AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de joedi


joedi
  15 février 2018
Le narrateur est un personnage étrange, un pseudo-moine vagabond, qui raconte son arrivée à Yuri, un no man's land désert où vivent reclus quelques vieux moines et des maîtresses-nonnes. Arrivé à Yuri, le narrateur se dénude, explore ce désert dans lequel il va vivre quarante jours alors qu'il est âgé de trente-trois ans. Pendant ce séjour, il évoque le passage du bardo, la réincarnation.
Une lecture étrange où langages grossiers, poésie, sexualité débridée, crimes, côtoient la religion dont le narrateur évoque des passages bibliques et bouddhistes. Pour l'écriture de de morte, Park Sang-Ryung s'est inspiré du séjour de quarante jours dans les limbes décrit dans le Livre tibétain des morts dont des passages sont cités.
Lors d'un sermon devant une assemblée importante, le narrateur, notre pseudo-moine vagabond, commente des passages de la Bible en parallèle avec le bouddhisme ésotérique, le livre des Nombres, le Livre tibétain des morts, le livre de l'Apocalypse ... Cette partie nécessite une relecture à l'humble lectrice que je suis.
Une lecture pas facile qui ne laisse pas indifférent, enrichissante et qui invite le lecteur à se poser pas mal de questions.
Kim Simon, traducteur, enseignant et chercheur à l'université Korea à Séoul, a travaillé plus de dix ans sur la traduction de de morte.
En ce qui concerne l'objet-livre je trouve la couverture très belle et le papier est d'excellente qualité.
Le bandeau Un polar métaphysique en terre de Bouddha prête à confusion : le sujet principal étant la métaphysique, les crimes évoqués ne donnant pas lieu à enquêtes, les lecteurs de polars n'y trouveront pas leur bonheur. Avis personnel.
Je remercie les éditions L'Atelier des Cahiers pour ce magnifique ouvrage et Babelio pour l'organisation de cette Masse critique.
Commenter  J’apprécie          561



Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (55)voir plus