AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B0000DRJII
Éditeur : Revue Paris-Théâtre. (30/11/-1)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
gill
  08 octobre 2012
Ce numéro spécial de "Paris-Théâtre" est un petit trésor. Paru en 1953, il offre, tout d'abord, le texte intégral de la comédie "scandaleuse" en 4 actes de Marcel Aymé "La tête des autres". Ce texte est illustré de nombreuses photos des représentations données la même année au théâtreDe La Renaissance.
Mais, en cadeau supplémentaire, les premières pages de la revue sont consacrées à Charles Dullin. Jérôme Malherbe y signe une courte biographie du maître afin de rendre à ce magnifique homme de théâtre l'hommage qui lui est dû.
Pour finir et clore ce numéro, les fondateurs des plus beaux festivals de scène française parlent de leurs créations. Jean Vilar nous livre quelques réflexions sur le festival d' Avignon, Jean Marchat sur celui du château d'Angers, André Reybaz disserte plus longuement sur l'éventail scénique proposé à Arras, Boris Vian insiste sur l'aspect créatif du festival de Caen où cette année (1953) un plateau de 1800 mètres carrés accueillait une pièce étincelante tirée des romans de la table ronde. Les autres festivals, Beaugency, Arles, Orange, Vaison et Rouen où chaque année un spectacle différent est donné avec Jeanne d'Arc comme personnage central.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
gillgill   08 octobre 2012
"La tête des autres" que présente Paris-Théâtre dans cette livraison, a été jouée pour la première fois à Paris, à l'Atelier, le 15 février 1952.
La pièce, qui est une charge extrêmement virulente de la Justice, provoqua bientôt les plus surprenantes réactions.
"Il n'y a pas de cocus dans la magistrature !" déclara en substance un porte-parole des robins. Il semblait,en effet, que juges et procureurs se soient sentis davantage visés par la peinture de leurs mécomptes conjugaux que par l'accusation que l'on portait contre eux de forfaiture.
Mais le public, par ses applaudissements, balaya les indignations de commande ; et à la surprise de tous "La tête des autres" ne fut pas interdite.
(extrait de Mr Marcel Aymé et la comédie de tous les jours)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Couples célèbres de la litterature

Julien Sorel

Louise de Renal
Maguerite Gautier
Ariane
Camille
Celimene

10 questions
488 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , théâtreCréer un quiz sur ce livre