AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 286374450X
Éditeur : Mazarine (11/10/2017)

Note moyenne : 3.43/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Le juge Scott Sampson s’apprête à aller chercher ses enfants à l’école. Et à plonger en plein cauchemar. Il reçoit un message anodin de sa femme adorée, Alison : elle ira récupérer les jumeaux pour les emmener chez le médecin. Alison rentre à la maison. Seule. Elle n’a jamais envoyé ce texto. Le téléphone sonne. Les enfants ont été enlevés. Les ravisseurs n’exigent pas de rançon, mais des verdicts sur commande : si le juge n’obéit pas à leurs demandes, les petits le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
BlackKat
  24 novembre 2017
Quand une 4ème de couv' parle d'enlèvement d'enfants, là, tout de suite, je sais qu'il va y avoir de l'émotion. Et le talent d'un auteur est de transcrire ces émotions de manière juste et incisive et de ne pas tomber dans un pathos larmoyant et voyeuriste.
Défi parfaitement relevé par Brad Parks dans ce thriller juridique. Car oui, les enfants du juge Scott Sampson ont été enlevés mais le mobile réside dans le règlement d'une affaire judiciaire ou comment faire pencher la balance de Dame Justice vers le plateau le plus… lucratif! Et qu'importe l'opinion du juge, il doit juste obéir.
Un thriller juridique peut vite devenir soporifique pour la lourdeur du fonctionnement des arcanes judiciaires et la complexité des affaires, ou plutôt la complexité des interactions des différents domaines d'expertise juridiques.
Mais là encore, l'auteur a échappé au piège en exposant les rouages du procès de manière simple et limpide. Ce qui n'était pas gagné car le droit des brevets est parfois difficile d'approche. Ici, il s'agit de recherche médicale ou quand la détermination du propriétaire d'une découverte engage énormément de profits pour celui qui saura l'exploiter. L'auteur glisse tout de même une pointe de cynisme car un médicament destiné à sauver des milliers de vies ne s'appréhende que par le profit matériel, sonnant et trébuchant, qu'il peut rapporter.
En apportant la démonstration qu'aux États Unis la Justice est intimement liée à la vie politique dans son mode d'élection, il aborde aussi un aspect que nous ne connaissons pas en France: l'élection de certains représentants de la Loi. Qui dit politique dit gros sous et lutte d'influence et dans ce cas, les hommes en robe ont parfois bien du mal à respecter une éthique irréprochable.
Mais dans ce roman, l'éthique professionnelle guidée ou détournée par les enjeux politiques sont le cadet des soucis du juge Scott Sampson.
Juge, il est mais c'est avant tout un père.
Et se voir enlever ses enfants sans garantie de les revoir un jour est d'une violence inouïe pour un parent. Et qu'importe la nature de la demande des ravisseurs, il est prêt à tout pour récupérer ses enfants, en violant même les valeurs de sa conscience.
L'auteur a su très justement décrire les sentiments qui agitent un parent devant un tel cas de figure. Il n'a pas choisi la simplicité en ciblant un père quand l'homme est généralement plus réservé sur l'expression de ses sentiments qu'une mère. L'impuissance qui est sienne est intolérable, tout comme ne pas savoir ce qui est infligé à ses enfants ni même l'issue de cette épreuve. Outre la pression qui pèse sur ses épaules, la parano et les doutes grandissent jusqu'au brin de folie. Jusqu'à douter de sa femme.
Brad Parks prend le temps d'analyser les relations familiales et conjugales qui construisent cet homme et qui se révèlent aussi fragiles que du cristal quand l'instinct de survie prend le pas dans l'urgence et la peur. L'homme est un animal qui retrouve ses réflexes de préservation quand il se sent en danger ou acculé, Scott en est un parfait exemple.
Et le lecteur est entraîné dans cette folie et cette parano au fil des pistes, des culs-de-sac, des rebondissements. J'ai douté, j'ai cogité, j'ai été aux côtés de Scott pendant ces longs jours de peur, dans ses efforts surhumains pour donner le change à ceux qui ignorent sa situation, jusqu'au final explosif qui, vous le verrez, donne une large place au rôle déterminant de la mère des enfants! Mais je n'en dis pas davantage!
J'ai beaucoup aimé ce thriller bien dosé entre suspens, psychologie des personnages, aspect judiciaire d'une affaire et émotions. Bien dosé, cohérent dans une intrigue complexe juste ce qu'il faut et dense, à l'issue certes spectaculaire mais inattendue, une plume agréable, incisive et efficace!
C'est donc un auteur à suivre pour ma part!
Lien : http://livrenvieblackkatsblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
coquinnette1974
  23 novembre 2017
Merci beaucoup aux éditions Mazarine (Fayard) et à net galley de m'avoir permis de lire Pas un mot.
Le juge Scott Sampson s'apprête à aller chercher ses enfants à l'école quand il reçoit un sms de son épouse. Cette dernière emmène les jumeaux à un rendez-vous chez le médecin, le juge ne doit donc pas aller à l'école. Problème, quand sa femme arrive à la maison après lui, c'est... sans les enfants ! Très vite, le couple comprend que leur progéniture a été enlevée. Et surtout, s'ils veulent les récupérer le juge va devoir obéir aux ravisseurs mais surtout : Pas un mot !
J'ai aimé ce thriller, ce n'est pas un coup de coeur mais je l'ai trouvé bien ficelé. Les personnages sont forts, et évidemment en tant que maman je me mets à la place de ses pauvres parents, totalement désemparés par l'enlèvement de leurs enfants.
Il y a beaucoup de rebondissements, des surprises, et je trouve que ça se tient. le dénouement m'a plu, même si j'aurais aimé une autre fin, mais bon, ce n'est pas moi qui a écrit ce roman ;)
Je mets avec un immense plaisir quatre étoiles, et je le conseille vivement aux amateurs de bons thrillers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
-Olivier-
  22 octobre 2017
Brad Parks, ancien reporter au Washington Post et au Star-Ledger (New Jersey), se consacre depuis 2008 entièrement à l'écriture. Il est le seul auteur à avoir reçu les prix Shamus, Nero et Lefty, trois des prix les plus prestigieux aux États-Unis couronnant des romans policiers.
Pas un mot est son dernier roman, et aussi le premier à être traduit en français et publié chez nous.
Pas un mot est un roman ambitieux, troublant et plein de suspense. Il dépeint une famille américaine face au pire cauchemar que doivent affronter des parents. Scott et Alison, et leurs jumeaux de 6 ans, Sam et Emma, vivent à Norfolk, en Virginie, où Scott est juge fédéral, tandis qu'Alison s'occupe d'enfants handicapés. Ils constituent une famille aussi heureuse qu'on puisse l'imaginer, habitant une belle propriété, entourée de bois, avec une terrasse offrant une vue sur un lac. Mais tout va changer !
En tant que juge fédéral, Scott s'occupe principalement de poursuites en matière de brevets. L'affaire qu'il est sur le point de traiter va décider de la propriété d'un nouveau médicament qui permettra d'éviter de nombreuses crises cardiaques et fera ainsi gagner des milliards de dollars à son détenteur. Un jour, après l'école, Sam et Emma sont kidnappés, et Scott reçoit un message anonyme : délivrez le verdict que nous voulons ou vous ne reverrez jamais vos enfants. « Pas un mot », prévient l'appelant. Couper les doigts fait partie de la menace.
Les parents horrifiés s'accordent à dire qu'ils ne doivent absolument pas alerter la police ou le FBI, à cause du risque que les ravisseurs le découvrent. Scott s'engage même à aller contre ses convictions en matière de justice, et faire tout ce qui est nécessaire pour sauver ses enfants.
L'auteur décrit habilement l'angoisse des parents, quand on ne sait rien et qu'on imagine le pire, quand on sait que toute l'attention et la vigilance dont on fait preuve à l'égard de ses enfants, ne sera certainement pas suivie par des inconnus. Rapidement plongés dans l'intrigue, l'auteur nous mène par le bout du nez et nous fait vivre un suspense qui va crescendo. le doute s'installe rapidement, en particulier lorsque la surveillante de l'école affirme avoir vu Emma reprendre ses enfants ce jour-là. Dès lors, au fil des chapitres, l'auteur va prendre un malin plaisir à insuffler des détails qui vont faire osciller nos convictions. Scott et Alison eux-mêmes seront sujets à des accusations injustes et injurieuses de l'un envers l'autre, mettant à mal leur vie de couple déjà ébranlée par la situation. Bien que cruels et dangereux, les voyous qui détiennent les enfants ne sont clairement pas les cerveaux de l'opération. Alors qui l'est ?
Brad Parks parle avec beaucoup d'aisance des questions juridiques et des pressions politiques qui surviennent, d'autant que les décisions discutables prises par Scott, en tant que juge, risquent de provoquer sa propre mise en accusation, voire une récusation ou une révocation.
Mais la grande force du roman est le portrait sensible de l'amour et de la douleur des parents, la description des émotions qui les envahissent.
La lecture de ce roman est parfaitement addictive, le lecteur attendant anxieusement d'apprendre qui est derrière l'enlèvement et quel sort va s'abattre sur cette famille. Sans rien spoiler, on peut dire que les dernières pages sont excitantes, surprenantes et profondément émouvantes, à tel point qu'il n'est pas impossible de verser quelques larmes.
Une belle réussite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
TheClo
  10 novembre 2017
Pour le juge Scott Sampson tout se déroule parfaitement dans sa vie, sa carrière se passe bien, il a une magnifique femme qu'il aime comme au premier jour, et deux adorables jumeaux de 6 ans, Sam et Emma. Comme tous les mercredi, Scott s'apprête à aller chercher ses enfants à l'école pour les emmener à la piscine, lorsqu'il reçoit un message de sa femme qui lui apprends qu'elle ira récupérer les jumeaux Sam et Emma. Mais le soir en rentrant chez lui, il apprend avec horreur que sa femme n'a jamais envoyé de texto et qu'elle n'a encore moins récupéré les enfants. Alors où sont-ils et qui est allé les chercher à l'école? Tant de questions se bousculent jusqu'à ce que Scott et Alison reçoivent un message des personnes qui ont vraisemblablement enlevé leurs enfants. Scott comprends vite que pour sauver Sam et Emma, il va devoir suivre les directives des ravisseurs à la lettre jusqu'à mettre en péril sa carrière, mais attention, les ravisseurs sont clairs: Pas un mot, sinon c'est les petits qui en subiront les conséquences...
Un grand merci aux éditions Mazarine qui, dans le cadre de la Masse Critique de Babelio, m'a permis de lire ce livre. Je ne connaissais pas Bad Parks, et pourtant après cette première lecture de l'auteur, il est seulement moi un très bon auteur de thriller que j'ai bien envie de continuer de découvrir. J'ai passé un excellent moment pendant cette lecture.
Dès le premier chapitre, on rentre dans le vif du sujet, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de nombreux chapitres blablas qui présentent les personnages ou le contexte, non, on aborde directement le sujet du kidnapping et c'est au fur et à mesure de la lecture qu'on en apprend plus sur le contexte. Et cela fait tellement plaisir, on ne perd pas de temps inutile et très vite on est en plein dans l'intrigue. On découvre donc un père de famille, juge de profession qui apprend avec horreur que ses deux enfants chéris ont été enlevés. Tout de suite, on se pose pleins de questions: qui a enlevé les jumeaux, comment ils ont fait pour réussir l'enlèvement, pourquoi ils ont enlevé les enfants, et surtout qu'est-ce qu'ils attendent en retour? Pour le juge Scott, c'est clair, ça a un rapport avec une des affaires qu'il doit juger, mais laquelle? Il en traite énormément, et il n'a pas le temps de regarder avec détails chaque affaire. Mais les ravisseurs vont très vite lui faire comprendre ce qu'ils attendent, et ils tiennent absolument à ce que le juge fasse ce qu'on lui demande en gardant le silence. Tout en continuant d'essayer de vivre normalement aux yeux des gens qui l'entourent, Scott va, tout seul, tenter de percer les mystères de l'enlèvement. Mais les ennuis ne s'arrêtent pas là, il commence à avoir des ennuis à son travail, il commence à douter de tout le monde y compris de sa femme, mais pour lui, une seule chose compte: sauver ses enfants.
Voilà donc une histoire qui mêle intrigue policière, problèmes familiaux et l'envers du décor des procès aux Etats-Unis et j'ai trouvé cela super bien. de plus, j'ai aimé le fait que l'intrigue policière soit centrée sur les victimes de la situation et que finalement, il n'y a pas de policiers dans l'histoire. J'ai également aimé que le narrateur soit Scott donc un homme, ça m'a permis de voir à quel point la situation est dur pour lui. En effet, généralement, on est souvent témoin de la peine et de la douleur d'une mère lors d'enlèvement d'enfants et la douleur du père est parfois oublié. Ici, on peut vraiment ressentir la douleur de Scott et finalement on se dit, que dans ce genre de situation, il n'y a pas que la mère qui souffre. Alors même si c'est difficile de se reconnaître en Scott, puisque c'est un homme, je l'ai trouvé très attachant et il m'a beaucoup ému. Concernant l'affaire en jeu en tribunal pendant le roman, je n'ai pas forcément trouvé que c'était la plus intéressante, elle ne m'a pas forcément plu et à mon point de vue, j'ai pas trouvé l'importance d'une telle affaire au point de commanditer un enlèvement.
Le roman tient énormément en haleine et se lit très vite, on est happé dedans et on a hâte d'arriver à la fin pour avoir le fin mot de l'histoire et savoir qui a commandité le kidnapping et surtout pourquoi. L'auteur joue avec nos nerfs et nous envoie sur des pistes qui ne sont pas toujours vraies, on se fait nos théories et finalement elles tombent à l'eau. J'ai été très surprise par la fin du roman qui m'a beaucoup ému, je l'ai trouvé à la fois triste et belle et elle change des fins habituelles de ce genre de romans. Ca pourrait déranger certains lecteurs, mais pour ma part, je l'ai trouvé originale et bien amenée par l'auteur.
Pour finir, j'ai donc passé un très bon moment en compagnie de ce thriller qui se lit très très vite et qui tient en suspens le lecteur. J'ai adoré me faire mener en bateau par l'auteur et le personnage de Scott m'a beaucoup touché. le style de l'auteur m'a plu, c'est efficace et cela permet une lecture rythmée et sans ennuis. Petit bémol pour l'affaire traitée au tribunal qui prend une grande place dans le l'histoire et qui ne m'a pas plus intéressée que ça.
Lien : http://lesmotsdeclo.eklablog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
boubile
  03 novembre 2017
Scott est juge, marié à Alison, et père de deux enfants, Emma et Sam. Sa vie de famille tranquille s'effondre lorsque ses deux enfants sont kidnappés. Pas de rançon demandée, Scott doit rendre ses verdicts en fonction des ordres des ravisseurs.
A priori, un thriller américain de plus, comme il en parait des centaines chaque année. Sauf que celui-ci est complètement addictif.
J'en profite pour remercier Babelio et les éditions Mazarine de m'avoir permis de découvrir cet auteur que je ne connaissais pas.
L'histoire annoncée en quatrième de couverture démarre sur les chapeaux de roue, l'auteur ne perd pas de temps en préambules ou descriptions inutiles. le rythme reste soutenu tout au long de l'histoire, et ce jusqu'à la dernière page, c'est ce que j'ai particulièrement aimé dans ce roman dont j'ai eu hâte de connaitre la fin. On se met facilement à la place de ces deux parents rongés par l'angoisse. L'auteur décrit parfaitement les sentiments de Scott et Alison sans être larmoyant.
Plusieurs personnages secondaires évoluent aux côtés de Scott et Alison. Il y a les collègues de Scott, la famille d'Alison, des prévenus qui attendent le jugement que doit rendre Scott, les amis..
Et les traîtres qu'on ne soupçonne pas un instant...
Les soupçons de Scott portent sur les uns ou les autres, il en devient parano et se met même à soupçonner sa propre femme. J'ai eu plusieurs idées aussi, il y a tant de personnes qui pourraient être le coupable idéal, j'ai imaginé plusieurs issues à ce thriller au fil de mon avancée, mais pas celle que j'ai finalement découverte dans les dernières pages. Issue qui m'a tant déconcertée qu'elle m'a arraché quelques larmes.
Par contre, ce livre a un défaut, et non des moindres, il y a bien trop d'erreurs de conjugaison ou de frappe, provenant très certainement d'une mauvaise traduction, ce n'est pas la première fois que je constate cela dans un livre traduit de l'américain, c'est dommage que la relecture, qui doit sûrement être faite par des personnes dont c'est le métier, ne soit pas plus attentionnée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
magalielmmagalielm   27 novembre 2017
Elle était toujours la plus forte, évidemment. Au fond, derrière une force d'âme de façade, je me sentais en carton, tout mollasson comme un ourson en gélatine. Elle, dans le même temps, était un chêne au tronc d'acier.
Commenter  J’apprécie          00
magalielmmagalielm   27 novembre 2017
Discorde à l'intérieur, union à l'extérieur : c'est la définition universelle de la sororité.
Commenter  J’apprécie          00
BlackKatBlackKat   20 novembre 2017
Rapidement, un lever de soleil orangé m'indiqua qu'il était temps de bouger et de faire comme si une partie de mon âme n'était pas en train de lentement se consumer.
Commenter  J’apprécie          60
BlackKatBlackKat   18 novembre 2017
Je comprenais maintenant que c'était faux. Et la sécurité, un mythe, un vaste mensonge que nous nous racontons pour masquer la triste réalité du genre humain: que le contrat social est écrit dans le sable, pas dans la pierre, et qu'il peut être balayé à chaque instant par n'importe qui avec un peu de souffle.
Commenter  J’apprécie          20
-Olivier--Olivier-   22 octobre 2017
Puis vint ce que je savais être désormais la gamme complète de mon nouveau spectre émotionnel. Le désespoir, suivi d’un sentiment d’impuissance absolu, rapidement remplacé par la rage, puis le chagrin, puis la haine, puis l’angoisse, puis de nouveau la rage, puis …
Je suis certain qu’il n’y a pas de mots pour décrire ce que ressent un père à qui l’on inflige le spectacle des sévices subis par son enfant sans pouvoir y mettre fin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Brad Parks (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Brad Parks
Chaque vendredi matin, Valérie Expert vous donne rendez-vous avec Gérard Collard pour leurs coups de c?ur... Voici les références des livres présentés dans l'émission du 17 novembre 2017
LES COUPS DE COEUR DES LIBRAIRES 17-11-2017
Le sel de la vie : Lettre à un ami de Françoise Héritier aux éditions Odile Jacob https://www.lagriffenoire.com/79383-divers-litterature-le-sel-de-la-vie.html
Au Gré des jours de Françoise Héritier aux éditions Odile Jacob https://www.lagriffenoire.com/96536-divers-litterature-au-gre-des-jours.html
Nos richesses Nos richesses de Kaouther Adimi aux éditions Seuil https://www.lagriffenoire.com/88366-divers-litterature-nos-richesses.html
Correspondance: (1944-1959) de Albert Camus et Maria Casarès aux éditions Gallimard
https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=99345&id_rubrique=341
Tu me vertiges de Florence M-forsythe aux éditions le Passeur https://www.lagriffenoire.com/75359-divers-litterature-tu-me-vertiges.html
L'Art de perdre - Prix Goncourt des lycéens 2017 de Alice Zeniter aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/90195-divers-litterature-l-art-de-perdre.html
L'amas ardent de Yamen Manai aux éditions Elyzad https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=79562&id_rubrique=338
Le Couple d'à côté de Shari Lapena et Valérie le Plouhinec aux éditions Presses de la Cité https://www.lagriffenoire.com/92906-divers-polar-le-couple-d-a-cote.html
Pas un mot de Brad Parks aux éditions Mazarine https://www.lagriffenoire.com/95446-divers-polar-pas-un-mot.html
Fin de série de Christian Rauth aux éditions de Borée https://www.lagriffenoire.com/84050-divers-polar-fin-de-serie.html
Tension extrême: Prix du Quai des orfèvres 2018 de Sylvain Forge aux éditions Fayard https://www.lagriffenoire.com/99854-divers-polar-prix-du-quai-des-orfevres-2018.html
François-Joseph et Sissi de Jean des Cars aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/98625-encyclopedie-francois-joseph-et-sissi.html
Vous pouvez commander cette sélection sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
autres livres classés : enlèvement d'enfantVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1211 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
. .