AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2017028339
Éditeur : Hachette (16/08/2017)

Note moyenne : 3.08/5 (sur 39 notes)
Résumé :
Comme il souffre du décès de sa mère et de l'absence de son père, Tristan enchaîne les soirées et évite le lycée dès qu'il le peut. Malgré sa popularité, personne ne sait rien de sa vie, pas même sa petite amie, pour qui il n'a pas vraiment d'attache. Un jour, il fait la rencontre de la mystérieuse Annabeth. Alors qu'il fait tout pour se rapprocher d'elle, elle ne cesse de le fuir.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
Nenvyal
  27 octobre 2017
Tristan après un énième retard en classe, doit s'asseoir à côté d'Annabeth. Cette fille l'intrigue et l'obsède un peu. Tristan est le mec qui est avec ses potes, tranquille en se moquant un peu du monde. Sauf que c'est un être tourmenté.
« La brune se lève soudain et improvise un petit pas de danse ridicule avant de se retourner vers son amie et de repartir dans un fou rire. D'un mouvement de la main, elle dégage les cheveux qui lui tombent sur le visage. Je reconnais tout de suite Annabeth. Je sens que cette fille est plus surprenante qu'elle n'en a l'air au premier abord. A la voir en cours comme tout à l'heure, je n'aurais jamais parié un sou qu'elle pourrait se mettre à chanter au beau milieu de la cour du lycée. »
J'ai trouvé que l'histoire est assez simple. On se laisse facilement embarquer par la vie de Tristan. On aime ses amis. On s'interroge sur sa famille. On le regarde harceler (car il s'agit bien de harcèlement au début) Annabeth, cette brunette intrigante et qui a du caractère. Un contraste saisissant entre sa famille et celle d'Annabeth. C'est drôle, touchant pour nous mais pas ceux qui subissent =P. C'est rare de voir le point de vue d'un individu de sexe masculin dans ce genre de livre. Petit à petit des informations se dévoilent. L'autrice joue avec nos nerfs en révélant qu'une partie. On devine très facilement mais j'adore quand une information est posée/confirmée. Parfois on alterne avec le passé. Ça permet de comprendre la psychologie de Tristan et son comportement. Les révélations sont au compte-goutte. Y a tout de même de la facilité dans le récit. En tout cas, la psychologie est bien travaillée, du coup Tristan est un personnage en profondeur.
C'est un livre d'auto-dérision qui dénonce les clichés en mettant des clichés et en le disant. J'ai vraiment adoré cet aspect du roman. C'est drôle, simple avec ce brin de tragédie pour approfondir un peu le récit. La reconstruction de ce fameux « bad boy » qui trouvera sa voix, sa confiance en lui et son présent.
« Je fais de la boxe depuis que j'ai sept ans. J'ai toujours voulu pratiquer ce sport, alors ma mère a fini par m'y inscrire. C'est difficile d'expliquer pourquoi j'aime la boxe. Je ressens le besoin de taper dans quelque chose, d'évacuer mon ressenti sans avoir à communiquer par la parole. C'est un défouloir pour moi, qui me fait me recentrer sur moi-même. »
Tristan aime faire la fête, de la boxe et être avec ses potes. Mais derrière cette assurance de « je profite » il y a une fissure qui gronde. Il essaye de la cacher. Bien que ça soit un petit harceleur, un petit con, c'est une personne attachante. Tristan est un être arrogant, prétentieux, impulsif et crâneur en surface. Au fil des pages il est en plein dilemme. Il est incertain face à l'inconnu préférant ce qu'il connait. Comme quasiment toute la population me diriez-vous. Il a peur d'aimer car il ne sait pas ce que sait. En rencontrant Annabeth, la façade de faux semblant, cette allure bad boy va s'amenuiser pour laisser un Tristan perturbé, blessé. Grâce à elle, il va apprendre ce qu'est l'amour, ce qu'est aimé. Il aime sa bande de potes mais ce n'est pas pareil. Ces derniers sont « secondaires » mais très important dans le récit et pour la stabilité de Tristan. Petit clin d'oeil à Manuel.
Son environnement familial s'est dégradé suite à un événement (facile à comprendre mais chuut je ne dis rien), qui fait que Tristan s'est refermé sur lui-même en étant impulsif et se construisant une façade. En plus, avec les caractères aussi des autres membres de la famille, ce n'est pas une mince affaire, surtout suite à la perte d'un amour/pilier irremplaçable.
Quant à Annabeth, c'est une fille géniale. Elle est franche du collier, carré sans véritablement avoir de préjugés. Elle analyse et essaie de comprendre. Pour ses parents, c'est une petite ado modèle. On découvre très vite que derrière sa personnalité avec ses convictions, se cachent ses hésitations, ses peurs, ses principes. Ce qui m'a surprise est l'enfant modèle hein !
« - Ce n'était pas le jour, je réponds en tentant de dissimuler au mieux ma colère dans le son de ma voix.
Je n'ai même pas besoin de la regarder pour savoir que mon ton était trop dur et que mon excuse ne la satisfait pas. Je ne sens plus sa peau sur mon bras. Et, bizarrement, j'éprouve déjà un manque.
- Je comprends. le premier jour des règles est toujours insupportable, déclara-t-elle en me tapotant le genou. »

C'est une lecture plaisante qui se lit très facilement. L'histoire est classique et entraînante. On se demande ce que le passé peut révéler. Une psychologie travaillée et des personnages attachants.
Lien : http://de-fil-en-histoire.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AlouquaLecture
  02 mars 2018
Je dois vous avouer un truc avant que vous ne lisiez mon avis, j'ai eu du mal pour l'écrire, je m'y suis reprise à plusieurs fois, je n'étais pas satisfaite, je trouvais que j'étais trop négative. Donc maintenant, j'espère que mon avis ne choquera personne, surtout pas Ana Paige qui a dû passer du temps à l'écrire, ainsi que les éditions Hachette qui l'on édité. S'il est édité, c'est que forcément l'éditeur y a vu du potentiel.
Comme vous le voyez, je n'ai mis que 2,5 étoiles. Je ne suis pourtant pas du genre à mettre si peu, je donne facilement au moins 3 étoiles car je sais qu'écrire un livre ne se fait pas du jour au lendemain. Mais là, je ne peux pas mettre les 3 étoiles, et j'en suis désolée, je dois rester honnête dans mon ressenti. Que ce soit vis-à-vis de vous qui lisez nos chroniques et qui nous suivez, ou encore envers l'auteure elle-même, je dois rester fidèle à moi-même et rester droite dans mes bottes. Malgré tout, je ne suis pas là pour descendre un livre ou un auteur, et c'est là que je dois absolument faire attention dans ma manière de formuler mon avis.
Lorsque j'ai lu le résumé sur le site NetGalley, j'ai immédiatement eu envie d'en savoir plus, de découvrir l'histoire de Tristan qui me paraissait être un garçon torturé, de voir quel chemin il devrait prendre pour pouvoir avancer. En sachant que le livre était édité par Hachette, je suis partie totalement confiante et les yeux fermés.
Mais, forcément il y a un mais, vu que je donne juste 2,5 étoiles !
J'ai rencontré un souci, même plusieurs, que ce soit au niveau de l'écriture, ou des personnages en eux-mêmes. L'histoire de base en elle-même n'est pas mauvaise du tout, au contraire, elle mériterait d'être retravaillée. Pour le style, j'ai eu cette impression de déjà lu qui m'a prise dès les premières pages, en commencant, je savais quel serait le déroulement, je n'ai pas eu de réelles surprises, et cela me gêne beaucoup. Quand aux personnages, ils sont censés avoir pas moins de 18 ans, un âge ou l'on est supposé être mature, du moins la plupart du temps. Mais j'avais plutôt l'impression d'être en compagnie d'ados de 15 ans, que ce soit dans le comportement ou la manière d'agir. Donc pas du tout en phase avec les âges supposés, et là aussi c'est une gêne qui ne m'a pas lachée jusqu'à la fin.
Quoi qu'il en soit, ce n'est que mon ressenti, il ne sera peut-être pas le vôtre. C'est à vous de vous faire votre avis sur ce livre, de le ressentir avec vos émotions propres.
Encore une fois, j'espère que Ana Paige ne prendra pas mal ce que son livre m'a fait ressentir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
leslecturesdeVal
  15 septembre 2017
Mon avis: Je remercie tout d'abord les éditions Hachette et la plateforme NetGalley pour l'envoi de ce roman dans le cadre d'un partenariat.
J'ai été attirée tout d'abord par la belle couverture en noir et jaune, comme ça , je la trouve juste sublime et le titre m'a vite interpellé. Ensuite quand j'ai découvert le résumé, j'ai complètement craqué et pouvoir lire un roman du point de vue du garçon m'a beaucoup plu aussi car c'est assez rare mais surtout je trouve ça rafraîchissant. J'ai donc commencé cette lecture pleine de promesse et je vous avoue que je ne suis absolument pas déçue de ce choix, j'ai vraiment beaucoup aimé l'histoire et les personnages qui y gravitent.
Du coté de l'histoire : Tristan est le Bad Boy du lycée, toujours en retard en cours, il n'adresse que très peu la parole à son père avec qui il vit seul depuis le décès de sa mère et le départ de sa soeur. le garçon est entouré d'une belle bande de copains et est en couple avec Amanda mais pour lui, les sentiments ne sont pas là, il a bien trop de problèmes à régler dans son esprit pour pouvoir accordé une chance aux filles , c'est un bad boy et sa réputation, il l'entretien avec ferveur mais voilà un jour qu'il rentre en classe avec encore pas mal de retard, il doit s'asseoir à coté d'Annabeth, une jeune fille toute tranquille qui l'intrigue de plus en plus. Annabeth va t-elle pouvoir ébrécher la carapace de Tristan? La jeune fille va t-elle seulement le vouloir? C'est ce que nous allons découvrir en lisant cette histoire.
Du coté de l'écriture : Voilà encore une auteure découverte sur Wattpad, ce nouveau phénomène qui commence à faire fureur en France depuis quelques temps et qui pour moi est une belle source de découverte , ce n'est pas mon premier roman lu issu de cette plateforme et franchement j'aime beaucoup ce concept et je ne suis que très rarement déçue.
La plume d'Ana Paige est extrêmement fluide et agréable, la lecture se fait toute seule et les pages défilent rapidement, l'histoire est somme toute banale mais les personnages sont tellement attachants que je me suis prise rapidement au jeu , j'ai été embarquée dans l'histoire et j'ai voulu savoir rapidement ce qui allait se passer pour notre "gentil " Bad Boy car en fait Tristan n'est pas si méchant que ça, il a beaucoup de souci familiaux qui gangrène pas mal ses relations avec les autres mais aussi son point de vue sur lui même. C'est une belle histoire d'amour naissant entre une jeune fille ordinaire et un jeune homme qui en réalité se cherche pas mal.
J'ai adoré toute la logique de l'histoire et lire un roman du point de vue du personnage masculin a été pour moi une très belle aventure.
J'ai beaucoup aimé la fraîcheur et la délicatesse de l'écriture d'Ana Paige et cette lecture a été pour moi un très beau moment de détente, j'en attendais pas plus et c'est pourquoi je ne suis absolument pas déçue.
En conclusion : J'ai beaucoup aimé l'histoire et la fraîcheur mise dedans, la plume de cette auteure est vraiment addictive, les pages défilent toutes seules et j'ai été vite embarquée dans celle-ci. Ce roman est une très belle découverte et encore une fois je me suis régalée et j'ai passé un excellent moment de détente en compagnie de Tristan et Annabeth.
Ce roman est une belle romance Young-Adult que je recommande si vous aimez les histoires simples sans prise de tête avec de jolis personnages attachants.
Lien : https://aupaysdelire.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BOOKSANDRAP
  20 septembre 2017
> https://booksandrap.wordpress.com/2017/09/20/parole-dun-bad-boy-ana-paige/

Je pense qu'il va falloir que j'arrête de lire des livres déniché sur Wattpad. À chaque fois ça ne fonctionne pas avec moi. J'ai toujours extrêmement du mal à rentrer dans l'histoire et ce coup-ci n'a pas été l'exception.
Dès les premières pages je savais que ça n'allait pas le faire. le côté cliché qui m'a clairement donné envie d'hurler, le manque d'originalité et malheureusement le personnage hyper sur de lui qui m'irritait crescendo de secondes en secondes.
Je n'ai rien contre la plume de l'auteure, mais son style n'est clairement pas fait pour moi. C'est une histoire qui plaira aux ados. Passer 16 ans vous aurez je pense du mal à rentrer dedans et à y trouver de l'inédit. Je suis trop vieille pour que ça me parle réellement. À chaque fois je reste tentée mais ça devient trop jeunesse pour moi. Je ne me retrouve pas dans ce genre d'intrigues, j'espère à chaque fois être surprise et c'est très souvent toujours la même chose.

On nous promets monts et merveilles en vous plongeant dans la vie de cet ado qui à tout pour lui, beau, bien bâti, confiant, populaire, fana de sport, qui fait tomber toutes les filles. Mais ça reste finalement très cliché.Tout ça c'était du vu et revu. Combien de fois avez-vous lu dans du young-adult ou même du contemporain ce genre d'histoire avec un beau mec torturé qui tombe sous le charme de LA fille timide et invisible du lycée. Mon dieu que c'était peu original. C'est ce qui m'a le plus dérangé et qui fait que j'ai vraiment eu du mal avec ce bouquin. Alors oui il se lit très vite, ça reste assez addictif mais ça ne suffit clairement pas. On se retrouve avec l'archétype du bad boy qui va à toutes les soirées, boit de l'alcool, couche à droite à gauche et finalement jette son dévolu sur une fille qu'il n'aurait jamais remarqué d'ordinaire. Pitié stop. Il faut vraiment arrêter avec ces scénarios. J'ai lever les yeux au ciel un nombre incalculable de fois tant j'étais exaspérée par ma lecture.

J'ai trouvé tout de même intéréssant que pour une fois on se positionne du côté du garçon. On allait découvrir sa vie à travers ses yeux et non pas celle de la jeune fille. Mais cela aurait pu être meilleur si l'auteure avait oser et innover un peu plus l'univers et la romance. Il est difficile d'apprécier ce bouquin lorsque l'on a lu des centaines d'histoires similaires.
Et pourtant là encore ça a coincé. On a beau découvrir plus en profondeur Tristan notre personnage principal, je l'ai tout de même détesté. Il a 18 ans et pourtant il se comporte comme un enfant à faire des caprices. J'ai eu extrêmement de mal à ne pas jeter mon livre à travers la pièce. Bien evidemment il a des côtés sensible qui ressurgissent par moments mais encore une fois c'était attendu et ça ne m'a pas convaincu.
Ce bouquin manque à mon sens de maturité. On a l'impression que ce n'est pas abouti, il y a trop de cliché, trop de stéréotypes, trop de misogynie. Il n'y a malheureusement rien pour moi qui sort du lot. C'était plat. Et ce n'est pas forcément une lecture que je vous recommanderais. C'est une grosse déception.

Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lire-une-passion
  23 septembre 2017
Pour être honnête, si j'ai voulu le lire, c'est parce que le résumé a réussi à m'intriguer (pas comme le titre). Malheureusement pour moi, ça été une déception, et encore, je reste sobre. Mais je pense que si vous me suivez sur ma page, vous avez pu voir mon irritation lors de ma lecture...
En terminale, Tristan a une solide réputation de Bad boy et fait tout pour l'entretenir. Mais un jour, il se retrouve à côté d'Annabeth, une jeune fille brune qui l'interpelle. Il essaye tant bien que mal d'engager la convers, mais elle reste totalement hermétique à lui. Et celui l'intrigue d'autant plus. À présent il n'a plus qu'une idée en tête: découvrir qui se cache derrière cette jeune fille.
Bon, vous allez dire, encore du vu et revu. Des adolescents, une jeune fille qui ne semble absolument pas attirée par le bas boy de base, et un garçon arrogant qui tente de cacher des blessures. Eh bien vous savez quoi? Vous auriez totalement raison. Encore une fois, nous tombons dans les stéréotypes des lycéens de base et c'est bien dommage.
Je ne vais pas vous mentir, en commençant ce livre, j'espérais que l'on passerait au-dessus de ces stéréotypes minables, qui donnent une si mauvaise image des jeunes. Eh bien non... Et je pense que c'est cela qui m'a le plus énervée. Tristan est un personnage pour lequel nous n'arrivons pas à avoir la moindre compassion. On a plus envie de le gifler qu'autre chose. Arrogant, très con avec des discussions dignes d'enfants de primaire, vous ne risquez pas d'apprendre grand chose, vraiment. Je pensais qu'il allait avoir un certain charisme, que derrière cette casquette qu'il porte, se cachait un vrai homme, un jeune homme qu'on a envie de connaître et de suivre. Mais... Non.
Quant à l'intrigue... Que dire? Bah en réalité, je n'en sais rien. Pour moi, on ne peut pas dire qu'il y en ait vraiment une, tant tout se passe autour de la petite personne de Tristan. C'est vrai qu'il est tellement beau, intéressant et gentil, qu'on a d'yeux que pour lui (pardon, c'était un sarcasme mal venu, m'enfin...). Il n'y a que vers la fin où l'histoire commence réellement à démarrer (dommage, hein?). Je ne vous mentirais pas en disant que les 30 dernières pages ont su m'alpaguer. Mais bon, 30 pages sur plus de 200...
Il n'y a que Annabeth qui m'a plu. Et encore. À certains moments j'avais envie de la secouer, m'enfin. Elle a certainement plus de charisme que monsieur Tristan qui croit que tout lui est dû. D'ailleurs, Annabeth le lui fait bien comprendre à certains moments. Je pensais cependant qu'elle le ferai tourner en bourrique plus longtemps, mais faut croire que les stéréotypes ont la dent dure en romances... Néanmoins, c'est pour le moi le personnage qui a été le plus travaillé et le plus réaliste de ce roman.
Je crois que les romances tirées de wattpad ne sont pas faites pour moi, du moins les romances trop adolescentes qui préfèrent montrer du doigt les stéréotypes les plus agaçants, plutôt que des personnages réalistes et qui ont vraiment du vécu. Comme quoi, même si ces histoires dépassent le million de vues sur un site, n'en sont pas pour autant des histoires qui feront vibrer les lecteurs exigeants comme moi...​
​En résumé, malgré une fin qui relève un peu le niveau, ce roman a été une déception et un flop monumental pour moi. Un Tristan qu'on a plus envie de baffer plus qu'autre chose et une intrigue qui servait juste à introduire une histoire remplie de stéréotypes. Clairement pas ma came. C'est bien dommage, car si l'auteure s'était plus arrêtée sur la psychologie des personnages, ça aurait clairement pu donner quelque chose de bon et de poignant.
Lien : http://lire-une-passion.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
NenvyalNenvyal   27 octobre 2017
- Ce n’était pas le jour, je réponds en tentant de dissimuler au mieux ma colère dans le son de ma voix.
Je n’ai même pas besoin de la regarder pour savoir que mon ton était trop dur et que mon excuse ne la satisfait pas. Je ne sens plus sa peau sur mon bras. Et, bizarrement, j’éprouve déjà un manque.
- Je comprends. Le premier jour des règles est toujours insupportable, déclara-t-elle en me tapotant le genou.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   20 août 2017
Tu te caches derrière cette attitude de bad boy pour éviter de t’attacher à quelqu’un. Tu as trop peur d’être qui tu es, peur que les gens ne découvrent que tu n’es pas si méchant que ça au fond.
Commenter  J’apprécie          50
NenvyalNenvyal   27 octobre 2017
La brune se lève soudain et improvise un petit pas de danse ridicule avant de se retourner vers son amie et de repartir dans un fou rire. D’un mouvement de la main, elle dégage les cheveux qui lui tombent sur le visage. Je reconnais tout de suite Annabeth. Je sens que cette fille est plus surprenante qu’elle n’en a l’air au premier abord. A la voir en cours comme tout à l’heure, je n’aurais jamais parié un sou qu’elle pourrait se mettre à chanter au beau milieu de la cour du lycée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Anso218Anso218   29 octobre 2017
Attention spoil !!!
Tout un roman sur un bad boy qui tombeisincèrement amoureux de la vierge qui se dérobe, dedaignant toutes ces filles faciles qui couchent sans attendre l'amour veritable.
Un garcon qui sait qur les filles couchent puisque lui il ne se gene pas.
Apparemment les cliches ont la vie dure. Les garcons couchent. Ils ont le droit. Pas les filles.

Je trouve vraiment dommage que des livres destinees aux adolescentes se permettent encore de tels cliches
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Anso218Anso218   29 octobre 2017
Attention spoil !!!
Tout un roman sur un bad boy qui tombeisincèrement amoureux de la vierge qui se dérobe, dedaignant toutes ces filles faciles qui couchent sans attendre l'amour veritable.
Un garcon qui sait qur les filles couchent puisque lui il ne se gene pas.
Apparemment les cliches ont la vie dure. Les garcons couchent. Ils ont le droit. Pas les filles.

Je trouve vraiment dommage que des livres destinees aux adolescentes se permettent encore de tels cliches
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : mauvais garçonVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Ana Paige (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3445 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..