AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2877063305
Éditeur : Editions de Fallois (01/04/1998)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 36 notes)
Résumé :
Le 19 novembre 1703, au terme d'une longue captivité, est mort à la Bastille un prisonnier dont nul ne connaissait le nom ni le motif de l'incarcération.
Marcel Pangol a tenté de percer le secret. Et voici comment il présente son récit :
" L'histoire du prisonnier masqué met en scène des personnages qui sont tous d'une originalité puissante : Louis XIV, Louvois, Charles II, Saint-Mars, Fouquet, Lauzun, l'affreux Nallot, le pauvre La Rivière, le silenc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Folfaerie
  02 juin 2010
Pagnol avait apparemment des talents de détective. Décidé à élucider l'énigme du Masque de Fer, l'écrivain passe en revue les hypothèses les plus plausibles, et les plus célèbres, pour ensuite les démonter, preuves à l'appui. Il finit par isoler la version qui lui paraît la plus vraisemblable, et dont je ne dirai rien ici pour préserver le suspense, avec la rigueur d'un enquêteur, et les scrupules d'un historien. Pagnol s'est abreuvé à de nombreuses sources et témoignages, a relu les écrits et comptes rendus de l'époque, (en tout cas le peu qui nous est parvenu) et a patiemment, et pasionnément, reconstitué le parcours de cet homme mystérieux, qui continue de facsiner (n'oublions pas que Voltaire s'y était collé avant lui !).
J'ai été impressionnée par la ténacité de Marcel Pagnol. Accroché à son idée, il nous démontre, d'une manière fort logique (il y a du Holmes en lui !)ce q'il pense être la seule version valable de l'identité du Masque. Cette rigueur ne l'a pas empêché de combler quelques vides grâce à son imagination. Ce n'est donc pas un roman à proprement parler, ni un ouvrage historique, mais plutôt une enquête. Cependant, le lecteur est libre de se faire sa propre opinion à partir des éléments qui lui sont soumis, Pagnol ne nous impose rien.
Le cas le plus fascinant de l''Histoire de France présenté par l'un des plus talentueux écrivains... à lire sans hésitations !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
gill
  01 juillet 2012
L'histoire du prisonnier masqué met en scène des personnages qui sont tous d'une originalité puissante : Louis XIV, Louvois, Charles II, Saint-Mars, Fouquet, Lauzun, l'affreux Nallot et le pauvre La Rivière...
Sous la plume de Marcel Pagnol tous les rôles sont beaux, dignes de grands acteurs, ce ne sont pourtant que des personnages secondaires qui entourent un homme de haute taille, dont un masque noir cache le visage.
Cet homme attend et se tait...
Commenter  J’apprécie          40
Felina
  22 janvier 2012
Nouvelle édition du challenge de Calypso, j'ai nommé "un mot, des titres". le concept est de trouver un livre dont le titre contient le mot de la session, cette fois-ci "SECRET". Et là, j'ai galéré pour trouver the livre, et c'est en voyant le choix fait par l'une des participantes que je me suis dit "mais t'es vraiment trop bête ma fille!". Et oui, j'avais un de ces livres dans ma biblio! Grrrrr. Mais revenons à nos moutons.
J'ai donc choisi à la bibliothèque ce livre de Marcel Pagnol "le secret du masque de fer". (...)
Lien : http://lillyterrature.canalb..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
gillgill   11 janvier 2013
Voici d'abord, à grands traits, un historique de la mystérieuse affaire, et ses dates les plus importantes.
I.- En 1664, Monsieur de Saint Mars, maréchal des logis de mousquetaires, qui a secondé d'Artagnan pour l'arrestation de Fouquet, est nommé gouverneur de la prison d'état de Pignerol, où il commande une compagnie franche, c'est à dire qu'il ne reçoit d'ordres que du roi.
Pignerol, c'était une petite ville, au flanc des Alpes, dans le Piémont. Mais c'était surtout une citadelle et un donjon. Le tout, entouré d'importantes fortifications, formait une puissante forteresse, d'où une attaque française pouvait fort aisément pénétrer en Italie.
Le donjon était une prison d'état, presque aussi célèbre que la Bastille, mais d'une réputation encore plus effrayante....
(extrait du volume paru aux éditions "Presses Pocket" en 1977)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
emdicannaemdicanna   26 mars 2018
La personne qui a connu sans doute l'une des premières le secret..., c'est Henriette-Marie, reine d'Angleterre et soeur de Louis XIV ; ... C'est très probablement pour cette raison qu'elle fut empoisonnée en septembre 1669...
Moins d'un an plus tard, le 30 juin 1670, Henriette d'Angleterre, fille d'Henriette de France, et soeur de Charles II, meurt subitement ; c'est Vallot (qui avait donné à sa mère le grain d'opium) qui est chargé d'en faire l'autopsie.
Il conclut naturellement à une mort naturelle. Les Anglais ne l'ont jamais cru, et cette mort est plus que suspecte.
Or, elle savait très probablement le secret, par sa mère et par son frère.
Le 22 août 1671, M. de Lionne, qui avait enregistré les aveux de Roux - (personnage impliqué dans l'affaire qui a mené à l'arrestation du Masque) - fut atteint d'une indisposition étrange : il tomba en léthargie dans la nuit du 27 au 28, et mourut le 1er septembre, à 4 heures et demie. Il n'avait que soixante ans.
En 1673, c'est au tour de Nallot, qui avait probablement interrogé le prisonnier avec Louvois, au lendemain de son arrestation... Nallot devait mourir subitement en quelques heures, le 16 juillet 1673.
En 1680, c'est Fouquet qui est empoisonné dans sa prison, parce qu'il avait appris le secret...
En 1687, le malheureux La Rivière - (valet du Masque de fer en prison) - meurt en prison, sans avoir jamais été accusé ni condamné. Il savait très certainement qui était son compagnon de cellule.
En 1691, Louvois meurt empoisonné.
En 1701, Barbezieux est saigné à mort par Fagon.
Ainsi, sur seize personnes qui ont su le secret, huit ont tiré de grands avantages de leur parfaite discrétion., et huit sont peut-être mortes pour quelques bavardages, ou simplement parce qu'on les croyait incapables de se taire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
emdicannaemdicanna   26 mars 2018
Les personnes qui ont connu la vérité sont de deux sortes : ceux qui en ont vécu, et ceux qui en sont morts.
Nous avons d'abord Saint-Mars, son cousin Blainvilliers, et ses deux neveux Formanoir - (chargés de gérer l'emprisonnement du Masque de fer tout en ayant juré de protéger le secret) - Leur parfaite discrétion leur rapporta environ cinq milliards et trois titres de noblesse. Quant au major Rosarges, et au porte-clé Antoine Rü, leur nomination à la Bastille fut un beau couronnement de carrière.
Je crois pouvoir ajouter à cette liste Madame de Cavoye, qui connut sans doute le secret ... Le roi lui accorda une pension de six mille livres (18 millions) et le marquisat de son fils Louis.
Ajoutons encore le gentil abbé Giraud, petit curé de province, confesseur du prisonnier, et nommé administrateur de la Bastille.
Enfin, Charles II, par sa mère et par sa soeur, a certainement connu... - (je ne dévoile pas certains mots qui donneraient la solution à laquelle est arrivé Marcel Pagnol) - ... C'est sans doute pourquoi Louis XIV lui a longuement fait une pension importante, sans aucune raison apparente.
Nous avons ensuite le Père Lachaise, confesseur de LouisXIV, qui a certainement appris le secret en confession.
Les autres détenteurs du secret n'ont pas joui de la même faveur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
emdicannaemdicanna   24 mars 2018
A la Cour, le cérémonial, imposé par Henri IV, était, pour le repas , le suivant :
Le roi, son chapeau sur la tête, allait s'asseoir à sa place.
Tous les convives s'alignaient devant lui, debout et découverts.
Alors le roi, d'un geste, les autorisait à se couvrir et à s'asseoir.

Or, qu'a dit Blainvillier - (au sujet de l'homme au masque de fer) - ?
-"Le gouverneur et les officiers allaient souvent lui tenir compagnie, et manger avec lui... Ils restaient devant lui debout et découverts jusqu'à ce qu'il les fit se couvrir et s'asseoir."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
emdicannaemdicanna   26 mars 2018
Nous arrivons enfin à Louis XVIII. Il a déclaré à son ami, le duc de La Rochefoucauld :
" Je sais le mot de cette énigme, comme mes successeurs le sauront. C'est l'honneur de notre aïeul Louis XIV que nous avons à garder". (Bibliophile Jacob, page 175).
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Marcel Pagnol (89) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marcel Pagnol
L'émission intégrale : https://www.web-tv-culture.com/emission/bruno-masi-la-californie-51547.html
Et vous, c?était quoi l?été de vos 13 ans ? Tel est la question que chacun se posera légitimement à la lecture du roman de Bruno Masi, « La Californie » qui a reçu le prix Marcel Pagnol 2019, prix récompensant un roman lié à l?enfance. Avec « La Californie », Bruno Masi signe ici son deuxième roman après « Nobody » paru en 2012. Mais l?écriture fait partie de sa vie depuis bien plus longtemps. Lecteur éclectique, Bruno Masi a suivi des études de lettres et de sciences politiques avant d?intégrer la rédaction de Var Matin, sa région d?origine. Puis, c?est « Libération » au service Culture. Dans ce parcours journalistique, il y a aussi un reportage à Tchernobyl qui donnera un livre et un documentaire saisissant dans lesquels l?auteur nous donne à voir cette zone sinistrée de Russie, oubliée de tous et qui s?est pourtant reconstruite, tel un monde parallèle et secret. Mais aujourd?hui, c?est Bruno Masi, le romancier, qui nous intéresse avec ce joli roman, largement salué par la critique. Marcus a 13 ans, nous sommes dans les années 80, l?été est là, le début des vacances pour certains. Pour Marcus, ce seront deux longs mois à trainer avec son copain Virgile, à tromper son ennui dans cette ville du sud de la France, écrasée de chaleur. Les deux ados passent leurs journées à regarder les voitures qui filent sur l?autoroute, vers un ailleurs. Marcus aussi rêve d?autre chose, et pourquoi pas de la Californie qui donne son titre au roman. Mais le quotidien, poisseux, est bien là. Annie, la mère, femme paumée qui lâche prise, Dimitri, le frère, qui cache son mal-être dans la violence, et puis les copains, et puis les filles, et puis la musique que Marcus écoute avec son walkman. Il ne se passe pas grand-chose pendant ces deux mois d?été et pourtant, ils seront deux mois déterminants dans la vie de Marcus, qui, vingt après, se raconte. Un beau roman, une ambiance et un univers bien particuliers, une belle écriture, et cet ado, Marcus, dans lequel chacun pourra s?identifier, à l?âge et où le temps ne semble jamais aller assez vite, à l?âge où l?on rêve sa vie avant que celle-ci ne nous rattrape, avec ses joies et ses désillusions. « La Californie » de Bruno Masi est publié chez JC Lattès.
+ Lire la suite
autres livres classés : louis xivVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'univers de Pagnol

Quel est le nom de la mère de Marcel Pagnol?

Marie
Augustine
Rose
Il n'a pas de mère

9 questions
83 lecteurs ont répondu
Thème : Marcel PagnolCréer un quiz sur ce livre