de mes vingt ans sont si noires de son absence. Il n'est pas venu aujourd'hui. Portez-lui ce soir le message, et faites qu'il vienne demain. Voilà ma prière aux étoiles. Elles ne m'ont pas répondu. Et vous, je vous en veux de tout l'amour que vous avez pour moi. Au moins vous savez la douleur d'aimer. Moi je ne sais pas...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
Bill_VeuzayBill_Veuzay   07 août 2011
(...) et cette femme que je suis, cette femme sans mémoire et toute brûlante d'amour, cette femme qui vit de ta voix, de ton regard, de ta présence, qui respire par ton haleine et qui s'endort de ton sommeil, cette femme, c'est toi qui l'a faite, tu n'as pas le droit de la tuer... Toi qui m'a remontée de si bas, tu veux me jeter de si haut ?
Commenter  J’apprécie          121
Bill_VeuzayBill_Veuzay   07 août 2011
J'en ai connu une autre aussi qui, après une heure d'intimité, voulait un manteau de lapin et une robe d'après-midi et une robe de soirée. Parce que je l'avais vue toute nue cinq minutes, il fallait que je l'habille toute la vie. Voilà une étrange idée de l'amour.
Commenter  J’apprécie          60
Bill_VeuzayBill_Veuzay   07 août 2011
Nous avons cru que c'était une rencontre. Mais maintenant je sais que c'était un rendez-vous. Regardez comme tous ces gens qui passent sont beaux ! - Et cette petite voiture, c'est la plus puissante voiture du monde ! Je vois les étoiles partout... Prenez vite le volant ! Nous n'avons pas de temps à perdre, j'ai déjà vingt-deux ans...
Commenter  J’apprécie          40
Bill_VeuzayBill_Veuzay   07 août 2011
Monsieur Pierre, c'était avant-hier que j'avais vingt ans. Du moins, c'est ce qu'il me semble. Et maintenant je suis vieux, et je m'approche du cimetère de Cassis. Oh, je m'approche à petit pas, et je les fais le plus petits possible. Mais enfin, j'irai sûrement. Et vous aussi, monsieur Pierre - parce qu'on a beau agrandir son hôtel, on a beau faire des disques, et même se mettre des pommades pour faire repousser les cheveux, ça finit toujours bêtement avec une grosse pierre plate.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Marcel Pagnol (84) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marcel Pagnol
#Marseille #polar #CulturePrime
Il est assez rare qu'une ville ait son propre genre littéraire, et pourtant c'est le cas de Marseille, ville complexe qui offre ses beautés à qui sait les voir. Pour l'écrivain François Thomazeau qui a participé à la première vague du polar marseillais, "il y a une vraie aura dans cette ville et cette aura a été, pendant longtemps, habillée par Marcel Pagnol, par les "pagnolades", et il y avait autre chose à raconter". Voici comment le polar marseillais est né.
Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/¤££¤12DKToXYTKAQ5¤££¤6khzewww2g/?sub_confirmation=1
Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture
+ Lire la suite
autres livres classés : amourVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura






Quiz Voir plus

L'univers de Pagnol

Quel est le nom de la mère de Marcel Pagnol?

Marie
Augustine
Rose
Il n'a pas de mère

9 questions
97 lecteurs ont répondu
Thème : Marcel PagnolCréer un quiz sur ce livre