AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253150223
Éditeur : Le Livre de Poche (14/03/2001)

Note moyenne : 2.75/5 (sur 298 notes)
Résumé :
Elle est libre. Elle offre son corps sans façons. Et pourtant, à chaque histoire d’amour, elle s’affole et s’enfuit toujours la première. Il est ardent, entier, généreux. Mais les femmes qu’il célèbre s’étiolent les unes après les autres.

Ces deux-là vont s’aimer. Il y a des jours, il y a des nuits. Le bonheur suffocant. Le plaisir. Le doute. L’attente. Mais en eux, invisibles et pesantes, des ombres se lèvent et murmurent : « J’étais là avant. »
>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (36) Voir plus Ajouter une critique
Analire
  05 décembre 2013
Mon avis concernant ce roman sera aussi fin et mince que le volume du livre lui-même. La raison en est que l'ouvrage m'est tombé des mains, alors même que la démarcation du milieu n'était pas encore atteinte. Ayant déjà lu nombre de romans de Katherine Pancol, j'avais osé estimer que le niveau d'écriture, les émouvantes histoires et les attachants personnages étaient égaux dans chacun des volumes produits par l'auteure. Il n'en ai rien, la preuve est là : J'étais là avant m'a terriblement déçu, voire rebuté pour un moment de la découverte de l'auteure.
Le résumé aurait dû m'alerter : les phrases alambiquées, tordues, semblent aussi vides que l'histoire elle-même, réduites à néant, comme un rien posé sur du papier. L'entrée en matière est quelque peu osée, tranchant net avec les précédents romans de l'auteure. Car Katherine Pancol, quelque peu visionnaire, a écrit un préambule à la littérature érotique, qui s'installe, dès à présent, dans une nouvelle catégorie d'oeuvres littéraires.
Sans être choquante, elle parle, avec subtilité, du sentiment amoureux sous toutes ses formes, n'omettant en rien les allusions osées, perverses, à la limite du condescendant. La protagoniste, avec ses airs disgracieux, et hautains, s'est attirée l'antipathie de chacun des lecteurs. En farfouillant quelque peu sur Internet, je me suis rendue compte que, loin d'être la seule, la majorité des personnes ayant lus ce livre ont lutés pour en venir à bout.
Après une cinquantaine de pages lues, attendant encore et toujours le début de l'histoire, une petite once d'action ou de mouvement, je me suis moi-même résignée à abandonner, laissant vaquer, seule, dans ses pensées, la protagoniste du livre.
Un roman sans âme, ennuyant, que je ne recommande pas. Katherine Pancol a un talent, certes, mais J'étais là avant semble réellement avoir été bâclé, écrit dans la tourmente, dans la rapidité et l'imprécision. Lisez plutôt Un homme à distance de la même auteure, et vous découvrirez sa réelle maîtrise de l'écriture.
Lien : http://addictbooks.skyrock.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Bellisa55
  14 janvier 2015
Un homme, une femme.
Chabadabada ?
Ils le souhaiteraient mais, tous deux intensément marqués par la relation destructrice qu'ils entretiennent avec leurs mères, l'une asphyxiante et l'autre peu aimante, ils vont s'en montrer incapables et se déchirer.
Comment les interactions mère-enfant influencent-elles la vie amoureuse de l'enfant devenu adulte ? Question a priori non dénuée d'intérêt et pouvant faire émerger de riches réflexions.
Ce n'est, cependant, absolument pas le cas dans cet ouvrage et, très rapidement, on se demande ce qu'on est venu faire dans cette galère.
Dans J'étais là avant, Katherine Pancol nous confronte, en effet, à une narration totalement désorganisée qui rend la lecture extrêmement fastidieuse et qui nous donne la sensation de tourner en rond. En outre, les deux personnages principaux, névrosés, loin de susciter la compassion, agacent et irritent.
Bref, une réelle déception !
Commenter  J’apprécie          170
Pitcheur
  23 février 2011
J'adore Katherine Pancol. Et pourtant...
Impossible de terminer ce livre, où il ne passe strictement rien, malgré l'énorme laps de temps qu'il est censé couvrir.
Quelques très belles trouvailles, des images juste vraies, du Pancol dans le style.
Des personnages creux, dont on ne sait rien alors qu'on ne parle que d'eux. Des vies inutiles qui n'apportent rien. Et un amour qu'on n'arrive même pas à plaindre, ou à envier.
Commenter  J’apprécie          150
Ori
  31 juillet 2009
J'étais là avant de Katherine Pancol, Livre de poche
Dire que j'étais tombée sous le charme Des yeux jaunes du crocodile! Quelle déception en lisant ce livre là!
Une femme dont on ne connaîtra jamais le nom, a décidé d'apprendre à aimer. Depuis toujours elle s'en montre incapable, mais quand elle rencontre cet homme, elle décide de briser la fatalité, et de comprendre d'où vient sa fêlure.
Je me rends compte en faisant ce résumé que l'histoire avait de quoi me plaire, mais malheureusement je suis passée totalement à côté de ce livre.
J'ai trouvé que c'était un ramassis de clichés sur l'amour, sur le sexe (d'ailleurs à ce propos de nombreux passages crus m'ont gênée, pas à leur place, inutiles, limite sado-masos!) sur les relations hommes-femmes.
J'ai trouvé l'ensemble des personnages exécrables, l'héroïne, on peut lui pardonner vu la mère qu'elle se paye, mais l'homme dont elle tombe amoureuse, et d'ailleurs l'ensemble des hommes de l'histoire, devraient consulter un psy rapidement, ils sont possessifs à l'extrême, l'héroïne compare le héros à Anthony Perkins dans Psychose et on comprend pourquoi. Par contre, ce que je ne comprends pas c'est qu'elle reste avec lui.
Une lecture bien décevante donc!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Marcellina
  16 décembre 2012
Si le sujet abordé mérite réflexion, la forme quant à elle aurait mérité d'être retravaillée. le livre parle d'amour, qu'est-ce que l'amour ?, comment peut-on donner de l'amour et en recevoir ?, pourquoi cette recherche éperdue de l'amour qui parfois nous détruit ?, l'amour maternel si vaste et parfois si absent, l'amour de l'autre si envahissant, l'amour avec un grand A qu'hommes et femmes recherchent à tout prix... Certains passages sont éblouissants mais d'autres sont redondants, répétitifs ; certaines pensées sont poignantes, attendrissantes et d'autres sont justes déplacées, dérangeantes, inappropriées. Un livre sans structure, comme un brouillon que l'on n'aurait pas relu et c'est bien triste car on perçoit l'écrivain en devenir qui écrira plus tard sa célèbre et superbe trilogie (Les Yeux jaunes des crocodiles, La Valse lente des tortues, Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi). Un livre qui manque de fluidité, pénible à lire ; un livre de jeunesse qui trouve son rythme sur les dix dernières pages seulement ; un livre qui n'aurait peut-être pas dû être réédité !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (82) Voir plus Ajouter une citation
aurel75aurel75   04 juin 2019
Après tout il m'arrive moi aussi de (...) me tordre en courtisane effrontée, de murmurer des insanités pour attiser le désir, inventer un monde interdit où tout est crime, châtiment et rédemption. L'amour physique est fait pour ça. Pour se lâcher, se laver, renaître propre comme un sou neuf. (...) C'est une manière de s'affranchir, d'approcher au plus près nos blessures les plus profondes, les plus immondes, de s'y vautrer, de les exorciser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
aurel75aurel75   04 juin 2019
J'ai compris, ce soir-là. J'ai tout compris. Ma rage assassine, mon envie de tuer les gens qui m'approchaient et qui voulaient m'aimer. Je ne voulais pas qu'ils m'aiment, je voulais que TOI tu m'aimes. TOI, TOI, TOI, ma mère. Toi qui ne pouvait pas m'aimer, qui en étais empêchée.
Commenter  J’apprécie          10
aurel75aurel75   04 juin 2019
"Aimer c'est savoir ce dont l'autre a besoin et dans quelle quantité. Ne pas le bousculer, ne pas le prendre d'assaut. Ce n'est pas seulement répondre à TON besoin de donner, d'aimer, c'est s'adapter à l'autre. Je ne peux pas prendre tout ce que tu me donnes en insistant si lourdement. Cela me donne envie de régurgiter... Je t'en supplie, écoute-moi, sois patient, avance lentement." Je ne savais pas encore que je te demandais l'impossible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
aurel75aurel75   04 juin 2019
A trop se rapprocher dans l'amour quotidien, dans les baisers donnés et reçus à tout bout de champ, on abandonne la plaine du western pour le lotissement avec jardinet entre quatre piquets. (...) Je dois reconstruire du désir autour de toi. De l'envie, de la légèreté. (...) Ton amour me semble encombrant, asphyxiant. Je n'ai plus de place pour mon désir à moi, pour te rêver, t'imaginer, t'attendre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
aurel75aurel75   04 juin 2019
L'amour c'est quand l'autre vous regarde, pose son regard sur vous et voit, au fond, des pépites que vous ignorez, les exhume et vous les apporte. Pour vous enrichir, vous agrandir, vous rendre libre. (...) C'est ça l'amour (...) C'est donner des forces à l'autre pour qu'il se sente libre et sûr de lui. Mon premier amour était un pigeon, un pigeon de Paris, sale et gris, tenace et pugnace.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Katherine Pancol (59) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Katherine Pancol
Les 15 et 16 juin 2019 auront lieu la 11ème édition du salon international du livre de poche Place des Marronniers à Saint-Maur-des-Fossés organisée par la librairie La Griffe Noire et la ville. Le libraire Jean-Edgar Casel vous présente quelques informations de l'édition 2019...
Les crayons de couleur de Jean-Gabriel Causse aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/91582-divers-litterature-les-crayons-de-couleur.html
La fabrique des coïncidences de Yoav Blum aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/1003278-divers-litterature-la-fabrique-des-coincidences.html
Ma reine de Jean-Baptiste Andrea aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/140755-divers-litterature-ma-reine.html
L'albatros de Nicolas Houguet aux éditions Stock https://www.lagriffenoire.com/144686-divers-litterature-l-albatros.html
Marthe ou les beaux mensonges de Nicolas d'Estienne d'Orves aux éditions Calmann-Lévy
Les Fidélités successives de Nicolas d'Estienne d'Orves aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1005212&id_rubrique=1
L'enfant-mouche de Philippe Pollet-Villard aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/108659-divers-litterature-l-enfant-mouche.html
Manderley for ever de Tatiana de Rosnay aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/39185-divers-litterature-manderley-for-ever.html
Trois baisers de Katherine Pancol aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/146114-divers-litterature-trois-baisers.html
Vends maison de famille de Francois-Guil Lorrain aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/143081-divers-litterature-vends-maison-de-famille.html
L'année des volcans de Francois-Guil Lorrain aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/24311-divers-litterature-l-annee-des-volcans.html
ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
salon, salon du livre, salon du livre de poche, Saint-Maur-des-Fossés, Saint-Maur En Poche, SMEP, libraire, librairie, Jean-Edgar Casel, Gérard Collard, auteur, dédicace,
+ Lire la suite
autres livres classés : amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Katherine Pancol

Où est née Katherine Pancol ?

France
Belgique
Maroc
Liban

10 questions
172 lecteurs ont répondu
Thème : Katherine PancolCréer un quiz sur ce livre
.. ..