AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782266318907
168 pages
Pocket (07/04/2022)
3.39/5   32 notes
Résumé :
Augustin n'avait qu'un rêve : devenir pilote de ligne, voler au-dessus des nuages. Le hasard en a décidé autrement. D'ailleurs, sa vie n'est qu'une suite d'occasions manquées, pour lui ou ceux qu'il aime, de regrets, plus ou moins sombres. Jusqu'au jour où cette femme, croisée dans un aéroport, lui rappelle un rêve étrange et un vague souvenir. Et si certaines occasions nous faisaient l'amitié de se refuser à nous, à notre obstination, parce qu'elles savent que d'au... >Voir plus
Que lire après Ne te précipite pas, tu te retardesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
J'ai eu un peu de mal avec ce roman au départ, il a un côté un peu décousu sur la première partie.
Il vaut mieux ne pas l'arrêter dans cette partie là sous peine de s'y perdre.
Encore un titre à rallonge et pas évident à retenir. La signature de l'auteur, à croire qu'il ne veut pas nous faciliter la lecture d'entrée de jeu.
Ses romans ne sont pas de simples romans. Ils font réfléchir. Attention, pas de grosses prises de tête mais des questionnements.

Dans celui-ci, ce sont notamment les événements qui nous façonnent : Antonin veut être pilote, hors il est daltonien. Les vols qu'ils effectuera seront donc en tant que passager. Je n'imaginais pas qu'être daltonien pouvait être si handicapant et j'en connais pourtant deux !
Ce sont aussi les imprévus qui peuvent avoir des conséquences catastrophiques comme un avion qu'une personne manque, elle choisit un autre moyen de locomotion et se tue. Ou, inversement, très bénéfique, toujours avec un avion manqué et une rencontre de deux personnes qui vont du coup partager un autre moyen de locomotion pour arriver à destination et finir en couple.
Et ça ne se voit pas que dans les films ou les livres. Grâce à un avion manqué, j'ai rencontré Mr bbpoussy !

Antoine Paje nous invite à nous concentrer sur les bons moments plutôt que sur les mauvais car dans la vie, on a les deux et le cerveau, de lui-même, aurait tendance à se faire emporter du côté obscur de la force alors qu'en restant du côté de la lumière, et avec la chance d'y voir toutes les couleurs, on vivra mieux l'ensemble des situations que nous vivons et vivrons.

Je ne vous retarde pas plus, à vous de voir si vous vous précipitez vers ce roman et si vous êtes daltonien, l'auteur décrit toutes les couleurs pour vous aider et pour nous faire comprendre votre vision de ce qui vous entoure.
Commenter  J’apprécie          90
J'ai lu il y a deux ans du haut d'un brin d'herbe on voit mieux la terre que j'avais adoré.
Au début de ce roman, je n'ai pu m'empêcher de penser à Paul Dano dans Little Miss Sunshine lorsqu'il découvre qu'il est daltonien et que son rêve de devenir pilote s'effondre.
Augustin après l'effondrement de son rêve enfant, devient orphelin et donc part dans la vie avec deux handicaps très lourds.
Pour compenser, il se perd dans ses projets de business man et se "console" en voyageant beaucoup pour ses affaires, et en prenant souvent l'avion.
Le seul vrai amour de sa vie est sa grand-mère de 80 ans qui l'a élevé et a tenté de lui donner de l'amour pour trois.
Malgré tout, jusqu'à sa rencontre avec Anne, Augustin passe à côté de sa vie.
Ne te précipites pas tu te retardes... Je le comprends comme il faut parfois prendre son temps pour pouvoir ensuite dévaler les pentes et croquer la vie à pleine à dents.
L'auteur montre que le désir, les sentiments sont décuplés lorsqu'il faut attendre, cette attente insoutenable mais quelque part salutaire.
L'histoire est intéressante, l'écriture pleine d'humour. Toutefois, je suis restée un peu sur ma faim avec cette lecture.
Commenter  J’apprécie          00
Antoine Paje est un de mes auteurs fétiches, un de ceux dont je lis les romans sans lire la 4e de couverture, un auteur à qui je fais confiance les yeux fermés (je les ouvre quand même pour lire !).

Eh bien, je vous le dis d'emblée : me voilà bien déçu de son dernier roman sorti en poche et notre histoire pourrait s'arrêter là, d'autant plus que le précédent ne m'avait pas séduit plus que ça !

J'ai découvert Antoine Paje il y a 8 ans avec "Et il me parla de cerisiers, de poussières et d'une montagne", un livre que j'ai offert plusieurs fois.

Antoine Paje écrit, selon lui, "des contes, des contes philosophiques, ancrés dans des expériences personnelles ou proches de moi".

L'histoire n'est, selon moi, qu'un prétexte pour parler de la vie, nous donner des explications, des idées, susciter des réflexions,...

Ce dernier bouquin n'a, à mes yeux, aucun intérêt. Je n'ai pas pu entrer dans l'histoire (y en a-t-il vraiment une?) et, même si le livre ne fait que 160 pages, il m'a semblé bien long !

Augustin n'avait qu'un rêve dans sa vie : devenir pilote de ligne, mais son daltonisme en a décidé autrement. Il est devenu traiteur et prépare des repas (souvent très très luxueux et chers) pour des voyages en avion.

Augustin n'a qu'un amour dans sa vie : celui qu'il éprouve pour sa grand-mère qui l'a recueilli après la mort accidentelle de ses parents. Il reste très peu de temps avec les femmes qu'il rencontre. Cette fois, ce sera peut-être différent, Augustin semble tomber amoureux...

Un livre sur les occasions et les actes manqués qui ne m'a pas fait vibrer.
Lien : http://phildes.canalblog.com..
Commenter  J’apprécie          20
Deuxième conte philosophique d'Antoine Paje que je lis, et je suis tout autant satisfaite de cette lecture ! C'est une histoire simple, facile à lire, mais au fil des pages l'auteur nous fait réfléchir sur le thème des occasions manquées vs. occasions réussies. A mon sens, la « morale » de ce conte est de ne pas toujours se concentrer sur nos occasions manquées mais surtout sur les occasions réussies, celles que nous avons déjà pu saisir dans notre vie. Hâte de lire les suivants !
Commenter  J’apprécie          00
Voilà des livres qui racontent des contes de fées. C'est bien écrit et c'est amusant difficile de les lâcher avant la fin. Cela reprend chaque fois un thème de philosophie, développement personnel, je ne sais trop bien et donc , c'est plein de clichés. Qui dit conte dit histoire pas réaliste, mais on oubliera facilement le côté "à l'eau de rose" parce que c'est amusant et que chacun trouvera dans ces contes son compte . Bonne lecture.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
Ceux/celles qui nous échappent prennent soudain une importance qu'ils/elles n'auraient peut-être pas eue sans cela.

On se souvient bien mieux des choses dont le contexte, à l'époque, était très émotionnel et l'empreinte que nous gardons semble plus récente qu'elle ne l'est.

François Truffaut a dit : "La vie a beaucoup plus d'imagination que nous". Juste, très juste. Et parfois une imagination perfide, malveillante. On dirait qu'en certaines occasions elle s'amuse à foutre la merde, sans raison, par caprice. A démolir nos fragiles châteaux de sable, nos espoirs, nos aspirations et, de temps en temps, à piétiner nos vies ou nos projets de vie.

Ne jamais se fier à ce que nous pensons entre deux sommeils, au beau milieu de la nuit et qui nous tient éveillés. Dégager ces pensées, à 90% négatives. C'est normal, le limbique est aussi là pour nous mettre en garde, nous protéger, y compris de nous-mêmes. Or, on ne met pas en garde contre des événements joyeux, fastes, heureux, plaisants. Soyons logiques ! Donc, le limbique fait souvent dans le drame, la cata qui va survenir, les emmerdements possibles, les tuiles de toutes sortes, même les plus improbables. Pour retrouver le sommeil, le mieux consiste à se souvenir et à établir la liste mentale de tout ce que nous avons réussi, fait de bien, au cours du mois écoulé, jusqu'aux plus petites choses. Bilan, on se rendort en 5/10 min alors que les pensées négatives générées par le limbique nous auraient tenus éveillés durant des heures à remâcher, rabâcher.
Commenter  J’apprécie          00
Pourquoi les aspects/pensées/remarques/commentaires négatifs sont-ils beaucoup plus importants/préoccupants à nos yeux que les choses positives et gratifiantes ? Pourquoi sommes-nous plus influencé(e)s, déprimé(e)s par les choses sombres que par les lumineuses ? Pourquoi une critique, qu'elle soit justifiée ou pas, nous marque-t-elle davantage qu'un compliment mérité ?
Commenter  J’apprécie          10
Le cerveau des gens structurés sait qu’il convient de marcher sur des œufs pour ne pas se faire rembarrer. La masse grise dans nos crânes ne doit pas imposer un cheminement intellectuel et/ou mémoriel, plus complexe, souvent plus sombre, comme ça, de but en blanc. Elle doit y aller avec un certain doigté, pour ne pas dire une bonne dose de sournoiserie.
Commenter  J’apprécie          10
En effet, d’aussi loin qu’il s’en souvenait, il avait éprouvé une passion pour les avions, passion assez proportionnelle à leur masse et à leur taille. Au fond, il ressentait une sorte d’admiration, un peu teintée de jalousie, pour ces hommes et ces femmes qui passaient la majeure partie de leur vie au-dessus des nuages. Et puis, parfois, il leur en voulait d’oublier à quel point ils appartenaient aux privilégiés, à quel point ils auraient dû remercier la génétique, les occasions, Dieu ou la nature de pouvoir ainsi voler, s’arracher de la terre trop lourde, s’affranchir de notre condition d’humains dépourvus d’ailes.
Commenter  J’apprécie          00
Je crois... non, je suis sûr que lorsque tu as vécu avec ce vide cauchemardesque, avec ce manque irréparable de l'autre, de l'aimé, un gouffre finalement définitif même s'il devient moins douloureux au fil des années... eh bien, les peccadilles te passent très au-dessus de la tête. Les petites disputes, les vagues frictions entre voisins, la viande du boucher qui était dure comme de la semelle, quelqu'un qui oublie ton anniversaire, et tout ça... tu t'en fiches. Et même la mort, elle s'en fiche.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Antoine Paje (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Antoine Paje
Plaquez tout avec Antoine Paje et évadez-vous avec son nouveau roman "Du haut d'un brin d'herbe, on voit bien la Terre", inédit chez Pocket! bit.ly/2zZJoo9
autres livres classés : developpement personnelVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (107) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5195 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}