AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Mélanie Blanc-Jouveaux (Traducteur)
EAN : 9782264046376
512 pages
Éditeur : 10-18 (02/04/2008)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 32 notes)
Résumé :
A trente ans, Sugawara Akitada occupe toujours un poste assommant aux archives du ministère de la Justice, bien qu'il ait eu l'occasion par le passé de prouver ses talents d'enquêteur. Jeune aristocrate sans fortune dans le Japon du XIe siècle, il tente tant bien que mal d'accepter sa situation. Mais lorsque son ancien mentor Hirata, illustre professeur de droit, lui propose une chaire à l'Université impériale le temps de tirer au clair une sombre affaire de chantag... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Witchblade
  18 août 2019
J'ai acheté ce livre lors d'une brocante il y a déjà 6 ou 7 ans et enterré dans ma PAL car la couverture était pliée à certains endroits. Je l'avais justement choisi à cause de sa couverture et grâce à son résumé car j'apprécie beaucoup les romans policiers à la mode asiatique comme le Juge Ti (Robert van Gulik) ou le mandarin Tan (Thanh-Van Tran-Nhut). J'aime beaucoup le mode de déduction des personnages asiatiques et le dépaysement qu'on y trouve. J'ai pioché ce livre pour Mousquetaire11 pour le mois de Juillet et nous l'avons lu en lecture commune.
Comme le narrateur est omniscient, nous ne restons pas constamment concentrés sur Akitada, nous suivons également son serviteur Tora en alternance d'un chapitre sur l'autre. L'histoire est plutôt longue à démarrer mais c'est tellement bien raconté que ce n'est pas ennuyeux et c'est totalement dépaysant car grâce à ces deux personnages, nous visitons les différentes strates de la vie japonaise de cette époque féodale et avons également accès aux différentes informations liées aux enquêtes en cours. Même les allusions au sexe sont très poétiques, que ce soit entre membre d'un couple que dans les maisons de plaisir. Ainsi, plusieurs enquêtes semblent être liées entre elles et Akitada les découvre petit à petit. Par rapport à d'autres romans du même style, celui-ci est vraiment long à se décanter mais avec trois meurtres de condition différente, ce n'est pas simple non plus. La fin m'a paru partir dans tous les sens mais Akitada est confronté à plusieurs meurtres, dont certains très proches. Je suis toujours aussi perdue par le mode de réflexion asiatique et contrairement aux romans policiers occidentaux où j'arrive à deviner les meurtriers, ce n'est pas souvent le cas avec les romans asiatiques. Tout leur mode de vie est dépaysant et à l'opposé du nôtre, c'est aussi pour cette raison que j'apprécie de lire cette littérature. Par ailleurs, l'auteur nous fournit des informations supplémentaires sur l'époque concernée en fin de volume qui sont très instructives.
Comme vous l'aurez compris, ce roman est tout de même une excellente découverte, j'aime bien la psychologie que l'auteur a donné à ces différents personnages. Ils sont tous attachants à des degrés différents. Ce roman est le deuxième tome de cette série et j'ai le troisième qui attend dans ma PAL. Mais je compte remédier à l'erreur en lisant bientôt le tome 1. J'ai bien aimé le charisme et la personnalité d'Akitada et j'aimerais bien le découvrir sur toute sa progression ainsi que pour son avenir. Je remercie Mousquetaire11 pour cette LC qui m'a enfin permis de le sortir de ma PAL. Si vous êtes amateurs de romans policiers asiatiques, je vous conseille de découvrir cette auteur et son personnage récurrent. Pour ma part, il s'agit d'une nouvelle auteur à suivre ainsi qu'un personnage à découvrir.
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
iti1801
  11 juillet 2009
Si on se fie à la seule intrigue, on risque d'être un peu déçu. Jugez vous-mêmes. Sugawara Akitada est un jeune fonctionnaire du Ministère de la justice qui s'ennuie ferme aux archives. Aussi saute-t-il sur l'occasion lorsque son ancien professeur lui demande de d'enseigner quelques temps à l'université afin d'enquêter sur une sombre affaire de chantage (un enseignant aurait permis à un étudiant médiocre de terminer premier et donc d'être assuré d'avoir un bon emploi au détriment d'un autre plus doué qui le méritait, lui, vraiment et qui se serait suicidé par la suite...). Une affaire qui sera résolue assez rapidement et assez simplement semble-t-il. Pas de quoi casser trois pattes à un canard, donc. Sauf que les morts bientôt s'accumulent et l'enquête deviend de plus en plus risquée, car il est des secrets qu'on est prêt à cacher, coûte que coûte !!! Sans compter qu'à la manière d'une enquête du juge Ti, d'autres énigmes viendront s'ajouter à la première et qu'il faudra à notre jeune héros pas mal de sagacité pour démêler l'odieuse machination d'un seigneur prêt à tout pour devenir plus riche et plus puissant.
Si on ajoute à tout ça une pincée d'histoire romantique (en effet, Akitada va-t-il épousé la fille de son ancien professeur qui ne le laisse pas indifférent ? L'affaire semble mal engagé car si l'union satisferait son père, la demoiselle, elle, ne se montre pas particulièrement intéressé par l'arrangement ; et la mère d'Akitada non plus ne voit pas ça d'un bon oeil : qu'elle soit une épouse secondaire à la rigueur, mais la principale ? Ce ne serait pas honorer la famille ! Voilà peut-être un des rares bémols du roman, car on a l'impression qu'on a calqué la psychologie féminine contemporaine. Je me trompe peut-être, mais est-il envisageable à l'époque de désobéir à son père et de refuser un mariage « arrangé » ? C'est d'autant moins sûr que la jeune fille n'apparaît pas comme une forte tête...), on obtient un roman vraiment réussi qui ne devrait pas décevoir. En tout cas, c'est mon coup de coeur du moment, et j'ai hâte d'en lire un autre de la série !
Lien : http://iti1801.net/blog/inde..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Kaeru26
  15 août 2011
Deuxième roman de la série. Sugawara revient à Kyoto après son enquête en province. Il va aider son ancien professeur et un jeune prince à démêler deux enquêtes. Il va aussi désirer le mariage. Outre les enquêtes policières rondement menées, ce roman est l'occasion de découvrir la société et les moeurs de l'époque. C'est à mon sens l'aspect le plus passionnant.
Commenter  J’apprécie          00
Nicofig
  11 novembre 2010
Le premier de la série. Un excellent roman historique dans le Japon féodal. Des personnages attachant et une intrigue qui n'est pas simpliste.
Si comme moi vous appréciez la période et le lieu, n'hésitez pas à vous y plonger.
Commenter  J’apprécie          10
Marigold
  22 mars 2012
un peu moins bien que le premier, mais j'ai quand même beaucoup aimé!
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
AthenapanAthenapan   24 mars 2013
- Je songe en permanence aux huit souffrances inévitables : la naissance, la vieillesse, la douleur, sa propre mort, celle d'un être cher, les gens mauvais, le désir frustré et la luxure. Il m'arrive de penser que j'en ai eu plus que ma part.
Commenter  J’apprécie          20
iti1801iti1801   11 juillet 2009
Nos moeurs ont décliné à mesure que nos quêtes esthétiques devenaient de simples jeux pour les femmes et les enfants. Les quelques poètes dignes de ce nom ensemencent en vain le sol stérile de l'indifférence générale.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : 11ème siècleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1958 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre