AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Andrée Lück-Gaye (Traducteur)
EAN : 9782859403881
320 pages
Éditeur : Phébus (24/08/1995)

Note moyenne : 3.29/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Radko Suban traîne sa maigre carcasse dans les couloirs d'un sanatorium.

Quelques semaines plus tôt - nous sommes au printemps 1945 -, les soldats alliés ont libéré le camp d'extermination où il agonisait au milieu des ombres, et il lui faut à présent réapprendre à vivre.

Tâche surhumaine. Car réputé " libre ", il n'a même plus, comme au camp, le soutien ambigu de l'espoir. Le monde qu'il appelait de ses vœux est là, et ce monde le déç... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Bellonzo
  30 janvier 2014
Je découvre Boris Pahor. Pourquoi? J'aime bien la maison Phébus et ses écrivains étrangers. Et je ne connaissais aucun Slovène, écrivain ou autre. Va pour Pahor et "Printemps difficile". La quatrième de couverture parle des camps qu'a connus Pahor. Alors pourquoi pas? Il n'y a pas que Claude Lanzman ou Primo Levi. Radko Suban, rescapé de l'horreur, est soigné à Paris à la Libération. Comment réconcilier le corps et l'esprit pour cet originaire de Trieste qui a vu sa ville en proie au fascisme, sa langue interdite et sa culture bafouée. Probablement en tombant amoureux tout simplement.

Seulement voilà: je n'ai guère répondu présent à cette rencontre-rédemption dans les couloirs du sanatorium et les chemins buissonniers de l'immédiate après-guerre. Il s'est passé avec "Printemps difficile" ce qui arrive parfois. Un récit très bien écrit, manifestement de la bonne littérature, assez pour ne pas abdiquer le livre après quelques dizaines de pages. Mais un ouvrage qui m'a laissé, presque indifférent. La belle histoire d'amour entre Radko convalescent et Arlette infirmière n'a pas trouvé le chemin de mon coeur.

Me resteront quelques déambulations poétiques dans le Paris de 1945, Radko l'intellectuel féru de Baudelaire, et la douceur relative, très relative du retour de l'horreur, quand les chaises défraîchies du Jardin du Luxembourg peinent à faire croire que le mal est passé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


Videos de Boris Pahor (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Boris Pahor
À l'occasion des 40 ans des éditions Phébus en 2016, trois auteurs de la rentrée littéraire lisent des extraits des livres qui les ont marqués au sein de la maison :
- Gil Jouanard auteur du roman "Les Roses blanches" lit des extraits de "Paris" de Jean Follain (Phébus, 1978, Libretto, 2006), - David Boratav auteur du roman "Portrait du fugitif" lit des extraits de "Sublimes paroles et idioties de Nasr Eddin Hodja" (Phébus 1990, Libretto, 2002), - le slovène Drago Jan?ar auteur du roman "Six mois dans la vie de Ciril" parle de son compatriote et ami Boris Pahor auteur de "L?Appel du navire" (Phébus, 2008), "Jours obscurs" (Phébus, 2001) et "Printemps difficile" (Phébus, 1995, Libretto, 2013).
Retrouvez nos livres et nos auteurs sur http://www.editionsphebus.fr
+ Lire la suite
>Littérature des autres langues>Littératures indo-européennes>Balto-slaves : Bulgare, macédonienne, serbo-croate (160)
autres livres classés : littérature slovèneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère