AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 978B006VWO45S
J.-C. Lattès (30/11/-1)
4.29/5   7 notes
Résumé :
A l'occasion de la parution du sixième volume des "Enquêtes de Nicolas Le Floch, commissaire au Châtelet", Jean-François Parot et les Éditions Lattès sont heureux d'offrir aux premiers lecteurs ce petit livret illustré du Paris de l'époque.
On y retrouvera tout l'univers de notre heros: plans des quartiers des crimes, recettes savoureuses du XVIIIe siècle, glossaire des mots de la rue et des palais, costumes qui ont inspiré le maître tailleur Vachon, extraits... >Voir plus
Acheter ce livre sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Que lire après Le Paris de Nicolas Le FlochVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Ce petit livret pourrait servir si jamais on souhaitait se lancer dans la reconstitution historique au temps de Nicolas le Floch ! On y trouve des recettes, un vocabulaire, des gravures de costumes (ma partie préférée^^)... Je regrette juste qu'il soit si court, cela aurait été sympa d'avoir aussi des documents sur le coût de la vie par exemple, ou sur les artisanats...
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Au nom de la simplicité tout se découd. C'est Londres qui donne le « la » depuis la paix!... Quant aux dames, heureusement, ce n'est pas mon affaire. Une de mes nobles pratiques me confiait l'autre jour que sa femme portait à l'Opéra « une robe souple étouffée, ornée de regrets superflus, avec un point de milieu de candeur parfaite, une attention marquée, des souliers cheveux de la reine brodés en diamants en coups perfides et les venez-y-voir en émeraude !
Commenter  J’apprécie          10
En conséquence, il lui fit louer un très bel appartement rue d'Orléans, à la porte Saint-Denis, qu'on a meublé superbement ; au ton de cette maison, on peut juger qu'il en coûte au président au moins cent pistoles par mois, et n'imaginerait-on point qu'après tant de bienfaits, cette demoiselle devrait passer sa vie à témoigner sa reconnaissance à M. Leclerc de Lesseville, qui l'a tirée avec tant de profusion de la misère dans laquelle elle était plongée ? Mais il n'est rien de cela; les femmes de cette espèce, en général, sont toutes ingrates : pour le récompenser de tout ce qu'il a fait pour elle, à peine est-il sorti de chez elle, le soir, sur les onze heures, qu'on voit mystérieusement monseigneur le prince de Conti se glisser chez elle.
Commenter  J’apprécie          00
De 1760 à 1775, la mode évolue et s'impose: la tendance est à la simplicité pour les hommes, qui adoptent les modes anglaise et allemande, tandis que la mode féminine ne cesse de créer de nouvelles formes, allant jusqu'à l'extravagance, sous des noms de fantaisie. Mais laissons, pour commenter cette évolution, la parole l’expert, maître Vachon :
1760 : « Il a suffi qu'on contrôleur général des finances nous accable d'impôts excessifs pour que se déchaînent d'imbéciles réactions. On tombe d'accord pour juger et décider que tout le monde est désormais à la gêne. Chacun devient alors d'une excessive mesquinerie, non pour prouver que le ministre a tort, mais pour se moquer.
Commenter  J’apprécie          00
L'élégance, le bien tourné, l'allure en un mot, cèdent irrésistiblement la place à l'aisance, pour ne pas dire au laisser-aller. Tout n'est plus que licence et fantaisie... Voilà venu le temps du veston, du gilet, des vestes croisées à double rang de boutons. Comment voulez-vous que cela convienne à un homme digne de ce nom ? C'est une mode ajustée pour godelureaux de ruelles ! Pensez !
Commenter  J’apprécie          00
Les femmes galantes se plaignent cruellement de la disette d'argent. Le peu d'Anglais qui sont ici ne paraissent point se fixer à aucune d'elles, et sont d'une économie insoutenable. Elles espèrent que le retour de la paix fera cesser cette calamité générale, car depuis longtemps presque toutes vivent de ménage
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Jean-François Parot (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-François Parot
Booktrailer - Nicolas le Floch - L'énigme du code noir
autres livres classés : Paris (France)Voir plus
Acheter ce livre sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura


Lecteurs (49) Voir plus



Quiz Voir plus

PARLEZ-VOUS LE XVIIIe ? (siècle, pas arrondissement !)

Alacrité :

Bonne humeur
Humeur changeante
Mauvaise humeur

15 questions
250 lecteurs ont répondu
Thème : Jean-François ParotCréer un quiz sur ce livre

{* *}