AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253178802
Éditeur : Le Livre de Poche (02/04/2014)

Note moyenne : 3.51/5 (sur 59 notes)
Résumé :
Le désir n’a pas de prix… Delaine Talbot a un secret. Pour sauver sa famille d’une tragédie imminente, elle vend son corps aux enchères d’un club érotique très sélect de Chicago. À compter de ce jour et pendant deux ans, elle appartiendra à un seul homme : Noah Crawford, un riche et arrogant héritier, qui pourra disposer d’elle comme bon lui semble. Dès les premiers instants, ces deux caractères explosifs font des étincelles…

Originaire d’une petite v... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
MorganeTryde
  11 mars 2015
Ça raconte quoi?
Delaine, Lanie pour les intimes, choisit de devenir l'esclave sexuelle d'un homme pendant deux ans contre une somme d'argent qui permettra de guérir sa mère.
En effet, sa maman est atteinte d'une maladie du coeur qui va finir par la tuer si on ne la transplante pas. Malheureusement, les traitements coûtent cher et la famille est criblée de dettes.
Pour sauver sa mère, Delaine décide de vendre ce qu'elle a de plus précieux: sa virginité et son corps.
Elle est donc mise à prix lors d'une vente aux enchères et c'est Noah Crawford qui remporte le lot pour deux millions de dollars.
A sa grande surprise, Noah est jeune et incroyable beau et sexy.
Elle s'efforce de le détester mais a bien du mal face à l'attraction sexuelle qu'il exerce sur elle.
Elle a du mal à se l'avouer mais elle est attirée par lui.
Il n'est pas le gros salopard qui veut la traiter en esclave.
Grâce à lui, elle apprend ce qu'est la sexualité et le plaisir, elle entre dans ce monde inconnu avec un guide attentionné et incroyablement doué.
Peu à peu, des sentiments amoureux s'installent de part et d'autre des deux jeunes gens.
Des sentiments ternis par le contrat qui les lie.
Delaine est persuadée que Noah se fiche complètement d'elle, elle n'est là que pour le satisfaire et n'en espère pas plus.
Noah, quant à lui, se considère comme un salaud lorsqu'il apprend pourquoi Delaine lui a vendu son corps. Il se sent indigne d'elle.
Une histoire d'amour est-elle réellement possible entre ces deux personnes?
A quoi faut-il s'attendre en lisant ce livre?
- du sexe. Evidemment, la relation est basée là-dessus puisque Delaine devient l'esclave d'un homme. Il y a énormément de scènes érotiques très explicites et bien décrites, sans être trop vulgaires.
- de l'amour. Vers la fin du livre surtout, au fur et à mesure que les deux héros se rendent compte qu'ils s'aiment l'un l'autre.
- L'histoire est écrite en Je, c'est tantôt Lanie qui parle, tantôt Noah, si bien que l'on sait ce que pense chacun des héros. le temps utilisé est le présent.
Les personnes principaux:
- Delaine: jeune femme blonde de 24 ans, vierge, dont la maman est atteinte d'une maladie cardiaque très grave. Elle est insolente et a du caractère. Malgré sa situation d'esclave sexuelle, elle choisit d'y prendre du plaisir et découvre, grâce à son propriétaire, sa sexualité refoulée jusqu'alors.
- Noah: jeune homme riche, propriétaire d'une grosse entreprise pour moitié, l'autre moitié appartient à son ex-meilleur ami. Il décide de se payer une esclave car il veut avoir une femme qui l'attend le soir chez lui, prête à satisfaire ses moindres désirs, sans avoir d'attaches sentimentales. Ses parents sont morts tous les deux dans un accident de voiture.
Ce que j'en pense:
Je suis assez mitigée. Je ne dirais pas que j'ai adoré ce livre mais je n'ai pas non plus envie de dire que je ne l'ai pas aimé.
Disons que l'histoire est sympa à lire, j'avais envie de connaitre la fin et, là, j'ai même envie de lire le second tome. Je suis curieuse de voir comment la relation va évoluer.
Par contre, il faut bien reconnaître que l'histoire est tirée par les cheveux et complètement à l'ouest de la réalité.
Lanie a 24 ans et est vierge. Faut pas déconner, à notre époque avoir 24 ans, être bombasse et n'avoir aucune expérience sexuelle, c'est de la foutaise!
Elle vend sa virginité et son corps de son plein gré pour sauver sa mère. le geste est beau certes. Je m'attendais à la retrouver anéantie par cette décision mais en fait non. Elle le vit très bien. Je ne dirais pas qu'elle en est heureuse mais ça va, elle gère.
Ensuite, elle est achetée par un mec beau comme un dieu et jeune. En plus de ça, il est gentil et prend soin d'elle et, surtout, il prend son temps. Sérieux? Un homme qui achète une vierge, il pense à quoi d'après vous? Comme si, dans la réalité, le mec allait y aller doucement, en faisant en sorte qu'elle y prenne du plaisir. Certes, la manière dont cela se passe est vraiment géniale et c'est super pour Delaine mais bon on n'y croit pas un seul instant malheureusement...
Pour qui?
Les femmes adultes qui aiment les histoires d'amour érotiques et qui ne sont pas trop attachées au réalisme des histoires.

Lien : http://www.larbredefreya.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Marlene_lmedml
  05 septembre 2017
Ayant adoré la trilogie [Monkey business trio], j'ai eu envie de découvrir cette duologie. J'aime vraiment le style de C.L Parker, c'était donc pour moi un impératif de lire la série [Million dollar]. Et je ressors totalement convaincue par ce premier tome sulfureux.
Au-delà de l'aspect érotique de ce roman, j'ai pu apprécié la profondeur de l'histoire et la personnalité des personnages. L'auteure aime mettre en scène des histoires d'amour à la dynamique peu conventionnelle, et c'est ce qui rend l'ensemble si original et addictif.
Delaine Talbot a un secret. Elle a choisi de sacrifier deux ans de sa vie pour subvenir au besoin de sa famille. Elle va d'elle-même se mettre en vente aux enchères dans un club érotique très sélect de Chicago. Comment en est-elle venue à cette extrémité ?
Delaine est une jeune femme très altruiste. Son choix est un déchirement pour elle, mais pour sauver sa famille, elle est prête à tout. A compter de ce jour, et pendant deux ans, elle va appartenir à Noah Crawford. Riche héritier qui aura tous les droits sur sa nouvelle propriété. Mais Lanie a un caractère explosif, elle n'est pas docile et entend bien garder une part de liberté dans cet arrangement. Mais elle a sciemment choisi de s'offrir à Noah, et elle devra se soumettre si elle veut éviter les foudres de son propriétaire.
J'ai dévoré ce premier tome, totalement subjuguée par la tournure des événements. Je dois dire que j'étais un peu septique sur le côté « vente » et « propriété ». Car monnayer son corps revient un peu à cautionner la prostitution… Mais l'auteure a su tirer son épingle du jeu en orchestrant la relation de Lanie et Noah de la meilleure manière qu'il soit.
La dynamique de la romance est captivante, on assiste à une véritable lutte entre nos deux héros. Leurs caractères volcaniques vont se heurter, se consumer et exploser dans tous les sens. La tension sexuelle est à couper le souffle. On est vraiment dans un schéma de haine/amour. Malgré son innocence, Lanie est une héroïne qui a du mordant, elle fait un sacrifice mais elle garde toujours le cap, elle va pourtant succomber aux charmes de Noah et se perdre dans les méandres du plaisir. J'ai adoré la voir devenir « femme », qu'elle prenne conscience de son corps et de ses envies. L'évolution de son personnage est évidente, les sentiments viennent compliquer l'histoire et la confusion sera perturbante pour notre héroïne. Noah quant à lui a tout d'un salaud dans le début de l'histoire, malgré son charme ravageur, il s'avère être arrogant, exigeant et quelque peu moqueur… Mais Noah va aussi se dévoiler et nous montrer une autre facette de sa personnalité. C'est aussi un amant généreux et à l'écoute des envies de sa partenaire. Noah est aussi assez secret, vous découvrirez ses motivations quant à l'achat de Delaine. Pourquoi un homme riche et sexy aurait-il besoin d'acheter les faveurs d'une femme ?
Les autres personnages sont aussi très intéressants. J'ai aimé qu'ils soient suffisamment travaillés pour que l'on puisse se faire un avis tranché sur eux. Evidemment, ils apportent de la profondeur au récit, ils marquent le passé et le présent de nos héros.
L'intrigue est sulfureuse. On est bien dans une romance érotique, le sexe est une constante dans l'histoire. le sexe lie nos personnages dans un premier temps, c'est de cette manière que la romance va débuter. Pour les lectrices qui ne sont pas fans des scènes érotiques, je dirais que ce roman n'est pas fait pour elles car il y a tout de même beaucoup de sexe. le langage est parfois très cru… L'auteure nous propose des scènes sensuelles, parfois brutes et très très chaudes. L'histoire n'est pas pour autant mise de côté car l'intrigue avance avec cohérence et fluidité. Nos héros se cherchent, essayent de savoir ce que chacun cache de son côté. Ce qui ne devait être qu'un simple arrangement sans attentes, ni sentiments, va devoir bien plus complexe…
En bref, Delaine et Noah m'ont vraiment séduit à travers ce premier opus. C.L Parker a une fois de plus eu raison de moi avec cette histoire d'amour sulfureuse qui surf avec l'interdit… La relation explosive de nos deux héros est rythmée par des étreintes sensuelles et grisantes. Les émotions sont intenses et le récit terriblement addictif. Je ressors totalement satisfaite de cette lecture menée par des personnages qui auront raison de vous et de votre libido ^^ Je vous parle du second tome très rapidement 🙂
Lien : https://lmedml.com/2017/09/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Gaoulette
  03 décembre 2015
Ne surtout pas se fier à la couverture !
L'histoire, Delaine Talbot jeune fille vierge de 24 ans décide de vendre sa virginité aux enchères car sa mère est gravement malade et ses parents n'ont pas les moyens de financer l'opération. Elle sera pendant 2 ans l'esclave sexuelle de Noah Crawford héritier et riche homme d'affaire de 28 ans. Ne vous fiez pas à ce synopsis on n'est pas dans une histoire à la 50 nuances de Grey. A part l'accroche qui se ressemble ça s'arrête là.
Pour ne pas vous mentir je ne m'attendais pas à ce genre de lecture. Je me suis dit je vais lire un peu de BDSM pour voir ce que ça donne. A part la couverture et l'accroche, aucune scène BDSM. J'ai beaucoup rigolé dans ce livre mais dans le bon sens du terme.
A début du livre on se retrouve dans une scène glauque (les enchères) et ça donne froid dans le dos (Jabba le Hutt). Mais la première rencontre de Noah et Lanie plante le décor sur leur relation et j'ai beaucoup rigolé. Ce sont des sacrés personnages autant l'un que l'autre qui se sont bien trouvés. Je vous laisse le découvrir. Oubliez la petite fille prude sous ses apparences trompeuses et l'homme riche élégant et raffiné, on est loin du compte et c'est ça que j'ai adoré dans le livre.
J'ai lu ce livre du coup au second degré à partir de la première rencontre. Donc j'ai été surprise car je ne m'attendais pas à ça surtout quand on regarde la couverture. Les scènes érotiques sont directes (à ne pas mettre dans toutes les mains), autant l'un que l'autre ne mâche pas ses mots. D'ailleurs ce qui est super dans ce livre, c'est la narration des deux personnages.
Bien entendu on se dit oh la superbe fille qui a la chance de tomber sur un homme très très beau pour maitre, mais l'auteure réussit à avec ses deux héros hauts en couleur à nous faire apprécier sa saga. Il me tarde de lire le tome et retrouver ces énergumènes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Beli_LivreSaVie
  16 juin 2017
Un schéma narratif intéressant et qui a été traité de nombreuses fois et de bien des façons, quand une femme décide de se vendre pour éponger une dette ou dans un besoin pressant d'une grosse somme d'argent. Un thème qui dérange souvent car cela rabaisse la femme à agir de façon contre laquelle toutes les femmes essayent en vain de lutter depuis tant d'années.
Ce que j'ai apprécié dans la façon dont l'idée était traitée, c'est que l'héroïne reste vraiment égale à elle même. Nous comprenons assez bien dans quelle situation elle se retrouve et s'il y a toujours d'autre choix, celui-ci lui permet d'agir rapidement pour le bien être de sa mère. Elle n'hésite donc pas à se vendre pour un contrat de deux ans, durant lequel elle sera à la « merci » de celui qui l'aura acheté. Tout le début du livre, nous dévoilant dans quelles conditions elle va être vendue nous projette directement dans cette réalité. le contexte de ce club très particulier est très bien retranscrit et nous pouvons y appréhender les peurs de cette jeune femme qui va faire quelque chose contre nature pour le bien être d'une personne qui lui est chère.
Le premier contact qu'elle aura auprès de celui qui va en faire l'acquisition est direct, brutal et n'annonce pas que de bons moments malgré le fait que celui-ci soit très avenant à regarder et plein de charmes. Il s'avère être aussi un homme froid, exigeant et sans concession. Delaine fait la connaissance de Noah par la force des choses, elle n'a pas le choix et dévoile rapidement à quel point elle est innocente dans les domaines qu'il lui demande alors de très rapidement maitriser : le satisfaire sexuellement. Commence alors pour elle un apprentissage de la sexualité, qui lui procurera bien du plaisir, plaisir qui prendra le dessus sur les autres sentiments qu'elle a pu éprouver jusque là. Oublier la peur de l'inconnu ou encore cette soumission qu'elle se doit de lui offrir, elle devient avide d'apprendre et ainsi de passer du temps avec Noah.
C'est quand d'autres sentiments commencent à pointer que les choses se gâtent. Il n'a jamais été aucunement question de sentiments amoureux dans leur engagement, jamais ! et si elle tente de les taire, elle ne peut s'empêcher de s'attacher à lui. Lui se dévoile peu à peu, prenant goût à passer du temps avec elle. Nous appréhendons quelles ont pu être les raisons de ce geste, les blessures du passé l'ont poussé à usé de ce stratagème sans sentiment, ni implication.
Du côté de Noah, lorsqu'il commence à découvrir la personnalité de Delaine, il est partagé entre l'exaspération face à sa franchise et la façon dont elle lui tient tête alors que sa position ne l'y autorise pas mais il est aussi fasciné par cette jeune femme si engagée dans ce qu'elle entreprend. C'est quand il découvrira ses motivations pour s'être vendue qu'il prendra alors toute la mesure de ce geste et de son attitude.
C'est un roman qui propose une relation particulière qui est née sur les bases d'un contrat où tout était écrit noir sur blanc. C'était un engagement sans sentiments et sur une durée limitée, mais rien ne va se passer comme prévu et la tournure de leur histoire va alors leur échapper. Les personnes extérieur à leur « couple » vont aussi essayer de réagir et parfois ce sont des nuisibles qui vont s'interposer entre eux. L'histoire est à la fois sensuelle mais aussi pleine de rebondissements.
La fin ne laisse qu'une option : lire la suite ! Elle nous laisse pantoise et très curieuse de découvrir ce qu'il va advenir de cette histoire basée sur des débuts chaotiques voir désastreux mais dans laquelle les sentiments ont finit par fleurir à la surface. Une histoire qui m'a plu car nous allons au delà d'une simple expérience d'ordre sexuel, les personnages se sont bien dévoilés et imposés ainsi en tant que tel. Un premier tome qui répond à la curiosité que le résumé a pu m'insuffler, le deuxième tome nous permet de découvrir ce qu'il va leur arriver.
Lien : http://www.livresavie.com/mi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JLDragon
  30 janvier 2015
J'ai reçu ce livre par erreur et je me suis dit que j'allais tout de même le lire...
On dit que la curiosité est un vilain défaut... Parfois, c'est vrai.
Oui, j'avoue, j'ai détesté ce roman sur tous les plans. Cela fait très longtemps qu'une lecture ne m'avait pas aussi désabusé.
Le "mum porn" n'est pas fait pour moi. D'ailleurs le nom de cette mouvance littéraire est une insulte pour toute maman qui se respecte.
"Un million de secrets inavoués" est pour moi un conte de fée pornographique vide de sens.
Vide de sens au niveau du style, le roman est ici écrit à la première personne du singulier selon deux points de vue différents. L'auteure fait narrer ses deux personnages principales, Lanie et Noah.
Là où ça cloche, c'est que Noah et Lanie sont un homme et une femme. Or, ces deux là parlent de la même façon. Point de nuances entre les deux narrations. Heureusement qu'au début des chapitres, on nous précise qui parle.
Autre mauvais son de cloche, Noah et Lanie sont présumés être des personnages avec un certain niveau de culture et d'éducation. Tous deux ont été brillants dans leurs études. Mais ils sont rarement capable d'aligner une phrase dépassant le sujet, verbe complément. Les figures de style sont niaises, les comparaisons ridicules, les métaphores...
Oui, je pense que des études en école primaire suffisent pour lire et comprendre ce livre.
Néanmoins, je vous déconseille fortement de laisser ce livre dans les mains de vos enfants.
Bon, je suis d'accord, pas besoin de tomber dans la grande littérature pour apprécier un livre, mais ici rien ne prend.
Vide de sens au niveau pornographique, les scènes de sexes sont absolument ridicules, exagérées, répétitives. Non, il n'y a rien de sensuel. Non, il n'y a rien d'excitant.
Non, l'amour, ce n'est pas ça !
C'est là où le doute me prend. L'auteure est-elle vraiment de sexe féminin ?
Non, il ne suffit pas d'écrire, les mots b***,et c***** pour faire un roman pornographique ! Non, il ne suffit pas d'être vulgaire !
Là où j'ai été peiné, c'est qu'à aucun moment, j'ai été excité...
C'est le but de ce genre de livre, non ?
Vide de sens au niveau de l'intrigue, le but du "mum porn" est de mêler pornographie et romance. Pour le côté romance, c'est aussi raté.
Lanie, une bombe de 24 ans vierge de tout rapport... Taux de crédibilité ? Zéro !
La quatrième de couverture peut nous allécher en nous faisant penser qu'on va tomber dans des références à la Sade.
Euh non... rien à voir !
Attention, les quatrièmes de couverture sont trompeuses. D'ailleurs, il suffit de lire la quatrième de couverture pour se faire une idée de ce qu'il se passe dans le roman, car il ne se passe rien dans ce roman.
La romance est mièvre. L'intrigue est nulle. Pas besoin de lire le second tome pour découvrir la fin de l'histoire...
Si vous aimez la bonne littérature, passez votre chemin. Si vous voulez du bon porno, passez votre chemin.
Si vous vous contentez de peu et si vous avez du temps à perdre... Allez-y !

Lien : http://jldragon.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Ninie067Ninie067   15 avril 2014
J’entame un va-et-vient, mais je suis prise d’une envie involontaire de vomir qui déclenche une réaction en chaîne. Cherchant à me retenir et ne pas me répandre sur lui, je mords légèrement la peau sensible de sa bite. Il pousse un cri de douleur et me repousse sans ménagement avant de se lever d’un bond hors de portée de moi et de ma bouche assassine.

— Nom d’un chien ! jure-t-il avant d’examiner son membre. Vous vous foutez de moi ! Vous n’avez jamais sucé une bite de votre vie, ou quoi ? (Malgré la colère qui fige ses traits, il est toujours aussi beau.) Parce que je peux vous assurer que c’est la pire pipe qu’on m’ait jamais faite.

Là, c’est clair : je le déteste.

— Excusez-moi, je n’ai jamais…

— Taillé de pipe ? achève-t-il, incrédule. (Je secoue la tête.) Bon Dieu ! murmure-t-il en se passant une main sur le visage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   13 août 2014
Il s’assoit en face de moi et allume une de ses foutues cigarettes. C’en est trop.
— Regardez-moi, dis-je avec autorité. (Il m’ignore.) J’ai dit : regardez-moi ! répété-je. (Il souffle sa fumée sans se tourner. Je me penche en avant, lui enlève sa cigarette et la jette par la fenêtre. Puis je soulève ma jupe, l’enfourche et l’empoigne par les cheveux pour le forcer à me regarder.) Ne m’ignorez pas, j’ai horreur de ça.
— Alors arrêtez de vous comporter comme une garce, répond-il sans émotion.
Je lui flanquerais bien une baffe, mais il a raison. Je me comporte comme une garce. Mais n’oublions pas que c’est comme ça que cela se passe dans notre relation.
— Baisez-moi.
— Non.
— Parce que je ne suis pas elle ?
— Non. Parce que je ne veux plus vous baiser.
J’ai le cœur serré, mais je n’en crois pas un mot.
— Conneries. Je ne vous crois pas, dis-je en lui volant un baiser.

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LalitoteLalitote   06 août 2015
- Très bien ! M’exclamé-je en levant les mains au ciel. il est énorme, OK, E-nor-me! Et il baise comme un dieu! Je reste sur le cul à chaque fois. C'est tout juste si ne me mets pas parler en langues et à avoir la tête qui tourne à trois cent soixante degrés comme si j'étais possédée. Si le sexe le plus exceptionnel de l'univers devait s'incarner dans un être vivant, ce serait un clone de Noah Crawford. C'est la champion des orgasmes, l’alpha et l'oméga du sexe; On devrait la lui couper et l'empailler pour l'exposer au-dessus de la cheminée, ou une vitrine en verre blindé avec alarmes thermiques et détecteurs de mouvements au musée de la Bite! C'est le saint Graal des pénis et il est le seul à savoir en exploiter toute la puissance. Bref Noah Crawford est le sexe fait homme. Il me fait friser les orteils et me donne des convulsions. Voilà. Vous êtes contentes?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MorganeTrydeMorganeTryde   06 mars 2015
Il ouvre la porte au bout du couloir et je le suis. A peine suis-je entrée qu'il la ferme derrière moi et me plaque de tout son poids contre le battant.
- Les termes sont tout à fait simples, dit-il en frôlant mon cou de ses lèvres. Vous m'appartenez et vous ferez tout ce que je désire.
Commenter  J’apprécie          40
TinkerChaTinkerCha   23 juin 2015
- D'accord, petite futée, dit-elle.
J'ai compris. Il est clair que vous ne voulez pas dévoiler de votre vie. Mais pourquoi, Lanie ? Qu'est-ce que vous cachez ?
- Oh, non, pas de ça, dis-je en pointant un index accusateur. Noah m'a déjà prévenue que vous étiez sournoise. N'essayez pas de jouer la superdétective avec moi. C'est juste que je ne suis pas très intéressante. Je viens d'une petite ville et j'ai emménagé à Los Angeles parce que je rêvais de devenir célèbre dans le cinéma porno. Mais ça n'a pas marché.
Elle manque de s'étrangler en buvant et je ne peux pas m'empêcher de rire en voyant son expression.
- Je plaisante... en ce qui concerne la petite ville, gloussé-je.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : roman érotiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
285 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre
.. ..