AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2283029090
Éditeur : Buchet-Chastel (27/08/2015)

Note moyenne : 2.39/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Une jeunesse ’dorée’, sur le littoral méditerranéen, dans l’insouciance de la fin des années 50. On y retrouve l’atmosphère de ces années-là, époque paisible et prospère, que rien ne paraît menacer.
Mais il existe un personnage supplémentaire : notre soleil, étoile de dimension moyenne, dont on cherche à se protéger dès cette époque à l’aide de crèmes qui embaument l’existence. Ses effets réels dépassent ceux des rayons ultraviolets. Ainsi provoque-t-il indir... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Selvegem
  30 octobre 2015
Merci à Babelio pour l'envoi de ce livre !
A la fin des années 50, sur le littoral méditerranéen. Un accident de voiture va permettre à Joël de rencontrer un groupe d'amis, de trouver l'amour, et traverser les souffrances et les joies qu'ont tous les adolescents. Entre baignades, promenades et sports, les amis vont avoir des vacances agréables, dans une atmosphère légère qui malheureusement va bientôt s'alourdir. Entre jalousies, drames, la noyade d'une jeune femme, la guerre d'Algérie qui approche ou l'effondrement d'un barrage, tout est réuni pour éclater la vie de ces jeunes personnes. La chance tourne, et la vie nous entraîne loin de ce nous pensions en faire.
J'avoue, je ne connaissais pas du tout Daniel Parrochia avant de postuler à la Masse Critique de Babelio. C'est seulement parce que j'adore les éditions Buchet/Chastel que je me suis lancée. Après mes coups de coeur pour Les luminaires d'Eleanor Catton et pour Dites aux loups que je suis chez moi de Carol Rifka Brunt, je me suis dit qu'il serait temps que je découvre leur catalogue français.
Du coup, je ne sais si c'est parce que j'ai comparé à mes précédentes lectures chez Buchet/Chastel, ou parce que décidément je n'adhère pas trop au style et aux auteurs français, mais je n'ai pas pu m'empêcher d'être un peu déçue. Daniel Parrochia à une très belle plume, il décrit parfaitement l'état d'esprit de cette jeunesse insouciante qui se retrouve précipitée dans la « vraie » vie, à la fois difficile et réelle, mais je n'ai pas réussi à m'identifier à ces jeunes. Ils sont insouciants, sans aucune responsabilité... et j'ai vraiment eu du mal à les comprendre ! le thème aborde n'est pas inintéressant, loin de là ; l'écriture est très poétique et légère, mais je trouve qu'il manque quelque chose pour faire d'Avant de rejoindre le grand soleil un roman qui m'aura marqué durablement. C'est peut-être d'ailleurs de ma faute et de mon snobisme vis-à-vis des auteurs français (faudrait que je me fasse analyser là-dessus d'ailleurs...), mais malgré la rapidité à laquelle j'ai lu ce livre, je reste mitigée...
Mais malgré mon avis en demi-teinte, je vous encourage quand même à lire ce livre, mais surtout à découvrir les éditions Buchet/Chastel, qui reste pour moi une des meilleures maisons d'éditions actuelles ! Je continuerais principalement pour ma part à lire leurs romans étrangers !
Lien : http://chezlechatducheshire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
LnB
  26 octobre 2015
Avant toute chose, je tiens à remercier Babelio ainsi que les édition Buchet/Castel qui m'ont permis de recevoir ce livre via l'opération Masse Critique.
Je l'ai emporté avec moi pendant mes vacances, intriguée à l'idée de découvrir un nouveau style de roman et d'écriture... et je suis malheureusement assez déçue... Il faut dire à sa décharge que ce livre se passe dans le sud de la France, où j'ai aussi quelques mauvais souvenirs personnels... Bien entendu donc, l'avis ci-dessous n'engage que moi, qui n'ait pas non plus une connaissance littéraire débordante.
Le premier chapitre raconte l'histoire d'Eugène qui a "inventé" une huile pour le corps anti coup de soleil nommée "Ambre Solaire". Ce premier chapitre m'a transporté dans les laboratoires des grandes marques de cosmétiques, où les fameux "nez" s'activent à trouver LA prochaine fragrance qui fera fureur... J'avoue avoir été enthousiaste à l'idée de me plonger dans les coulisses de ces créations... Mais a partir du deuxième chapitre, on se rend rapidement compte que l'histoire n'est absolument pas en connexion directe avec le premier chapitre... L'intrigue se passe donc un été des années 50, on y retrouve 5 jeunes, à peine majeurs, qui y vivent leurs premières aventures de vacances, en complète insouciance sur la côte méditerranéenne... Cette intrigue s'éparpille un peu en tout sens, entre l'un des protagonistes qui est passionné de papillons, un cadavre retrouvé sur une plage, une jeune femme qui en plus d'avoir une relation avec deux hommes différents semble aussi être très proche de son frère jumeau, un homme qui se féliciterait presque du naufrage d'un bateau, des paragraphes descriptifs qui tournent en longueur et au vocabulaire un peu trop abstrait (pour moi!)... quand d'autres mériteraient cruellement un peu plus de détails...
Bref, je trouve ce livre un peu décousu, je ne saurais pas franchement pourquoi l'expliquer plus que ci-dessus. Il ne m'a pas transporté et je l'ai lu sans grand enthousiasme. L'identification avec les personnages est difficile... Certains passages frôlent l'absurde, même si on peut deviner qu'ils ont vacation à illustrer le caractère insouciant de ces jeunes...
J'espère pouvoir bientôt lire d'autres critiques qui m'apporteront peut-être un regard différent sur cette histoire... En attendant, je m'en vais de ce pas le prêter à ma grand-mère pour lui demander son avis :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Wyoming
  02 avril 2018
Un petit roman lumineux dont la courte action se déroule durant l'été 1959 sur la côte varoise. On y parle de parfums, de papillons et surtout de la jeunesse fortunée et désoeuvrée de ces années tranquilles. de mesquines jalousies adolescentes, des intérêts de clocher très classiques (élection de la miss de la plage), des parents quasiment absents et des aléas dramatiques. Ce livre bien écrit recèle une atmosphère dans laquelle on se laisse porter volontiers, avant de rejoindre le soleil.
Commenter  J’apprécie          30
MamieFrancine
  03 décembre 2015
une bande jeunes des années 50 qui partent insouciants en vacances sur la côte d'azur insouciants et un peu névrosés .mais la vie et ses soucis les rattraperont vite etse chargera de leur prouver que tout n'est pas toujours ce que l'on voudrait
ce livre m'a quand même touché car j'ai revécu toutes les années de ma jeunesse
Commenter  J’apprécie          20
lalectricedyslexique
  05 novembre 2015
Tout d'abord merci aux éditions Buchet Chastel et à la masse critique Babelio .
L'histoire me paraisait très touchante et belle quand j'ai lu le résumé, je m'attendais à passé un bon moment, mais malheureusement ce ne fut pas le cas.
En effet on commence ce roman avec des chapitres qui sont trés abrutes et qui n'ont pas vraiment de liaison avec la suite de l'histoire, ce qui m'a géné . Puis on fait la connaissance suite à un accident de voiture de nos différents protagonistes. de la va découler une amitiée forte et particuliére qui va leur faire traverser des moment très dures.
L'histoire en elle même était intéressante, j'ai beaucoup apprécié que cela se passe dans le sud de la France car je vis là bas et je connaissais certains endroits, mais je n'ai pas réussi à passer un bon moment de lecture, j'ai survol cette histoire sans jamais réussir à accrocher réellement. Je pense que le style d'écriture assez particulier m'a un peu dérouté.
Quand aux personnages, il m'a été impossible de m'attacher ou même de me sentir proche de l'un d'eux, car je n'ai pas compris la majorité du temps leurs réactions d'enfant gattée pourrie qui même durant les épreuves difficiles de la vie m'ont parrue insupportable.
Malgrés un théme intéressant dans une décénnie que je souhaitais découvir, je n'ai pas réussi à m'approprier ce livre et je suis passée complétement à coté, heureusement que le livre ainsi que le chapitre étaient court sinon j'aurai je pense abandonnée ma lecture.
Lien : http://cindylecture.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
WyomingWyoming   02 avril 2018
Illusion ou réalité, en se penchant vers elle pour lui dire au revoir, il crut sentir l'effluve d'un parfum connu. Ce n'était pas Tendresse de Atkinson, dont les dernières gouttes s'étaient évaporées depuis longtemps avec l'amour qu'il lui avait porté. Ce qu'il respirait à fond une dernière fois, comme pour se persuader de son existence, c'était ce parfum d'Ambre Solaire qui flottait sur les plages des années cinquante et qu'il n'avait jamais su retrouver, pas plus que cette époque naïve de leur jeunesse ni l'été lointain où ils s'étaient connus. il était sur le point de l'embrasser, mais, finalement, il lui tendit la main. Un autre souvenir s'était interposé. Un souvenir, ou plutôt une douleur qui ne s'éteindrait sûrement qu'avec sa mort, quand il aurait vraiment rejoint le grand soleil, celui dont tout provient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AmorinaAmorina   05 janvier 2017
Joël pensait que sa vie, cette peau de chagrin, allait en se réduisant - des pans entiers, déjà, étaient tombés en poussière - et qu'il tendait lentement, à dix-sept ans passés, vers un avenir discret, où il n'arrivait rien. Plus rien, se disait Joël, et il était prêt à désespérer.
Commenter  J’apprécie          30
WyomingWyoming   02 avril 2018
Plus tard, Joël découvrait qu'Evelyne avait un tout petit grain de beauté. En forme d'étoile, à l'ouest, tout à l'ouest du pubis, très exactement dans la région
abusivement dite du pli de l'aine, c'est-à-dire bien dessous, vers le haut de la cuisse, à l'intérieur, là où les femmes sont les plus douces à caresser.
Commenter  J’apprécie          10
WyomingWyoming   02 avril 2018
Cet été-là, 1959, il flottait encore sur les plages françaises un parfum qu'on ne devait plus retrouver par la suite. C'était le parfum d'Ambre Solaire, une huile de rêve imaginée par Eugène Schueller, chimiste de formation, fondateur du groupe L'Oréal et plaisancier à ses heures.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : ventVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3501 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre