AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070452460
288 pages
Éditeur : Gallimard (22/10/2015)
4.29/5   7 notes
Résumé :
Des animaux et de l’excellence de l’homme, Des monstres et prodiges et le Discours de la licorne forment un triptyque singulier. Catalogue merveilleux alliant l’insaisissable des rêves aux fulgurances de l’intelligence, il se décline en cabinet de curiosités où se côtoient diables et baleines, gueux et licornes, chiens en charité et éléphants révérencieux. Ambroise Paré, premier chirurgien du roi, grand explorateur du corps humain qui, en certains jours de sa vieill... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
YannC
  20 novembre 2015
Disons-le d'emblée, Ambroise Paré est une figure hautement littéraire. À l'image de D'Artagnan, le célèbre chirurgien est d'abord connu par la plume d'Alexandre Dumas qui n'hésite pas à le mettre en scène dans son captivant roman La Reine Margot. On oublie plus facilement qu'il mît au point l'une des plus grandes innovations de son temps pour la médecine : celle-ci consiste à ligaturer les artères lors d'une amputation. Et on ignore qu'Ambroise Paré, comme tous les lettrés de son temps, s'est prêté, entre deux ouvrages de médecine et deux planches d'anatomie, à l'exercice de style et à la littérature. Des monstres et prodiges, réédité par Gallimard dans la collection Folio classique et dans une édition de Michel Jeanneret, en est le résultat surprenant et intriguant.
Des hermaphrodites aux Succubes, des maladies héréditaires engendrant une monstruosité aux monstres volatiles ou célestes, l'ouvrage d'Ambroise Paré est, comme le démontre Michel Jeanneret dans son excellente préface, une sorte de catalogue, de répertoire de phénomènes naturels extraordinaires, répondant à la mode de ces cabinets de curiosités, « ancêtres de nos musées, dans lesquels des savants, des nobles, de riches bourgeois amassent, au hasard des découvertes, des objets rares et surprenants » [page 23], dont Ambroise Paré ne pourra s'empêcher de préciser certains objets en sa possession.
La suite sur le blog :
http://unepauselitteraire.com/2015/11/20/des-monstres-et-prodiges-dambroise-pare/
Lien : http://unepauselitteraire.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Telerama   16 décembre 2015
Entre théologie et cause médicale, le savant ne tranche pas. Etrangement passionnant.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Virgule-MagazineVirgule-Magazine   16 juin 2015
Du temps que Mena était gouverneur d’Égypte, se promenant un matin sur la rive du Nil, vit sortir un homme hors de l’eau jusqu’à la ceinture, la face grave, la chevelure jaune, entremêlée de quelques cheveux gris, l'estomac, le dos et les bras bien formés, et le reste de poisson. Le tiers [le troisième] jour d’après, vers le point du jour, un autre monstre apparut aussi hors de l’eau avec un visage de femme : car la douceur de la face, les longs cheveux, et les mamelles le montraient assez.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Virgule-MagazineVirgule-Magazine   16 juin 2015
L’an 1523, le troisième jour de novembre, fut vu ce monstre marin à Rome, de la grandeur d’un enfant de cinq ou six ans, ayant la partie supérieure humaine jusqu’au nombril, hormis les oreilles, et l’inférieure semblable à un poisson.
Commenter  J’apprécie          20
Virgule-MagazineVirgule-Magazine   16 juin 2015
Il ne faut pas douter qu’ainsi qu’on voit plusieurs monstres d’animaux de diverse façon sur la terre, aussi s’en fait-il en la mer d’étrange sorte : […] les uns sont hommes depuis la ceinture en haut, nommés Tritons, les autres femmes, nommées Sirènes.
Commenter  J’apprécie          10

Dans la catégorie : MammifèresVoir plus
>Sciences de la nature et mathématiques>Zoologie>Mammifères (118)
autres livres classés : MalformationsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
220 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre