AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782882505873
Éditeur : Noir sur blanc (05/09/2019)

Note moyenne : 4.43/5 (sur 7 notes)
Résumé :
En se mariant, un jeune homme hérite d'un beau-père tyrannique et fortuné, féru d'ésotérisme. Leurs rapports s'enveniment très vite, la violence sourd.
Dans la montagne, une jeune gardienne de troupeau disparaît du jour au lendemain, sans explication.
À travers ces deux récits, l'auteur nous invite à un voyage dans une Suisse profonde et tourmentée. On le suit ensuite en Chine populaire, celle de 1982 qui vit sous le régime de Deng Xiaoping, et celle... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
fanfanouche24
  07 septembre 2019
Toujours la jubilation de découvrir une nouvelle publication du dessinateur- écrivain, Frédéric Pajak...dont je suis depuis longtemps le travail et cette série du "Manifeste incertain", dont cette "Cartographie du souvenir est le 8ème tome !...
L'ouvrage débute par des récits personnels, au demeurant: un beau-père puissant et odieux, prenant son gendre-artiste pour un raté, passant son temps à le dénigrer, l'humilier...
Seuls le pouvoir et l'argent ont grâce à ses yeux...suivent le récit de deux voyages en Chine, dont le premier en 1982, où il commencera à peindre... [ Nous avons d'ailleurs ses réalisations de l'époque...réalisées sur du papier de riz, oeuvres toujours en noir et blanc ]et un autre séjour , à Taïwan, très récent...
Un album patchwork... qui mêle à la fois des souvenirs plus ou moins lointains de Frédéric Pajak, ses coups de gueule liés à l'actualité, dont une part non négligeable sur le mouvement des Gilets jaunes, qu'il rapproche de la révolte de ouvriers de l'usine Lip, à Besançon, en 1973. .. ce texte très ancré dans le présent... se poursuit par deux textes narrant deux grandes figures atypiques de la littérature française : Ernest Renan, et Paul Léautaud, "le misanthrope forcené" et heureux de l'être !!

La partie consacrée à Léautaud est nettement plus conséquente, avec une partie biographique et une autre partie assez détonante des rapports complexes de l'écrivain avec Matisse et les artistes qui ont voulu faire son portrait !!...
L'ouvrage se termine sur un court texte mettant en scène la rencontre de l'écrivain, en Suisse vaudoise, avec une fille "simplette", Stella, vivant seule dans la montagne avec ses bêtes, et faisant des fromages... qui disparaît soudainement... Cela m'a fait curieusement songer à l'écrivain suisse romand, C.F. Ramuz...
J'apprécie toujours la beauté et l'épure de ces dessins en noir et blanc... ainsi que ces textes au style poétique...même si nous pouvons trouver que cet opus peut apparaître "décousu"...éparpillé...Cette lecture possède toujours à mes yeux, une sorte d'enchantement par la puissance des illustrations...et le caractère inquiet de la prose lyrique de Frédéric Pajak...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
fanfanouche24fanfanouche24   06 septembre 2019
Comme à Pékin, comme à Shanghai. Des jeunes femmes fardées, tirées à quatre épingles, raides comme des poupées, déambulent en grappes dans cette forteresse de la marchandise, apparemment inexpugnable, mais qui, un jour ou l'autre, disparaîtra aussi vite qu'elle a jailli. Tout n'est que luxe, agitation et vanité. (p. 127)
Commenter  J’apprécie          180
fanfanouche24fanfanouche24   05 septembre 2019
Le beau-père ne sera jamais un père; le beau-fils, jamais un fils non plus. Le meurtre antique semble donc impossible. Alors pourquoi pas un meurtre dénaturé, qui s'accomplit à petit feu, à coups de sous-entendus, de reproches apparemment anodins, de malentendus calculés ? (p; 53)
Commenter  J’apprécie          100
fanfanouche24fanfanouche24   07 septembre 2019
Tout est possible

Ils me rappellent les ouvriers en grève de l'usine Lip, à Besançon, en 1973, qui avaient les mots si justes, si précis, pour évoquer leur vie, leur travail, leurs espoirs, espoirs que les partis politiques tenaient déjà en horreur. Tous les partis, sans exception, ainsi que les corps intermédiaires, sont les ennemis de la parole (...) (p. 155)
Commenter  J’apprécie          60
fanfanouche24fanfanouche24   07 septembre 2019
Comme nous, les villes meurent. Mais, à l'inverse des hommes, elles meurent de ne pas vieillir. (...)
Les villes meurent et nul ne peut se recueillir sur leur tombe : elles sont leur propre tombe. (p. 136)
Commenter  J’apprécie          100
fanfanouche24fanfanouche24   05 septembre 2019
Je me souviens avec émotion, en 1982, de ce peuple [chinois] des rues, grouillant, chahutant, riant d'un rire qui était comme un pied de nez à la dictature. Ce peuple: à la fois complètement résigné et fier d'une fierté ancestrale. (p. 90)
Commenter  J’apprécie          80

Videos de Frédéric Pajak (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédéric Pajak
Lecteur, écrivain, dessinateur, Frédéric Pajak déploie son imaginaire depuis 2012 dans un livre sans fin, "Le Manifeste incertain " : au rythme d'un volume par an, cette entreprise littéraire s'achève cette année avec la parution de son 9e volume "Avec Pessoa". Si chaque volume est consacré à la biographie d'une figure que L Histoire a longtemps malmené, ils tissent entre eux une toile plus vaste, l'incertitude comme fil rouge.
autres livres classés : texte illustréVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Qui est qui ?

Qui est le fondateur de la Banque Ebezner ?

Abel Ebezner
Antiochus Ebezner
Auguste Ebezner
Macaire Ebezner

13 questions
22 lecteurs ont répondu
Thème : L'Énigme de la Chambre 622 de Joël DickerCréer un quiz sur ce livre