AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791091447980
Éditeur : Ring (24/10/2019)
4.24/5   29 notes
Résumé :
Avertissement : les événements historiques qui vont déferler sous vos yeux sont d'une violence à faire passer les vidéos de l'État islamique pour un épisode de Camping Paradis.


Le Moyen Âge n'est pas ce que l'histoire officielle en a fait à travers les siècles. L'Éducation nationale devait vous mentir et salir votre héritage. Il n'était pas acceptable que le Français métrosexuel moderne fasse résonner le souvenir trop lourd et puissant de l'ho... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
MassLunar
  29 août 2021
Pour être honnête, j'ai été moyennement emballé par ce deuxième livre du youtubeur, écrivain et polémiste Papacito... du moins dans un premier temps avant que l'effervescence autour des Titans du Moyen Âge ne finisse par me galvaniser...
Pour commencer, il faut souligner l'importante culture historique de Mr Papacito et surtout son amour inconditionnel pour la période médiévale. Papacito n'est pas un historien mais le voir déclamer une prière en latin avant de se lancer dans un combat de béhourd suffit , selon moi, à prouver que le gars une certaine légitimité pour nous parler du Moyen Âge mais encore une fois, le mec n'est pas un historien...
Papacito est un pourvoyeur de punchlines dont l'humour trash se combine avec une vision amère de la société actuelle, une vision agressive et pessimiste qui tend à faire naître le barbare en vous... du moins à nous faire éclore quelques tripes bien mieux que les pseudo philosophes intellectualistes façon Caron ou les bienveillants surmoralistes et moqueurs de Quotidien.
Il faut donc apprécier le ton de Papacito et considérer que le Crépuscule des Titans est loin d'être un simple documentaire sur une période donnée de l'Histoire. C'est d'abord là le point fort mais aussi le point faible de cet essai explosif.
Papacito rend hommage au Moyen Âge mais, parfois, il n'en fait que souligner sa violence qu'il oppose à l'hypocrisie de ce siècle. C'est un peu le serpent qui se mord la queue car en voulant éclairer cette période dite occulte par les médias et les profs "consciencieux", Papacito ne fait qu'en souligner l'agressivité. Comment apprécier cette période si l'écrivain semble jubiler devant les étalages de viols et de massacres qui ponctuaient les guerres intestines , les croisades ? de plus, l'auteur, fidèle à son sens du brouhaha, tout comme dans Carnets de Guerre, son premier titre, délivre souvent des comparaisons et des renvois un peu long sur la période contemporaine. C'est surtout ce dernier point qui m'a un peu gêné : perdre de vue l'hommage au Moyen Age pour se focaliser sur le présent à coups de diatribes agressives. Nous avons déjà lu ça dans Carnets de Guerre et le style versatile et latin de Papacito radote un peu jusqu'à nous faire bouillir le cerveau.
Toutefois, on se prend au jeu de ce pamphlet. Et on finit par admirer ces Titans dont Papacito nous compte les exploits. Passé la digestion, on comprend alors les tripes qui animaient certains de ces rois, de ces ducs, de ces comtes, de ces combattants ... On comprend la distance qui sépare la violence directe du M.A à la violente hypocrisie du gouvernement actuel et nous ne pouvons que regretter le temps des Titans.
Par moment, Papacito nous conte des moments de gloire et de chanson épique qui feraient rougir de honte sans problème du Game of thrones. Comment ne pas se sentir galvanisé face aux exploits d'un Jean l'Aveugle, d'un breton du nom de du Guesclin , être touché par la croisade des Enfants, se sentir partir au combats aux côtés des premiers croisés et de leurs croisades qui n'auraient certainement pas toléré comme notre cher gouvernement les attentats fanatiques qui pilonnent la France ?
En somme, les histoires que nous racontent Papacito sur cette période féodale snobée et méprisée par les enseignants nous galvanisent et en même nous donnent espoir malgré le constat amer, réveillent le templier ou encore mieux ( et de préférence) le chevalier en nous.
C'est pour cette raison que j'ai , au final, bien apprécié ce titre de Papacito car c'est une lecture idéale pour briser notre fragilité et nous réconcilier avec une force issue de notre passé que nous devons abhorrer avec fierté et non plus la combattre ou la passer sous silence.
En somme, avec son style bourré de punchlines, Papacito délivre un flots de portraits du Moyen -Age qui vous fera à la fois grincer les dents, rire et vous émouvoir. Passé la digestion et le ton bien agressif, nous finissons touchés, brisés, fortifiés par ce crépuscule des titans qui sommeillent toujours dans le coeur des français fragiles que nous sommes devenus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Maks
  08 mars 2020
Alors, c'est une critique un peu compliquée car j'ai adoré cette lecture et en même temps certains propos m'ont dérangés et je n'y ai pas adhéré. J'ai fait abstraction de ces propos car le livre est vraiment bon en dehors de cela et qu'il y a souvent ambiguïté, il faut le lire pour comprendre de quoi je parle, ou connaitre le personnage de « Papacito" qui cartonne sur le web. Passons donc à la critique elle-même.
Ce livre n'est pas un roman, mais un essai historique sur le Moyen âge à la sauce hardcore, les têtes volent, les os se brisent, les viols et meurtres dans des pillages de villages et lieux dits sont criants de réalisme, les trahisons sont légion comme nous à nôtre époque nous ferions une transaction plutôt qu'une autre. le Moyen âge que nous étudions à l'école n'a rien à voir avec celui raconté ici, d'ailleurs l'éducation nationale en prend pour son grade à ce propos.
"Game of Thrones", "Kingdom of heaven" ou encore n'importe quel film ou livre sur les rois de France et les batailles du Moyen âge passent ici pour des divertissements Disney destinés aux moins de 5 ans.
L'homme moderne, l'homme connecté plutôt, celui qui a peur de son voisin et ne pense qu'à sa propre personne, celui qui se la joue sur sa trottinette électrique, le vegan qui fait de l'anémie car il est dans le moov des hipsters et veut faire comme les autres car c'est à la mode, le profiteur des allocs et du RSA, les étrangers ne faisant pas d'efforts, les cailleras qui attaquent en bandes mais flippent quand ils sont seul devant un gros baraqué, les dirigeants de la France et les politiques en tous genres, celui qui change de trottoir quand une bande de jeune croise sa route, tout le monde en prend pour son grade entre les lignes de cet essai.
C'est trash, c'est cash, c'est violent, très violent, très très violent, et ça raconte notre histoire. de Charlemagne à Roland (et la fameuse chanson écrite sur ses aventures et ses exploits) en passant par Philippe le Bel, parmi tant d'autres.
Des croisades à la guerre de 100 ans, Papacito nous livre l'histoire de France au Moyen âge dans un bouquin qui n'épargne personne, surtout pas nous, hommes du XXème et XXIème siècle. Un ouvrage qui sent la sueur, l'ail et le sang, qui dérange autant qu'il captive.
Je conclurai en disant que personne ne sera indifférent à cette lecture, vous adorerez ou détesterez.
Lien : https://unbouquinsinonrien.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          131
Le_devoreur_de_litterature
  31 janvier 2021
Entre châteaux-forts, fromage de chèvre, saignements de nez et croisades qui finissent en véritable boucherie ce livre devrait être le livre officiel de l'éducation nationale pour rappeler le lourd passé moyenâgeux de nos ancêtres.

De héros en héros plus burnés les uns que les autres, Papacito nous catapulte dans cette époque où la fierté et l'honneur se montraient à coups de grandes batailles sanglantes.

Les punchlines en rythme de l'auteur sont toujours aussi violentes et sanguinaires, mais cette fois au profit de cette lourde époque et de la belle histoire de France.

J'ai dû le désarmer plusieurs fois après qu'il est abusé de mon hydromel médiéval et le placer sur la pile de livres des éditions ring avec un grillage et un panneau "Dangereux pour personnes fragiles."
Commenter  J’apprécie          10
Asatrufab
  27 juin 2021
On est sur du Papacito Pur Jus ! Tout au long de cet essai cet auteur nous livre sa vision du Moyen-âge (mais également de la France actuelle en comparaison). Il est evidemment question du vrai Moyen-age de ses héros, de son honneur, de ses constructions, de ses valeurs et non du Moyen-âge vu par une éducation nationale gauchisée qui dit a qui veut bien l'entendre que le Moyen-age c'est la regression et que rien n'y est interessant.
Tout au long de cet essai on a le droit aux punchline made in Papacito, a ses comparaisons foireuses et à sa pensée habituelle, donc si vous êtes progresso/inclusif et fan de politiquement correct passez votre chemin…Par contre si vous n'êtes pas allergique à quelques bourrineries, a la violence, à l'enracinement du sol et au fait qu'il est important de montrer qui on est et d'où on vient ce livre est alors totalement fait pour vous et vous allez adorer.
Je crois que vous avez compris dans quel camp je me trouve…
Commenter  J’apprécie          00
Pchabannes
  21 mars 2020
Avec bonheur, Papacito, avec cette langue vive, directe et très verte, revisite l'histoire du Moyen Âge fabriquée par les historiens gauchistes de l'Education Nationale post 68 incapables de voir la beauté et la gloire de notre passé, de notre héritage, de nos ancêtres prêts à donner leur vie pour l'honneur d'un blason, d'une maison ou d'une simple réputation.
Montjoie, Saint Denis !
Lien : http://www.quidhodieagisti.c..
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
PchabannesPchabannes   21 mars 2020
Et ceux qui vantent la démocratie comme régime le plus pur, devraient s’interroger sur la différence qu’induit le fait d’être dirigé par un enfant (Saint Louis) qui sait monter à cheval et parler latin, face à la fatalité d’être dirigé par des dindons déplumés, aussi flasques qu’impotents, n’ayant aucune expérience qui induise de suer par le travail. À par celui causé par la digestion des repas gargantuesques qu’ils font passer sur le dos du contribuables, heureux d’être enculés démocratiquement plutôt que d’être dirigés royalement.
Que vaut une fouine telle que François Mitterrand face à l’immense Saint Louis ? Que vaut un gras et faible François Hollande face à un Philippe Auguste ? Que pèsent tous ces corbeaux sans relief, ni cage thoracique, face au jeune Louis, en armes, debout sur la plaine à quinze années à peine face aux ennemis de la France ? Qu’ont-ils de plus haut et de plus noble que le brave Louis, encore pur des calculs qui noircissent l’âme de ceux qui les agglomèrent par appétit de pouvoir aujourd’hui ? Pourquoi cet amour du Français pour cette République démocratique qui lui amène le terrorisme islamique et l’anglicisme progressiste ? Pourquoi glorifier une révolution qui fit remplacer Saint Louis par Maudit Macron ? Pourquoi célébrer ce régime qui va désintégrer la France dans moins d’un siècle ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
PchabannesPchabannes   21 mars 2020
Nos ancêtres ont toujours vaincu le djihad parce que nos ancêtres n’avaient pas peur de mourir, c’était Allah Akbar contre Deus Vult et non comme aujourd’hui Allah Akbar contre Pas d’amalgame.
Commenter  J’apprécie          330
PchabannesPchabannes   21 mars 2020
Je te propose, cher lecteur, de m’accompagner entre enfer et paradis. Attrape une solide torche, aiguise ton courage et ton épée, et suis-moi ! Allons ensemble libérer le héros médiéval de son tombeau, allons nous battre contre l’oubli imposé par nos ennemis, allons, toi et moi, faire cette dernière croisade perdue d’avance.
Commenter  J’apprécie          140
hugovanbehugovanbe   07 juin 2021
Car il est vrai qu'aucune chronique de l'époque ne fait mention du fait qu'il devait certainement se déplacer avec trois chevaux, un pour lui, et deux autres robustes chevaux de trait pour porter ses deux énormes couilles. Tant pis si ce détail historique a été oublié, je vous le révèle quand même ici pour la gloire.
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Papacito (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Papacito
Papacito : Réponse à Mélenchon.
Notre sélection autre Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2447 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre