AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 978B08JQJZ1LB
153 pages
J'ai Lu (28/10/2020)
4.57/5   30 notes
Résumé :
Angèle, jeune étudiante en droit, mène son existence comme elle l’entend, partageant son quotidien et ses plus grands rêves avec Amélie, sa meilleure amie. Mais un soir de novembre, son destin bascule : elle est victime d’une attaque terroriste. Alors qu’elle est persuadée de vivre ses dernières heures, Angèle croise le chemin de Rémi, prêt à tout pour s’en sortir. Confrontés au pire, ils devront apprendre à se connaître pour tenter de survivre
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
4,57

sur 30 notes
5
15 avis
4
6 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

Beli_LivreSaVie
  22 octobre 2020
C'est un texte que j'avais eu envie de lire, parce qu'il évoque l'un de ces moments de nos vies qui nous a d'une manière ou d'une autre profondément touché. Je comprends aisément ce besoin que l'on a de poser des mots sur ces moments de nos vies qui marquent les esprits, je ne suis pas écrivain, donc je ne me permettrai pas de le faire, mais j'apprécie lire les écrits de ceux qui le font. Ici, nous abordons les événements tragiques du 13 novembre 2005 avec les attentats commis à Paris, notamment au Bataclan.
Ce livre nous parle d'Angèle, une jeune étudiante en droit qui vit sur Paris avec sa meilleure amie, avec qui elle partage tout. Ce soir-là, elles vont à un concert de rock au Bataclan, une sortie comme tant d'autres qui permettent de passer un bon moment. Mais cette sortie vire au cauchemar quand des terroristes font irruption dans la salle et commencent à abattre tout le monde. Angèle se retrouve isolée d'Amélie, et c'est un jeune homme qui va la secourir. le récit qui se déroule alors, est leur survie : fuir le danger, se cacher du danger et vaincre la mort après avoir été blessés, sans compter sur l'état psychologique émotionnellement mis à rudes épreuves durant les quelques heures qu'aura duré cet attaque. Durant tout ce laps de temps, nous vivrons auprès d'Angèle et de Rémi, ce qu'ils partageront, le jeune homme faisant en sorte de la maintenir éveillée, et courageuse face à la situation que lui-même ne maitrise pas. En agissant ainsi, elle apprendra tout de sa vie, car il n'aura de cesse de lui parler, lui permettant d'oublier la peur et la douleur de ses blessures.
Puis vint l'après, l'hospitalisation, les blessures, les opérations et la peur, la mémoire mais surtout l'absence de Rémi. Angèle va devoir affronter l'après et être confrontée à ses blessures, physiques déjà qui changeront alors sa vie, mais aussi psychologiques. Bien que bien entourée, ses parents n'auront eu de cesse d'être là, celui qu'elle cherche c'est Rémi, et personne n'est capable de lui donner des nouvelles de lui, ni les urgences, ni les hôpitaux, ni les pompiers, elle puisera dans ses souvenirs de ce qu'il lui a raconté, mais elle ne le trouvera pas. C'est alors que l'on se pose plein de questions sur ce qu'il s'est passé ? Rémy était-il réellement là ? N'est-il la projection d'une des conséquences psychologique du traumatisme ? On comprend aisément l'angoisse d'Angèle qui ne le trouve pas, qui panique à l'idée de ne jamais le revoir. Au fil des pages, on commence à comprendre certaines choses et on finit par avoir le fin mot de l'histoire, et ce toujours en accompagnant Angèle dans l'après.
Le texte que nous propose de lire l'auteure, est un texte court, il se lit très rapidement mais nous offre toutefois suffisamment de détails sur chaque moment pour que l'on puisse avoir les informations nécessaires à la compréhension de la situation. Il utilise des marqueurs temps à chaque chapitre qui nous permettent de nous rendre compte du temps qui passe et à quelle allure selon ce que vit le personnage féminin de ce roman. La narration est unique, nous vivons le récit de son point de vue, sans qu'il n'y est aucune autre intervention, ce qui permet à l'auteure de nous mener là où elle le souhaite et ce en temps voulu. J'ai trouvé sa proposition de texte assez intéressante, mêlant les émotions vécues pendant l'attentat, celles tout aussi marquantes de l'après et cette recherche de celui qui lui a permis de se raccrocher à la vie.
Ne t'éteins pas nous conte le vécu d'une jeune femme face à une attaque terroriste. le texte n'est pas larmoyant, ni trop déchirant, mais plutôt assez posé et nous propose de découvrir de quelles façons elle a vécu ces moments, pendant et après, car l'après pour ceux qui restent, revêt une grande importance. Peut être m'aura-t-il toutefois manqué quelques émotions profondes pour complètement y adhérer, même si l'on ressent bien le désarrois, la peur et toutes les émotions que va éprouver Angèle. J'ai toutefois bien aimé la tournure du texte que nous propose l'auteure, à la fois originale et qui nous permet d'évoquer le traumatisme de la perte douloureuse d'un être cher chez ceux qui restent. Ces mots posés sur un acte inqualifiable qui a brisé tant de vies, de tant de façons suscite un intérêt certain.
Lien : http://www.livresavie.com/ne..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Livre_o_vert
  27 juillet 2021
Je l'avais depuis longtemps dans ma pile à lire. Je l'ai enfin terminé ce mois-ci, il vaut le détour. C'est court, poignant et plein d'espoir. Je ne sais pas si vous l'avez déjà lu ou bien si vous en avez entendu parler. Mais je vous laisse tout de même mon avis. 
On va suivre Angèle une étudiante en droit allant en soirée dans une salle de concert parisienne. Sa meilleure amie, Amélie l'accompagne pour l'occasion. Nous sommes en plein mois de novembre 2015, le 13 au soir plus précisément. C'est une date que l'on connaît tous, malheureusement.
Une attaque terroriste va avoir lieu, Angèle est séparée d'Amélie. Un homme, se présentant du nom de Rémi va être son compagnon pour tenter de survivre à ces minutes, ces heures sombres. Ils vont apprendre à se connaître et à se réconforter.
Mais, une fois secourue plus personne ne peut lui donner la moindre information sur ce Rémi. Ni les hôpitaux, ni les secouristes, plus personne. Son entourage et les médecins pensent qu'elle défaille, est-ce le cas ? Existe-t-il un secret autour de ce mystère ? Est-il un personnage imaginé ou bien répond-il à un autre nom ?
La plume est simple et agréable à lire. J'ai bien aimé cette lecture. Il faut savoir que l'autrice était rue Bichât lors de l'attaque, et avec sa famille, ils ont vécus de longues heures d'angoisse. Ce roman est donc un roman thérapeutique, lui permettant de mettre noir sur blanc sa douleur et celle de plusieurs centaines autres personnes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
mel_bouquine18
  28 janvier 2021
Angèle, étudiante, mène son existence comme elle l'entend, partageant son quotidien et ses plus grands rêves avec Amélie, sa meilleure amie. Mais un soir de novembre, son destin bascule : elle est victime d'une attaque terroriste. Alors qu'elle est persuadée de vivre ses dernières heures, Angèle croise le chemin de Rémi, prêt à tout pour s'en sortir. Confrontés au pire, ils devront apprendre à se connaître pour tenter de survivre…
Que faisiez-vous le soir du 13 novembre 2015 ?
L'auteure s'en souvient. Elle était rue Bichat et a vécu avec sa famille de longues heures d'angoisse. Cette angoisse a laissé la place à un traumatisme qu'il lui a fallu extérioriser. Ce court récit est son exutoire.
Chaque début de chapitre informe le lecteur d'un marqueur temps et permet de prendre pleine conscience des minutes, des heures et des jours qui passent. Cela vous aspire dans le tourbillon des événements et vous fait découvrir une lecture touchante qui aborde, sur quelques pages seulement, la vie d'avant, l'attaque, l'angoisse, les blessures physiques, le choc post-traumatique, l'acceptation, la reconstruction et le deuil. Tous les éléments décrits permettent de comprendre ces étapes et le cheminement pour survivre.
Il n'y a rien de larmoyant, tout est justement écrit, emprunt d'un réalisme sans fioriture.
Bien qu'une certaine profondeur dans les personnages et relations m'ait manquée – en même temps, en 150 pages, construire des liens denses est compliqué me direz-vous… – la manière dont l'auteure aborde son sujet m'a totalement embarquée. Elle met le doigt sur un long processus de renaissance que tant de personnes vivent encore aujourd'hui, et fait la lumière sur les conséquences des actes incompréhensibles commis ce soir du vendredi 13 novembre.
N'hésitez pas à vous y plonger…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MarieJosepheLoubiere
  08 novembre 2021
Marianne a pleuré toutes les larmes de son corps le 13 novembre 2015. Les Français ont été vivement en colère lors des attentats de novembre. Ils ont été émus, bouleversés par ces drames injustes perpétrés par des terroristes barbares qui ont massacré des innocents, qui s'en sont pris à des jeunes gens débordant de vie, qui ont brisé à jamais des familles, des amitiés, des avenirs, des « devenir », des rêves… Pour les survivants, comment vivre, se reconstruire après ça ?
Le roman « Ne t'éteins pas » est le second roman écrit par Sophie di Paolantonio. Ce beau roman, fiction bien réaliste, nous ramène à novembre 2015.
Un soir de détente pour Angèle, cette étudiante en droit, et sa meilleure amie Amélie semble être sous les meilleurs auspices. Malheureusement tout ne se déroulera pas comme prévu. Ce même soir, tout va basculer aussi pour Monsieur « Muscles » qui cache une âme d'ange gardien sauveur. L'angle de vue est celui du narrateur Angèle.
Ce beau roman est une thérapie, un hymne à la vie, à la reconstruction, à la main tendue.
Dès les premières lignes, ce livre poignant met en haleine le lecteur qui a hâte de savoir la suite. L'écriture est belle et fluide.
L'auteure est douée. Elle a un talent d'écriture rare et précieux.
« Merci à Dylan et Cyril pour ce beau partage ! Merci pour votre aimable dédicace ! J'attends avec impatience le prochain livre ! »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pepindelecture
  15 mars 2022
Ce roman nous plonge dans la soirée du 13 novembre 2015 au Bataclan. Angèle assiste à un concert avec une amie, elle attend ses consommations au bar au moment des premiers tirs....le destin l'amène à croiser Rémi, et ensemble ils vont tenter de survivre...
Un roman court, mais tellement puissant. Je l'ai ouvert sans plus pouvoir le lâcher!!
Un sujet dur mais une écriture fluide et agréable, qui va a l'essentiel sans rien de superflu.
La première moitié du roman se passe le soir du 13 novembre, la seconde concerne l'après.
Je me suis vraiment attachée aux personnages que j'ai trouvé plein de profondeur, j'ai eu l'impression d'être à leur côté tellement l'écriture était réelle.
L'intrigue de la seconde partie m'a tenu en haleine. Effectivement l'homme qui a sauvé la vie d'Adèle a disparu au moment où ils ont été secourus...
L'auteur nous décrit parfaitement le psycho traumatisme et ses mécanismes. On découvre le quotidien de l'après....hôpital, blessures, séquelles, entourage, rééducation, processus de reconstruction...
J'ai beaucoup aimé la fin du livre que je n'ai pas vu venir tellement je me suis laissée portée...
La plume est juste, intense et remplit d'humanité.
Ce livre a servit de thérapie à l'auteur qui a vécu ses attentats à quelques rues de la, chez elle...
Une lecture bouleversante, c'est triste et lumineux à la fois.
Un magnifique hommage à toutes les victimes. C'est une fiction au plus proche de la réalité porteuse d'un magnifique message d'espoir, de solidarité, de courage et d'espoir!!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
itsmylife_bookitsmylife_book   09 février 2021
Devant moi, les personnes tombaient une à une. Une sorte de danse où chacun se couchait en formant un arc. Cette spirale s’amplifiait et se rapprochait de moi à toute vitesse. Je devais agir vite, mais comment ?
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : attentatsVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Sophie di Paolantonio (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2998 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre