AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782870097946
119 pages
Éditeur : Mardaga (27/11/2001)
4/5   1 notes
Résumé :
Jacques Parisse s'est penché sur la vie et l’œuvre du dernier de nos peintres maudits. Ernest Marneffe (1866-1920), pendant les dix dernières années de sa vie, se retira des communautés urbaine et artistique. De son atelier-phare de la rue des Remparts, entouré de femmes et de femmes seulement (sa femme, ses belles-sueurs, ses nièces, quelques modèles) il choisit de peindre exclusivement la femme, la Femme dans tous ses états, le plus souvent dans sa nudité triompha... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Vexiana
  11 août 2015
Magnifique ouvrage sur un des plus grands peintres liégeois du XIX siècle...un des plus controversé aussi.
Peintre de la femme, peintre sulfureux, il a été, de son vivant, un des peintres les plus décriés de la cité ardente.
Ce livre, magnifiquement illustré, fait le point sur son oeuvre, sa technique, ses influences mais aussi sur ce que l'on peut encore savoir de sa personnalité très secrète (il vivait reclus à la fin de sa vie).
L'auteur se penche également sur l'influence de l'épouse du peintre....ca devait être quelqu'un cette Mathilde!
Commenter  J’apprécie          40
javine
  01 septembre 2013
Trop beau!
Chauvin, me direz vous? Non juste contente d'avoir trouvé un artiste très doué qui a lui aussi, déambulé dans les couloirs de l'académie des beaux arts de liège.
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
VexianaVexiana   11 août 2015
Mathilde a très souvent posé pour Ernest. La choisissait-il? S'imposait-elle? Elle en était bien capable. Et puis l'argent manquait. Mathilde posait gratis.
Cette Liégeoise d'origine avait un visage rare, un corps peu banal, une allure de gitane qui a du retenir Marneffe.
Commenter  J’apprécie          30
VexianaVexiana   11 août 2015
Il semble que Mathilde possédait une vitalité remarquable et le sens de l'humour, deux qualités qui ne semblaient pas l'apanage du torturé Marneffe.
Commenter  J’apprécie          40
javinejavine   01 septembre 2013
Il y a d'autres moments que celui du mouvement.
Il y a "avant", il y a après et, dans ces moments-là une terrible tendresse.
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : portraitisteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
824 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre