AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782818944622
120 pages
Éditeur : Bamboo Edition (30/01/2019)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 19 notes)
Résumé :
C'est l'histoire de gens ordinaires, piégés dans des vies subies... L'histoire d'un père qui craque et abandonne femme et enfant. L'histoire d'un médecin désabusé qui, 20 ans après cette trahison, recueille les dernières volontés du père mourant.
C'est l'histoire de l'enquête menée par le médecin pour retrouver le fils et lui porte le curieux leg de son père.
Une enquête qui rayonne sur tous les protagonistes, les réparent et les libère de leurs vies ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  25 août 2019
Un chef d'entreprise qui se voit retirer la garde de ses enfants suite à un petit voyage avec une jeune demoiselle, laissant ainsi seuls ses deux gamins pendant presque deux semaines...
Ce même chef d'entreprise qui informe Hélène, une de ses cheffes d'équipe, que ses résultats sont bien en-dessous de ses objectifs...
Cette cheffe qui informe par la suite Félix, un des membres de l'équipe, que ses résultats ne sont pas bons...
Ce médecin qui en a marre de son boulot et des petits bobos de ses patients. Lui, ce qu'il voulait, c'était devenir écrivain...
Chacun d'entre eux va se rendre compte qu'il n'est pas heureux. Aussi, lorsqu'un événement va bouleverser leur existence routinière et banale, chacun va pouvoir faire le bilan de sa vie...
Parno nous invite à découvrir, d'une part, une galerie de personnages qui, au fil des pages, va se révéler et, d'autre part, les liens qui les unissent. Des personnages qui s'entrecroisent à un moment-clé de leur vie, la plupart du temps étriquée. Dans ce monde impitoyable et conditionné qui est le nôtre où tout un chacun doit réussir professionnellement, quitte à s'oublier, l'auteur montre combien le bien-être et le bonheur passent en second plan, combien il est difficile de trouver sa voie et d'être soi-même. La faute, notamment, à ces fameux objectifs des grandes entreprises, à ce concept d'ambition parfois démesurée. Il montre également combien les rencontres, parfois hasardeuses, peuvent bouleverser notre vie. Cet album choral, divisé en plusieurs chapitres s'attardant sur l'un ou l'autre, se révèle sensible, parfois émouvant. le trait de Phil Castaza oscille entre semi-réaliste et flou en monochrome rouge lorsqu'il est question du passé.
Un album ancré dans le présent qui donne à réfléchir...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          624
blandine5674
  09 février 2020
Un roman graphique bien construit sur le monde de l'entreprise où seuls les mots objectifs et argent sont primordiaux au détriment des mots humanité et compassion. Combien de personnes prisonnières de leur vie ? Liberté et être heureux perdu par le travail ? Un manuscrit poignant et profond d'un père à son fils. Un beau personnage que celui du médecin intermédiaire. Merci à Marina53 qui, par sa critique, m'a donné envie de le lire.
Commenter  J’apprécie          290
garrytopper9
  22 février 2019
Je me suis lancé dans la lecture de cette bande dessinée un peu par hasard sans rien connaitre du travail précédent des auteurs. le titre et la jaquette de ce roman graphique m'ont interpellés et je n'ai du tout pas été déçu de ce test. Quelle belle surprise que de tomber sur une oeuvre d'une telle qualité !
En démarrant cet album, on s'imagine qu'il va se constituer de petites scènettes dédiées à des personnages différents qui ne se rencontreront jamais. On pense s'être plonger dans un recueil qui va nous offrir des brèves de vies. Et bien, il n'en est rien. Au fil du récit, les histoires indépendantes de protagonistes que rien ne semblait reliés de prime abord vont se trouver intimement liées. Cet entremêlement de destins est passionnant à suivre et surtout à découvrir au fil des pages. L'univers graphique est simple. le dessin est très stylé bande dessinée.
La colorisation est vive et dynamique. le véritable atout visuel de « Nos vies prisonnières » se dévoile lorsque le lecteur découvre un récit dans le récit. Un manuscrit écrit par l'un des personnages de cette histoire qui va être lu, relu et rerelu au fil de cette bande dessinée. Les couleurs y sont différentes, le trait du dessinateur change totalement. On se retrouve projeté dans un monde différent de celui dans lequel on était plongé jusqu'ici. L'effet est parfaitement réussi et on en redemande.
Le propos de cette oeuvre est magnifique et poussera chaque lecteur à une introspection minutieuse, une remise en question de ses propres choix de vie. Les personnages de ce récits prennent conscience petit à petit de la prison qu'est insidieusement devenu leur vie. Pourrait-il en être de même pour nous ? Ce roman graphique propose donc un thème fort avec une ambiance qui peut paraitre assez déprimante. Il est pourtant important de souligner la belle happy end qui attendra les lecteurs persévérants. Alors, n'hésitez pas à faire vous aussi le teste de « Nos vies prisonnières » et à vous poser les bonnes questions sur votre vie !
Merci à Babelio, à Bamboo éditions et à l'opération Masse Critique pour cette superbe lecture !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
SagnesSy
  24 février 2019
Deux mondes glissent l'un à coté de l'autre dans cette longue BD qui contient une histoire unique : celui de la banque et de la médecine. Différents protagonistes nous racontent, façon roman choral, qu'ils n'en peuvent plus de la vie qu'ils mènent, qu'ils ont l'impression de la subir sans avoir rien choisi. C'est toujours le même refrain, productivité, bénéfices, pions sacrifiés sur l'autel du rendement, bla bla. Au-dessus il y a toujours un chef (qui a lui aussi son chef etc.) qui n'a d'autre choix que de jouer ce jeu, où tout le monde est perdant. le médecin de l'histoire est au bout du rouleau lui aussi, les patients lui sortent par les yeux (ses fantasmes de réparties sont consternants, au passage) et c'est comme d'un parchemin magique qu'il s'empare d'un document que le hasard place entre ses mains. À partir de là, on assiste à une sorte d'enquête/rédemption improbable qui m'a fait grincer des dents tellement c'était téléphoné. Lu dans le cadre de l'opération Masse Critique de Babelio, je reconnais à cette BD de réelles qualités graphiques : le dessin change de techniques et de tonalités selon le moment qu'il décrit et le découpage en plusieurs chapitres aère bien une histoire par ailleurs plutôt dense. En revanche je n'adhère pas du tout à l'intrigue dont j'ai détesté l'ambiance triste au possible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Milie_Baker
  05 mars 2019
L'histoire d'hommes prisonniers à leurs vies. L'ambition, le travail et l'argent, c'est ce qu'il y a de plus important : sans cela, on ne fait rien.
Mais quand un médecin assiste aux dernières paroles d'un homme perdu depuis longtemps, il va essayer de briser les chaînes.
Tous les personnages sont liés dans cette histoire, d'abord dans ce mouvement d'emprisonnement et de vie misérable, puis lorsque le médecin tente de briser les codes et essaye de rendre à un fils l'amour de son père. Un manuscrit qui parle de choses vraies, qui énonce une vérité crue et difficile à avaler pour quiconque tente de la lire. Mais qui, au final, permet d'ouvrir les yeux dans le malheur auquel on s'enchaîne.
L'homme veut de l'argent pour être heureux, mais sacrifie tout pour son travail et ne profite de rien.
Parfois, il faut tout quitter, suivre son instinct et écouter les expériences des autres.
Le bonheur n'est pas si difficile à trouver, il est souvent juste devant nous....
Bonne lecture, qui réveille en chacun de nous cette question : qu'est-ce que je fais de ma vie ? Est-ce que je suis heureux ?
Le plus important est d'avoir une bonne raison de se lever le maintenant. On peut s'occuper du reste petit à petit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (4)
Sceneario   27 mai 2019
Un one-shot de 130 planches dans un style semi-réaliste qui, en plus d'offrir une agréable pause lecture, vous renverra sûrement à cette partie de votre moi intérieur qui n'a jamais pu totalement s'exprimer mais dont vous savez - et désormais encore plus - qu'elle n'est qu'en veille et qu'il vous suffirait de la réactiver pour que votre vie puisse prendre autrement tout son sens.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Bedeo   11 avril 2019
Avec Nos Vies Prisonnières, Castazac et Parno réussissent donc une belle coopération au service d’une histoire touchante, sensible et dure parfois. Comme la vie.
Lire la critique sur le site : Bedeo
BDGest   05 mars 2019
En s'attaquant à un thème de société sensible et tabou, Parno (Ecolomancho et L'Âge des corbeaux) livre un propos émouvant et incisif en soulignant l'emprise exercée par des corporations professionnelles sur des individus qu'elles étouffent [...] Nos vies prisonnières est un récit complet marquant, tant dans sa conception que son déroulement et surtout dans la réflexion qu'il suscite. Si beaucoup de paramètres ne dépendent plus de lui, l'homme à encore la possibilité de mener la vie qu'il souhaite pour ne pas perdre de vue ce pour quoi il est venu sur terre : être heureux ! À condition de s'en donner les moyens.
Lire la critique sur le site : BDGest
ActuaBD   20 février 2019
Changer de vie, tout plaquer pour faire ce que l’on aime et réaliser ses rêves [...] Le propos apparaît d’autant plus crédible et sincère qu’il est servi par le graphisme précis et très maîtrisé du dessinateur Parno. Bien construit, le récit de Castaza se révèle ambitieux, attachant et suffisamment solide pour interpeller le lecteur et le pousser dans ses propres retranchements.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
marina53marina53   25 août 2019
C'est la nuit que nos erreurs reviennent nous hanter. Je veux parler des vraies erreurs, irréparables, fondamentales, destructrices. Les erreurs qui nous mettent en défaut de nous-mêmes.
Commenter  J’apprécie          200
blandine5674blandine5674   09 février 2020
La beauté de la mer à l’aube, les froids matins d’hiver, la torpeur estivale peuplée de touristes, les huîtres dégustées avec un verre de vin blanc, la conversation de ceux qui prenaient le temps de s’asseoir à côté de moi après une journée de labeur...
Commenter  J’apprécie          130
marina53marina53   25 août 2019
L'amour fait souvent plus de bien à celui qui le reçoit qu'à celui qui le donne. L'amour peut faire grand mal à celui qui l'éprouve.
Commenter  J’apprécie          231
Stephanie39Stephanie39   07 mars 2020
Il est temps de te dire adieu, mon fils. Il est temps de te confier aux hasards de la vie et de m'arracher une dernière fois à vous, les miens, les seuls êtres que j'ai réellement aimés. Je me dis que le plus affreux dans la mort, c'est de ne plus pouvoir penser à toi, ni à ta mère...
Commenter  J’apprécie          10
Stephanie39Stephanie39   07 mars 2020
Oublie moi et existe, dans la beauté et les dangers du monde, prends ta place, fais de nouvelles racines...
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
autres livres classés : roman choralVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les romans graphiques incontournables

Quel héros de bande dessinée commence ses aventures par une ballade en mer salée?

Tintin
Corto Maltese
Mortimer
Peter Pan

7 questions
76 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman graphiqueCréer un quiz sur ce livre