AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782749305141
109 pages
Éditeur : Vents d'Ouest (26/05/2010)

Note moyenne : 3.28/5 (sur 9 notes)
Résumé :

Vladimir Principal, écrivain malchanceux, n’est jamais parvenu à se faire publier. Un beau soir, il va boire son désespoir et faire le deuil de son inspiration dans un bar. Il y rencontre un bien mystérieux individu, un vieil homme qui se dit « éditeur de destin ». Ce dernier propose à Vladimir ni plus ni moins que d’avoir ce qu’il a toujours voulu. Le voici donc écrivain célèbre,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
folivier
  05 avril 2012
Très belle découverte et bonne surprise. Parno et Jicé signent un album plein d'humour grinçant, d'absurde, de délire avec en fond une réflexion sur la création, l'inspiration, l'aspiration à la renommée, la course à la reconnaissance comme fin en soi pouvant justifier tous les moyens et une critique du monde de la littérature plein de superficialité et gouverné par l'argent et la rentabilité.
Vladimir Principal est un écrivain en manque d'inspiration, en panne sèche. Il réalise qu'il n'écrira plus. La nuit est tombée, il sort dans les rues désertes et entre dans un bar pour noyer dans l'alcool sa désillusion. Il y rencontre un drôle de vieillard, au visage de père Noël ou de Dieu. Celui-ci se présente comme "éditeur de destin"... Vladimir va alors vivre une drôle de nuit, devenant célèbre, harcelé par ses éditeurs et sponsors pour faire la promotion de son dernier livre qu'il n'a pas écrit, participant à des soirées mondaines, devenant malgré lui objet de rire et de ridicule dans un cirque, aux prises avec des voyous, fréquentant les maisons closes et les lieux mal famés.
Comme dit l'éditeur de destin : "Le succès, l'échec... c'est relatif, tout ça. On s'obnubile sur le but et on oublie que le plaisir réside dans le chemin pour l'atteindre"
Vladimir Principal va parcourir un drôle de chemin durant cette nuit pour retrouver au bout et au petit matin l'inspiration et lui-même.
Un très beau scénario, plein d'humour et d'absurde accompagné d'un dessin magnifique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Erik_
  14 décembre 2020
J'ai bien aimé le début de cette fable urbaine ainsi que la conclusion très moraliste. Pour le reste, cela m'est apparu beaucoup trop loufoque avec une idée simple: mieux vaut se consacrer à sa famille que connaître le succès professionnel. Chacun appréciera selon ses propres affinités et ses choix de vie.
En l'occurrence, il s'agit d'un écrivain du soir qui travaille toute la journée dans une vulgaire compagnie d'assurance. La trouvaille du monde parallèle suite à une beuverie n'est pas nouvelle mais fonctionne à merveille. Par ailleurs, on devine une critique assez acerbe du monde de l'édition et de ses pratiques.
L'exercice de style est vraiment soigné mais le plaisir de lecture n'y est pas en ce qui me concerne. La faute à un univers trop absurde et trop déjanté pour me captiver. C'est dommage.
Commenter  J’apprécie          00
temps-de-livres
  17 juillet 2011
Vladimir Principal est écrivain. Ou plutôt il essaye. Il ne s'est jamais fait publier. En panne d'inspiration, il va croiser une personne qui se prétend éditeur du destin. Celui-ci lui propose son aide.
Ce livre est une bonne surprise pour plusieurs raisons. C'est la première collaboration entre les deux auteurs, le scenario est intelligent, décalé, le dessin est parfaitement maîtrisé.
Si on vous offrait "vos cinq minutes de gloire" Quelles seraient les retombées? C'est la reflexion que propose les auteurs. Ils ont choisi un angle original, Celui du décalage. Mais un décalage qui sonne juste. Tout d'abord l'ambiance. Celle-ci sent la nostalgie, une époque pas si lointaine mais qu'on n'arrive pas à situer. L'humour aussi; les situations dans lesquelles l'écrivain se retrouve empêtré sont souvent cocasses, mais jamais méchantes ou moralisatrices.
le dessin et l'univers graphique collent parfaitement à cette atmosphère anachronique. le décor, les vêtements sont d'une autre époque, plus exactement de plusieurs. Les personnages sont caricaturaux sans être exagéré. Un ensemble simple et complexe, où notre héros est perdu. C'est là aussi la force de ce livre. Nous sommes aussi paumés que cet écrivain. Les auteurs nous mènent par le bout du nez, pour notre plus grand plaisir.
Publié dans la collection Intégra, L'âge des corbeaux offrent des grandes cases dont l'atmosphère a été particulièrement travaillée.Un livre où je suis ravi de m'y être perdu.

Lien : http://temps-de-livres.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Erik_Erik_   14 décembre 2020
D'un traître, le corbeau ne veut pas.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : RenomméeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16637 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre