AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Osmanthe


Osmanthe
  13 février 2018
La narratrice se raconte au travers de trente ans de vie professionnelle de gynécologue dans la banlieue de Séoul. Au début, elle entendait répondre à un besoin terriblement prégnant dans la région, du fait du grand nombre de prostituées présentes pour satisfaire les G.I. de la base américaine toute proche. C'est qu'il faut bien avorter ces femmes qui tombent enceintes.

Ces pages donnent à voir la condition très subalterne des femmes en Corée, mais aussi l'évolution du pays au fil des décennies d'après-guerre. La gynécologue, qui aura vu défiler tant de femmes dans son cabinet a vu le pays se développer, l'urbanisation galoper...Mais même une fois la base militaire fermée, des prostituées ont continué de venir, parfois de bien plus loin, lui permettant d'économiser et de se constituer un patrimoine important.

Sa première intervention a été d'aider une femme à mettre au monde un enfant, mais cela ne s'est plus jamais reproduit. Elle n'a eu qu'à pratiquer des avortements. Dans les derniers mois de sa vie professionnelle, elle n'aura de cesse de chercher à réitérer une telle intervention.

Le lecteur comprendra que cette obsession pourrait bien être le seul moyen pour elle d'exorciser son propre passé, enfoui et douloureux, et peut-être, à 55 ans, d'accéder par procuration au bonheur d'être mère, ce qu'elle n'a jamais été.

Nous sommes embarqués dans les pensées tantôt torturées, tantôt très lucides et très dures, sans doute à tendance sado-masochistes de la narratrice, à ses sentiments complexes de culpabilité, d'amour et de haine, plus encore envers ces femmes qui qu'elle traite et qui quelque part s'accommodent d'un système qui les fait vivre, qu'envers les maquereaux exploiteurs.

L'auteur ne nous épargne pas des descriptions percutantes, crues, de l'anatomie féminine la plus intime, tout en signant une oeuvre assez psychologique qui parvient à ne pas nous ennuyer, vu la concision du récit, une centaine de pages dans un tout petit format.

Une écriture de qualité sur un thème universel, qui est aussi l'occasion de découvrir un peu mieux ce pays finalement mal connu des occidentaux, comparé au Japon ou à la Chine.

Commenter  J’apprécie          174



Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (17)voir plus