AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2877065235
Éditeur : Editions de Fallois (05/10/2005)

Note moyenne : 3.37/5 (sur 38 notes)
Résumé :
Quelques malheureux élèves, qui n'ont personne chez qui passer les fêtes, restent, la veille de Noël, dans le grand lycée où ils sont pensionnaires. Et il leur arrive le pire qu'ils puissent imaginer : ils seront surveillés par Merlusse, le méchant répétiteur borgne à la grosse barbe noire. Mais la nuit de Noël n'est-elle pas celle de tous les miracles ? Avec Merlusse, moyen métrage de 1935, Pagnol choisit de s'adapter lui-même :il reprend l'infâme Truc, un récit pu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
gill
  10 janvier 2016
A la sortie d'un grand lycée de province, le jour du réveillon, une foule joyeuse de tous les âges s'élance vers la liberté, vers les vacances.
Pourtant vingt ou trente enfants sont condamnés à passer les fêtes au lycée.
Leur infortune se voit aggravée car Mr Blanchard a accepté d'assurer le service du dortoir.
Mr Blanchard est surnommé "Merlusse" car, dit-on, il sent la morue.
Il est laid. Il a l'air plutôt sale.
Il porte une barbe longue et hirsute.
Il porte, sur son nez, des lorgnons à cordon.
Sous son oeil gauche, il y a une longue cicatrice, rouge et laide.
Il est consciencieux, exact mais peu sympathique à ses collègues.
Il est détesté par les enfants ...
C'est bien du plus surprenant des contes de Noël dont il s'agit là !
C'est pour le cinéma que Marcel Pagnol a imaginé le sujet et écrit les dialogues de "Merlusse".
Pourtant c'est dans le 371ème numéro de "La Petite Illustration", consacrée au Théâtre, qu'il faut absolument découvrir ce texte original composé pour l'écran.
Tout d'abord parce que ce texte est comparable, en qualité, à celui de ses meilleures pièces.
Ensuite parce qu'il est enrichi d'une vingtaine de photos d'époque.
Mais surtout parce que les deux dernières pages de la revue, signées Robert de Beauplan, reviennent sur cet article publié dans le "Journal" où Marcel Pagnol proclamait à la fois la mort du cinéma muet et l'agonie du Théâtre.
En effet, au milieu des années 30, le Théâtre traversa une crise sérieuse due, bien sûr, à la concurrence du tout nouveau cinéma parlant, mais aussi à une raréfaction de pièces nouvelles et à un fléchissement des recettes.
En 1933, un journaliste, qui demandait à Pagnol quels étaient ses projets de pièces pour la saison prochaine, se vit répondre :
- Dans un an, tous les théâtres de la capitale auront fermé leurs portes ! ...

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          311
PiertyM
  14 novembre 2014
Pagnol nous plonge une fois de plus en plus dans les profondeurs de l'enfance et l'école où l'ambiance enthousiaste est toujours innocente car tout se réfléchit et tout se fait dans un certain esprit d'équipe, mais là nous sommes dans une situation plutôt restreinte où pour les éleves toute action doit consister à sortir des emprises du méchant Merlusse, à chaque minute ils réfléchissent comment échapper à son contrôle...
En effet, dans une pension, il y a quelque poignée d'élevés qui, ne sachant où aller pour passer les fêtes de noël, sont obligés de rester au lycée sous le contrôle évidemment de monsieur Merlusse et leur relation est nettement celle de Tom et Jerry...plutôt du chien et chat!
On se détend bien avec cette pièce!
Commenter  J’apprécie          240
Clinkerfr
  19 mars 2016
Une jolie fable éculée.
Commenter  J’apprécie          50
Les-lectures-d-Alex
  29 août 2014
Lecture agréable. Je suis vraiment contente d'avoir découvert cet auteur mais je pense qu'il vaut mieux commencer avec un autre livre, par exemple : le château de ma mère. Plus de détails dans le lien...
Lien : http://les-lectures-d-alex.s..
Commenter  J’apprécie          40

critiques presse (4)
BulledEncre   26 janvier 2016
Une belle lecture pour prolonger la magie de Noël.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
ActuaBD   21 décembre 2015
Un conte de Noël méridional et original.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Sceneario   03 décembre 2015
Une nouvelle œuvre de Marcel Pagnol adaptée avec justesse par un quatuor d’artistes pleinement investis dans leur mission.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest   24 novembre 2015
Une jolie adaptation, bienvenue pour les fêtes.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
gillgill   20 mai 2012
C'est la sortie d'un grand lycée, par un soir d'hiver, la veille de Noël. Sous la haute porte, grande ouverte, un flot d'enfants s'élance. Il y en a de tous les âges depuis dix ans jusqu'à dix-huit.
Les grands allument tout de suite une cigarette. Les plus petits courent vers leurs parents qui les attendent.
A travers cette foule joyeuse, nous entrons dans le vieux lycée.
La très grande cour de récréation est entourée d'un péristyle d'arcades à piliers carrés. Derrière ces piliers, une large galerie, le long de laquelle coule le fleuve d'élèves, canalisé par quelques "pions".
Une dame élégante réussit à remonter le flot et s'approche du surveillant général qui est sur la porte de son cabinet.
La dame porte des renards bleus sur ses épaules, un manchon et une toque de la même fourrure ; le surveillant général porte une jaquette défraîchie par un usage quotidien, et une calotte de velours noir....
(lever de rideau du volume paru aux éditions "de Fallois" en 1990)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
gillgill   12 juillet 2012
"Merlusse" est un pion de lycée dont la laideur terrorise les élèves. Ceux-ci l'ont surnommé "Merlusse" parce que, selon eux, il sent la morue.
Merlusse est amené à surveiller le dortoir la nuit de Noël, c'est à dire qu'il va garder les enfants les plus abandonnés du monde, ceux qui ne vont pas dans leur famille ce jour-là.
Comme il a très bon coeur, il joue les Père-Noël et place des cadeaux dans toutes les paires de souliers.
(extrait de "Album Pagnol" paru aux éditions de "Fallois" en 1993)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Les-lectures-d-AlexLes-lectures-d-Alex   29 août 2014
Tu as pas vu son col de fourrure ? C'est la peau d'un chat mort de la pelade à trente ans !
Commenter  J’apprécie          20
Les-lectures-d-AlexLes-lectures-d-Alex   29 août 2014
- Son étude est bien tenue, il y règne une discipline parfaite. Mais les élèves ne l'aiment : il est laid. - Je crois pouvoir dire, sans trop m'avancer, qu'il préférerait être beau.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Marcel Pagnol (89) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marcel Pagnol
L'émission intégrale : https://www.web-tv-culture.com/emission/bruno-masi-la-californie-51547.html
Et vous, c?était quoi l?été de vos 13 ans ? Tel est la question que chacun se posera légitimement à la lecture du roman de Bruno Masi, « La Californie » qui a reçu le prix Marcel Pagnol 2019, prix récompensant un roman lié à l?enfance. Avec « La Californie », Bruno Masi signe ici son deuxième roman après « Nobody » paru en 2012. Mais l?écriture fait partie de sa vie depuis bien plus longtemps. Lecteur éclectique, Bruno Masi a suivi des études de lettres et de sciences politiques avant d?intégrer la rédaction de Var Matin, sa région d?origine. Puis, c?est « Libération » au service Culture. Dans ce parcours journalistique, il y a aussi un reportage à Tchernobyl qui donnera un livre et un documentaire saisissant dans lesquels l?auteur nous donne à voir cette zone sinistrée de Russie, oubliée de tous et qui s?est pourtant reconstruite, tel un monde parallèle et secret. Mais aujourd?hui, c?est Bruno Masi, le romancier, qui nous intéresse avec ce joli roman, largement salué par la critique. Marcus a 13 ans, nous sommes dans les années 80, l?été est là, le début des vacances pour certains. Pour Marcus, ce seront deux longs mois à trainer avec son copain Virgile, à tromper son ennui dans cette ville du sud de la France, écrasée de chaleur. Les deux ados passent leurs journées à regarder les voitures qui filent sur l?autoroute, vers un ailleurs. Marcus aussi rêve d?autre chose, et pourquoi pas de la Californie qui donne son titre au roman. Mais le quotidien, poisseux, est bien là. Annie, la mère, femme paumée qui lâche prise, Dimitri, le frère, qui cache son mal-être dans la violence, et puis les copains, et puis les filles, et puis la musique que Marcus écoute avec son walkman. Il ne se passe pas grand-chose pendant ces deux mois d?été et pourtant, ils seront deux mois déterminants dans la vie de Marcus, qui, vingt après, se raconte. Un beau roman, une ambiance et un univers bien particuliers, une belle écriture, et cet ado, Marcus, dans lequel chacun pourra s?identifier, à l?âge et où le temps ne semble jamais aller assez vite, à l?âge où l?on rêve sa vie avant que celle-ci ne nous rattrape, avec ses joies et ses désillusions. « La Californie » de Bruno Masi est publié chez JC Lattès.
+ Lire la suite
>Cinéma, radio, télévision>Cinéma>Scénarios, scripts, critiques (192)
autres livres classés : pensionnatVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'univers de Pagnol

Quel est le nom de la mère de Marcel Pagnol?

Marie
Augustine
Rose
Il n'a pas de mère

9 questions
82 lecteurs ont répondu
Thème : Marcel PagnolCréer un quiz sur ce livre