AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Philippe Vigneron (Traducteur)
ISBN : 2352880734
Éditeur : City Editions (30/05/2007)

Note moyenne : 3.48/5 (sur 24 notes)
Résumé :

Alors qu'elle était encore étudiante, Bella s'est secrètement mariée avec Stevie, son amour d'enfance.

Rattrapée par la vie quotidienne et la routine, Bella est tout simplement partie de son côté, sans jamais divorcer. La jeune femme a toujours gardé le secret sur cette union et, lorsqu'elle rencontre Philip, homme charmant, attentionné et drôle, elle ne peut pas résister.

" Oubliant " qu'elle est encore techniquement mari... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Hamisoitil
  26 février 2012
Deuxième livre de cette auteure que je lis et je suis encore sous le charme. Une très belle histoire qui traite la bigamie mais pas que.
Comme à son habitude, l'auteure met la narration à la première personne mais qui alterne entre Bella, Laura, Stevie, et Philip.
Dans ce livre, nous découvrons Bella. Une belle jeune-femme, sophistiquée au passé assez mystérieux qui est mariée à Philip, un homme fortuné, aimant et surtout très patient avec elle.
Et nous faisons également connaissance avec Laura, la meilleure amie de Bella, la trentaine, maman d'un petit garçon et divorcée.
Pour le moment, tout est merveilleux, tout est magnifique ou presque, jusqu'au jour où Laura rencontre à la sortie du métro un homme déguisé en Elvis et qui chante du Elvis. Elle ne lui prête pas spécialement attention, mais voit tout de même que c'est un bel homme, alors elle lui fait un sourire par politesse et continues son chemin.
Mais, ils vont se revoir quelques minutes après dans le métro et vont discuter, blablater, se présenter (Lui, c'est Stevie et elle, c'est Laura) pour au final tomber plus ou moins amoureux.
Laura est tellement heureuse de cette rencontre qu'elle souhaite partager cela avec sa meilleure amie, Bella. Celle-ci, ne sera pas spécialement contente du fait que déjà monsieur s'habille et chante Elvis mais en plus dans le métro, le comble du ridicule.
Donc à la demande de notre chère amoureuse, elle insiste avec l'aide d'une autre amie "Amélie" pour que Bella accepte de l'accompagner au show d'Elvis et enfin voir celui qui lui fait tourner la tête à ce point.
En arrivant dans la salle où doit se passer le show que doit effectuer Stevie, Bella est sous le choc et le mot est faible. Elle tombe des nues, tout s'écroule autour d'elle. Elle reconnait tout de suite sans que lui s'en aperçoive celui qui lui a fait battre son coeur il y a une époque, son mari, Stevie. Stevie, l'actuel petit ami de Laure. Quel bordel, non ?
Un mari et non un ex mari qu'elle a fui il y a huit ans sans laisser de trace et sans divorcer. Un mariage d'amour mais en cachette de tous.
Alors, elle va feindre d'être un peu malade et va partir, planter sa copine dans le décor et ne pas faire signe pendant un moment afin de trouver une stratégie pour éviter qu'ils se voient tous. C'est-à-dire Laura, Bella et ses deux maris.
Jusqu'au jour où elle-même décide de les devancer et de les inviter à manger à la maison, se croyant plus maligne et du coup pourrait trouver une ruse pour le prendre à part et voir avec lui comment arranger la situation au plus vite sans que personnes puissent s'en rendre compte. Mais le jour du repas arrive, ils sont là, ça sonne à la porte. Bella insiste pour ouvrir et les accueillir. Elle s'est mise sur son 31 comme à son habitude, (sauf que là, elle l'a mis le level un peu plus haut, mais pourquoi ?), et, lorsque la porte s'ouvre, elle voit Laura toute souriante, toute heureuse et un Stevie, qui, lui, croit avoir une hallucination au même moment en l'a voyant si ce n'est une attaque.
Bella avec sa ruse bien travaillée depuis un moment lui fait la bise pour l'éviter de parler et de déclencher un drame volcanique et lui dit discrètement à l'oreille...de ne rien dire.
A partir de là, tous les plans stratégiques et de manipulations etc... vont être mis en place pour éviter le pire, la catastrophe. Sans compter que cela va être très difficile, car Stevie qu'elle n'a pas vu depuis 8 ans est encore plus beau, plus homme que dans ses souvenirs et de voir sa meilleure-amie bécoter comme une gamine avec son "mari" devant ses yeux ne va pas rendre les choses faciles.
Ce livre qui traite la bigamie avec beaucoup d'humour et de finesse en version chick-lit avec la plume d'Adèle Parks ne m'a pas laissée du tout indifférente, mais loin de là. Cela a été une agréable lecture. L'écriture est fluide, facile à lire donc, et on ne peut pas s'ennuyer malgré des paragraphes un peu long, que je pense tourne un peu boucle parfois.
J'ai été triste pour Bella, même si on comprend bien que tout est de sa faute mais en même temps en admiration par ses manipulations et manigances pour sauver son couple, son mariage, qui devient au final du vent dès l'apparition de son "mari".
Puis, j'ai eu mal pour Laura, cette double trahison par sa meilleure-amie et de son petit-ami qui lui laisse un goût amer et de haine envers ces deux-là.
Sans oublier Philip, qui lui pensait connaître sa femme. le comportement de celui-ci est vraiment admiratif, très mature, très gentleman.
Je recommande ce livre pour son humeur, son humour, sa tendresse et pour toutes les mordues de chick-lit mais pas que.
Lien : http://leslecturesdehami-k.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Missnefer13500
  17 août 2014
Un roman totalement Chick lit ce nouveau genre littéraire
Bon qu'en dire ?
Comme beaucoup de romans aujourd'hui l'histoire est racontée au présent par en règle générale le deux protagonistes principaux ( l'homme et la femme)
Dans cette romance c'est le point de vue de 4 protagonistes que nous partageons
Bella (le personnage principal quoique)
Laura
Stevie
Philip
Amélie l'amie commune (le petit Jiminy Cricket de Bella) n'intervient pas quand à elle, on pourrait dire que c'est un personnage secondaire et le seul à vrai dire.
Ce style est agréable et ce mode narratif intéressant, nous connaissons ainsi les émotions et les points de vue de chacun sur un même événement.
C'est pourquoi je ne dirais pas que Bella en est le personnage principal, ni Stevie d'ailleurs, parce qu'en fait leurs histoires sont tellement imbriquées l'une dans l'autre que la place de chacun est aussi importante.
J'ai détestée Bella , elle m'a vraiment tapée sur les nerfs (.
Je l'ai trouvée : peste, égoïste, malhonnête ( avec une drôle de conception de l honnêteté d'ailleurs) , menteuse , tordue et très irresponsable. Son dilemme ne m'a pas touchée même sur la fin.
Sa conception de l'amitié ambivalente, capable de tout comme du pire quand cela touche sa petite personne
J'ai pardonné à Stevie ses erreurs, troublé dans ses sentiments par un passé non réglé, victime malgré lui
J'ai eu de la peine pour Philip très gentlemen et je lui en ai voulu de ne rien voir. Généreux, mais surtout amoureux quelle chance elle a cette courge de Bella.
Laura , ma préférée, elle aussi n'a rien vu tellement obnubilée par ses sentiments pour Stevie.
Tellement redevable à Bella sa sauveuse par le passé, une fille droite , sensible.
L'histoire est abracadabrante quand même, Bella et ses deux maris !
Peut on croire que dans la vie, on puisse tourner la page en espérant que rien ne viendra troubler notre nouvelle vie ?
On peut voir en tout cas que les mensonges , les secrets , comme toujours te reviennent toujours en pleine figure.
Changer de mode de vie, rejeter sa famille, ses origines, en avoir honte c'est terrible .Même si je comprend la souffrance d'être mal aimée.
J'ai trouvé Philip ( d'un milieu très aisé ) très juste et tellement moins méprisant que Bella
L'auteur nous offre une belle balade à Las Vagas , très imagée.
L'intrigue reste addictive bien sur et le happy end (ou pas) sera celui que l'on souhaite selon le point de vue que l'on se place.
Ah et j'ai découvert ce qu'était un "quickie" Il semble que ce soit tout un art
Pour le reste ,fans d' Elvis ,de nombreuses références musicales tout le long dont certaines très connues
Pourquoi autant de références ?
C'est en rapport avec la passion de Stevie , importante dans l'histoire car elle déterminante meme dans relation Stevie/Bella
Lien : http://missneferlectures.ekl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Anaellita
  09 décembre 2015
Petit roman pas trop mal qui aurait pu être de la trempe de Bridget Jones et compagnie, mais qui en est malheureusement bien loin !
Le ton n'est pas aussi frais, léger et humoristique et l'histoire est assez prévisible.
J'ai par contre bien aimé le fait que le récit se déroule au fil des points de vues de chacun d'entre eux.
A lire... si on n'a rien à faire de mieux !
Commenter  J’apprécie          50
Cielo1984
  19 avril 2013
"Deux maris sinon rien." encore un livre qui n'est pas prise de tête.
Ce livre est idéal pour se changer les idées. On peut facilement s'identifier à l'un des personnages, et se prendre au jeu.
On entre tour à tour dans la pensée de chacun des personnages principaux. Cela aurait pu rendre la lecture difficile mais heureusment, le changement de personnage est très bien fait. Et puis avouons-le, l'histoire n'est pas compliqué à comprendre ce qui aide à ne pas se perdre dans ce changement de personnage.
Commenter  J’apprécie          30
Metehera
  28 avril 2015
Un livre qui se promettait frais et drôle pour passer un bon moment ... et bien je n'ais pas accroché du tout et ce n'est pas la fin exempte de créativité qui a arrangée les choses.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (41) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   25 février 2013
Rares sont les élèves doués ou confiants. Et faire étalage de ses talents dans une école publique n’est en général pas recommandé – sauf sur un terrain de foot ou une scène de théâtre pendant la fête de fin d’année. Passée la classe de cinquième, les élèves trou-vent le violon trop triste. Pour la plupart, les gosses à qui j’enseigne ont choisi l’option musique parce qu’ils considèrent que c’est la planque rêvée : pas de verbes à conjuguer, pas d’équations du deuxième degré à résoudre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Cielo1984Cielo1984   17 avril 2013
"Je presse le bouton rouge du combiné, raccroché au nez de ma belle amie. Et me retrouve accablée par le chagrin, terrassée par un sentiment d'inutilité totale. La souffrance est une chose si intime. Elle souille tout ce qu'elle touche et dresse de hauts murs invisibles entre soi et les autres. Je devrais le savoir: ma mère est morte d'un cancer quand j'avais neuf ans. Depuis, pas un jour ne s'est écoulé sans que je me sente trahie. J'aurais tellement voulu dire à Amélie des paroles sensées, apaisantes, réconfortants, sincères - mais je n'ai pas pu."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   25 février 2013
Je ne suis pas amoureuse, et suis incapable de me rappeler la dernière fois qu’un homme m’a laissée toute frémissante — à part de colère ou de déception. Et pourtant : impossible de ne pas sourire en fredonnant ces paroles. Rien d’étonnant à ce que les chansons d’Elvis continuent d’être jouées à chaque mariage, même trente ans après sa mort. Le King a été mis sur Terre pour nous rendre la vie meilleure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   25 février 2013
Pour ce qui est du physique, du sourire et des gloussements, il est clair que ces femmes sont les championnes. Leurs corps musclés ont passé des heures sur des vélos d’appartement et dans des cours d’aérobic. Le
temps cumulé de leur présence dans des clubs de gym doit se chiffrer en décennies. Je suis un peu soulagée de constater qu’elles semblent moins jeunes qu’au premier abord. Elles se sont habilement maquillées, leurs longs ongles sont manucurés et leurs cheveux décolorés. De loin, on leur donne une bonne vingtaine d’années, et de près au moins dix de plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   25 février 2013
La plupart des gens supposent que je devais être une fan de La Petite Maison dans la prairie pour porter le même nom que son intrépide héroïne aux airs de garçon manqué. Seule une intelligence surhumaine aurait pu comprendre que jamais de la vie je n’aurais voulu partager mon nom avec une gamine cinglée, gaffeuse, criblée de taches de rousseur et affublée de bonnets ridicules.
Commenter  J’apprécie          20
Video de Adele Parks (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Adele Parks
Adele Parks parle de son livre "Men I've loved before"
autres livres classés : chick litVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La Chick lit vous a-t-elle séduit?

Que signifie le terme de "chick lit" ?

littérature de jeunettes
littérature de femmelettes
littérature de poulettes
littérature de belettes

12 questions
134 lecteurs ont répondu
Thèmes : chick litCréer un quiz sur ce livre