AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de Takalirsa


Cela faisait un moment que je voulais relire ce roman découvert à sa sortie et dont je gardais un bon souvenir. Un défi Babelio et la parution d'un nouveau livre de l'autrice, La mariée portait des bottes jaunes, m'ont enfin décidée.
Je craignais d'être déçue car une quinzaine d'années sont passées depuis ma première lecture et il arrive que le regard change. Il n'en est rien, bien au contraire ! Peut-être parce que mon âge est plus proche aujourd'hui de celui des principaux protagonistes, nombreuses de leurs situations et interrogations ont fait écho en moi.

Le point fort de ce roman, selon moi, c'est que les personnages, jeunes comme adultes, ont chacun une personnalité bien marquée. de la rigide et méprisante Henriette à l'enthousiaste et généreux Marcel, de la belle mais superficielle Iris à Joséphine « le petit génie maladroit », sans oublier Hortense l'orgueilleuse et Shirley l'indépendante, les protagonistes sont clairement campés et en même temps plein de nuances. Parce qu'en réalité chacun doute à un moment ou un autre de sa vie, ressent le besoin de bifurquer, de s'affirmer. En cherche le courage. On les suit tous en alternance, à travers un récit choral rythmé, on est immergé dans leur esprit. On réfléchit à travers eux et l'on s'attache.
Voilà déjà la fin de ce gros pavé de 650 pages... Mais j'ai emprunté la suite à la médiathèque !
Commenter  J’apprécie          73



Ont apprécié cette critique (6)voir plus




{* *}