AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782075137287
352 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (16/01/2020)

Note moyenne : 4.11/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Lilou, Sam, Bastien et Farouk. A 15/17 ans, ils vivent dans un de ces coins de France où on est loin de tout, une zone blanche.
La seconde générale n'est pas pour eux, ils n'ont plus beaucoup d'espoir dans l'avenir. C'est alors qu'Agathe Fortin, jeune prof de français passionnée, leur propose un cours de soutien étrange : les faire parler. Son défi : les préparer à un concours régional d'éloquence. Eux qui n'ont pas les mots vont se raconter à voix haute..
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
Analire
  14 janvier 2020
Ils sont quatre adolescents aux histoires différentes, avec un seul point commun : ils sont en décrochage scolaire, mais motivés pour donner un sens à leur avenir. Lilou, Sam, Bastien et Farouk vont suivre les cours de soutien de madame Fortin, une jeune professeure aux méthodes d'enseignement créatifs et originaux. D'abord désarçonnés par les pratiques de leur nouvelle professeure, les quatre adolescents vont se laisser prendre au jeu et finir par apprécier ces cours, leur professeure et surtout le travail qu'ils effectuent ensemble sur eux-mêmes.
Isabelle Pandazopoulos, l'auteure de ce récit, a longtemps travaillé avec des élèves en difficulté, puis avec des jeunes en situation de handicap mental. En écrivant Demandez-leur la lune, elle s'appuie sur ces expériences passées en les enjolivant d'éléments fictifs.
Lilou, Sam, Bastien et Farouk ont chacun leur problème. La famille de Lilou a été détruite il y a quelques mois : ils ont appris que le grand frère de Lilou s'était radicalisé et avait rejoint un groupement de terroristes islamiques. Un choc pour cette famille, qui est devenue la bête noire auprès de toute la ville et de tous leurs proches.
Sam quant à elle, vit avec sa mère, qui souffre de troubles mentaux. Elle ne contrôle pas les accès bipolaires de sa mère, mais continue à l'aimer inconditionnellement. Bastien est en guerre avec ses parents, qui veulent le forcer à reprendre l'entreprise familiale. Mais le jeune homme n'est pas d'accord et aspire à une autre voix professionnelle. Enfin, Farouk est un jeune immigré turque, qui a fuit la guerre de son pays pour survivre. Il a laissé derrière lui tous ses repères, ainsi que sa famille, qui est resté au pays. Aujourd'hui décidé à apprendre le français et à s'intégrer en France, il attend son audience, qui décidera s'il peut ou non rester résider sur le territoire français.
Durant les quelques heures de soutien scolaires auxquels ils participent tous ensemble, leurs problèmes s'envolent et restent derrière eux. Oubliée la noirceur du quotidien pour se recentrer sur le groupe et les attentes de madame Fortin. Cette dernière a confiance en eux et sait qu'ils ne sont pas les élèves en grande difficulté, perdus et irrattrapables que le proviseur ainsi que tous leurs autres professeurs veulent leur laisser croire. Madame Fortin aspire même à les inscrire à un concours d'éloquence. À travers leurs mots, ils vont se découvrir, s'ouvrir et enfin s'aimer.
J'ai beaucoup aimé la morale de l'histoire, qui donnera certainement à réfléchir aux lecteurs-cibles. Ne laissez pas les autres vous rabaisser, vous destabiliser ou vous faire douter de vous-mêmes. Vous êtes uniques, vous êtes forts et autant capables que les autres de réussir ce dont vous avez envie. Une très belle leçon de vie et d'espoir, dont je n'hésiterais pas à me rappeler à l'avenir.
Une histoire puissante, qui devrait apporter espoir et courage aux adolescents qui manquent de confiance en eux. Ce fût une très jolie découverte.
Lien : https://analire.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
orbe
  29 janvier 2020
Quatre jeunes en voie de déscolarisation vont suivre un cours de soutien et devoir participer à un concours d'éloquence.
Il s'agit avant tout pour l'enseignant de rendre la voix et la parole à chacun pour l'aider à se trouver et l'accompagner dans son parcours personnel.
Le lecteur suit les personnages l'un après l'autre et découvre leur chemin et leurs fêlures.
Lilou est abasourdie d'être rejetée de la voie générale, Bastien souhaite reprendre les études sans vraiment s'en donner les moyens, Farouk espère s'intégrer de ce nouveau pays alors que Samantha tente d'atteindre ses rêves.
Un roman qui montre au premier plan l'énergie dépensée par une enseignante pour amener ses élèves à progresser tant sur le plan scolaire qu'en tant qu'Individu.
Et cela s'obtient par le respect de l'autre et par la découverte de la puissance des mots. le langage est donc l'élément clé du livre. le concours d'éloquence n'est qu'un outil pour le développer, apprendre à argumenter, à débattre.
D'autres thèmes vont apparaître dans ce roman comme les sentiments que le jeune peut ressentir tant pour sa famille que pour ses camarades, mais aussi l'immigration, la folie ou encore la perte.
Les personnages sont attachants, la lecture facile et l'écriture est juste.
À lire !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Takalirsa
  26 juin 2020
Quand une enseignante de français aide des jeunes décrocheurs à retrouver confiance en eux.
Ils sont quatre à participer au cours de soutien un peu particulier de Mme Fortin. Ils n'ont pas mis les pieds à l'école depuis plusieurs mois et l'enseignante vise à travailler leur éloquence, cet "art de savoir parler", de construire des discours (encore faut-il avoir des idées, des convictions) et de développer des techniques de prise de parole. Vaste projet! Mais l'enseignante est convaincue et convaincante et pour ces quatre adolescents dévalorisés par le système, "cette femme-là, c'est ta chance, crois-moi".
La première partie est consacrée à Lilou la timide qui a peur de parler en public. Il faut dire que depuis que son frère Kylian a rallié Daesh, sa famille subit "la honte et le regard des gens". Kylian a ruiné la réputation de sa famille et les exercices de Mme Fortin (façon théâtre) vont l'aider la jeune fille à libérer ses émotions par la parole. Ils vont tous, d'ailleurs, apprendre peu à peu à utiliser les mots et enrichir leur vocabulaire afin de réussir à exprimer leur pensée, leur ressenti, leurs questions, tout ce qui est enfoui au fond d'eux et les oppresse. Que ce soit par écrit, en s'enregistrant, en récitant les textes d'auteurs célèbres choisis parce que faisant écho à leur propre vécu, ils vont finir par trouver les leurs.
Samantha rêve d'être comédienne. Derrière son allure de fille superficielle et frivole ("ça la protège de faire l'idiote"), elle cache un lourd secret: une vie nomade dans une caravane avec une mère qu'elle adore mais profondément instable (bipolaire?). Bringuebalée ici et là par "ma mère, ma tendre fêlée, ma fêlure", Sam rêve d'une vie normale. Jouer un rôle l'aide à entretenir le rêve d'une autre vie, meilleure.
Une certaine complicité va s'installer entre elle et Lilou, puis au sein du groupe, à travers ces moments de partage autour des textes et des jeux de rôle travaillés avec leur enseignante.
Bastien connaît Lilou depuis tout petit mais ils se sont éloignés à cause de Kylian. Ou plutôt à cause de la réaction des parents de Bastien envers Kylian. Aujourd'hui encore, la mère de Bastien est celle qui entretient les rumeurs sur Mme Fortin. Car les parents de Bastien ne veulent pas le voir réintégrer le lycée: leur fils doit reprendre l'entreprise familiale, qu'il le veuille ou non. L'adolescent ne connaît que "les mots qui blessent". Il n'a jamais appris à dire ses sentiments, à partager ses émotions car "pour un mec, c'est pas possible, c'est tabou". Grâce à Mme Fortin, Bastien va trouver le courage d'affronter sa peur ("je peux plus parler pareil, plus penser comme avant") pour enfin livrer "les mots qui restent sur l'estomac et tournent en rond dans la tête" ("Ca rend fou, les mots, quand tu peux pas les dire") et trouver "des armes pour penser, pour parler, se dire ce qui compte, se battre contre les abus".
Se battre pour trouver sa place, Farouk sait ce que c'est. Réfugié turc, il s'est enfui après l'arrestation de son père, accusé à tort de comploter contre son pays. Pour obtenir l'asile politique, Farouk doit raconter son histoire au juge, "se confronter à ce qu'il a vécu". Jusqu'alors, il a toujours "mis à distance ce qu'il éprouve, ignorant avec méthode la moindre émotion" parce qu'elles sont trop fortes, envahissantes, destructrices.
Ainsi, pour des raisons différentes, tous ont le même objectif imposé par leur enseignante: lutter contre le sentiment (injustifié) d'échec et de honte, et "mener la bagarre contre eux-mêmes et leurs incertitudes". Une bataille qui passe par la prise de parole afin de défendre ses convictions, grandir, penser, aimer... et être heureux.
Un bel hommage à la profession d'enseignant(e)!
Lien : https://www.takalirsa.fr/dem..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Ewylyn
  17 mai 2020
Une chouette découverte. Je ne suis pas la meilleure personne pour juger les romans réalistes et contemporains, je ne suis pas le public cible. Pourtant, j'aime bien les découvrir, connaître les tendances ou tout simplement retrouver de chouettes auteurs. Isabelle Pandazopoulos en fait partie. Si je ne suis pas une fana absolue de ses romans (La décision, Double faute), je reste fascinée par les sujets abordés et sa manière de les présenter.
Elle ne choisit pas des thèmes faciles, elle les développe avec une certaine pointe d'originalité. Demandez-leur la lune n'échappe pas à cette marque de fabrique que j'apprécie chez l'autrice. J'adore le concept de base, ce concours d'éloquence m'a de suite séduite, le personnage d'Agathe Fortin est super intéressant et j'ai adoré la découvrir au fil des pages. Comme je le disais au départ, les sujets sont osés, sensibles, très forts. On parle d'amour, de famille, d'imperfections et de mensonges, à quel point il est difficile de maintenir les apparences, la "normalité" quand tu sort du cadre. J'ai apprécié rencontrer ces destins originaux, attachants et émotionnellement forts.
La plume d'Isabelle Pandazopoulos coule de source. C'est fluide et facilement lisible, agréable et je me suis laissée emporter, lisant presque d'une traite ce roman. L'ambiance est celle du quotidien, de notre époque, d'un lycée où quatre adolescents vont se retrouver pour préparer ce concours, s'aider eux-mêmes et s'entraider, travailler leur confiance en eux et retrouver les confiances perdues, s'autoriser une deuxième chance. J'ai apprécié les messages que le roman transmet et le style d'écriture est parfait pour s'attacher à l'histoire.
Cette dernière est très chouette à découvrir, chaque partie revient sur un des quatre ados, revenant sur son passé, ses failles et ses qualités, son quotidien, ses aspirations. J'ai apprécié rencontrer et voir évoluer les personnages principaux, l'histoire étant courte, il m'est plus difficile de m'y attacher à fond. J'aurais aimé plus de développement sur les personnages, plus de petites choses sur leurs relations, j'ai senti un effet de rapidité, d'à peine effleuré. le rythme était également inégale pour ma part, j'ai oscillé entre des passages super intéressants et vivants, puis des passages plus diffus, moins éclatant. En fait, je suis restée sur place. J'ai apprécié ma lecture, j'ai apprécié beaucoup de faits, il a de chouettes atouts. Cependant, il m'a manqué le "PAF", l'instant T où tout se bascule, cet aspect d'équilibre instable qui te prends et te rend avide d'avoir la suite. J'ai manqué peut-être de surprises et de tensions.
En conclusion, ce roman est super intelligent, audacieux et passionnant. Il a des thèmes forts, des personnages assez sympathiques, une plume efficace et très agréable, une intrigue très intéressante. Il y a de très bons atouts, il est touchant, mais il manque de percutant, de rythme et d'approfondissement pour me happer entièrement et le rendre incroyable. Maintenant, j'insiste, comme tous les romans de l'autrice, il est vraiment chouette et ce fut une bonne expérience de lecture.
Lien : https://la-citadelle-d-ewyly..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CDIW
  22 mai 2020
Comment parler de ce livre sans en révéler trop ?... Car l'auteure joue avec le dévoilement progressif des secrets des personnages et la 4e de couverture en dit si peu par rapport à la richesse des sujets abordés ici !
4 ados blessés par la vie, blessés par l'école avec chacun leur rapport à la langue : timidité pour Lilou, rébellion pour Bastien, rôle de composition pour Samantha, langue étrangère pour Farouk. Tous ont bien des difficultés à extérioriser ce qu'ils ressentent.
Une prof qui parvient à les faire croire en eux... (au fait, ça existe des groupes de 4 élèves ?) On ne sait pas grand'chose sur l'histoire de Mme Fortin. Sur M. Bontemps encore moins. Quant au Proviseur, une vraie caricature !
Beaucoup d'attente pour obtenir des révélations. Je n'ai pas adhéré à 100% et pourtant les thèmes sont intéressants : le décrochage, la confiance en soi, la radicalisation, l'orientation, l'immigration, la maladie, l'amour, l'amitié, le pouvoir des mots...
Tout n'est pas dit, tout n'est pas clair... le passage où Samantha ne rentre pas chez elle par exemple, son rapport aux hommes, à Mme Fortin... Les parents de Lilou qui la retirent du cours pour finalement défendre la prof...
Une lecture déroutante pour moi, compliquée, mais qui plaira peut-être aux ados.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
AnalireAnalire   19 janvier 2020
Longtemps, je me suis méfiée des mots. Quand j'ai eu besoin d'eux, ils manquaient. Ils se barraient, me narguaient, me snobaient et même ils me ridiculisaient. Alors si je parlais peu, c'est que je ne m'y risquais pas. Résultat, les gens ont toujours pensé que je n'avais rien à dire. Que ceux qui me ressemblent n'ont rien à défendre, rien dans le vendre et rien à déclarer. Mais ils se trompent.
Commenter  J’apprécie          90
orbeorbe   29 janvier 2020
Je disais donc...que les mots seront vos outils, mais ces outils ne sont rien si vous n'avez rien à défendre ! L'essentiel, c'est d'avoir des idées ! Des envies ! Des convictions ! Et c'est ça qu'on va aller chercher. VOTRE singularité, VOTRE sensibilité, VOTRE manière de voir le monde.
Commenter  J’apprécie          110
AnalireAnalire   09 janvier 2020
Les mots, on sent le poids qu'ils pèsent et le pouvoir qu'ils ont. Ils t'engagent tout entier, ils te montrent tel que tu es, d'où tu viens et à qui tu ressembles.
Commenter  J’apprécie          60
AnalireAnalire   15 janvier 2020
La violence, elle vient toujours quand on s'y attend pas. Elle couve sous les silences, prend sa source au coeur de ce qu'on ne peut ni dire ni partager.
Commenter  J’apprécie          50
AnalireAnalire   10 janvier 2020
Or, elle était limitée dans sa capacité à raisonner, à argumenter, à approfondir sa pensée. Mais qu'elle se rassure, ça ne signifiait pas qu'elle n'allait pas être heureuse. Ni trouver sa place un jour quelque part. Ils étaient même absolument sûrs du contraire. Ce qui comptait, c'était de faire avec. De continuer d'y croire. De se battre. Du travail, il y en aurait toujours pour ceux qui en cherchaient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Isabelle Pandazopoulos (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Isabelle Pandazopoulos
4 ados en difficulté découvrent le pouvoir des mots grâce à une prof passionnée. Le nouveau roman d'Isabelle Pandazopoulos, l'auteure de "La Décision" et de "Trois Filles en colère", est un cris d'espoir et un torrent d'émotions. "Demandez-leur la lune", d'Isabelle Pandazopoulos, dès 13 ans.
autres livres classés : éloquenceVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La Décision d'Isabelle Pandazopoulos

A quel moment de l'année se déroule l'histoire ?

Après les vacances d'avril
Pendant les grandes vacances
Avant les vacances de la Toussaint

9 questions
66 lecteurs ont répondu
Thème : La décision de Isabelle PandazopoulosCréer un quiz sur ce livre

.. ..