AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2277070017
Éditeur : J'ai Lu (04/01/1999)

Note moyenne : 2.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :

Insomnie, fatigue, angoisse, nervosité, timidité… Mal au ventre ou mal au dos, prise de poids… Même quand nous ne sommes pas malades, notre corps a mal partout. Que faire pour retrouver notre équilibre ?
D’abord rappeler une idée simple : nous ne pouvons pas obtenir le bien-être du corps si nous n’avons pas celui de l’esprit. Soigner l’un sans l’autre, c’est pure perte.
Vingt-cinq ans d’expérience de thérapeute ont appris à Pierre Pallardy à ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   13 février 2018
On préfère aujourd’hui les spécialistes aux généralistes, les antibiotiques à la prudence, les régimes aberrants aux règles de vie. On se sert des résultats d’analyses complexes pour prendre des médicaments hyperspécifiques. Cependant, même si les troubles fonctionnels ne sont pas toujours semblables et si la nature humaine est multiple au point que personne ne ressemble vraiment à personne, biologiquement nous sommes frères et sœurs. Et si nous ne respectons pas les principes mêmes de la vie, nous ne pouvons aller bien.
Respirer, manger, exister, sont les fonctions de base de l’existence. Si l’on respire et l’on mange mal, si l’on vit au mépris des rythmes biologiques les plus élémentaires, le métabolisme se dérègle et des troubles apparaissent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   13 février 2018
Ne gaspillez pas vos forces. Si vous êtes fatigué, énervé, si vous ne tenez pas en place, vous dépensez une énergie inutile et vous accroissez encore votre fatigue. Tentez, pendant cette première semaine, de vivre au contraire au ralenti, à l’économie. Faites des tâches que vous connaissez, des choses habituelles qui ne vous demandent aucun effort particulier d’adaptation. Renoncez à commander, à diriger, si vous le pouvez. Mettez-vous en « pilotage automatique » chaque fois que vous en aurez besoin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   13 février 2018
Nos ancêtres récitaient une prière avant de commencer à manger. Comme beaucoup des coutumes inscrites dans la pratique religieuse, celle-ci avait une incidence sur l’hygiène de vie. Je ne vous demanderai pas de prier, encore moins d’imposer le Bénédicité à ceux qui partagent votre repas, mais si vous êtes stressé, contrarié, pressé, ou si vous êtes dans un cadre désagréable ou bruyant, pratiquez quelques respirations avant de commencer à manger, vous serez aussitôt dans de meilleures dispositions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   13 février 2018
La forme naît de la douceur, et, si je reste convaincu qu’il faut bouger, faire exister son corps, vivre en mouvement, j’ai toujours su qu’il fallait adapter pour chacun un programme à sa mesure, sans forcer, sans contraindre. Nul ne peut forcer son corps si son esprit, en quelque sorte, renâcle, n’est pas d’accord.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   13 février 2018
Ceux qui guérissent sont ceux qui ont trouvé non seulement l’équilibre du corps mais aussi la paix de l’esprit. Il faut se sentir bien pour avoir la force de bien se porter. Lorsque l’âme vacille, que le poids des angoisses quotidiennes, le manque d’amour, les difficultés de la vie, sont trop lourds, on se sent trop mal pour accepter la moindre contrainte alimentaire, faire des exercices physiques ou tout simplement réfléchir. On ne s’aime plus assez pour se supporter.
C’est cette blessure qu’il faut apprendre à soigner ensemble pour rendre à celui qui souffre sa totale intégrité. Ce n’est pas une question de diplôme : les études médicales, aujourd’hui, ne préparent pas à appréhender les malaises sociaux, à écouter, comprendre, orienter sans diriger. Il ne faut, pour réussir, que du bon sens, du temps, de la patience, beaucoup d’objectivité et un peu de fermeté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Pierre Pallardy (1) Voir plusAjouter une vidéo

Les mains du miracle
Débat consacré au massage, animé par Charles MEYER en présence de Sylvie GENEVOIX avec le docteur BARGETON, monsieur MING WONG, maître de recherches au CNRS, Pierre PALLARDY, kinésithérapeute, James MATHÉ, kinésithérapeute et le docteur DONNARS président d'honneur de la Société Française de Sophrologie.Mr MING wong définit le massage chinois (aspect traditionnel et occidental),...
Dans la catégorie : HygièneVoir plus
>Technique (sciences appliquées)>Sciences médicales, médecine>Hygiène (331)
autres livres classés : Hygiène mentaleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
172 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre